LE PECHEUR

il y a
1 min
26
lectures
5

autodidacte à une heure tardive, j'ai commencé a griffonner en 2012.. retraité du commerce, et animateur dans une association. j'ai commis quelques textes en acrostiches et encouragé, je  [+]

LE PECHEUR

Il se fait nuit.
Elle veille sur lui.
Dehors, le vent bat les volets à peine clos.
Elle regarde son berceau.
Tic tac, tic tac.

L'on perçoit, au loin un tintement régulier,
C'est le seau, il tape contre le puits,
Le vide le fait résonner.
La vieille horloge égraine les minutes
Tic tac, tic tac.

Elle souris, elle songe,
Le travail de son mari, au loin, se prolonge.
La chaumière craque, gémit,
Le souffle de la tempête faiblit.
Tic tac, tic tac.

l'enfant crie, il a peur,
Lentement, elle agite le petit lit.
Tout en pensant à son marin, parti,
Elle rêve encore de lui.
Tic tac, tic tac.

Reviendra-t-il ?
La mer, souveraine, prends son tribut.
La comtoise bas les heures, sinistre.
Une goutte tombe, le petit drap l'a bue.
Tic tac, tic tac.

Non, ce n'est pas une fuite,
c'est une larme qui s'écoule,
Sur ses joues creusées par la fatigue,
Des sillons humides, brillent,
Reflets d'une bougie vacillante.
Tic tac, tic tac.

Un ray de lumière trace une ligne,
Sur le sol, jusqu'au lit.
Le jour fait son apparition,
Timidement, éclaire le petit édredon.
La maman dort, penchée sur le poupon.
Tic tac, tic tac.

Tout a l'heure, à son réveil,
Les gents du village,
Lui apprendront la triste nouvelle,
La bateau n'est pas revenu,
Le petit orphelin, de son père,
Il n'aura de lui qu' un souvenir,
Une image jaunie, dans un sous-verre.




**poètamateur
copyright n 00052404
5

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,