Le voleur de mémoire

il y a
6 min
1410
lectures
940
Finaliste
Public
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

La quête du succès éditorial… on aime suivre les états d'âme du personnage principal, qui se plonge dans l'écriture et se sent les épaules

Lire la suite

Après une disparition de plusieurs mois des radars de Short Edition, je viens de mettre un point final à mon roman. Que lui réserveront les mois à venir ? Mystère. Je ne manquerai pas d'en teni  [+]

Image de Été 2018

Paris, rue de Passy. Depuis un bon quart d’heure, planté sur le trottoir, je frissonnais dans mon manteau trop fin. L’immeuble austère et cossu qui me faisait face semblait appartenir à un passé lointain. Pourtant, ça ne faisait que trois ans que j’étais parti. Trois années dont deux qui avaient concentré plus de fièvre et d’émotions que des vies entières. Et une de désenchantement. Certains parleraient plutôt de dégringolade. D’auteur prodige, je risquais de devenir SDF.
Orgueil, amour-propre, dignité... autant de luxes dont il me fallait désormais faire mon deuil. Idem pour les états d’âme. Aujourd’hui, j’avais choisi de rompre le silence, de revoir enfin mes parents, de leur expliquer, de les écouter, peut-être de leur demander pardon. Ma situation précaire y était pour beaucoup, mais pas seulement. Il était temps d’en finir avec ce gâchis.

Mes doigts avaient gardé la mémoire du code. Il n’avait pas changé et, sur un « clic » rassurant, la lourde porte s’entrebâilla.
Le parfum puissant du bois ciré me percuta de plein fouet. Lentement, je grimpai les trois étages et m’arrêtai devant la porte, curieusement anonyme. Plus question de renoncer. Je respirai un grand coup et sonnai. Je guettai un bruit, un murmure derrière la porte qui aurait trahi une présence. Rien. Je frappai. Toujours pas de réponse. Alors, je sortis ma vieille clé, j’ouvris, et là, le choc.
Le couloir était complètement nu : la console laquée, le miroir design, le tapis berbère... tout avait disparu. Interloqué, je fixai le parquet poussiéreux et le papier peint éraflé. Pris de nausée, j’eus à peine le temps de courir aux toilettes. Quand j’en sortis, encore sonné, j’allai vite fermer la porte d’entrée, puis, comme un somnambule, je passai et repassai de la salle à manger aux chambres dépouillées, du salon vide à la cuisine...
Il faisait froid. Le soleil de janvier baignait de sa lumière crue ces vastes pièces qui avaient abrité une enfance couvée et une jeunesse sans révolte. Sur les murs d’un blanc jauni, les meubles, les photos et les tableaux avaient laissé leur empreinte. J’en caressai la trace du bout des doigts, comme pour m’assurer de leur absence. Et, d’un coup, tout me revint. Je sentais presque l’odeur de la grande bibliothèque en chêne massif, avec les livres d’art, les classiques dans La Pléiade, alignés par ordre alphabétique, les polars à couverture noire... J’aurais pu décrire dans les moindres détails les deux lithographies de Dali, fierté de ma mère, les reproductions d’Edward Hopper, dont les couleurs chaudes avaient bercé mon imaginaire d’adolescent, les tirages en noir et blanc qui avaient valu à mon père une solide réputation dans le milieu de la photographie... Je m’attendais presque à voir Kim, mon vieux siamois, venir à ma rencontre, de son trottinement feutré. Il devait être mort à présent.

Ainsi, mes récents appels qui n’aboutissaient jamais, c’était ça. Ils étaient partis, envolés en douce.

Et alors, je croyais quoi ? Qu’ils auraient cherché à me joindre pour me demander la permission ? « Léo chéri, après trois ans sans te voir ni entendre ta voix ailleurs qu’à la télévision, ton père et moi voulions te prévenir que nous pensons déménager. » Quelle farce ! Ils ne savaient même pas que j’étais rentré à Paris depuis déjà plus d’un an. J’avais suffisamment veillé à éviter le quartier.
Anéanti, je me laissai glisser le long du mur du salon et me mis à sangloter comme un enfant.

* * *

Quatre ans plus tôt, après un travail acharné sur mon troisième manuscrit, j’avais essuyé un refus poli, un de plus, des éditeurs contactés, même les plus obscurs. Cette fois, j’avais décidé de jeter l’éponge. Me voyant tourner en rond, mon père, travailleur hyperactif, m’avait proposé de partir avec lui en randonnée. Des années plus tôt, c’était le remède à tous mes chagrins.
J’étais dans le dressing, à la recherche de mes vieilles chaussures de marche, quand je fis tomber une petite boîte verte. Elle s’ouvrit, laissant échapper des photos de mes parents, méconnaissables – ils semblaient sortis d’un roman de Jack Kerouac –, et un gros carnet relié de cuir rouge. Sur la page de garde, je reconnus l’écriture fine et serrée de mon père : « San Francisco, été 64. » Intrigué, je commençai à lire... Dès les premières pages, je sus que je tenais là les clés de mon avenir. Vite, je ramassai le tout, refermai la boîte et emportai le cahier en lieu sûr. La balade serait pour plus tard.

Enfin, j’avais mon roman ! Pas une seconde il ne me vint à l’esprit de parler à mon père de son carnet et de ce que je comptais en faire. J’étais bien trop exalté et j’aurais eu trop peur qu’il veuille s’en mêler. Ce succès – car je ne doutais pas que c’en serait un – serait à moi, rien qu’à moi ! C’était « sa » vie, certes, mais ce serait « mon » histoire ! J’éludai donc soigneusement les questions de mes parents, ravis et inquiets à la fois de me voir me lancer à corps perdu dans un nouveau projet avec une foi inébranlable, malgré mes échecs répétés.

Huit mois plus tard, je reçus non plus un courrier, mais un appel d’un éditeur parisien prestigieux, que ma mère me passa en tremblant. La suite fut un tourbillon, dans lequel je me laissai emporter avec l’avidité des assoiffés. À vingt-huit ans, j’étais un auteur en vue !
Je me prenais pour une rock star.
Argent, soirées, interviews, plateaux télé... Je tombai dans tous les pièges, dont le plus dangereux fut l’éloignement de mes proches, surtout de mes parents. Je ne les voyais plus, ne les appelais plus, ne leur répondais plus. Je n’y pensais même plus ! Je les avais rayés de ma vie, tout simplement, comme pour effacer mes revers passés et mes frustrations, gommer ma honte aussi d’avoir volé ses souvenirs à mon père.

Après quelques mois de cette frénésie, je décidai, sur un coup de tête et sans prévenir personne, d’aller vivre à New York avec Heather, une poétesse déjantée au carnet d’adresses bien rempli.
Nous étions de toutes les fêtes, la vie était facile. Mais, aussi évaporée fut-elle, ma « fiancée » s’aperçut assez vite que je n’étais ni Modiano ni Bret Easton Ellis. Notre idylle tourna court moins d’un an après notre rencontre. À peu près au même moment, les dollars vinrent à manquer. Car, malgré mes promesses répétées et quelques tentatives timides, le deuxième roman n’arrivait toujours pas. Mon éditeur s’impatientait. Mon banquier me harcelait. Mes relations m’évitaient.
Au bout de quelques mois de ce régime, je n’eus d’autre choix que de rentrer à Paris, le plus discrètement possible. Peine superflue, tout le monde m’avait déjà oublié.
Arrivé un lundi gris de décembre, je suppliai Antoine, mon plus vieil ami, de m’héberger le temps de trouver du travail. Peu rancunier, il m’aida même à décrocher un poste de correcteur dans un magazine d’informatique, ce qui me permit de dénicher un petit studio, dans le 20e. Mais le journal venait de déposer le bilan et les lendemains s’annonçaient bien sombres...

