Léanne a retrouvé sa dignité

il y a
6 min
1608
lectures
173
Finaliste
Public
Recommandé

La délicatesse est un don de nature, et non une acquisition de l'art..... Blaise Pascal Citadelle de coton  [+]

Image de Automne 2014
Léanne avait dans sa vie quelques tracasseries : des enfants en rébellion, une histoire de cœur en bandoulière et une situation sociale pour le moins précaire. Elle décida après deux jours de pleurs intensifs de consulter un réparateur d’âme. Elle entra dans la salle de consultations, sous le regard piteux de l’horloge analogique en panne. Elle prit la parole sans même attendre un signe l’encourageant dans ce sens. Elle commença la conversation comme si elle l’avait arrêté la veille.
— Que voulez-vous que je vous dise, je n’arrête pas de pleurer même en riant. Voyez-vous, monsieur Berton, je souffre d’un mal incurable, je manque de dignité.
Et il était vrai qu’elle était en larmes, ça coulait tout seul toutes vannes ouvertes, le sourire en ponctuation, une respiration polie pour l’interlocuteur du moment. Le docteur avait l’habitude de recevoir les patients en état de crise et affichait un calme qui, d’ordinaire, apaisait les humains en panique. Léanne s’en trouvait énervée, comme s’il n’adhérait pas à sa détresse ou à sa folie. Elle continua sur le ton qui illustrait son état.
— Qu’est-ce qui vous fait croire que vous en manquez ? rétorqua-t-il pour la rejoindre au moins dans la forme.
— Ah non, s’il vous plait, on ne va pas jouer à ce jeu, dites-moi simplement si vous avez un médicament pour soigner mon manque de dignité, c’est tout.
— Comment cela se manifeste-t-il ? Votre manque de dignité apparaît à quel moment ?
— Bon écoutez, là, je pleure vous le voyez ? Eh bien je manque de dignité, si je n’avais qu’un tant soit peu de dignité, je resterais chez moi, m’achèterais une télé et je me goinfrerais toutes les navrantes et soporifiques chaînes qui proposent des jeux à la con où l’on gagne des cadeaux non moins cons ! Vous n’allez pas me dire qu’il est sensé d’offrir à cette femme de soixante ans, percluse de rhumatismes, une planche à voile ?
— De quelle femme parlez-vous ?
— La dernière fois que j’ai allumé ma télé il y a six ans, elle était là, applaudie par les autres qui l’encourageaient, à tourner une roue de toutes les couleurs pour gagner une planche à voile, alors qu’elle était atteinte d’un problème de hanche que le présentateur aux dents blanchies n’avait pas manqué d'exploiter en mode paternaliste dégoulinant. Vous n’en êtes pas moins belle, avait-il déclamé, avant que de partir aux Maldives deux semaines plus tard pour se remplir le nez d’une poudre qui lui ferait oublier pour le coup la charmante hanche de Sophie. Maldives, archipel de rêves où la peine de mort pour les enfants de sept ans est légale.
— Donc vous ne regardez pas la télé, parce que ça manque de dignité ?
— A votre avis ? Parfois j’ai des frissons d’horreur devant ce que les gens se disent. Ils s’insultent, se méprisent, se donnent des noms pire que monstrueux, ils vomissent leur mal-être à grands coups de consommation déglinguée. Mais ça passe ! Oui tout passe puisque c’est à l’écran... Et ça me faisait mal, alors j’ai arrêté... Maintenant ma vie ressemble plutôt bien à ce que je voulais, un village, des champs et un amour d’homme qui ne me laisse pas rentrer dans sa vie...
Léanne se remit à pleurer de plus belle, Monsieur Berton lui tendit la boîte de mouchoirs de marque bon marché – eh oui budget des hôpitaux en berne, il faut bien construire des prisons. Les mouchoirs n’avaient visiblement qu’une face puisqu’elle le traversa de ses doigts simplement en le saisissant. Elle arracha du coup une dizaine de mouchoirs devant le regard réprobateur du psychiatre harassé par sa nuit de garde.
— Revenons à vous madame, pourquoi estimez-vous que vous devriez rester chez vous à vous infliger des tonnes de programmes que vous n’aimez pas ?
— Eh bien, les autres ils tiennent comment quand ils ont mal ?
— Ils se soignent !
— Se soigner comment ? Je voudrai pouvoir courir chez lui, lui expliquer pourquoi il n’a pas raison... Lui dire comment ses rires m’ont donné un éclat jusque-là jamais atteint. Peut-être que moi je ne lui apporte rien ?
— Et cet homme a rompu, il n’a plus voulu vous voir ?
— Non c’est moi, comme je ne le vois pas assez je préfère ne pas attendre toute ma vie.
— Et votre manque de dignité, où est-il dans cette démarche ?
— Ben, si je le savais je ne serai pas ici en train de vous emmerder avec mes larmes et mon nez qui coulent... Vous voyez je suis à enfermer... Je ris et je pleure en même temps, ça me fait penser à Rabelais...
— Ecoutez madame, je peux prendre le temps de vous aider, détendez-vous. Je vous ferai prescrire un décontractant et vous pourrez même vous allonger quelques heures en attendant que ces crises de larmes s’arrêtent. Vous pouvez me parler de votre enfance si vous voulez, de vos parents ? Vous pouvez me dire quand ont commencé vos crises de larmes.
