2
min

Les bottes du bon père Noël

46 lectures

7

C'était la veille de Noël, au pôle nord ,dans le chalet du père Noël.
Il était temps de terminer le chargement des cadeaux ,pour les petits enfants sages.Le traîneau était plein à craquer ,les rênes étaient prêts et attelés ,le père Noël pouvait aller se reposer tranquillement en cette dernière journée, car le lendemain dans la nuit ,il filerait dans le ciel ,avec son traîneau magique et irai distribuer tous les jouets, en passant par la cheminée.
Dans les maisons de Londres ,de Paris,de Lisbonne,de Berlin,de Bruxelles,et toutes les autres villes de ces grands pays ,le père Noël avait une lourde charge.
Alors il se reposa ,puis vers minuit ,il se leva ,c 'était l heure du grand départ.Il enfila sa houppelande ,mis son bonnet sur la tête, quitta son chalet ,monta dans le traîneau après avoir caressé le museau de ses rênes. Et hop le traîneau magique du père Noël s'envola dans le ciel.Dans son chalet ,le petit lit était défait, la fenêtre restée ouverte, de gros flocons de neige entraient dans la chambre du père Noël ,son chocolat chaud ,attendait ,sur la table de la petite cuisine ,et,dans un coin ,près de la cheminée où se consumait une énorme bûche, là, devant ,oubliée ,la paire de bottes du père Noël !!!.
Alors le balai prit la parole.
"Quel étourdi ce bon père Noël ,il à oublié ses bottes ,il aura les pieds complètement gelés, il faut les lui apporter vite!!!".
Alors la tasse de chocolat chaud répondit.
" Moi aussi il m 'à oubliée !!! ".
Et la fenêtre de répondre.
" ho! Il m 'à oubliée moi aussi, et la neige entre fort dans sa chambre!!!".
Alors les bottes ,qui ronflaient, devant la cheminée ,se réveillèrent sous le vacarme de la maisonnée et s 'écrièrent.
"Que se passe t -il,où est le père Noël ???".
Alors le balai ,la tasse de chocolat chaud ,la fenêtre ouverte, répondirent en coeur.
" Le père Noël vous a oublié !!! ".
Alors les bottes du père Noël se précipitèrent vers la porte ,l entrouvrit ,une rafale de vent s 'engouffra dans le chalet ,il neigeait de plus en plus fort ,et,les bottes s'écrièrent.
" ho!!!le traîneau, les rênes ne sont plus là, le père Noël est parti sans nous !!!".
"Quel étourdi ce bon père Noël" dit le balai
"Ses pieds vont geler !!!!...pauvre père Noël!!!". dit la fenêtre ouverte.
" Il est parti le ventre vide bon père Noël !!! "dit la tasse de chocolat chaud.
Alors ,l oreiller qui dormait à poings fermés, se mit à crier .
" Silence!!!nous voudrions finir notre nuit!!!".
Mais le balai, en colère ,lui cria.
"Le père Noël à oublié ses bottes ,et, ses pieds vont geler, pauvre père Noël !!!".
Mais l oreiller se remit à ronfler plus fort encore, alors la petite couverture de laine ,prît à son tour la parole.
" Vite écoutez moi ,allez tout de suite chercher les chiens du père Noël et son vieux traîneau ,partez vite ,allez chez la fée scintillante du nord ,elle vous aidera ,à retrouver le bon père Noël avant que ses pieds ne gèlent !!! ".
Alors les bottes du père Noël toutes heureuses de pouvoir rattraper le bon père Noël, sautèrent de joie ,la couverture de laine ,insista en les priant de se rendre au plus vite ,chez la fée scintillante.
Hop en trois mouvements, les bottes s'envolèrent dans le ciel ,avec les chiens du père Noël et le vieux traîneau.
La fée scintillante , attendait sur le seuil de
sa porte ,les bottes du père Noël, et, les firent entrer dans son chalet .Alors la fée scintillante sortît, de l armoire en sapin une fiole ,et saupoudra les bottes du père Noël.
" Voilà "
Dit elle
"vous pouvez rattraper le père Noël avec la poudre de rapidité ,que j ai confectionné cet été ,car je connais bien le bon père Noël ,il est très étourdi"!.
Alors les bottes reprirent le chemin du ciel ,non sans avoir chaleureusement remercié la fée scintillante ,puis la bonne fée rejoignit d'un trait, la belle étoile du berger, jusque l année prochaine.
" Père Noël père Noël nous voilà !!! ".
Le père Noël se retourna ,et vît son vieux traîneau et ses chiens ,qui volaient à ses côtés ,dans le ciel ,il aperçu ses bottes ,et tout heureux il les enfila .
Le père Noël qui avait les pieds gelés ,fût si content de chausser ses bottes ,qu 'il en perdît ses lunettes,et,dans le ciel il envoya un baiser ,à la bonne fée scintillante, du Nord.
7

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de AKM
AKM · il y a
Un texte qui nous plonge dans un monde imaginaire, magnifiquement bien écrit. Bravo et je m'abonne !
Je vous invite à lire ma nouvelle et à apporter vos critiques :
« ...- Il m’a embrassé par surprise, je me suis laissée faire comme pour voir jusqu’où il voulait aller, il m’a déshabillé mais avant que le pire ne se produise je me suis sauvée.
Au fur et à mesure qu’elle me décrivait la scène, une peur grandissait en moi, la peur de l’entendre sortir les mots : « J’ai couché avec un autre homme », et à la fin elle laissa bientôt place à des suspicions... »
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/les-mots-du-coeur-1
Merci

·
Image de Bernadette Lefebvre
Bernadette Lefebvre · il y a
Merci beaucoup et c.est avec plaisir que je vais m abonner à deux nouveaux auteurs très contente vous allez m inspirer pour continuer à écrire
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un conte bien fait ! Plein d'imagination ! Tout y est à sa place ! C'est très bien inspiré ! J'adore ! Bravooo !
Si l'envie vous prend je vous invite à découvrir mon oeuvre en compétition, catégorie des nouvelles, "Jeunes écritures".
https://short-edition.com/fr/auteur/assmoussa

·
Image de Bernadette Lefebvre
Bernadette Lefebvre · il y a
C est très gentil de votre part merci beaucoup
·
Image de Chorouk Naim
Chorouk Naim · il y a
C'est joli
·
Image de Bernadette Lefebvre
Bernadette Lefebvre · il y a
Merci naïm
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Un conte de circonstance, et qui ne prend plus de rides, comme le père Noël en somme ...
·
Image de Bernadette Lefebvre
Bernadette Lefebvre · il y a
Merci miraje celui là à été écrit l an dernier et mes petits enfants me demande une suite je dois m atteler à mon traîneau lol merci encore miraje
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Il me faut dégrafer le haut de ma chemise, desserrer ce col qui m’étreint, m’empêche de respirer, ou alors je deviens fou. Elle me quitte, veut partir, m’abandonner. Rageusement, elle me ...

De la même thématique