Le danger vient toujours de l’arrière

il y a
4 min
1 867
lectures
560
Lauréat
Public
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Sous ce titre énigmatique se cache un moment d’émotion fort, partagé avec finesse et sensibilité. L’auteur a fait le choix de ne pas faire le

Lire la suite

Bonjour ! Les petites aspérités du quotidien, et la complexité des interactions humaines, sont une source inépuisable d'inspiration. pierre-hervé Je publie également Nouvelles et ... [+]

Image de 10 ans - 10 ans
Image de Très très courts

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Dix ans. Le 22 juillet 2011, nous avions fêté mon anniversaire. Ce jour-là, tu m'avais réveillé en musique, comme chaque matin, pour me conduire à l'école. Tu m'avais révélé que dans ta famille, la tradition interdisait de travailler le jour de ses dix ans. Tu m'en défendis donc formellement pendant ces vingt-quatre heures. J'avais hurlé de joie.
Nous étions partis pour une longue promenade à vélo le long du Tyrifjord. Mes yeux avaient automatiquement pris, d'après toi, la couleur bleu-vert du lac. « Tu es un magicien des yeux. » J'avais éclaté de rire. Puis nous avions préparé ensemble un repas de fête, identique à celui que ton père t'avait concocté trente-sept ans plus tôt, un mardi de décembre. « Tout comme moi, tu te souviendras de ce jour toute ta vie. » Tu avais prononcé ces mots avec solennité, une main sur mon épaule. Ce fut, en effet, un jour inoubliable...

Nous avions fait les courses ensemble, choisissant précautionneusement les ingrédients pour tes fameux roulés de saumon aux pommes et au ginseng. Je t'avais questionné sur le ginseng. Ta réponse avait été simple : « Une plante qui te rendra fort. » Nous avions préparé des filets de skrei, délicatement déposés sur un tapis de tomates et de pommes confites. Les pommes encore, ta passion de toujours : « Des fruits simples et indispensables. » Tout comme toi. Tu avais apporté le plat fumant sur la table en bois, me servant comme un roi, « le roi de la forêt », comme tu aimais m'appeler. J'avais mordu avec bonheur dans ton gâteau pommes cannelle épais, plus crémeux que jamais. J'avais bruyamment manifesté ma joie et tu m'avais dit, toi qui aimais tant le calme, que ce jour-là était le mien et que j'avais tous les droits.

Mes amis avaient tous une mère et un père, moi je n'avais que toi et cela me semblait pourtant naturel, je ne l'avais jamais connue. Tu étais parti après le repas pour l'île d'Utoya. « Moi, ce n'est pas mon anniversaire ! » Tu devais prendre de l'avance pour organiser les repas de la semaine suivante. Un nouveau groupe venait, qui te séparerait de moi. Je ne comprenais pas ce que des groupes venaient faire sur cette île, mais je te disais à chaque fois la chance qu'ils avaient de t'avoir comme cuisinier.

Pour la première fois, je t'avais attendu, seul, plusieurs heures, dans notre maison de Sollihogda, avec pour consigne de ne pas sortir et pour mission de faire exactement ce que je souhaitais, jusqu'à ton retour. « Tu as dix ans maintenant, tu peux rester seul. » Fierté partagée.

Tu avais pris la navette fluviale. Tu avais sans doute salué Fredrik, ton ami d'enfance avec qui l'échange de regards et le hochement de têtes suffisaient généralement à la compréhension. Peut-être avais-tu été ce jour-là plus bavard que d'habitude, emporté par l'enthousiasme de notre fête à deux. Puis tu avais marché deux cents mètres en direction du bâtiment principal, celui de ta cuisine.

***

La déflagration a tout déchiré. Le silence, ton corps, nos existences. Une balle a pénétré le bas de ton dos, te paralysant d'abord, t'ôtant la vie ensuite, deux étapes fulgurantes qui précédèrent ta chute lourde sur un sol sec. Tu as mis deux secondes pour tomber. Il m'a fallu dix ans pour me relever.

Fredrik est venu me parler en fin d'après-midi. Il avait les yeux rougis. Il ne faisait pas froid, pourtant. Je lui ai fait remarquer. Je n'ai pas compris ses paroles, pourtant explicites : « Viens avec moi, ton père est mort dans le massacre. » Je l'ai suivi sans un mot, revenant simplement sur mes pas pour emporter le dernier morceau de gâteau, comme une ultime miette de lui.

***

Fredrik s'est occupé de moi. Il parlait peu. Moi aussi je me suis tu à compter de ce jour. Nous vivions de notre mieux tous les deux.
J'ai d'abord voulu effacer tes traces, effacer les marques de nos pas qui jusque-là se confondaient. Tel un animal pourchassé cherchant à échapper à je ne sais quel prédateur. Le danger vient toujours de l'arrière, je regardais devant, et tu n'y étais pas. Tu ne pouvais pas y être.