— Oh non, on ne va pas commencer, vous êtes en première année ou quoi ? Mes parents, les mines de charbon, les salaires de misère, les corons... Non mais enfin... ? Vous n'avez que ça comme outils émoussés ?
Léanne riait de bon cœur au milieu de ses larmes, monsieur Berton, moins.
Il sentait que cette patiente allait lui donner du fil à retordre, mais il aimait son métier. Enfin avant, quand à chaque patient il ne fallait pas remonter jusqu’aux arrières-grands-parents pour les faire hospitaliser. Avant qu'il ne faille le fax de confirmation de paiement de la mutuelle pour une télé où les experts régnaient en maîtres et où le café de quatre heures avait un vague goût de jus de pieds. Avant quand les patients étaient encore des « non-clients ». Mais il tenait bon, un de sauvé, c'était une justification suffisante pour toutes ses nuits de galère, en mode garde trois jours de suite. Il reprit.
— Donc avant vous n’aviez jamais pleuré comme ça ?
— Bon je vous vois venir, mais soit, allez, si ! Voilà, vous êtes content ?
— Non je ne suis pas content de savoir que vous souffrez, sinon je ferais un autre métier.
— Ah ben vous voyez quand vous voulez, vous pouvez être un être humain aussi !
— Madame dites-moi, vous avez pensé à la boxe ?
— Non pourquoi vous me dites cela ?
— Eh bien depuis tout à l’heure vous vous défoulez sur moi, êtes-vous en colère contre cet homme ?
— Des fractions de secondes oui, je lui en veux de compter autant, d’avoir tout fait pour que l’on soit si proches tout en étant éloignés. De me refuser des sorties, de ne me voir que pour les soirées et les matinées. Vous voyez là je pense à lui et je me marre, parce qu’en allumant la télé l’autre fois il ne l’avait jamais fait avant... Il m’a montré l’écran et la télécommande, et il a dit « Télé, maison, écran »... Et moi tout ça, ça me fait rire... parce qu’il se moque de moi avec toute la tendresse du monde. Son rire est gourmand et naturel, il n’y a que ça qui me soigne !
— Il est là pour vous soigner ?
— Mais non, disons que je suis très réceptive à l’environnement affectif partout je suis impactée. Les premières fois où je suis allée à la gare du Nord, j’ai dépensé trente euros pour les gens qui me le demandaient. Mon mari à l’époque a ri... mais m’a dit de faire gaffe tout de même. Je n’ai jamais compris à quoi je devais faire attention d’autant que deux ans plus tard j’apprenais qui il était vraiment...
Léanne se ressaisit, elle arrêta net et se remit à pleurer... Elle persiflait et s’allégeait du même coup... Le docteur la poussait dans ce sens...
— Il y en a trop... n’importe qui serait mort de chagrin à ma place déjà, donc je suis morte parfois, ou chiante pour certains c’est selon le degré d’empathie, voyez-vous !
Léanne baissait sa garde petit à petit, mais elle sentait qu’elle se regardait de plus en plus de l’extérieur, elle fit encore un effort, essuya ses larmes regarda l’heure à la stupide pendule arrêtée de la salle sans déco.
— Il faut que je rentre, je suis déjà en retard.
— Mais nous n’avons pas encore parlé du traitement...
— Quel traitement ? Vous allez me redonner à dose homéopathique des granulés de bonheur, un père présent pour mes enfants ? Des vacances et des voisins non racistes qui scandent du Proust ou du Marcel Pagnol ? Si c’est le cas je vous épouse le mois prochain ! Mais de votre came je n’en veux pas... Je la connais, on prend ces merdes et quand on se réveille on a quatre-vingts ans, et on meurt dans une maison pleine de gens hagards qui cherchent les toilettes alors qu’ils sont là depuis plus longtemps que le papier peint.
— Vous êtes en colère, c’est bon signe ! Revenez me voir à la fin de la semaine, je crains que vous deviez compter un peu sur les autres maintenant, faites-vous aider...
— J’ai mon jardin à désherber, vous viendrez ?
Léanne pleurait encore, le médecin était ému, non par manque de professionnalisme mais parce qu’elle était émouvante seule là, avec toutes ses valises qui ne demandaient qu’à s’alléger. Il tenta une dernière approche, loin des sentiers battus.
— Si je désherbe votre jardin, vous viendrez à des séances de boxe avec un de mes confrères ?
Léanne comprit qu’il essayait vraiment de l’aider.
— Je vous préviens les herbes sont hautes et à part quelques escargots et quelques limaces vous ne trouverez pas d’aide à proximité. Je vous laisserai les clés sous la poubelle, la porte du jardin est cassée vous trouverez facilement.
Elle souriait un peu, maintenant, mais il lui fallait retourner chez elle où son adolescent l’attendait car il avait pris sa vie en main. Il partait à l’aventure chez sa grand-mère et ce pour un temps indéterminé. Elle se retourna vers monsieur Berton, ajouta l’air amusé en regardant la pendule au mur « même les pendules cassées donnent l’heure juste deux fois par jour ». Elle referma la porte sous le regard humain du médecin qui l’accompagnait déjà dans le jardin aux herbes folles. Elle passa aux pompes funèbres régler les derniers détails de son contrat, rentra chez elle, laissa partir son fils, l’embrassa une dernière fois et monta au grenier où l’attendait enfin sa dignité.