* * *

J’étais resté près d’une heure dans l’appartement vide, à me rappeler chaque objet, qui réveillait de nouveaux souvenirs.
Oui, j’étais un fils indigne ! Indigne et pathétique d’avoir voulu cacher ma découverte à mon père. Avec le tapage médiatique autour de Californian Dream, il était inévitable qu’il fasse le rapprochement entre ce roman d’amour version sixties et sa rencontre avec ma mère, dans l’Amérique underground de l’époque. Mais j’avais continué à me taire. Pourtant, des aveux ne l’auraient pas empêché d’être fier de moi, j’en étais sûr aujourd’hui. Quant à penser qu’il aurait voulu me voler la vedette, c’était bien puéril. La reconnaissance, il en avait eu sa part. Et maman, comment avait-elle traversé tout ça ?
Comme ils avaient dû m’en vouloir...

Quand même, partir ainsi sans laisser le plus petit mot, je pouvais difficilement y croire. Alors, malgré mon désarroi, je me relevai, jetai un dernier regard à ces lieux où j’avais été heureux et aimé, refermai la porte et descendis chez la gardienne. Si elle me reconnut aussitôt, cette femme chaleureuse qui avait été ma nounou m’épargna les politesses d’usage et les questions gênantes pour aller droit au but.
« Léo, depuis le temps ! s’exclama-t-elle. Mais entre donc. Je t’attendais, tôt ou tard. Ton papa m’avait prévenue. Tu as la clé, c’est bien. Ça m’évitera de changer la serrure. Tu sais, ça fait six mois que tes parents sont partis et les nouveaux locataires vont bientôt arriver... »
Perplexe, je la laissai dire, m’installai sur une chaise, dans sa petite cuisine, et l’écoutai parler, tandis qu’elle me préparait un expresso. Quinze minutes plus tard, je franchis pour la dernière fois le seuil de l’immeuble, délesté de mes clés, mais avec à la main le petit paquet enveloppé de papier kraft qu’elle m’avait remis, en plus d’une lettre. Malgré ma curiosité, j’attendis d’arriver chez moi pour ouvrir le tout. Dès le lendemain, regonflé à bloc, je me remettais au travail.

Quand mon deuxième roman sortit, dix mois après, il ne fut pas si simple de convaincre mon éditeur, déjà revenu de mes caprices, de mettre ce texte en préface. Mais je tenais bon, arguant du buzz qu’il ne manquerait pas de provoquer et qui doperait les ventes à coup sûr. J’ignorais si son auteur le lirait un jour, mais ainsi, d’une certaine façon, je me libérais.

* * *

« Mon fils,
La vie est si courte que ta mère et moi avons décidé de terminer la nôtre sous le soleil californien. Là où, tu le sais mieux que quiconque, tout a commencé.
Longtemps nous nous sommes interrogés : à côté de quoi sommes-nous passés ? Qu’avons-nous manqué qui puisse expliquer ton silence, ton départ précipité ? Toi seul le sais. Mais sois tranquille, si nous avons été coupables, le châtiment a été à la hauteur de notre « faute » ! Heureusement, aujourd’hui, nous avons enfin retrouvé la paix, ensemble, sans toi.
Pour lire ces lignes, tu dois être aux abois. Les médias restant bien silencieux ces derniers mois à ton sujet, j’en déduis que l’inspiration tarde à venir. Je te laisse donc ce deuxième carnet. Il n’y en a pas d’autre. Il est dommage que tu ne m’aies pas parlé de la découverte du premier. Par mes souvenirs, j’aurais pu t’aider à donner plus de chair et d’émotion à tes écrits.
Cette fois encore, il faudra te débrouiller seul, mais je ne doute pas que tu t’en sortes, ta plume est alerte.
Bonne chance. Et, cette fois, fais attention à toi.
Papa »

Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

La quête du succès éditorial… on aime suivre les états d'âme du personnage principal, qui se plonge dans l'écriture et se sent les épaules

Lire la suite
940
940

Un petit mot pour l'auteur ? 316 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Bichon
Bichon · il y a
Une si belle preuve d'amour ! Je me suis encore régalée :D
Image de Emsie
Emsie · il y a
Re-re-merci, Bichon ! Mon petit ego est regonflé à bloc après toutes ces lectures !
Image de Bichon
Bichon · il y a
Et j'ai bien l'intention de lire les autres ! :)
Je suis gourmande quand c'est un régal LOL ;)

Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
un fils qui culpabilise d'avoir pris et utilisé les souvenirs de son père, alors qu'il les lui aurait volontiers donnés, s'il en avait parlé ; la notoriété soudaine, la griserie du succès puis l'éditeur qui harcèle, qui attend un nouveau succès commercial, le désamour impitoyable du public, la noirceur de l'oubli, le doute, la culpabilité de l'imposteur ; puis, le dernier legs du papa, preuve de son inconditionnel amour ; merci, votre texte est très bien écrit, en un style simple qui fait sens ; je lis la suite
Image de Emsie
Emsie · il y a
Re-merci, Chateaubriante, vous ne pouvez pas me faire plus plaisir qu'en venant lire plusieurs de mes textes d'affilée ! Je ne touche plus terre :-)))
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
je vois plus bas votre invite au "Seigneur du hameau" ; je vais le lire de suite ; je crois bien que vous êtes venue me lire
Image de Gali Nette
Gali Nette · il y a
Quelle belle analyse par ce texte sur L'écriture, de la relation parents-enfants. J'aime beaucoup.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, merci, Gali Nette, de continuer votre découverte ! Alors, j'en profite : à la demande de certains lecteurs, j'ai publié en libre une suite/variation de ce texte (Sarah, "le Voleur de mémoire 2"), qui lui donne un éclairage nouveau. Et tant qu'à abuser, je vous invite (chose que je ne fais jamais) sur le texte qui me tient le plus à coeur, "le Seigneur du hameau", l'un des premiers que j'ai envoyés à SE !!! Et voilà, tant pis pour vous ;-)))
Image de Bichon
Bichon · il y a
Sarah, "le Voleur de mémoire 2" non plus ?
Image de Bichon
Bichon · il y a
Excusez-moi, "le Seigneur du hameau" n'est plus en ligne ?
Image de MCV
MCV · il y a
Je la retrouve avec plaisir, ta nouvelle, et je vais me précipiter pour lire la suite...
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, MCV !
Image de Félix Solivon
Félix Solivon · il y a
Félicitations, Emsie ! Je cours lire la suite...
Image de Sourisioux
Sourisioux · il y a
Je découvre ce texte au hasard et qu'il est agréable ! Ce fut un réel plaisir de vous lire. Le style est d'une telle légèreté et d'une fluidité... Je vous apporte tout mon soutien et vous souhaite bonne chance ! A bientôt !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup, Sourisioux ! Bienvenue sur ma page. Je vais découvrir la vôtre. :-)
Image de Line Chatau
Line Chatau · il y a
J'aime beaucoup ce texte qui mêle regrets et nostalgie! Et que d'amour de la part de ce père pour son fils!
Si vous le souhaitez, vous pouvez lire mes deux textes, je ne suis pas en compétition mais votre avis m' interesse .

Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup, Line, je n'y manquerai pas !
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Félicitations pour cette recommandation Emsie
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup, Isabelle ! Il va falloir que je me remette au travail, maintenant ;-)
Image de Sophie Debieu
Sophie Debieu · il y a
Une recommandation méritée Emsie :-) bravo
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci Sophie, pour votre gentillesse ! C'est ma première (et peut-être ultime) "recommandation", ça s'arrose !!!
Image de Sophie Debieu
Sophie Debieu · il y a
Oui et en musique ;-)
Image de Marie
Marie · il y a
Tout mon soutien pour votre texte. Bonne finale. mes voix
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup, Marie, je ne pensais jamais avoir tous ces retours ! :-)
Image de Marie
Marie · il y a
Mais sont mérités ^^
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Tout mon soutien avec plaisir pour votre voleur de mémoire et bonne chance pour la suite!
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci Elena pour ce soutien dans la dernière ligne droite !
Image de Fantec
Fantec · il y a
Ah oui. Des parents trop aimants mais futés !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Complètement ! Merci, Fantec, d'être passée… Finalement, on traite un peu du même sujet ;-)
Image de Fantec
Fantec · il y a
Oui ! Moi c'est concentré !
Image de Emsie
Emsie · il y a
J'aimerais bien savoir faire concentré, mais je rame !
Image de Guy Pavailler
Guy Pavailler · il y a
Bonne chance pour la finale.
Image de Emsie
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Je découvre votre texte et j'ai beaucoup accroché. Une belle histoire d'amour familiale qui ne peut que toucher vos lecteurs. Je vous apporte donc mon soutien et je vote. Bravo à vous Emsie !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup, Ophélie, pour vos voix… et pour cette lecture sans contrepartie ! ;-)
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Il n'y a pas de quoi, ce fut un plaisir !
Image de Noël Sem
Noël Sem · il y a
Mes voix pour ce texte original !
Je profite de mon passage pour vous inviter à soutenir mon "Papy Rolling Stones" dans la dernière ligne droite du Prix d'été : https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/papy-rolling-stones

Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Noels, je passe vous lire…
Image de Frédéric Nox
Frédéric Nox · il y a
Une histoire prenante que je découvre maintenant seulement... Vous avez mes voix. Serez-vous intéressée par "Le roman de Bob", autre variation sur le thème de l'écriture et de l'usurpation ?
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Frédéric. Je viens de découvrir deux de vos textes : le choc !
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Re +5 voix. Bonne chance Emsie pour la finale !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Ratiba, pour vos voix précieuses ;-)
Image de Lalili
Lalili · il y a
Belle histoire d'amour que je découvre un peu tard mais heureusement pas trop tard pour vous soutenir.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup, Lalili, il n'est jamais trop tard !
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Wow cette gifle à la fin :o
J'ai grandement apprécié l'aspect richement détaillé de ta nouvelle pour les univers parisien et new-yorkais de ton narrateur, qui lui apporte une vraie profondeur et évolution psychologique. J'ai pris plaisir à lire ta nouvelle !
Merci et bravo, Emsie :)
Egalement, mon très très court "Gu'Air de Sang" est en finale du Prix Court et Noir !
Si tu le souhaites, n'hésite pas à renouveler ton soutien pour mon texte : j'en serai ravi :)
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/gu-air-de-sang

Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Aurélien, je passe au plus vite renouveler mon vote !
Image de Cordélia
Cordélia · il y a
Une histoire familiale aussi touchante que ce personnage et sa vie difficile d auteur.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci Cordélia !
Image de Yoann Bruyères
Yoann Bruyères · il y a
Un beau texte, très très bien écrit et finement construit, on plonge dans l'histoire et la confusion du narrateur. On a envie de lire la suite :) bravo
Image de Emsie
Emsie · il y a
Mille mercis, Yoann, j'apprécie beaucoup (tout comme j'ai apprécié votre intervention sur le forum). Je n'aurais jamais pensé que ce texte me vaudrait tous ces beaux commentaires ! Quant à la suite, elle est hors compèt, si vous avez le temps ;-)
Image de Yoann Bruyères
Yoann Bruyères · il y a
On a le temps qu'on prend (et je vais le prendre immédiatement), c'est une belle écriture, les commentaires sont mérités !
Image de Emsie
Image de Néo Ecaner
Néo Ecaner · il y a
Très réussi. J'adore l'idée de produire une intrigue rythmée, un suspens digne d'un thriller avec, simplement, un homme dans un appartement vide et une aventure d'abord intellectuelle.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, NéoEcaner ! C'est parti de "Soleil dans une chambre vide", d'Edward Hopper, qui a taquiné mon inconscient ;-)
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Une histoire douce-amère. Votes confirmés.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Sylvie.
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Mes votes à nouveau pour cette finale. Bonne chance Emsie :o)
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Isabelle, pour votre fidélité ! Bonne chance à vous aussi :-)
Image de Anne-Marie Menras
Anne-Marie Menras · il y a
Première lecture, donc premier vote. Le fils prodigue revient à la maison, mais les parents ne sont plus là pour l'accueillir ! En tout cas, ils ne sont pas rancuniers... Mes 4 voix.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Anne-Marie ! Toutes ces lectures et ces soutiens sont une très belle surprise :-)
Image de Emmanuel Alix
Emmanuel Alix · il y a
agréable lecture , j'ai voté. Vous proposant la découverte de mon texte et peut être votre vote c'est 'le mystère du mélange des couleurs"
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci ! Je suis passée et j'ai commenté.
Image de Isabelle Is'Angel
Isabelle Is'Angel · il y a
Mes votes et bonne finale !!
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup pour vos encouragements !
Image de Gina Bernier
Gina Bernier · il y a
Une bien belle histoire qui pourrait ressembler pour de vrai... à la vrai vie, ces parents que parfois les enfants ont tendance à oublier!!!!
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Gina, je fais mon miel de tous ces commentaires !
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
J'ai relu et j'ai encore beaucoup aime !! Mes voix renouvelées et bonne chance .
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup, Nadine !
Image de Cruzamor
Cruzamor · il y a
Comme toi, je doute tjrs de la pertinence de mes oeuvres et oui, tu as raison, de toutes façons pour agir nous montons tjrs sur des épaules de géant et ce géant parfois nous trouble à travers nos propres compositions ! il faut l'oublier, il faut te faire confiance : nous avons aimé ton texte ... le reste (histoire de rigoler !) n'est que littérature ! lol ! Bonne continuation et réussite surtout ! (j'ai publié aussi sous ce pseudo Cruzamor ! je suis là très récemment, je ne sais pas trop comment faut agir : excuz !)
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Cruzamor ! Tous ces commentaires rassurent et donnent envie de raconter d'autres histoires... A bientôt.
Image de Cruzamor
Cruzamor · il y a
t'as intérêt !!! (à ne pas cesser d'écrire ! lol !) @+
Image de Thierry Danguy
Thierry Danguy · il y a
un texte équilibré plein de sensibilité depuis la recherche de la gloire, la culpabilité, le pardon et qui se dévoile petit à petit jusqu'à la fin, l'écriture nous entraine jusqu'au bout, impatient de lire plus.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Thierry, pour la lecture et ce beau commentaire.
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Je persiste et signe
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup !
Image de Jennyfer Miara
Jennyfer Miara · il y a
Les paillettes et la gloire ont un prix, et ce voleur de mémoire semble l'avoir payé au plus fort! Vous avez mes votes!
Sur un ton un peu plus décalé, peut-être aimeriez-vous découvrir "Le crime parfait", en lice pour le prix Court et Noir?

Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup pour votre lecture et votre soutien. Je vais rapidement lire votre "Crime parfait" !
Image de Alain de La Roche
Alain de La Roche · il y a
Ce texte mérite mieux que la huitième place alors je vais lui mettre un petit coup de boost à hauteur de 5 points.
;-))

Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Alain, d'être passé ! En fait, je suis plutôt contente d'être arrivée à cette 8e place sans faire de bruit… Pour le podium, on verra dans 10 ans !!! ;-)
Image de Romane González
Romane González · il y a
J'avais apprécié votre texte une première fois Emsie, je vous renouvelle tout mon soutien pour la finale!
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci infiniment, Carmilla !
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Je re, bonne chance.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup !
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
A rechercher la gloire, on en oublie l'essentiel. Très belle histoire.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup !
Image de Vallerie
Vallerie · il y a
génial, il y a une suite!!! bonne chance pour cette finale!
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci Vallerie ! Oui, plusieurs abonnés le l'avaient demandée, alors j'ai fini par l'écrire :-))
Image de Aurélie Beutin
Aurélie Beutin · il y a
Une nouvelle fois, je vous donne mes voix. Votre texte m'avait séduite à la première lecture déjà.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, beaucoup, Aurélie, et au plaisir de vous lire.
Image de Robert Grinadeck
Robert Grinadeck · il y a
Un vrai plaisir pris à relire ce très beau texte, et mes voix, à nouveau pour le soutenir.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Mille mercis, Robert, pour votre passage, votre commentaire et vos voix !
Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
Ainsi, "tel est pris qui croyait prendre" l'hypocrisie ne paie pas, je vote
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup Mireille, pour votre soutien !
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
5 voix confirmées...
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup d'être (re)passée !
Image de Mome de Meuse
Mome de Meuse · il y a
Très heureuse de voir ce beau texte en finale. Bonne chance à vous, Emsie
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup, Mome. Cela m'encourage, même si je n'ai pas l'esprit de compétition !
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
Je le decouvre un peu tard, mais heueusement pas trop tard ! Excellent !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup, Paul, il n'est jamais trop tard ! :-)
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Félicitations et mes voix pour cette œuvre prenante ! Bonne chance !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci infiniment Keith ! Heureuse de vous revoir sur ma page :-)
Image de Serge Debono
Serge Debono · il y a
A fond derrière votre voleur de mémoire ;-) Bonne chance Emsie ;-)
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci Serge, j'ai des "poids lourds" devant moi et il va falloir s'accrocher ! ;-)))
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Tous mes votes pour une bonne finale . Bonne chance !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci Ginette, pour votre soutien !
Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
Bravo Emsie! Mes 5***** pour la 8ème placé en attendant mieux.
Julien

Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Julien ! Être en finale me comble déjà ! Surtout en si bonne compagnie. Le reste, c'est du bonus ! Merci d'être là !
Image de Randolph
Randolph · il y a
Un texte prenant, réussi, bravo Emsie !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup Randolph !
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Mes nouveaux votes, Emsie. Bonne chance pour la finale.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci François. L'important, c'est d'être là, déjà !
Image de Marsile Rincedalle
Marsile Rincedalle · il y a
Mon soutien pour votre très beau texte :-)
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Marsile, pour le coup de pouce et le commentaire !
Image de Marie
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci Marie !
Image de Sophie Debieu
Sophie Debieu · il y a
Super Emsie, très heureuse de retrouver ton texte ici..mes voix bien sûr. Mon "choc" poursuit également :-)
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Sophie ! Bravo et bonne finale à toi aussi (je suis passée hier). :-))
Image de Sophie Debieu
Sophie Debieu · il y a
Merci ;-) à très bientôt
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Une finale bien méritée Emsie, je renouvelle tout mon soutien et vous remercie de votre passage.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci pour votre fidélité, Fred. Bonne finale x 2 !
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Oui c’est vrai Emsie, j’ai de la chance et j’ai en plus un Court et Noir qui marche bien :-) Ne faisant pas la course au prix je suis plutôt sereine et cool face à cette finale et à ce nouveau Prix éphémère.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Oui, je l'ai lu et apprécié. Je me suis moi aussi essayée au genre, pour la première fois.
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
ah je vois que je ne l'ai pas lu, je le note à lire !
Image de Erlendur
Erlendur · il y a
mon soutien , mes voix!
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci Erlendur !
Image de Fredoastro
Fredoastro · il y a
Re-Félicitations Emsie !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Re-merci, Fredoastro !
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
Re -mon soutien , Emsie !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci Zouzou !!!
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Bravo à vous, Emsie !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Mille mercis Brocéliande !
Image de Marie Lacroix-Pesce
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Pascaline.
Image de Philippe Barbier
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci Philippe, pour votre soutien !
Image de Serzou
Serzou · il y a
Félicitation pour ce très joli texte, content de que vous soyez qualifiée.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup, Serzou !
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Je ne voterai que 5.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Alors ça, c'est mesquin ! <:-(
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Mon cœur me dit "vote 100" !
Image de Emsie
Emsie · il y a
100% sincère, ça me va !
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Tout à fait, ma chère. Mais je regrette toutefois que vous ne fassiez pas plus dans l'humour car il vous sied à merveille.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Mais il va me faire rougir, celui-là !
Image de Alain Lonzela
Image de Emsie
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Je suis content de vous retrouver en finale j'avais bcp apprécié votre histoire"familiale". A nouveau mes voix Emsie !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci Thierry ! Je suis contente aussi, mais j'ai l'impression de repartir à zéro ! ;-)
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
Tous mes voeux et bravo.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Jarrié, pour votre fidélité ! Au plaisir de vous lire.
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Bravo et bonne chance Emsie !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Francine, c'est reparti pour un tour…
Image de Muirgheal James
Muirgheal James · il y a
hello ! nous revoilà !
Image de Emsie
Image de Diamantina Richard
Diamantina Richard · il y a
Félicitations Emsie, mon soutien à nouveau avec plaisir
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Diamantina !
Image de Patricia Burny-Deleau
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Patricia !
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Mes votes renouvelés et bonne chance Emsie !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Coco !
Image de Miss Free
Miss Free · il y a
Bonne finale à votre "voleur de mémoire "!
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, MissFree, vous êtes la première !
Image de Annyvonne
Annyvonne · il y a
Je découvre et ...j'apprécie ! Belle histoire servie par une toute aussi belle écriture ! Bonne chance
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup, Annyvonne. Si ça vous dit, il y a une "suite" (hors compétition sur ma page)...
Image de Maour
Maour · il y a
Cette histoire m’a rappelé « La vérité sur l´affaire Harry Quebert » de Joël Dicker...
J’aime bien ces récits faits par un narrateur écrivain :) bonne chance !

Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup, Maour, d'être passé. Oui, le thème est sensiblement le même, mais si j'avais le centième du talent de Joël Dicker, je serais comblée !
Image de Roger S.
Roger S. · il y a
Je me suis régalé. Une belle histoire, de belles mises en situation, peut-être un récit qui aurait demandé un développement plus important. Mais les sensations sont là. Bravo. Bonne journée.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci d'être passé et pour votre commentaire ! Bien vu, il y a en effet un deuxième volet (hors compétition, d'où l'autopromo) qui donne un autre éclairage sur cette histoire. Si vous avez le temps (et l'envie)…
Image de JigoKu Kokoro
JigoKu Kokoro · il y a
Bonjour Emsie ( ^_^)
Voilà une histoire simple menée avec une excellente narration. Un rythme assez soutenu parcouru de quelques touches de contemplation et d'émotions. J'ai beaucoup aimé cette histoire. Une idée simple mais originale qui donne toute la force à ce récit. J'ai apprécié le final, la morale, le choix des parents, à la fois comme une claque et un point final. C'est dur mais très vrai. J'étais persuadé d’avoir lu et commenté mais au final pas du tout. Erreur réparée cette fois-ci même si je doute que nos échanges retombent de la même manière que la relation du narrateur avec ses parent ( ^_^).

Image de Emsie
Emsie · il y a
Bonjour JigoKu Kokoro,
Très heureuse de vous retrouver sur ma page ! Je l'ai dit et je le répète, c'est toujours un vrai plaisir de lire vos commentaires. En effet, cette nouvelle part de thématiques simples et je ne m'attendais pas à ce qu'elle recueille autant de voix. Cela m'a "boostée" et inspiré un deuxième volet, sur ma page libre - pour une fois, je fais de l'autopromo, car il est hors compétition ;-) - qui apporte une autre vision des choses.
Sinon, vous avez vu ? Le "court et noir" est ouvert ! Je suis sûre que ça vous inspirer... Pour ma part, j'ai déjà commencé à griffonner des petites choses. A suivre. Quant à nos échanges, je leur prédis un meilleur avenir que la relation Léo/parents :-))) Très bonne journée et à bientôt !

Image de JigoKu Kokoro
JigoKu Kokoro · il y a
Je suis heureux que ce succès sur short vous motive. La motivation et l'envie reste le cœur de notre capacité à franchir les premières lignes. Je prendrais le temps de lire votre suite. J'ai reçu le mail aujourd'hui mais j'ai très peu de temps (preuve mes absences régulières sur short), je suis sur un autre concours IRL cette fois-ci. Tant que je n'ai pas terminé avec, je ne m'octroie pas de récréation "libre" ( ^_-)*.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Vous avez raison, mieux vaut courir un projet à la fois. Quel qu'il soit, je vous souhaite bonne chance. A bientôt !
Image de Serge Debono
Serge Debono · il y a
Une très bonne histoire, intéressante et finement narrée. Tout se déroule dans l'absence, et pourtant vos personnages prennent vie jusqu'à en devenir attachant. Je trouve que c'est une bonne idée d'avoir gardé la lettre pour la fin, ça laisse augurer d'un changement dans leur relation père-fils. Votre plume est un vrai régal, de plus, Kerouac, la Beat Generation et le Frisco des Sixties sont des ingrédients que j'affectionne. Bref, en résumé, j'ai adoré :-) Je me rue sur la suite, à plus tard...
Image de Emsie
Emsie · il y a
Oh ! Merci, merci pour ce super commentaire, de ceux qui donnent envie de se remettre à écrire au plus vite ! Et oui, les sixties sont là aussi, en pointillés, période mythique :-)))
Image de Serge Debono
Serge Debono · il y a
D'autant plus heureux de l'avoir déposé :-) Merci à vous.
Image de Yves Le Gouelan
Yves Le Gouelan · il y a
Je comprends mieux ici votre commentaire sur mon texte, retour sur le passé périlleux également, mais avec une fin heureuse, car le père est magnanime et généreux.Une jolie histoire filiale.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup, Ancre, pour ce passage et votre commentaire ! Si vous avez le temps et l'envie, vous verrez que la mère n'est pas mal non plus (2e volet hors compét sur ma page).
Image de Mome de Meuse
Mome de Meuse · il y a
Récit intéressant, sur les mirages de la " gloire " . J'ai beaucoup aimé la générosité du père, quant au fils, son attitude me laisse un peu sur ma faim. Qu adviendra-t-il de lui, quand le filon de la mémoire volée sera épuisée ?
Bonne chance à vous, Emsie.

Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Mome, pour votre lecture et votre soutien. J'allais vous inviter à lire le 2e volet hors compét pour en savoir plus sur Léo…mais je vois que c'est déjà fait !!!
Image de Volsi Maredda
Volsi Maredda · il y a
Je lis rarement du vert mais parfois, j'essaie malgré tout d'en trouver le temps. Bonne chance Miss
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci Volsi de t'être mise au vert pour 6 minutes et de ce coup de pouce à ma nouvelle !
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
+5 pour cette nouvelle originale à la fin heureuse...
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci Elisabeth. Espérons que Léo aura appris de ses déboires !
Image de Muirgheal James
Muirgheal James · il y a
Vous avez l'oeil mais moi aussi ;-) merci. Je me suis sentie très touchée par votre nouvelle !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci ! Je suis curieuse, parfois :-)
Image de Réginald Ress
Réginald Ress · il y a
Très beau. On y est. On hésite entre le plaindre et l'accabler. Serions-nous meilleurs ? Pas sûr...
+ 5

Image de Emsie
Emsie · il y a
Bienvenue sur ma page, M. Ress... Et merci pour votre commentaire qui m'enchante ! Mais il en faudra plus pour mettre fin à mes interventions indigentes sur vos quatrains, croyez-moi ! :-))) À bientôt
Image de Gérard Le Gal
Gérard Le Gal · il y a
J'ai beaucoup aimé cette histoire de mémoire
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup !
Image de Melinda Schilge
Melinda Schilge · il y a
En fait, tout sonne juste, même la culpabilité des parents.
Un beau texte

Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Melinda, pour la lecture, le commentaire, qui me touche, et pour votre soutien.
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Une seconde chance...Saura t-il la saisir ? Bravo :)
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup, SakimaRomane. Je suis tentée d'écrire la suite, en effet !
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
C'est une bonne idée :)
Image de Claire Bouchet
Claire Bouchet · il y a
"Le voleur de mémoire" est une très belle découverte. Elle amène à se poser beaucoup de questions sur les années de vaches maigres où l'on reste près des siens par besoin de soutien et de repères, puis l'accès à une gloire fugace qui fait oublier ses racines et ses valeurs. Elle peut amener à se perdre soi-même également si l'on n'y prend pas garde. Puis le retour au bercail et la désillusion. Enfin, le nouveau départ, que l'on espère mieux négocié que le premier. Une très belle évocation pour moi. Merci Emsie.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Claire, pour cette lecture attentive et pour votre commentaire. Je vais moi aussi découvrir vos (autres) textes au plus vite !
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Voila une belle découverte et un très bon moment de lecture. +5. Permettez-moi de vous faire partager "en route exilés" en finale du prix lunaire.https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/en-route-exiles
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Nadine, pour votre soutien et votre commentaire. Je vais découvrir votre texte au plus vite !
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Un fils prodigue... Et un père pas rancunier, ça s'appelle comment ?
C'est simple, "c'est une personne intelligente..."
Bravo MC... :o)

Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci Zutalor! Je suis sincèrement ravie que vous soyez passé lire ma nouvelle :-))) Une remarque d'une lectrice m'a donné envie d'écrire une "suite" (la version de la mère, hors compét' sur ma page libre). Si ça vous dit… Bon week-end ensoleillé !
Image de Rob
Rob · il y a
Parfois, c'est en fouillant dans les placards qu'on trouve les meilleures histoires… A vos greniers ! Bravo.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Excellent ! Merci, Rob :-)))
Image de Adibro
Adibro · il y a
Ah parfois c'est compliqué avec sa famille mais j'ai adoré justement.
La complexité de la relation qu'on peut avoir avec ses parents c'est super puis c'est bien raconté donc bravo !!! :)

Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Adibro, d'être passé (sur les 2 textes en plus !) et pour le commentaire. Il y a tant à raconter sur le sujet ! À bientôt :-)
Image de Adibro
Adibro · il y a
On ne peut pas lire l'un et oublier l'autre quand même ;-)
Ah oui un sujet sans fin :)

Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Engrenage, fuite en avant... Mais quelle chance d'avoir une famille peu rancunière qui lui offre l'opportunité d'un nouveau départ !
Espérons maintenant qu'il ne retombera pas dans le piège des amis faciles, des liaisons, opportunistes et qu'il fuira les paradis artificiels...

Image de Emsie
Emsie · il y a
Encore merci, Joëlle, pour votre (double) passage sur ma page et pour le commentaire. Si vous voulez en savoir plus sur mon histoire, je l'ai déclinée en libre côté mère.
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Je reviens pour confirmer mon soutien… Bonne chance et… à bientôt, évidemment !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Je ne suis pas sûre que votre vote ait été comptabilisé, mais ce n'est pas grave !
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
oups… réparé : on n'a pas notre internet : on bénéficie du wifi du cousin qui réside dans la maison mitoyenne et il y a parfois des ellipses de connexion. Je m'en serais rendu compte en comparant ce soir le contenu de mon carnet perso et "mes votes" ShE sur ma page, mais je préfère quand mes amis m'alertent tout de suite avec simplicité.
Bises Emsie.

Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Joëlle ! Bon week-end
Image de Aurélie Beutin
Aurélie Beutin · il y a
Un beau texte. Un peu sujet. Pourquoi le personnage n'a-t-il pas pris le temps de parlé à ses parents de sa découverte? Ils auraient été peut-être heureux de partager cette expérience avec lui. Il a pris les souvenirs de son père comme si cela lui était dû ....
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Aurélie, pour le passage et le commentaire. Leo n'en parle pas parce qu'il a honte de ne pas l'avoir fait tout de suite. C'est aussi une façon de "s'affranchir" de ses parents. J'ai décliné ce texte côté mère (en libre, hors compétition), si ça vous dit ! J'ai vu votre nouvelle en sélection, je vais la lire dans la journée.
Image de Marie
Marie · il y a
Une histoire familiale complexe et bien menée au travers de rebondissements et d'attitudes parfois étonnants.
Bonne chance, Emsie.

Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Marie, pour votre passage et votre soutien ! En effet, en lisant les commentaires, je constate que cette histoire est diversement interprétée par les uns et les autres et c'est une expérience inédite et intéressante pour moi.
Image de Marie
Marie · il y a
Ce sont ces échanges qui sont passionnants. J’ai découvert des auteurs et des univers. Pour ma part, j’ai ici une «Louison », si vous avez un peu de temps.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Je vais la découvrir au plus vite !
Image de Luc Michel
Luc Michel · il y a
J'ai retrouvé, avec d'autres mots, une intrigue un peu ressemblante mais différente en même temps, l'ambiance si particulière du roman de Joêl Dickers, "lavérité sur l'affaire Harry Quebert". C'est très réussi, bravo!
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Luc, pour la lecture et le commentaire ! En effet, j'ai adoré le roman de Joël Dicker, tout comme le film "Un homme idéal" avec Pierre Niney. L'imposture est un thème très inspirant, même si, ici, l'auteur écrit lui-même son livre et vole "juste" l'idée.
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
un texte qui résonne fort en moi, cela m'a fait beaucoup de bien de vous lire, merci Emsie!
Image de Emsie
Emsie · il y a
Quel beau compliment que voilà ! Cela me touche beaucoup. Merci infiniment, Elena :-)))
Image de Flore
Flore · il y a
Un enfant qui ne donne plus de nouvelles, l'attitude de ses parents...et cette nouvelle est particulièrement réussie, bien construite et une analyse des protagonistes très réaliste...Bravo !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Flore, pour vos commentaires toujours positifs :-))
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un texte sensible et subtil sur cette relation familiale qui relève parfois du numéro de funambule ...
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup Miraje ! Si l'histoire vous a plu, j'ai une petite variation en libre ! (C'est la mère qui parle). Ça aide à y voir plus clair !
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Qui a dit "Pas de nouvelles, bonnes nouvelles". Moi, je m'inscris en faux et je claironne haut et fort : "Une nouvelle d'Emsie, bonne nouvelle" !
Eh oui, jai tout aimé dans ce récit inspiré : l'attitude du fils vampire, letretour contrition du fils prodigue, l'attitude des parents[, du père en particulier, qui donne une leçon de grandeur d'âme à son fils qui, lui, en a (du moins jusque-là) une toute petite petite,] la construction et le style impeccables. Moralité : +5

Image de Emsie
Emsie · il y a
Et voilà ! L'autre "déclinaison" de la nouvelle est en libre sur ma page. Si ça vous tente, vous serez mon premier lecteur ! Bon week-end à vous.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Oh, vous allez me faire rougir ! Merci pour la lecture et le commentaire :-)) Je suis ravie de vous revoir "chez moi". Cette nouvelle reprend un thème classique, mais que j'aime beaucoup. J'ai d'ailleurs fini de la réécrire du point de vue de la mère. Ca sera bientôt sur en libre sur ma page. Je ne vous ai pas vu sur le concours "tankas". Dommage ! Certes, il y en a beaucoup trop, mais dans la quantité, j'ai trouvé de vraies pépites ! Encore 1 jour, je crois... A bientôt et encore merci !
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Ah oui, le point de vue de la mère, voilà qui va être intéressant.
Pour ce qui est haïkus" et des "tankas", ces deux formes ne me parlent pas, ni comme lecteur ni comme écrivain. Elles sont trop courtes pour mon cerveau occidental. Quant à mes autres poèmes, ils ne sont en général pas du goût du comité éditorial, donc vous ne trouvez pas souvent mes oeuvres en compétition. Ils gagnent des prix ailleurs, alors...

