L'élève turbulent et son maître

il y a
3 min
219
lectures
62
Qualifié
Image de Jeunes Écritures AUF RFI - 2022
Image de Nouvelles
« Maître ? Vous plaisantez ? Vous pouvez me cogner, comme l'ont fait tous les autres, mais je ne vous appellerai pas maître », il s'agit de l'histoire d'un élève et son maître, qui était très rigoureux envers son élève, tous deux vivaient sur la lune avec l'ensemble des habitants de la lune. En effet l'élève du nom d'Andreas et son maître Tito, était orphelin de père et de mère, depuis sa naissance, il n'a pas connu ses parents, donc il jouait à l'enfant impétueux afin de saupoudrer son amertume. Ainsi depuis sa naissance, c'était Tito qui s'est occupé de lui comme si c'était son enfant ;Tito était respecté dans leur communauté et c'est pour cette raison, que les gens pardonnaient à son fils adoptif Andreas, en dépit des troubles qu'il semait dans le village. Andreas avait hérité de la bravoure et l'intrépidité de son défunt père, qui comme lui avait voulu parcourir le monde entier, pour unifier les cœurs des gens, pour que les gens puissent se comprendre, et qu'il n'y ai plus de guerre, dans l'univers entier, arrivé à rassembler tous les êtres vivants autour d'un festin(Firdaws) où les gens vont rire , oubliant leur souci et chagrin. Cependant à chaque fois qu'Andreas parle de devenir le maître du monde, son maître Tito, le frappe et s'énerve contre lui, car selon lui, c'est cette folie qui a eu raison de ton papa, et il n'aimait pas parler de l'incident malheureux qui advenu.
Une fois sa maturité atteinte, Andreas a voulu prendre le large pour réaliser son rêve, et à chaque tentative, le maître le prennait, et un jour, le maître s'est dit, que nul ne peut échapper à son destin, et a expliqué toute la vérité à Andreas.
Et c'est ainsi qu'Andreas a su toute la vérité sur la disparition de ses parents, et que son père était un héros qui a sauvé son village de l'invasion des habitants du soleil, mais grâce au courage de son père, ainsi que sa mère qui se sont sacrifiés, en sellant les démons venus du soleil dans leur fils qui venait de naître, à travers une magie ancienne pour sauver son village, et que son père a fondé son espoir sur leur fils qui, sera l'enfant de la prophétie qui va une fois de plus sauver leur village d'une menace encore plus grande qui allait, toucher le village.
Tito espérait démotiver Andreas de prendre le large, mais il a donné plus envie à Andreas, de ne pas rester au village, car selon lui c'est la faute des villageois, si ses parents sont morts.
Andreas, a entamé son voyage à la découverte de tout l'univers , il va aller au Levant, où il verra un peuple, qui va lui accorder hospitalité, il va vivre avec le peuple pendant cent ans , au cours desquels, il va apprendre beaucoup de chose, ensuite il continua son périple en direction du couchant, où il sera confronté à un peuple qui va refusé de l'accorder l'hospitalité , mais il va aider le peuple à faire face à des envahisseurs, c'est ainsi que les habitants du couchant vont lui apprendre beaucoup de choses sur la sagesse, la magie ancienne, il va vivre avec ce peuple pendant deux cents ans, il poursuivra son voyage vers le nord où il apprit beaucoup également, et pour finir, au sud, il va faire la rencontre de celui qui va lui donner le pouvoir de vaincre le < Dajjal> , qui n'est nul autre que la menace dont son maître Tito l'en ait parlé. Il fera cinq cents ans avec le moine, qui va l'apprendre à contrôler les démons sellés en lui.
Et à chaque contrée où Andreas se rendait, il attirait, la sympathie, des peuples, et c'est pour cela que le moine lui a dit qu'il a le pouvoir de changer le monde et les gens. Une fois son apprentissage terminé, il a commencé à prêcher, sur la sagesse, le bon comportement, le respect de l'autre ,etc. Mais un jour, il remarqua les signes de la venue du , le messie borgne, que le moine lui a dit auparavant, et parmi ces signes avant-coureurs, il y'a que le soleil va se lever au couchant, et se coucher au Levant. Et lorsqu'Andreas a constaté ces faits, il a décidé de rentrer au village, mais il fut désemparé de voir les cadavres jonchés le sol, il accouru dans la maison de son maître, mais celui-ci était mort également.
Malgré, l'immense rage qu'il ressentait, il s'est rappelé des enseignants qu'il reçu du moine, il a remonté le temps, grâce à une magie avant le carnage, et il a pu tuer le messie borgne et sauvé son village et tout l'univers car le messie borgne avait la capacité de tuer et ressuscité, et d'esclavagiser le monde entier. Il passa alors de l'enfant impétueux qui semait le trouble partout, au sauveur de l'humanité.
Andreas, a pu réaliser son rêve en invitant tous les habitants de l'univers à un festin inouï et inoubliable qui sera longtemps conté à travers les temps.
62

Un petit mot pour l'auteur ? 11 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Petit Soldat De la Poésie
Petit Soldat De la Poésie · il y a
Je vous souhaite bonne chance

Visite inoubliable (Petit Soldat De la Poésie)?all-comments=1&update_notif=1654015005&fos_comment=5324378

Image de Salif Karambiri
Salif Karambiri · il y a
Merci
Image de Romain MERCY
Romain MERCY · il y a
Très beau texte, je vous donne mon vote... Cliquez pour voir aussi mon œuvre: Une vie naissante (Romain MERCY)
Image de Salif Karambiri
Salif Karambiri · il y a
Merci bien cher Romain Mercy, je vais faire un tour
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Ainsi de désASTRE en désatre, l'enfant LUNEatique devint sauveur de la galaxie ... !
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Mes 5 voix pour cette histoire remarquable ! Bonne chance ! Je vous invite à lire : Les jardins de vie (Felix Culpa)
Image de Salif Karambiri
Salif Karambiri · il y a
Merci pour le soutien Mr Félix
Image de Liam Azerio
Liam Azerio · il y a
Un conte qui nous amène jusqu'à la lune ! :)
Image de Salif Karambiri
Salif Karambiri · il y a
Merci, à vous Liam
Image de Gali Nette
Gali Nette · il y a
Histoire intéressante. Mes 5 voix.
Image de Salif Karambiri
Salif Karambiri · il y a
Merci bien Gali