Le super Père Noël

il y a
4 min
162
lectures
22

Toute ma vie a été bercée par la littérature, la poésie, et le théâtre. J'ai pris la plume très tôt, et bien que légère elle donna du poids à mes mots, qui devinrent des récits, des  [+]

Un air de fête régnait sur Cadoville ! Les rues s'habillaient de guirlandes et de lumières multicolores, les maisons étaient toutes décorées de fresques lumineuses et de petits Pères Noël.

Les premiers flocons de neige commencèrent à tomber du ciel, et tous les habitants fredonnaient ce petit air connu du monde entier : Jingle Bells ♫ ♪ jingle Bells ♫ ♪ jingle all the way ♫ ♪ ♫ ♪...

Des hommes tout de rouge vêtus, déguisés en Père Noël avec leurs longues barbes blanches, scandaient des ho ! Ho ! Ho ! en faisant tinter des clochettes. Les petits enfants aimaient poser sur leurs genoux, le temps d'une photo, mais tous attendaient le vrai, celui qui arrive en traîneau tiré par des rennes, le soir du 24 décembre, et qui dépose des cadeaux aux pieds de tous les sapins du monde entier, sans oublier aucun enfant ! Il serait bientôt là !

Noël approchait à grands pas ! Mieux encore, il courait ! Tous les petits enfants, en ce mois de décembre, écrivaient leurs lettres, ou plutôt leurs listes de cadeaux destinées au Père Noël. Dans sa petite maison, Mathilde, après avoir terminé son repas avec ses parents, se mit elle aussi à en écrire une belle :

Cher petit Papa Noël,

J'ai été bien sage et j'ai bien travaillé à l'école. Je n'ai pas mangé de sucreries et je me suis bien brossé les dents tous les soirs avant de me coucher. J'ai été très obéissante et j'ai fait tous mes devoirs. Et en plus, cerise sur le gâteau que j'ai mangé... heu... non, je ne l'ai pas mangé, je ne dis plus de mensonges ! Pour Noël, j'aimerais avoir une dînette et un train électrique.

Oh, je sais, c'est plutôt un jouet de garçon, mais il ne faut pas croire tout ce qu'on dit, Père Noël, les petites filles aussi aiment jouer au train électrique. Je te promets de toujours rester sage et obéissante, et de toujours bien travailler à l'école. Couvre-toi bien, petit Papa Noël, ce n'est pas le moment d'attraper froid !

Gros bisous. Mathilde.

Mathilde, d'un pas joyeux, le cœur plein d'allégresse, alla poster sa lettre. Quelle ne fut pas sa surprise en sortant de sa jolie petite maison ! Tous les habitants de Cadoville avaient les yeux écarquillés devant l'incroyable spectacle qui s'offrait à eux !

D'énormes panneaux publicitaires entouraient toute la petite ville ! On pouvait y voir la photo gigantesque d'un gros bonhomme, avec une longue barbe, vêtu d'une houppelande et d'un bonnet couleur or. L'inscription suivante figurait au-dessus du gigantesque portrait :

" Super Père Noël ! Un Père Noël en or ! J'apporte cent fois plus de cadeaux que l'ancien ! Écrivez-moi, vous ne le regretterez pas ! "

Mathilde déchira immédiatement la lettre qu'elle s'apprêtait à poster, et s'adressa à ces petits camarades, tout aussi excités, qui se trouvaient à côté d'elle :

Vous vous rendez compte, les amis ! Super Père Noël va nous apporter cent fois plus de cadeaux que ce vieux grincheux de Père Noël ! En plus il est beau dans son habit en or ! Il doit être très riche, c'est pour ça qu'il peut apporter plus de cadeaux ! Je vais en parler à mes parents ! Papa ! Maman ! Vous avez vu les affiches de Super Père Noël ?
— Oui ma chérie ! Répondit la mère, impossible de ne pas les voir, elles sont de partout ! Sur toutes les vitrines des boutiques et des magasins, à la boulangerie, et même à la crémerie ! C'est génial, tous les enfants vont être heureux de recevoir cent fois plus de cadeaux !