Image de Emsie
Emsie · il y a
Heureusement qu'il n'y a pas que Short !
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Un récit très plaisant. On pardonne beaucoup à ses enfants. Votre récit en est la preuve
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Isabelle, de toujours venir me lire et soutenir mes nouvelles ! Je publierai d'ici peu (en libre) la même histoire, du point de vue d'un autre parent...
Image de Hermann Sboniek
Hermann Sboniek · il y a
Bonjour Emsie. Beaucoup de finesse dans votre récit. La scène de la découverte de l'appartement est bien vue.
Nous partageons la même vision de ce genre de personnage et le thème universel de la recherche de l'inspiration. Bravo.

Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci d'être passé et pour ce commentaire réjouissant. Bon, vous aurez sûrement moins souri en lisant ma nouvelle que moi j'ai franchement ri en lisant la vôtre, qui m'a fait un bien fou ! Mais si vous avez aimé, c'est l'essentiel. En tout cas, maintenant que je vous "connais", je ne vous lâche plus ! ;-)
Image de Sophie Debieu
Sophie Debieu · il y a
Un texte très touchant et sensible, une fluidité de lecture qui permet de se plonger au cœur de l'histoire et des états d'âme de ce fils perdu, j'étais dans l'appartement vide avec lui ressentant son désarroi mêlé à ses prises de consciences...tardives! à quel prix peut on faire les choses?... Le voleur de mémoire qui se fait rattrapper par l'histoire et la réalité des faits.....peut être se reverront-ils malgré tout en Californie, bravo, votre texte mérite de s'envoler, mes voix.
Si le coeur vous en dit je vous invite à découvrir "Choc, catégorie poème, en lice pour l'été, et autres...Au plaisir
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/choc-2

Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Sophie, pour ce beau commentaire et pour votre soutien ! Je ne manquerai pas de venir vous lire au plus vite :-)
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Quelle histoire ! La confrontation fils/p
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Thierry, pour votre soutien. Il me manque un bout de commentaire !!! ;-))
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
(Petit bug désolé) Quelle histoire ! La confrontation fils/parents est bien amenée. Disparition, compromission, rédemption on est séduit par le scénario et la plume. Bravo Emsie, mes voix +5 !
Image de Didier Lemoine
Didier Lemoine · il y a
Lecture agréable et une fin plus douce que prévue ... Mes voix pour vous Emsie.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci Didier ! La fin est douce, mais Léo est en sursis. Après ce carnet-là, il faudra qu'il se débrouille. Et là…
Image de Diamantina Richard
Diamantina Richard · il y a
J'aime beaucoup, l'histoire racontée, le style et la chute. Je pressentais plutôt que les parents soient décédés, savoir qu'ils ont décidé de partir au soleil en donnant un cadeau mais aussi une belle leçon au fils m'a rejouie. Merci pour ce bon moment de lecture.
Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
Écrire une nouvelle de cette qualité à partir d'une pièce vide peinte par E Hopper est remarquable, votre imagination et votre style nous proposent un petite merveille.
Bravo Emsie après vous en avoir donné 5, je reste sans voix et c'est un plaisir
Julien

Image de Emsie
Emsie · il y a
C'est moi qui reste sans voix devant un tel compliment !!!! Il s'agit du tableau "Soleil dans une chambre vide" et la nouvelle m'a donné du fil à retordre, mais du plaisir aussi. Contente qu'elle vous ait plu :-)))
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
J'ai marché à fond dans cette histoire très bien écrite où le présent côtoie le passé. Mon esprit vicieux aurait plutôt, à la fin, envoyé valdinguer les parents dans quelque cimetière oublié.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Ah, ah ! Vous êtes la première à écrire ça !!! Je prends bonne note ;-))) Merci en tout cas pour votre lecture.
Image de Gonzague Did
Gonzague Did · il y a
Nouvelle dérangeante... succès volé, usurpation d'identité! De qui tenez-vous cette nouvelle...? ;)
Bravo, je vous donne mes voix avec plaisir. Et pour reprendre quelques commentaires ci-dessous, quelle humanité du papa.

Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci pour votre lecture et pour le commentaire ! Blague à part, cette nouvelle est née d'une toile d'Edward Hopper, représentant une pièce vide :-))
Image de Gonzague Did
Gonzague Did · il y a
Bonjour Emsie, je viens vers vous pour vous proposer de lire les quelques lignes de mon TTC (et bien sûr si vous ne l'avez pas encore lu)! Merci.
Image de Charbo
Charbo · il y a
Mes 5 voix - Magnifique
Image de Emsie
Emsie · il y a
Mille mercis, Charbo !
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Une aide paternelle discrète, avec un petit coup de griffe au passage... jolie histoire de transmission, qui tient en haleine jusqu’au bout. Mes 5 voix, bravo Emsie !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Fred, pour votre soutien régulier. Je suis en train de réécrire l'histoire du point de vue d'un parent, je publierai sûrement ça en libre dès que ça sera prêt. Bonne semaine !
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Ah, intéressant. Je veux bien en prendre connaissance par la suite.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Ça y est, elle est en "libre" ! (je n'ai pas encore envoyé de notification)
Image de Morgane Le Tourneau
Image de Rio
Rio · il y a
bravo et merci
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci à vous !
Image de Mijo
Mijo · il y a
superbe texte. Je me suis laissée porter de bout en bout.. beaucoup de chaleur d'humanité bravo
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci Mijo, contente que ça t'ait plu !
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Un récit plein d'intérêt qui montre bien comment un auteur s'approprie des souvenirs pour leur donner corps et les faire siens. Votre style alerte rend la lecture très agréable, à bientôt Emsie !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci Francine, pour votre soutien et cette lecture attentive ! Je lis et relis tous ces commentaires, qui me donnent plein d'idées ;-))
Image de Francine Lambert
Image de Jacky
Jacky · il y a
Génial ! De l'émotion, et de l'humour aussi, jolie leçon de vie de la part du papa, jolie parce que bienveillante ! Bravo Emsie.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Jacky, pour cette visite dominicale !!! ;-)
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Super ! Tu viens de me donner une idée pour mon prochain roman !...
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Vivian ! J'espère que j'aurai une invitation (VIP) aux premières dédicaces ;-)
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Ça va pas, non ? Tu serais capable de cafter !
Image de Flip
Flip · il y a
J'aime les aigrefins de la littérature. Ils s'emparent des trésors des collectionneurs privés pour les remettre en lumière. Belle histoire. Vraie ambiance. Vrais gens.
A+

Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci pour le passage, Flip. Je savoure tous ces commentaires... J'ai continué ma balade (discrète) sur votre page et je suis toujours aussi emballée. À+
Image de Flip
Flip · il y a
Tant que ce n'est pas la balade des gens dangereux. Méfiez-vous, vous êtes suivie. Surtout ne vous retournez pas !
Image de Annelo
Annelo · il y a
Nouvelle pleine d’emotion ! Ah la famille, beau joyau dont on ne se rend pas toujours compte. J’imagine la suite pour Léo... bravo de nous faire partager ces petits moments de lecture trop courts mais trop bons
Image de Emsie
Emsie · il y a
Mille mercis, Annelo, trop gentil d'être passée me lire !
Image de Dranem
Dranem · il y a
J'ai beaucoup aimé ce récit sur la littérature ! Nous sommes tous en quelque sorte des voleurs d'histoires. Et comme tout a été dit... que reste t-il ? D'autres pages à écrire, d'autres vies à inventer !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci pour votre lecture et votre commentaire, Dranem ! Oui, tout a été dit en effet. Ce qui change, c'est la façon qu'a chacun de s'approprier les histoires, avec sa sensibilité et son vécu, ceux-là mêmes qui ont sûrement fait défaut à Léo...
Image de Gérard Aubry
Gérard Aubry · il y a
Un homme avertit en vaut deux! Même quant l'appartement est vide. Bénabar a dit: "Quand tu monteras n'oublie pas de saluer les gens que tu croises, tu en auras peut-être besoin quand tu redescendras!" Bénabar, ou un autre je ne sais plus. G.A.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Gérard ! Oui, peut-être Bénabar, ou alors c'est un proverbe africain, je ne sais plus non plus. En tout cas, c'est tellement vrai !
Image de Fredoastro
Fredoastro · il y a
Une histoire qui se dévoile lentement, qui nous tient en haleine jusqu’au bout, pleines d’emotions (regret, pardon, résignation,...).
Bref, J’ai adoré ! Bravo Emsie

Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Fredoastro, sympa d'avoir laissé un commentaire ! J'allais juste commencer à écrire l'histoire du point de vue de... mais je n'en dis pas plus ! (je publierai en libre qd ce sera fait)
Image de Fredoastro
Fredoastro · il y a
Tu nous mets l’eau à la bouche...
Image de Emsie
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Le plagiat, cette plaie de la littérature est ici relaté de façon originale ♥♥♥♥♥
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci pour la lecture, Loodmer. l
L'imposture est un thème qui me donne envie d'écrire, drôle de paradoxe !

Image de Philippe Barbier
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci infiniment, Philippe, mais c'est beaucoup trop !
Image de Philippe Barbier
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Un récit attachant qui tient en haleine jusqu'à la chute.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci d'être passée !
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
un petit plongeon dans la Bible ...source quelque fois d'inspiration , mon vote !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Mille mercis, Zouzou, voilà un commentaire intéressant pour l'impie que je suis !!! ;-)
Image de Erlendur
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci à vous !
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Hé bien bravo Emsie pour ce récit bien percutant ponctué par les clics et les regrets. Le vol a chamboulé des vies et maintenant, j'attends une suite.. oui oui... et quel est le point de vue de la mère dans tout ça, tu en dis un peu " et maman, comment avait elle traversé tout ça ? "... Prends une grande respiration et songes y !
En tout cas, bravo, ta nouvelle est très réussie.
Merci
Sylvie

Image de Alain de La Roche
Alain de La Roche · il y a
La maman ?
Mais voyons Sylvie, la nouvelle d’Emsie le sous-entend, la maman fait la bronzette sur une plage de sable blanc de Californie, Santa Monica, Zuma beach. Personnellement je préfère Coronado dans la baie de San Diego mais bon, elle fait ce qu’elle veut la maman de Léo.

Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Tu vas tout de même pas penser à ma place, Alain. .. Non mais je rêve !
!!! Allez, il est tard, va dormir plutôt que de raconter des bêtises. Ppppppfffffff

Image de Alain de La Roche
Alain de La Roche · il y a
Je ne pense pas à ta place Madeleine, j'explique ! Je cause aux gens.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Allez, les dents et au lit !!!
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci Sylvie, d'être déjà passée. C'est dingue, j'étais sûre que tu me dirais ça (après avoir lu ton commentaire sur "les Rats" de Reginald) !!! Et c'est mille fois vrai, la mère est la grande absente ici. D'autant que sa jeunesse laisse à penser que c'est loin d'être une femme soumise et effacée derrière son photographe de mari. A creuser, donc. Pffff.... pas moyen de souffler ;-)
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
De belles émotions en lisant ce texte qui nous tient en haleine... la chute, magnifique, est très émouvante... Bravo !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci Coco ! L'échec, l'usurpation et les relations familiales sont des thèmes que j'aime bien explorer. Contente que ça vous ait plu.
Image de Romane González
Romane González · il y a
Bonjour Emsie! J'ai aimé votre texte, je vous apporte mon soutien! J'ai aimé la description de cet homme qui revient dans cet appartement désormais vide...il y a une question que je me pose: est-ce qu'il a repris le texte du père quasiment tel quel (auquel cas le véritable écrivain, ce serait son père) ou bien a-t-il seulement repris la trame narrative, l'histoire?
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, Carmilla, pour votre lecture et votre commentaire ! Non, Léo n'a repris "que" l'histoire. C'est pour cela que son père lui dit que sa plume est alerte. Car oui, il a une plume... mais ça ne suffit pas ! ;-)
Image de Alain de La Roche
Alain de La Roche · il y a
Emsie nous livre là une histoire courte mais bigrement efficace.
Son style continue de me ravir. Une écriture claire qui coule toute seule de sa plume.
Léo va-t-il enfin se conduire en adulte ?
Qu’il se dépêche, on finit tous par quitter ce monde avec des regrets plein le cercueil.

Mes 5 points dans ton nourrain. ;-)

Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci pour votre indulgence, maître de La Roche !
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Méfie toi, Emsie, il a plus d'un tour dans son escarcelle, le bougre !!!
Image de Alain de La Roche
Alain de La Roche · il y a
Maître Décimètre du barreau des Deux-Chaises.
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Le bon fils qui s'est avéré être un fils ingrat et qui se refait pour devenir un fils prodigue .Le texte s'ouvre sur un champ de multiples possibles . Cela peut devenir une saga !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Oui, c'était exactement l'idée !!! Merci pour votre lecture et votre soutien.
Image de Lyne Fontana
Lyne Fontana · il y a
Itinéraire d'un enfant "trop" gâté. Quels parents exceptionnels ! Captivant et belle chute.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci beaucoup, Jose. Je lis ces premiers commentaires avec beaucoup d'attention. D'ailleurs, ils me donneraient presque envie de raconter la même histoire, du côté du père. A voir...
Image de Lyne Fontana
Lyne Fontana · il y a
Oui ce serait intéressant. Ce sont les parents les véritables héros. Le fils est peu sympathique. (la difficulté de se construire avec des parents trop parfaits ? ) Votre texte permet de nombreuses ramifications.
Image de Daniel Grygiel Swistak
Daniel Grygiel Swistak · il y a
Le retour est toujours possible tant qu'il y a de la vie, j'ai aimé, je vote, voir sur mon compte "Apres la pluie" merci
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci à vous ! J'irai vous lire dans la journée.
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Votre histoire m'a captivé. Grandeur et déchéance de l'écrivain. Le malentendu qui s'est installé entre le fils et le père. Le dénouement par la lettre du père.
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci, François, pour ce commentaire encourageant.
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
L'amour paternel vient en conclusion de ce très beau récit. Bonne chance Emsie !
Image de Emsie
Emsie · il y a
Merci Jarrié, pour cette (première) lecture matinale et votre soutien !

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Double jeu

Emsie

Le Parisien du 6 septembre
Le piano orphelin
La pianiste Camille Marveil a trouvé la mort hier, jeudi 5 septembre, à 34 ans, dans un crash aérien. Pour des raisons encore inconnues... [+]