Recommandé
173

Un petit mot pour l'auteur ? 151 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Pierrick Blin
Image de J.D.Flyman
J.D.Flyman · il y a
Bonsoir Laurette.
Vous êtes venue sur ma page il y a peu.
Je parcours vos récits à l'heure actuelle.
:-)
Celui-ci requiert mon attention, de part vôtre façon propre à l'écrire.
Entre dialogues... et... ressenti ... ou vécu...
Bref...
Pour moi, et je ne suis pas "juge", c'est une belle forme ... de description dans ce que nous (sens "générique" du terme ) pouvons, dans certains cas ou épreuve de vie, pouvons avoir à "livrer" en termes d'échanges, avec notre ... Docteur (mon Véto, comme j'aime à le qualifier pour mon cas!).
:-)
Ceci-dit, avec vos 1459 abonnés, je me doute bien que vous n'ayez rien à foutre de mon commentaire.
:-)

Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
eh bien figurez vous j'en ai drôlement quelque chose à "faire" que vous me lisiez, j'adore être lue, sinon pourquoi partager... j'aime quand mes récits voguent dans les imaginations des uns et des autres puis ensuite lire les ressentis de chacun, les observations, les comparaisons ... j'adore tellement être lue que je m'applique comme une collégienne (rhhôô à presque 52 ans collégienne faut pas pousser) alors venez me lire, venez me dire comment se porte votre vétérinaire tout m'intéresse chez les gens et particulièrement leurs différences, leurs poésies, leurs ras le bol, leurs encore, leurs j'aime etc ... au plaisir de se lire mutuellement faites moi signe quand un de vos textes ira fleurir votre page ... merci d'avoir lue ma Léanne ^^
Image de J.D.Flyman
J.D.Flyman · il y a
Lire vôtre récit fut pour mon attribut un réel plaisir.
:-)
Bonne fin de soirée à vous!

Image de Blandine Rigollot
Blandine Rigollot · il y a
A travers les larmes de Léanne, sont filtrés plusieurs travers de notre époque : entre le psy qui doit remonter aux arrières grands parents pour faire hospitaliser un patient, les nullités qui encrassent la TV, les ados qui nous fatiguent et les mouchoirs bas de gamme des hôpitaux dont les finances sont en berne... Tout ça sans nous éloigner de l'héroïne, qui, en se réfugiant finalement dans son grenier, laisse ouverts tous les possibles.. Va-t-elle... se pendre ? Ressortir des vieilleries qui vont décupler ses larmes et l'en libérer ?? poser des pièges à souris ??? Les chemins peuvent être nombreux pour retrouver sa dignité... Bravo en tout cas, j'ai lu d'une traite, ce qui est bon signe.. +1 bien sûr.
Image de Vincent Graham
Vincent Graham · il y a
TRES BON MOMENT DE LECTURE ! Vincent
Image de Julien
Julien · il y a
Oups j'avais oublié de revoter…+1 une nouvelle nouvelle arrive bientôt et surtout un TTC: " les démons de minuit " qui me plait bien ;)
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
C'est gentil Julien, mais là nos héros seront choisis par le comité ou pas parce que le score de la première n'est plus atteignable en deux jours ... mais je suis heureuse comme je te le disais au départ que nos personnages aient une ressemblance et qu'ils se suivent depuis deux mois. Personnellement je t'ai choisi ainsi que le texte d'Ernest pour être mes chouchous. Tu fais bien de préciser les nouveautés car tous nos contacts ne sont pas informés à chaque fois des nouveautés ... As tu eu vent de mon dernier TTC j'aimerais ton avis : "Elle aurait sans doute compris"... il me plait bien aussi ... je file aux démons de minuit que je trouve a priori plus sympathiques que ceux de midi - à très vite
Image de Sériba
Sériba · il y a
Je reste ... intrigué. Si l'intérêt pour un récit vient de ce qui laisse place à l’imaginaire du lecteur, alors le votre est très réussi . Je vote des deux mains, et vous invite à mon Week-end en finale sur BDcourtes, si vous n'y êtes pas déjà passée.
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
merci pour ce compliment Sériba - je vais de ce clic aller sur la série des BD où je n'ai pas encore découvert votre dessin
Image de Christian Calon
Christian Calon · il y a
Attachante, on espère pour elle tout au long de l'histoire. Bien joué.
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
oui on espère mais la fin nous laisse tous les possibles - merci pour ton passage et ton vote
Image de Cécilia Navarro
Cécilia Navarro · il y a
Contente de te retrouver ici, je vote pour ton style et ta sensibilité que j'aime toujours beaucoup ! A bientôt :)
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Merci Cécilia de ton passage et de ton appréciation, je crois que nous aimons nos plumes respectives ...et ça c'est chouette ! profite du soleil Niçois, ici il est timide mais il fait des efforts...
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Mon vote est réitéré en finale et avec plaisir. La concurrence est également de qualité, bonne chance, c'est déjà une joie de se retrouver si souvent à ce stade de la compétition. Bientôt normalement je devrais avoir un texte publié sur l'Histoire de Patrimoine . Un peu tard mais j'ai fini par l'envoyer! À bientôt !
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Oui tu as raison c'est joyeux de se retrouver en finale pour autre chose que la poésie aussi pour moi - j'irais voir tes textes Frédérique j'ai d'ailleurs vu ton TTC et j'ai voté ... Oui pour la qualité des autres textes ma préférence va à Julien et Ernest ainsi que Miraje ... mais je remarque qu'il y a beaucoup de textes sur le mal être et la souffrance signe d'une époque en déclin, les biens portants se sentant coupables et les dépressifs abandonnés ...
Image de Nathalie Bernard
Nathalie Bernard · il y a
Un nouveau vote pour ce texte que je viens de relire avec plaisir. Je voulais vous dire que votre plume a ce quelque chose de particulier qui retient le lecteur avec joie et plaisir. Ça coule, ça frappe et ça percute ! Une histoire bien ficelée avec une chute qui m'a une nouvelle fois serré le cœur.
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Merci Nathalie d'être passée à nouveau pour me lire et pour me dire tout le bien que vous pensez de mon écriture, il est doux de sentir que l'on peut toucher avec une histoire, avec des ressentis, des destins qui se croisent et qui se conjuguent de différentes manières ...J'écris la suite de cette nouvelle, et j'espère vous plaire à nouveau avec les différents prismes de regard de cette Léanne. Quelqu'un m'a dit comme il pleure dans son cœur, oui en effet ...
Image de Nathalie Bernard
Nathalie Bernard · il y a
Je suis curieuse de connaître cette fameuse suite que je lirai avec plaisir. Je suis également en finale, impressionnée d'avoir passée les deux premières sélections !
Image de Lonn
Lonn · il y a
Oui c'est pas mal du tout. Presque suffisant pour que je vote alors je vote ^^... certainement par faiblesse mais ne suis-pas qu'un gentleman après tout.
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Monsieur en effet est un gentleman, déposer de la sorte un vote dans l'urne pour un texte presque suffisant, d'autres le sont tout à fait. Je ne suis pas sûre de tenir jusqu'au 22 moi ;-)
Image de Stéphanie Henrio
Stéphanie Henrio · il y a
Coucou j'ai encore voté pour toi aujourd'hui ! Je suis vraiment trop sympas...ça va pas durer je crois !! rires.
Allez gros bisous quand même hein ?

Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Stéphanie, j'attends encore les notes de l'oral ça me saoule grave d'attendre, alors je prends la poudre d'escampette et je dors sur les banquettes dans le train ...gros bisous faut voir ...oui tu es trop sympa. Je vais donc en profiter pour te demander d'aller voir la nouvelle sur http://ecrireaufeminin.com - Tu avais pleuré tout Jonasz et Gainsbarre ;-) je suis 25ème sur 701 nouvelles hein ... ? sourires Merci Stéphanie
Image de Chrisdu02
Chrisdu02 · il y a
Bonjour Libellaisne, nous nous sommes rencontrées furtivement dans le Laon-Paris cette semaine et j'ai apprécié votre approche très délicate. J'ai beaucoup aimé votre nouvelle ... je vote. Bonne chance, je vais vous suivre.
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Bonjour Chris - pouvez-vous me dire si vous êtes celle qui m'a demandé la couleur des nouvelles par exemple ? ça m'aiderait à être plus précise dans ma réponse et dans mes remerciements. Heureuse de vous avoir rencontré dans ce train. Je le prends tout le temps maintenant le train - un lieu d'écriture comme la bibliothèque - Prête à avoir un scénario tout prêt pour le contrôleur, et prête à écrire une nouvelle ou un morceau de quelque chose. Trois phrases magiques en deux heures de train me procurent la joie nécessaire pour la journée. Et les rencontres aussi, les sourires, les pressés, les gens à oreillettes, les fâchés, les grignoteurs de trucs bruyants, les ados boudeurs, les amoureuses éconduites avec les regards tristes, les travailleurs rincés, les parisiens tirés à quatre épingles, les lecteurs de gros bouquins, les modestes qui ne prennent pas de place, les beautés magnifiques qui se recoiffent avec leurs doigts bien peints et moi qui regarde tout le monde en souriant ... ça fait beaucoup un sourire non ? D'ailleurs je commence à développer un TOC bien particulier que j'appellerai le TOC du train... je m'assois et j'écris ... Je sais ... Au plaisir d'un prochain voyage dans les mots ou dans les wagons. Merci pour votre lecture et pour votre vote. A bientôt
Image de Chrisdu02
Chrisdu02 · il y a
Oui Libellaisne c'était moi ... et votre réponse me fait sourire ... cela va faire 28 ans que le Laon-Paris est "ma maison" ... alors je n'ai plus ce regard frais que vous faites sur la nature humaine des voyageurs, plus possible ... Moi, je me mets dans ma bulle et je lis, je lis, je lis ... maintenant je vais vous surveiller sur short.-edition ... et je vais lire, lire, lire ... et voter !!! Bien à vous.
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
J'ai demandé de préciser qui vous étiez pour la forme, j'ai senti votre sensibilité, votre nature "des discrètes qui ne prennent que la place qu'elles se doivent d'occuper" et votre douceur sourires ... Je reprends le train bientôt et vous quand ? le 6 heures 30 de Laon à Paris ? le 5 heures 30 ça fait tôt pour moi faut que je me lève avant 4 heures et là too much ... bien à vous
Image de Manoudoty
Manoudoty · il y a
Je vote à deux mains, dommage que cela ne se comptabilise pas. J'aurais aimé rencontrer Léanne ...
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Vous pouvez rencontrer Léanne, elle est ici dans deux nouvelles ...la troisième est en cours..merci Manoudoty
Image de Eric Chomienne
Eric Chomienne · il y a
Je ne sais pas si votre histoire tient la corde, mais je lui accorde mon vote. Après vos visites c'est bien normal on dira que c'est la loi du....pendu. A chacun sa ligne blanche. Mais au-delà de toute considération bassement électorale, j'aime votre style, nerveux, direct, avec un trait d'humour qui allège l'ambiance générale et rend la chute...plus "normale", un peu comme l'humour anglais
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
J'aime aussi quand le lecteur imagine, ce qui a pu se passer dans le grenier. Je vous rappelle simplement que rien n'est dit ... Elle retrouve sa dignité, comment ? Vous semblez avoir des indices Eric ... moi je n'ai rien lu dans ce sens - sourires - oui les élections on en parle de ces élections et suivant les scores les motivations changent etc ...Moi je souhaite que vous gagniez par exemple et je ne serai pas en reste de joie d'être aussi choisie d'une façon ou d'une autre. Il reste 17 jours... bonne chance pour le "c'est en forgeant que l'on devient forgeron, c'est en ramant que l'on devient ? je vous laisse le mot de la fin faim feint ...D'yeux mettez moins ...
Image de Céline Laurent-Santran
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Merci Céline, c'est très gentil d'être revenue sur mon texte en finale. Merci pour ton vote
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Je vais attendre longtemps pour la suite ? tu es un phoenix Marie - c'est pas moi qui le dis mais Léanne ... mon vote
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Je fais tout caisse que je peux Jolie fleur - je ne peux pas être partout hein ... mais la suite en est écriture ...Merci pour le phoenix, mais c'est le phoenix des hôtes de ces bois ou le phoenix qui renait de ses cendres ? Merci pour ton vote
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Bravo Marie ! Bonne chance.
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Merci Alain ... et que coasse ta grenouille sur des scores de plein phare, (ouais pourquoi pas) Nénu phare, ça fait pas gros score ;-) attention les paronymes coasser et croasser n'ont pas été confondu... yes good luck too
Image de Nicolas Juliam
Nicolas Juliam · il y a
un deuxième vote pour ce texte à fleur de peau et ce si joli prénom... A +
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Merci Nicolas, et bonne chance aussi à ton TTC en finale ... à très vite sur nos textes respectifs
Image de Gabrielle11
Gabrielle11 · il y a
je l'aime bien cette Léanne. offrir un travail de jardinier à un scribouillard , ça c'est fort . hélas au premier ongle cassé , il va regretter son cabinet
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Merci Gabrielle, oui Léanne attendrit par son humanité chamboulée ... quant au jardinier improvisé il peut réserver des surprises... au plaisir de vous lire auprès de mes mots
Image de Marjolaine
Marjolaine · il y a
ah, c est vraiment très bien, tout en sensibilité et subtilité, c est surprenant aussi, et puis j aime bien les textes qui décrivent des psy humains (si vous êtes curieuse, allez jeter un oeil à "Une rencontre" hors compet) ....par contre, j aurai souhaité une autre fin (preuve que je me suis attachée au personnage). bravo à vous, et si en plus il y a une suite alors là :-):-)
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Marjolaine, merci pour ce commentaire très plaisant à lire... oui la suite m'a demandé du travail de recherche et de documentations donc c'est un peu long ...je vais aller voir votre rencontre et vous tiens au courant ... Merci pour Léanne
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
J'étais tombée sous le charme de ce texte dès la 1ère lecture ; je confirme mon vote .
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
merci Eva de me soutenir pour la dernière ligne droite ... j'écris la suite en espérant être à la "auteure" ... je suis un peu fatiguée les blagues s'en ressentent ;-)
Image de Michèle Harmand
Michèle Harmand · il y a
Un second vote pour Léanne, que vous avez su nous rendre si humaine :)
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Merci Lila ... oui humaine Léanne essorée pliée mais pas cassée ... Je suis ravie d'être en finale grâce à elle ...
Image de Malice
Malice · il y a
Je suis touchée et revote
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Malice ton émoi me ravit - j'écris la suite en espérant mériter de nouveau ton attention et ton vote ... je te remercie pour ton message et ton vote
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Bravo mon amie pour cette place en finale bien méritée! Je confirme mon vote évidemment, reçois tout mon soutien, amitiés, Luky ;)
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Encore un fidèle ... près des mots que je dessine au gré des violences et des apaisements de Léanne ...Merci Luky
Image de Angélique.A.Rodride
Angélique.A.Rodride · il y a
Félicitations pour " l'étape finalistes" et je vote encore pour cette nouvelle qui m'a tant émue : un personnage , Léanne incroyablement bien dessiné et une trame digne du titre :) merci à toi, auteure talentueuse et bonne chance ! Angélique
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Angélique la plume enchantée ... merci d'aimer ma Léanne ...à très vite sur nos textes respectifs ..
Image de Louyse Larie
Louyse Larie · il y a
Voilà mon vote n ° 29 pour cette belle dignité, vous trouverez mon haïku en finale également en catégorie poèmes...bonne chance à vous !
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Merci Louyse pour ce vote - je vais de ce pas prendre connaissance de votre haïku ... à très vite donc ...par contre je ne conte pas les votes avec des numéros mais j'y mets en général un commentaire ça ira quand même ... sourires
Image de Louyse Larie
Louyse Larie · il y a
C'est parfait pour la visite plein sourires :-)
Image de Nathalh
Nathalh · il y a
Très touchant
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
ben oui entre toutes les Natha et les Nath - voilà celle là c'est toi !!! avec moi dans les bois pour le sport !!! rhhho j'avais confondu avec la formatrice ... me pardonneras-tu ? à mardi donc en baskets pas en escarpins ...
Image de Btoutoune
Btoutoune · il y a
Ah ! Oui. Nathalie
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
ça se propage dans les couloirs des formateurs ? merci pour ton vote
Image de Nathal
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
je prends le waouh ... et je dis merci
Image de Catherine Harinthe
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
merci pour ces félicitations Catherine ...
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Allez + 1 pour Léanne et sa dignité ;-)
Bisous ma belle avec ce talent, la finale est méritée....

Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
merci ma douce Laurence ... bises à toi à très vite pour la suite ;-)
Image de Marie Lacroix-Pesce
Marie Lacroix-Pesce · il y a
+1, pour ce texte touchant.
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
merci Pascaline ... je suis toujours ravie de te, vous, voir, ici ... près de mes mots ... j'ai été soutenir les vôtres si doux à mon oreille ... un sonnet je n'allais pas manquer ça ;-)
Image de Jean-Francois Guet
Jean-Francois Guet · il y a
bravo! je bisse n°14 ;-)
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Fais gaffe toi !!! tu bisses voix basse ? ... ;-) merci Jean-François ...
Image de Aliénor Oval
Aliénor Oval · il y a
Je suis bien contente de voir ton beau texte en finale. Mon vote bien sûr. Bonne chance. :)
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Près de mes mots Alienor, des sourires donc encore ... Merci Merci ...
Image de Ernest Fourachault
Ernest Fourachault · il y a
Et elle ouvrit le vasistas pour où elle s'en alla. +1, bien sur
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Ernest Merci pour ton passage ici et sur mes poèmes ... je suis sur les dialogues de la suite ... Je te surveille du coin de la fenêtre ouverte ;-)
Image de Virginie Colpart
Virginie Colpart · il y a
n°8 bravo Maria sourires :-)
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Ninie merci ...et à très vite sur nos textes ... sourires ;-)
Image de Donald Ghautier
Donald Ghautier · il y a
Bravo pour cette place en finale, ma chère Maria. +1 évidemment.
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
où est Hector Patate ? il ne nous rejoint pas pour cette finale ou me trompe-je de date ? Sourires pour ta journée je vais d'ailleurs aller petit déjeuner avec un de tes déjantés personnages ... merci pour ton vote et tes messages sur mes textes
Image de Michèle Thibaudin
Michèle Thibaudin · il y a
Bravo et félicitations pour la finale! je vote.
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Merci Michèle votre passage en second vote me réjouit
Image de Bertrand Pigeon
Bertrand Pigeon · il y a
félicitation pour la finale
je suis en finale aussi
je passe revoter
bravo encore^^
+1

Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
ben je te l'avais dit que ton talent ne passerait pas inaperçu ...merci pour ton vote et je passe voir tes dessins très vite ...
Image de Yannick Pagnoux
Yannick Pagnoux · il y a
je te l'avais dit je serai le premier
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
tu es trop fort .. toujours au timing qui va bien à notre amitié ... merci ...et Vive la Camargue ...
Image de Lumia
Lumia · il y a
J'attends la suite avec cette curiosité qui est plutôt... bon signe ^^
Image de Inma
Inma · il y a
émouvant +1
Image de Stéphanie Henrio
Stéphanie Henrio · il y a
Bravo. C'est marrant ça me rappelle étrangement une histoire !!!
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
sourires ... Je te rappelle que nous nous levons avant 5 heures demain matin... ça fait pas parti des tracasseries ça ...;-) Amène ton livret format papier pour les reprises en mode numérique. Merci pour ta lecture et pour ton vote
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
69, ça ne me plaît pas... c'est encore un 6 et un autre inversé :D , j'aime les chiffres ronds... Ce sera ton 70ème vote mon amie! Blague à part, j'ai adoré ton oeuvre, elle m'a touché! Bisous, Luky ;)
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Merci Luky ... moi j'aime bien que Léanne plaise aux plus grands nombres des femmes et des hommes m'ont déjà dit avoir retrouvé une ressemblance avec leur propre vie et ressentis ... Comme quoi il faut drôlement prendre soin de nous et de nos personnages intérieurs ... La suite est en écriture ...merci pour ce chiffre rond ...
Image de Pascale Pujol
Pascale Pujol · il y a
et voici mon vote, un peu tardif mais il en faut bien! :-)
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Apprécié et fort utile Les 15 premières places sont très disputées ... et ça promet une finale tout en suspense ;-) Merci pour ton vote Pascale ...kiss kiss
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un vote de plus pour "assurer" et prolonger le chemin de Léanne en finale. J'y serai peut-être en TTC avec un peu d'apports vitaminés. ;-)
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
je m'y rends tout de suite ... les pré sélections sont achement disputées ... Merci de ton soutien dans la dernière ligne droite ...
Image de Roselyne Cros
Roselyne Cros · il y a
Bravo, je vote avec plaisir merci de la reco Carmencita
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
merci Roselyne ... à très vite sur nos textes respectifs ... j'ai noté quelques potirons il y a autre chose ?
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Il reviendra le temps des sourires pour Léanne, Je te fais confiance ;-)
Image de Nathalie Bernard
Nathalie Bernard · il y a
Un vote pour la digne et fragile Léanne.
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
merci Nathalie - j'avais déjà répondu, puis oups, le commentaire a sauté faut dire que le nombre de mes abonnés est de 666 ouhhh - un esprit mystérieux règne sur les com ... bon j'arrête un peu ...ces derniers votes comptent énormément puisqu'ils m'emmènent ou non en finale ... j'écris la suite de cette nouvelle en tout état de cause ... merci pour la fragile et digne Léanne
Image de Shawness Youngshkine
Shawness Youngshkine · il y a
N° 58, tu vas y arriver :)
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
je vais écouter cette belle parole ... ils restent encore 4 jours ... je continue à parler d'elle - Merci Shawness
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Mon vote mon amie pour cette merveilleuse histoire, que d'émotions! Bravo! Bisous, Luky ;)
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Merci Luky pour ta fidélité auprès de mes mots ... ravie qu'elle te plaise cette histoire ... la suite arrive, je me documentais un peu pour être précise ...
Image de Michèle Harmand
Michèle Harmand · il y a
Un personnage fort que cette Léanne :)
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Forte et fragile, des ailleurs pour s'accrocher, des lieux communs pour ressembler ... Elle est attendrissante ma Léanne, j'écris la suite ...Je te remercie d'avoir pris le temps Lila de venir me lire
Image de Olivier Vetter
Olivier Vetter · il y a
Une histoire toute en finesse qui laisse de la place à l'imagination du lecteur
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
oui il peut imaginer la fin qu'il veut ... d'autant que l'on ne sait pas ce qui se passe une fois dans le grenier ... merci de votre passage et de votre commentaire ...
Image de Lelia Hsan
Lelia Hsan · il y a
quelle écriture... vivante! j'ai beaucoup aimé le contraste avec la fin justement, plus que de la colère c'est de la rébellion, et je trouve que ça fait du bien malgré tout...
vote 43

Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Merci Leila de ton passage et pour ton vote ... la rébellion oui, une façon vibrante de résister ... je vais aller découvrir tes œuvres que je ne connais pas encore
Image de Virginie Colpart
Virginie Colpart · il y a
+1
Je pense aussi manquer de dignité, pleurer en riant ou rire en pleurant, cela m'arrive assez souvent en fait. J'ai beaucoup d'herbes hautes dans mon jardin, deux garçons en rébellion et une horloge en panne (j'ai changé la pile mais ce n'était pas ça). Ouf! je n'ai pas de grenier...j'attends aussi les petites granules du bonheur et une voisine qui chante Indila!!!

Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Ne l'entends-tu pas la chanson parfois dans les herbes hautes, elle vient te chercher comme une brise légère, alors plus besoin de pendule, encore moins de décor tu t'enfuis à grands pas pour te retrouver juste toi ... merci pour le passage dans le jardin de Léanne
Image de Bouchon
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
je prends waouh et je dis merci
Image de Bertrand Pigeon
Bertrand Pigeon · il y a
+1
de l'humour et de l'absurde salvateurs

Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Sans eux que pourraient faire nos personnages ? merci Bertrand pour votre vote et votre lecture
Image de Bertrand Pigeon
Bertrand Pigeon · il y a
si tu aimes humour, viens voir mes petits dessins actuellement sur le site.Ca me fera plaisir :)
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
je ne qualifierai pas tes dessins de petits juste énormes !!! waouh je suis impressionnée avec un crayon je ne sais faire que des ronds alors forcément ... j'encourage tous ceux qui passent ici à aller vous découvrir !
Image de Bertrand Pigeon
Bertrand Pigeon · il y a
merci^^
je ne vais pas dire le contraire :)
à très bientôt pour ta prochaine nouvelle^^

Image de Angélique.A.Rodride
Angélique.A.Rodride · il y a
Merci ! De la délicatesse retenue, du réalisme, une touche légère d'autodérision comme pour effleurer des maux mis en sourdine, et surtout un personnage (Léanne) auquel on arrive (mon cas) à s'identifier en tant que lecteur /lectrice et dans une nouvelle courte. Bravo et merci pour les émotions et ce texte riche à lire plusieurs fois. Le titre choisi a une simplicité/fluidité qui contraste de façon intense avec ce que l'on découvre dans ce récit qui m'a émue et la fin de cette histoire étreint le cœur. Angélique
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
La palette des émotions humaines est très colorée, malheureusement pour apprécier les teintes joyeuses il faut passer par celles moins réjouissantes des opaques et des sombres ... Léanne est un personnage que j'aime particulièrement, et quand tu viens me dire qu'elle t'a touché alors j'en suis heureuse ... Je te remercie pour ton commentaire et ta lecture - à très vite sur nos textes respectifs
Image de Angélique.A.Rodride
Angélique.A.Rodride · il y a
Je viens de découvrir une autre nouvelle de toi que je lirai dès que j'ai un moment. Oui la palette de l'âme et du cœur est faite de toutes couleurs. Un poète a dit : "L'Homme est fait de la matière arc-en-ciel. Il est couleurs.". Merci pour ce récit magnifique...Angélique.
Image de Patrick Barbier
Patrick Barbier · il y a
J'aime beaucoup le prénom de ton héroïne. Cette dualité entre Léa et Anne...
Et j'aime ta manière de la raconter et de la faire vivre. Et plus, si plus du tout d'affinités.
Mon vote, Libéllaisne. Le n°26
Bravo.

Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Merci Elietnoss - j'aime effectivement la matière vibrante que je retrouve chez quelques auteur(e)s ici - dualité Léa Anne dis m'en plus ?
je ne manque pas de lire ta plume - j'ai un peu de temps à rattraper sur les lectures ...
à très vite sur nos textes ...

Image de Julien
Julien · il y a
Ton personnage choisit son destin le mien le subit, c'est sûrement la différence entre une héros et une héroïne… Joli texte bravo. +1
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
il a sûrement (ton personnage) encore plus d'un tour dans sa tête avant que de sombrer je parie sur des envolées qui lui permettront de se sortir de ce manège ... Rembobine stp ... ;-) merci d'avoir rencontré Léanne ...
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
T'aurais dû mettre un avertissement ! Quel beau texte, sensible, touchant, émouvant. Et surtout quelle adresse d'écriture: fluide, innée.
Pour la délicatesse qu'on te connaît, je vote !

Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
la vie ne met pas d'avertissement non plus, j'ai suivi son courant et son exemple et j'ai livré cet éclairage sur la passion, sur tenir encore, mieux ou pas ...une Léanne qui me tient à coeur ... je te remercie encore pour tes mots doux à mon oreille
Image de Malice
Malice · il y a
Quel beau portrait ! +1
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Merci Malice maintenant que l'on s'est rencontrée - in the real life comme ils disent - je suis encore plus contente que mon personnage te plaise...bien à toi
Image de Malice
Image de Ernest Fourachault
Ernest Fourachault · il y a
et +1 pour la tendresse finale
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
La tendresse n'est ce pas tout ce qui compte au final ... sourires ...Merci d'être venu saluer ma Léanne
Image de Mathieu Jaegert
Mathieu Jaegert · il y a
Un texte beau, dur aussi, et bien travaillé. Peut-être (pour chipoter), un ou deux détails de ponctuation à corriger. Trois fois rien. En tout cas, on sent que tu l'as ciselé, ce texte...A voté !
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Les ponctuations ne sont pas mon fort, je veille à les rendre visibles, une respiration jolie pour le lecteur du moment ... Merci pour ton commentaire Mathieu et ton vote pour ma Léanne ...N'hésite pas pour les "chipotations"
Image de Aliénor Oval
Aliénor Oval · il y a
C'est un très beau texte qui m'a vraiment touchée et m'a tiré des larmes à la fin. Le long dialogue, qui est un exercice délicat, sonne très juste. Bravo à toi. :)
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Aliénor, j'aime toujours tes mots de femme près des miens, hein ... Léanne elle est forte, elle encaisse, elle délie, elle dédie, elle replie, elle déploie, mais parfois elle se noie, seulement parfois, ensuite la lumière revient ... merci pour ton commentaire
Image de Jean-Francois Guet
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
ben faut dire qu'elle est touchante cette Léanne là, je l'aime bien en tueuse froide mais eux l'ont moins aimé ... c'est pourtant la même, l'auteur pourrait faire un effort quand même !!! si tu la croises dis lui de s'appliquer un peu .. merci de ton passage et de ton vote
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Une chute suspendue au grenier....
Et un vote pour l'achat d'une tondeuse à gazon inutile.

Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
oh de l'humour comme j'aime ... merci Alain ...
Image de Nicolas Juliam
Nicolas Juliam · il y a
... comme il pleure dans "son" cœur... un texte bien mené, un beau prénom, des mots, des larmes, une chute, un vote de ma part.
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Oui un portrait de femme en désarroi, essorée mais vibrante. Je t'ai dit que je l'aimais bien ma Léanne ;-) merci pour ta lecture et ton commentaire
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
J'adore Léanne..... Bravo ma belle !!! J'attends avec impatience la suite de ses aventures et de ses "pérégrinations"
<3

Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
moi aussi je l'aime bien Léanne ... merci pour ton bravo et ton vote
Image de Virginia Lou
Virginia Lou · il y a
As t-on le pouvoir de "mettre sur pause" le moment où Léanne monte au grenier ? J'ai adoré. C'est à la fois plein d'humeur, de philosophie, de "dure" réalité et de tendresse, de tristesse et de désespoir. Tu sais accrocher tes lecteurs toi ! ;-)
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
oui l'auteur peut mettre sur pause sur accélérer sur retour en arrière ... à voir donc merci pour ta lecture
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
" Foule sentimentale ... on a soif d'idéal ... '' Belle réusite !
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
oui très soif ! va-t-elle rester sur sa fin ? sourires - merci de ton passage
Image de Zabelou
Zabelou · il y a
Quelle fin. Au moins, toi, tu sais terminer tes histoires, y a pas à dire !
Moi, je préfère la Léanne vengeresse impitoyable qui élimine les grues ;-)
Si je vote, elle redescend du grenier et accepte les séances de boxe ?

Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
le plaisant avec les personnages c'est qu'ils deviennent un peu ce que l'on veut ... alors oui sans doute que je vais la faire revivre mais que fera-t-elle hein mystère ? ne vote que si tu aimes surtout .... merci de ton intérêt
Image de Zabelou
Zabelou · il y a
C'est déjà fait ! J'aime l'idée du personnage que l'on retrouve d'un texte à l'autre...

Vous aimerez aussi !