Et c'est ainsi que les milliers de petits enfants que comptent Cadoville se mirent à rédiger de nouvelles lettres, destinées à super Père Noël ! Seule l'adresse avait changé, il habitait au Pôle Sud ! Certaines lettres contenaient plus de dix pages ! Jamais les enfants n'avaient autant écrit !

La semaine précédent Noël, toute la petite ville était en effervescence ! Et si super Père Noël avait menti ? Et s'il ne tenait pas ses promesses ? Personne n'osait y penser ! Super Père Noël était le Père Noël en or, celui qui allait gâter cent fois plus tous les enfants du monde ! La veille de Noël, l'excitation était à son comble, et les parents avaient bien du mal à faire dormir leurs enfants ! Et le jour J, le 25 décembre au matin !

Papa ! Maman, réveillez-vous, au secours ! Je ne peux plus bouger !

Les parents de Mathilde se réveillèrent en sursaut, et à leur grande stupeur, toute la maison, y compris le lit de Mathilde, croulaient sous de magnifiques cadeaux, très joliment emballés dans du beau papier doré !

Il leur fallut plus de dix jours pour tout déballer, et dix jours de plus pour stocker les jouets et ranger la maison ! Tous les enfants de Cadoville avaient reçu des montagnes de jouets. Ils en oublièrent de bien travailler à l'école, distraits qu'ils étaient, et ne parlaient plus que de leurs cadeaux. Qui avait le plus beau jouet, qui avait le meilleur, qui avait le plus cher ! Les parents n'arrivaient plus à acheter les piles, il en fallait des milliers ! Mais le pire restait à venir !

Maman, pleura Mathilde, rien n'est plus comme avant !
Mais tu as cent fois plus de jouets, tu devrais être heureuse !
Oh ! que non, maman, sanglota Mathilde. On ne se parle plus avec mes camarades, on ne s'aime plus, il n'y a plus d'amitié, nous sommes devenus égoïstes et méchants. Chacun ne pense qu'à jouer seul dans son coin. La magie de Noël a disparu ! J'étais plus heureuse avant, quand j'avais un ou deux jouets. Je me rends compte que nous avons été méchants avec l'ancien Père Noël, il doit être triste, nous l'avons oublié et abandonné !
Tu as raison ma chérie, dit la maman. Je constate que la magie et l'esprit de Noël ont disparu. Rien n'est plus comme avant. Avant, on était une vraie famille, et le plaisir d'être ensemble suffisait à notre bonheur !
Tu crois que l'ancien Père Noël nous pardonnera maman, tu crois qu'il reviendra un jour ?
C'est vous, les enfants, qui avez la réponse en vous. Si vous l'aimez, si vous croyez en lui, écrivez-lui une lettre et demandez-lui pardon. Dites-le-lui que vous avez fait une bêtise, et à quel point il vous manque.
Tu crois que ça va marcher maman ?
Tu peux toujours essayer, Mathilde ! Dans la vie il faut croire en ses rêves. Ils finissent toujours par se réaliser !

Quelques semaines plus tard, alors que l'hiver avait recouvert Cadoville de son grand manteau blanc, chaque enfant envoya une lettre à l'ancien Père Noël. Et, trois nuits plus tard, toute la ville de Cadoville fut réveillée en plein milieu de la nuit par un : Ho ! Ho ! Ho ! je n'ai pas dit mon dernier mot, ni livrer mon dernier cadeau ! Rendez-vous au prochain Noël les enfants, soyez sages !

Parents et enfants sortir précipitamment pour voir d'où provenait cet étrange rire, et ils purent apercevoir dans le ciel, une traînée lumineuse rouge, avec le chariot du Père Noël, tout de rouge vêtu, tiré par des rennes ! Et soudain, une petite chanson se mit à résonner dans la nuit :

"Jingle Bells ♫ ♪ jingle Bells ♫ ♪ jingle all the way ♫ ♪ ♫ ♪ "

22

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !