Le loup d'Angoustrine

il y a
1 min
1 987
lectures
77
Qualifié

Je suis viscéralement attachée à la transmission des mots, des contes, des histoires. J'aime aussi les fleurs et les crèpes ;) Mes publications antérieures : ... [+]

Image de Grand Prix - Hiver 2022
Image de Très très courts

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Au petit matin, le loup s'est approché. Encore plus près des habitations. La jeune femme en se levant l'a vu. Elle a compris dans son regard. Il ne représente aucun danger. Il est venu pour mourir.

Quelques semaines auparavant, elle se promenait en montagne avec son attirail de camouflage. Il l'avait sentie et suivie de loin. L'avait observée. Alors qu'elle scrutait une ligne de crête à la jumelle, elle était tombée sur ses yeux jaunes qui l'observaient patiemment. Elle avait sorti son téléobjectif sans hâte pour ne pas l'effrayer. Avait capturé son image pour l'éternité. Pas une capture en fait... il lui avait donné ce reflet à voir. Ce reflet d'une bête en fin de vie.

Comment aurait-elle pu deviner qu'il était épuisé par la maladie et la malnutrition ? Ses os le faisaient souffrir. Il n'avait plus l'énergie de suivre une proie pour se nourrir. Il était condamné.

Pendant une semaine, chaque jour, elle était allée à sa rencontre dans la montagne. C'est la raison pour laquelle il était là, aujourd'hui, devant chez elle. Cherchant une présence amie pour partir.

Comment peut-on penser que les animaux ne sont pas des êtres sensibles, sous le prétexte qu'ils n'ont pas le même langage que nous pour l'exprimer ? Les mots semblaient se vider de sens en la présence du loup amaigri, mais fort de sa nature sauvage. Il émanait de lui douceur et souffrance, résignation et noblesse.

Elle a ouvert la porte de son garage au canidé. A joint en urgence les services vétérinaires. Le temps de s'absenter pour chercher du renfort, le loup était mort sur l'enrobé de l'allée du jardinet mitoyen.

La jeune femme pensa au petit chaperon rouge. À cette histoire sans queue ni tête qui lui revenait en mémoire face à la dépouille émaciée. Fini le petit pot de beurre, la galette et la mère grand. Le loup sans grand festin s'en était allé.
77

Un petit mot pour l'auteur ? 93 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Ça pique les yeux mais c'est très bien écrit ♫
Image de Soizic Graham
Soizic Graham · il y a
Merci beaucoup 😊🐺
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Oui, "Le loup sans grand festin s'en était allé". La jeune femme de cette histoire ne l'oubliera jamais.
Image de Soizic Graham
Soizic Graham · il y a
Merci pour votre lecture et votre commentaire Mireille Beranger 😊
Image de Said Meziane
Said Meziane · il y a
Court, sobre et efficace! J'aime
Image de Soizic Graham
Soizic Graham · il y a
C'est droit au but, c'est sûr ;) Merci pour votre passage et votre commentaire !
Image de rafik chabbi
rafik chabbi · il y a
un joli texte sensible, entre le conte et la parabole.
Image de Soizic Graham
Soizic Graham · il y a
Merci Rafik Chabbi pour votre lecture et votre commentaire :)
Image de Annabel Seynave-
Annabel Seynave- · il y a
Un fait d'hiver joliment mis en scène.
Image de Soizic Graham
Soizic Graham · il y a
Merci Annabel Seynave pour votre lecture et votre commentaire 😊
Image de Laure Stucker
Laure Stucker · il y a
Nous, on les aime les loups !
Bravo pour cette écriture sensible et incisive...

Image de Soizic Graham
Soizic Graham · il y a
Merci Laure 💕
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Merci pour tous les loups mal aimés
Image de Soizic Graham
Soizic Graham · il y a
Merci à vous pour votre lecture.
Image de Joan E.
Joan E. · il y a
Le jour ou tous les hommes sans exception comprendront que l'animal est un être sensible, on fera un bond de géant. Un court texte sans mièvrerie et mots inutiles.
Image de Soizic Graham
Soizic Graham · il y a
Merci beaucoup Joan E.
Image de Vincent Spatari
Vincent Spatari · il y a
J'aime beaucoup cette écriture précise et efficace.. Bien à vous.
Image de Soizic Graham
Soizic Graham · il y a
Merci beaucoup Vincent Spatari :). Bien à vous
Image de Léonore Feignon
Léonore Feignon · il y a
Le loup qui accompagne notre enfance, qui nous fait peur et nous attire en même temps, le loup qui ne nous laisse pas indifférent, tout comme votre texte.

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Arcadia

Robert Pastor

J’avais eu vingt ans tout juste lorsque la disparition de mon père s’invita pour le dîner. Pour un marin, disparaître, cela ne signifie pas toujours mourir. Nul ne sait où vous êtes et à ... [+]