3
min

Le secret de Juniper house

Image de Pierre Lieutaud

Pierre Lieutaud

29 lectures

12

Le secret de Juniper house

Seule au milieu des champs, protégée des bourrasques qui viennent des côtes de France par la vieille haie de peupliers, Juniper house tremble dans la brume. Le printemps est là, les fleurs, l’herbe tendre, le ciel bleu, les petits nuages pommelés, le vent aussi qui gronde dans les toitures, comme si l’hiver ne voulait pas s’en aller...Le même grondement que faisaient la nuit les escadres d’avions en route vers l’Allemagne. Juniper house, la maison de mon père, notre refuge du temps de guerre, notre enfance....Il vit maintenant dans une maison de retraite...Je dois tenir la promesse que je lui ai faite : faire revivre sa maison...
J’ai ouvert en grand les portes, les fenêtres, les vasistas, l’œil de bœuf ; l’air, la chaleur sont entrés à gros bouillons dans les couloirs, les chambres, le salon, la cuisine... J’ai remplacé quelques carreaux de fenêtres brisés. Rien n’a changé, les fauteuils, les meubles, les bibelots, les assiettes accrochées aux murs, les tableaux de marine, tout est comme avant...Mon père serait heureux.. J’ai ramoné la grande cheminée du salon, je ferai un grand feu avec mes enfants, comme nous le faisions les soirs d'hiver ou quand mon père, un jour de mai, avait brûlé tous ses papiers...Un sacré travail, ce ramonage....De la suie, des feuilles, des branchages, des nids de guêpes desséchées et le squelette carbonisé d’un pigeon. Avec un petit tube attaché à la patte...Je me souviens...Tous les soirs, mon père envoyait des pigeons voyageurs. Le matin, ils revenaient. Un espèce de jeu...Il s’enfermait ensuite dans son bureau jusqu'à midi....A la fin de la guerre, toute la famille avait regagné Londres et il ne s’était plus jamais occupé de pigeons......
Je regarde le tube, il est fermé aux deux extrémités, un petit cylindre en aluminium, je le fais tourner entre mes doigts, comme si je roulais une cigarette...Un pigeon voyageur, un message... Qui dit quoi ? Je suis assis devant la table du salon, c’est le soir, tout le monde dort, le petit tube est sur la nappe blanche, sous l’abat-jour d’une vieille lampe, je l’ouvre avec des pinces fines, un petit rouleau de papier jauni tombe. Je le déroule doucement...il reprend aussitôt sa forme ; je recommence, je mets une pièce de monnaie sur les deux bouts...Il fait 5 centimètres de long à peu près et 1 de large. Dessus s’étale un charabia incompréhensible.. Un message codé !... Un vieux message qui date de la guerre...Papa s’amusait bien, à l’époque.
F 14 2 10 - 21 19 8 6 15 21 - 7 22 6 19 19 6 - 1 11+ D - 16 2 15 27 6 20 - 16 6 19 4 6 6 - 1 19 5 6 15 15 4 20
Simple. Le cryptage de base, les chiffres remplacent les lettres...Et les lettres les chiffres, c’est habituel...Voyons ce que ça donne :
6 nbj - ushfou – gvfssf – ak+4 – pbo?ft – pfsdff – aseood
Ce n’est pas de l’anglais, ni du français, de l’allemand ou du polonais....Une blague ? Non, on ne se fait pas de blagues, entre colombophiles....J’imagine celui qui a écrit ces phrases, il y a plus de 60 ans. Il me semble le voir, inscrivant a la lumière d’une bougie ces chiffres et ces lettres qui veulent certainement dire quelque chose...Une correspondance avec mon père ? Un jeu ? Une information importante?
Peut être se cachait-il pour dissimuler le rouleau de papier dans le petit tube, pour sortir le pigeon de la volière...Il le tenait fermement, les ailes bien serrées sur son corps de plumes, il glissait le rouleau dans le tube d’aluminium fixé comme un carquois sur une patte et il lançait l’oiseau dans la nuit. Le lendemain, le pigeon ramenait la réponse de mon père, militaire de carrière, colombophile et grand amateur de rébus...Qu’avaient-ils à se dire ?
J’ai passé trois jours à étudier le message, à rechercher la martingale de l’homme à la bougie...Je me perdais dans les calculs sans fin, les inversions inutiles, les séquences de Fibonacci, le nombre d’or....Rien...Et puis j’ai allumé mon ordinateur. Site : « Le parfait espion »...J’ai inscrit le message et j’ai cliqué sur « Rechercher »...Les algorithmes défilent, la machine ralentit, accélère...J’attends...Et puis la réponse... Le message reconstitué s’affiche :
F 13 1 9 - 21 18 7 5 14 20 - 7 21 5 18 18 5 - 1 10 + C - 16 1 14 26 5 19 - 16 5 18 3 5 5 - 1 18 4 5 14 14 3 19 –
Depuis 60 ans, l’homme a fait des progrès...L’ordinateur a trouvé... Il y a sept sections séparées. Le premier chiffre ou la première lettre de chaque section est le bon. Les suivants indiquent chacun la lettre ou le chiffre qui précède dans l’alphabet ou la numérotation...Le texte en clair clignote :
7 mai - urgent – guerre a J+3 – panzer - percée Ardennes
Nom de Dieu ! La tête me tourne, les images de mon père attendant le pigeon voyageur tous les matins me reviennent. S'il n’avait pas fait un feu dans la cheminée en plein mois de mai pour brûler des vieux papiers, ce message lui serait parvenu et le cours de la guerre aurait changé...
Il me semble lire le titre des journaux que le facteur déposait tous les matins dans la boite à lettres de Juniper house....A la place de « Dix mai 1940, effondrement des armées françaises dans les Ardennes », « Déroute des troupes alliées à Dunkerque... », nous aurions lu : « La France résiste à l’assaut des chars allemands », « Les troupes du corps expéditionnaire anglais font mouvement depuis Dunkerque vers les Ardennes pour appuyer l’offensive de l’armée française sur le Rhin »....Le Reich n’aurait pas régné sans partage sur l’Europe pendant quatre ans. Et la mort aurait épargné des millions d’hommes, de femmes, d’enfants, de soldats, qui dorment pour toujours, là bas, dans les charniers, les tombes à la va vite, les ruines d’immeubles écrasés...Des squelettes, oubliés, carbonisés, eux aussi....
Un vol de tourterelles s’abat sur les grands arbres. Par la fenêtre de la maison de retraite, le colonel John Mackenzie, ancien responsable de la cryptographie au Secret Intelligence Service, regarde le ciel. Il a perdu la raison. Il dit qu’il attend un pigeon...

Thèmes

Image de Nouvelles
12

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Jojo
Jojo · il y a
très bien écrit , j'aime
·
Image de Didier Poussin
Didier Poussin · il y a
Voyageur égarer
·
Image de Louisa
Louisa · il y a
Un pigeon ne revient pas porter son message et change le cours de l'histoire
·
Image de Ghislaine Barthélémy
Ghislaine Barthélémy · il y a
Terrible cette histoire et très bien écrit.
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Une très belle nouvelle
·
Image de Duje
Duje · il y a
Une belle histoire qui aurait donc pu changer une issue fatale ? C'est bon de l’imaginer
·