Le regret

il y a
3 min
28
lectures
25
Image de 2019

Thème

Image de Nouvelles
Toute histoire commence un jour, quelque part celle ci a commencé il y a bien longtemps et continu toujours a exister. Par un après midi sous un soleil lumineux ma grande mère préparait son fameux coucous avec sa sauce gluante pour ma mère enceinte . Et tout d'un coup on entendit des cris. Tout le monde accourru . La grande mère s'écroula sur la vue de sa fille étalé au sol inanimé. Christelle Christelle ! S' écriat les voisins. Rien! Son âme venait de rejoindre les aïeux. Mais qu'est ce qui se passait . Personne ne connaissait. Personne sauf sa sœur cadette Erna. Car c est elle qui était allé chercher la potion pour permettre à cette dernière d' avorter. Mais qu'est ce qui a pu pousser Christelle a commette cette acte si audieux pour essayer de voir plus clair dans son acte fallait revenir cinq ans en arrière.

Je me nomme Lane tout a commencé quand j'avais environ onze ans en classe de cours moyen . Mon papa me portait un grand amour ainsi qu'à ma maman. Et nous offrait de nombreux présents Mais négligeait mes consanguins malgré le fait que ma mère n' était pas la première ou que leurs mamans n' étaient plus en mariage. Je m' étais rendu compte et menait la vie dure à mes frères. Mon papa me supportait surtout avec le fait que j'étais maladif. Ma mère malgré tout cela était jalouse; et sa jalousie allait lui pousser à la haine.
Ce fut un matin sombre ma mère Christelle avec reçu un colis de sa mère. C'était un anchantement qu'elle Voulait laisser sur les enfants de ses co-épouses. Mais malheureusement celà se retourna contre elle et moi. La folie montrait ses signes. Et c est ainsi que nous fûmes posséder . Mon papa commença à s' inquièter il nous ammena voir les prêtre exorcistes. Et la lutte s enchaîna. C'est comme si celà s'empirait de plus en plus. Nous n' étions plus maître de nos actes. Mes sœurs consanguines s occupaient désormais de nous comme des enfants. C est alors que ma maman dù prendre une décision.
Étant donné que ce fût un charlatan qui avait envoyé la potion . Ma mère se dit que seule lui pouvait conjurer le sortilège. C'est ainsi qu'elle entreprit un voyage pour l ouest dans son village natal. Elle rencontra un marabout qui tomba dès lors sous son charme. Celui si pendant le traitement la charma et l enceinta. Chose qui ne lui déplut pas car elle voulait de toutes ses forces avoir un autre enfant puisque j'étais son enfant unique . Quand mon père l appris il devint fou de rage et coupa les ponts. Ma mère voulu prendre la revanche et l accusa dans tout le village de l'avoir rendu folle. Tout le village en voulait en mon père . Les villageois le traitaient de sorcier. Mais comme Dieu ne dort jamais tout se réveilla au grand jour. Mon père ne voulaist plus rien comprendre de nous puisque j'étais là complice de ma mère. Elle enfants d'un magnifique garçon. Mon papa me manquait mais hélas il était trop tard malgré toutes mes tentatives.
Mon papa commença à faire les démarches pour le divorce. Cette adultère le mis dans déçu de tout. Sa préféré l'avait ainsi poignardé. Je me sépara de ma mère à cause de ses différents actes. Mais elle ne voulais pas de se divorce. Elle allait tout perdre : Argent ,bijou, villa tranquillité. D ailleurs elle avait tout perdu mais ne le connaissais pas encore. Elle voulu revenir en arrière mais hélas il se faisait trop tard. Mais elle garda toujours espoir. Alors lorsqu'elle tomba de nouveau enceinte tout s'écroula autour d'elle. Toutes ces chances d'être un jour pardonné par son mari venait de s'envoler. Et la femme de son amant lui menaça de laisser son mari sinon... C'est ainsi que remplir de regret elle décida d' avorter.
Elle appela donc sa sœur Erna pour l aider dans sa salle besogne. Erna vivait encore avec la grande mère. C est ainsi que Christelle se rendu chez grand-mère. Sa mère la voya fût très contente et décida donc de l accueillir comme il se droit. Elle posa donc sa marmite de coucous au feu. Pendant ce temps Erna et Christelle étaient dans le chambre pour boire la potion. Au bout d'une trente de minute maman se prit d' une forte douleur dans le ventre. Le remède faisait son effet. Et de plus en plus elle s affaiblissait pour finir par répondre les portes de Dieu. Tout était fini. Les enfants qu'elle avait tant voulu avoir en surnombre elle venait de perdre la vie en essayant de mettre fin à la vie de son fœtus. Les pleurs! les cris! Elle s'en était allé. On l appelait dès lors cadavre. Ou le corps . Vanité ; tout est vanité en voulant tout pour elle seule avait tout perdu même moi.
On annonça la mort de Christelle à mon père son mari. Mais au lieu de pleurer les larmes de douleur coulait des larmes de joie . Puisque sa feue épouse voulait le voir mort mais s en est allé la première. Mon père ne voulu rien comprendre de la cérémonie mortuaire. C' est ainsi qu'elle fut enterrer sans la prèsence de son mari ni de la mienne également.

Je me suis retrouvé seule orpheline de mère et mon papa qui ne voulait plus rien comprendre de moi. Moi Lane hier fille la plus aimée aujourd'hui celle là plus détester. Ma mère ne m'a pas seulement rendu orpheline de mère mais également de père part ses actions. Je me retrouve aujourd'hui dans la rue ne savant pas où aller et surtout pas chez ma grand-mère qui avait si mal conseillé ma mère...
25
25

Un petit mot pour l'auteur ? 7 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Beaucoup de talent ici ! Bonne continuation !
Image de Medo
Medo · il y a
jolie texte tu as mes voix pour soutenir mon œuvre c'est ici https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/stop-au-harcelement-sexuel
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Image de AKM Amoussou
AKM Amoussou · il y a
C'est sans regret que je vous laisse mes 3 voix. Bravo !
Je vous invite à lire ma nouvelle et à apporter vos critiques :
« ...- Il m’a embrassé par surprise, je me suis laissée faire comme pour voir jusqu’où il voulait aller, il m’a déshabillé mais avant que le pire ne se produise je me suis sauvée.
Au fur et à mesure qu’elle me décrivait la scène, une peur grandissait en moi, la peur de l’entendre sortir les mots : « J’ai couché avec un autre homme », et à la fin elle laissa bientôt place à des suspicions... »
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/les-mots-du-coeur-1
Merci et bonne chance

Image de Fabregas Agblemagnon
Fabregas Agblemagnon · il y a
bien écrit. puis-je vous inviter à lire ma nouvelle et soutenir ? (https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/amour-impossible-12)
Image de Raïssa Seukep
Raïssa Seukep · il y a
En tout cas, je ne regrette pas vous avoir donné mes 3 voix. Bravo 👍

Je vous convie à lire et à voter pour ma nouvelle dont le lien suit : https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/avec-lui

Image de Lyriciste Nwar