Le jour de mes treize ans, il a insisté pour me montrer quelque chose dans le jardin de ta maison. Elle était restée vide, mais il l'entretenait avec fidélité. Dans quel but ? Je mis longtemps à comprendre qu'il s'agissait de me permettre d'y vivre le jour où je le déciderais. Près du tas de compost, un arbre avait poussé, un premier fruit se développait. Une pomme. Une simple petite pomme dont je me dis qu'elle était issue des pépins jetés le jour de mes dix ans. Une pomme qui me montrait la voie. Je me mis alors à planter chaque année de nouvelles graines dans le champ jouxtant la maison, un champ aujourd'hui devenu mon champ de pommiers. Mon verger.

Dix ans, c'est le temps qu'il m'a fallu pour faire croître ce que tu avais planté en moi. La force de vie, que tu avais su conserver après la perte de tes proches et que tu m'avais confiée pour toujours. La simplicité. La capacité à éliminer les sentiments qui pourraient me nuire. Bien sûr, je me suis souvent laissé envahir par le chiendent de la haine. La tristesse m'a inondé et aurait pu me noyer. Mais je pensais alors à ta fameuse phrase : « Si j'ai envie de pleurer, je mange des pommes et je bois du vin. » Principe hérité de ta mère, qui certifiait aussi : « Méfie-toi de l'eau, trop de gens s'y noient. » Le soir de mes dix ans, tu voulais me confier la vérité sur la mort de ma mère, à quelques jours du terme. L'accident. Le bateau percuté. Par l'arrière, déjà. J'avais été sauvé in extremis. Elle, non. Fredrik s'est chargé plus tard de m'expliquer tout cela, avec ses mots, maigres et maladroits.

***

Vingt ans. J'ai vingt ans aujourd'hui, et j'emménage dans ta maison. Ce matin, j'ai réveillé Fredrik et je lui ai annoncé que je m'installais chez moi. Il a souri et est venu partager des roulés de saumon au ginseng et aux pommes, des filets de skrei sur un tapis de tomates et de pommes confites, puis un gâteau pommes cannelle, excessivement crémeux.
Je lui ai dit : « Merci, Fredrik, merci pour ces dix ans. » Il a souri, les yeux plissés et humides. C'est tout.
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Sous ce titre énigmatique se cache un moment d’émotion fort, partagé avec finesse et sensibilité. L’auteur a fait le choix de ne pas faire le

Lire la suite
560

Un petit mot pour l'auteur ? 296 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marie-Laure Bourdel
Marie-Laure Bourdel · il y a
Texte très troublant, pudique et triste et pourtant lumineux. Un texte qui console aussi et qui rassure.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci ! Vous ne commencez pas par les textes les plus légers ! :-)
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Aller de l'avant en dépit de tous les obstacles. Merci pour ce beau texte si émouvant.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci Dominique, ce texte est important pour moi j'aime vraiment qu'il soit lu :-)
Image de Daniel Grygiel Swistak
Daniel Grygiel Swistak · il y a
La vie avant tout ! J'ai aimé, mon soutien.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Emile Emile
Emile Emile · il y a
Une ode à la vie, malgré tout!
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Lyne Fontana
Lyne Fontana · il y a
Félicitations, c'était mon préféré.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de JACQUES LAUNAY
JACQUES LAUNAY · il y a
Magnifique. Emouvant. Sensible. Une belle simplicité. La perte d'un être cher, une référence parfaitement décrite. Bravo !!!
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci Jacques. Je suis très touché.
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Un style sobre qui rend d(autant plus émouvant ce récit douloureux mais aussi porteur de renaissance. Un exemple deux phrases simples constituées de mots simples simplement juxtaposées = effet maximum :
"Tu as mis deux secondes pour tomber. Il m'a fallu dix ans pour me relever."

Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci Guy pour votre lecture et votre regard précis.
Image de Fid-Ho LAKHA
Fid-Ho LAKHA · il y a
Des mots simples et une grande pudeur ! beaucoup d' émotion dans ce texte!
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Très grand merci !
Image de Philippe Leroy
Philippe Leroy · il y a
Touchée par votre texte sobre ; la fin est lumineuse et pleine d'amour ;
J'ai perdu qq ds un attentat ,en 2019, ... comment décrire l'indescriptible ?
Bravo et ... Merci !

Image de Marie-Hélène Moreau
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Chris Falcoz
Chris Falcoz · il y a
Félicitations pour ce prix bien mérité avec cette œuvre très touchante, toute en délicatesse dramatique.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci beaucoup Chris !
Image de Bruno R
Bruno R · il y a
Félicitations, Pierre-Hervé!
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Félicitations, Pierre-Hervé :)
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Remerciements tardifs mais sincères Joelle !
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Toutes mes félicitations pour cette œuvre magnifique, Pierre-Hervé!
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Bravo Pierre-Hervé !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Grand merci Alice de ce petit mot.
Image de Mijo Nouméa
Mijo Nouméa · il y a
Félicitations, pour ce texte empreint de sagesse, d'émotions et de gourmandise. :)
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Eh merci à toi Mijo !
Image de Armelle Fakirian
Armelle Fakirian · il y a
Sincères félicitations Pierre-Hervé. Très heureuse pour vous :-)
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci à vous aussi !
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Je suis sincèrement heureux pour ton texte et pour toi. Bonne continuation et à bientôt.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Benjamin Meduris
Benjamin Meduris · il y a
Félicitations ! Je découvre ce texte très fort et d'une grande tristesse malgré les nombreuses douceurs disséminées tout au long du récit. Une très belle façon d'évoquer ce drame.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci d'avoir perçu ces différentes couleurs du texte.
Image de Marie Pouliquen
Marie Pouliquen · il y a
Bravo pour ce prix bien mérité !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
C'est très gentil ça !
Image de Laurence Debril
Laurence Debril · il y a
Félicitations Pierre-Hervé!!
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Tout pareil Laurence (sans erreur cette fois) :-)
Image de JAC B
JAC B · il y a
Bravo Pierre Hervé, le père Noël va débarquer chez vous avec une grosse hotte ! Votre texte faisait partie de mes 3 préférés, Félicitations.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
C'est très gentil ! Surtout heureux que vous ayez aimé ce texte.
Image de Chantal Sourire
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
:-) Merci Chantal !
Image de Frédéric Gérard
Frédéric Gérard · il y a
J'ai adoré votre histoire et j'y ajoute mes voix. Bravo pour le suspens et l'émotion. Au plaisir de vous relire à nouveau.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Très grand merci Frédéric !
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Bonne chance, Pierre-Hervé !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Élodie Torrente
Élodie Torrente · il y a
Clair, concis, juste, sans pathos. Bravo et bonne chance.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Catherine Epardeau
Catherine Epardeau · il y a
J'ai bcp apprécié cette histoire, le suspens, les évocations qui me laissent compléter. J'adore !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Mercie Catherine du passage ici
Image de Farida Johnson
Farida Johnson · il y a
Un très beau texte.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci beaucoup Farida !
Image de Gabrielle Egger
Gabrielle Egger · il y a
touchant, émouvant à en tirer les larmes
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Très heureux que vous ayez apprécié ce texte.
Image de Mélisande Queïnnec
Mélisande Queïnnec · il y a
Une pure merveille, sensible et très sobre. Merci !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
C'est très gentil ça Mélisande !
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Soutien renouvelé, bien sûr...
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
C'est gentil Joëlle merci !
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Comment ne pas revenir partager ce moment d'émotion ... ?!
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci de partager cette émotion
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Un bouquet de cœurs et tous mes vœux renouvelés Pierre-Hervé pour la suite des événements.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
C'est rare qu'on m'offre un bouquet de coeurs, merci ! :-))
Image de Cyrille Conte
Cyrille Conte · il y a
Très beau texte Pierre-Hervé. Bonne finale.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Ode Colin
Ode Colin · il y a
Je croise les doigts pour vous !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Olivier Descamps
Olivier Descamps · il y a
Bonne finale, Pierre-Hervé !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de LuKiNoi D
LuKiNoi D · il y a
J'ai beaucoup aimé
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Mapie Soller
Mapie Soller · il y a
Superbe! Émouvant. Je vous soutiens!
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de La Nif
La Nif · il y a
Ce texte est magnifique. je vous verrais bien gagner la finale ...( Je crois que je vous ai déjà souhaité une bonne finale ! Il vaut mieux deux fois que pas du tout ! )
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci pour votre double encouragement. Très content que ce texte vous ai plu.
Image de Gwendoline Bourhis-Prigent
Gwendoline Bourhis-Prigent · il y a
Un texte d'un delicat équilibre entre émotion et pudeur...très belle nouvelle.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci Gwen de ce passage et de ce petit mot.
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Je reviens soutenir cette belle histoire...
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci beaucoup Thierry de votre soutien renouvelé !
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Soutien renouvelé pour ce très bon texte qui mérite d'être en finale.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Très reconnaissant de votre soutien Daniel
Image de BertoX
BertoX · il y a
La mort, et surtout la Vie!
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Voilà. Merci à vous !
Image de Hortense Remington
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci Hortense pour ce mot :-)
Image de Florence Guillanne
Florence Guillanne · il y a
C'est tout. Je suis restée quelques secondes, émue, après ces deux petits mots. La mort, sujet difficile mais brillamment traité.
Le lien avec l'illustration est discret mais bien là, bravo.
Ça m'a fait penser à la chanson de Patrick Bruel "Adieu". Maintenant je l'ai en tête :)

Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci Florence pour votre lecture et votre émotion.
Image de Sir Henry Baskerville
Sir Henry Baskerville · il y a
je ne fais pas trop le lien avec l'illustration, désolé...
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Je ne vais pas chercher à convaincre juste à donner deux trois mots. J'ai d'abord été frappé par ce trou béant dans le dos du corps apparaissant sur l'illustration. Il m'a évoqué la mort , on ne peut pas vivre avec cette béance là. J'ai fait le lien avec Utoya, cette mort violente d'innocents, voilà dix ans, qui a fauché des personnes dans leur vie, froidement. Coup porté venu sans préavis. J'ai imaginé les moments douloureux, les vies "arrachées", la reconstruction, la vie qui repousse, lente, comme une plante sortant de ce néant.
Merci pour votre passage et commentaire qui me donne l'occasion d'en dire un peu plus.

Image de Sir Henry Baskerville
Sir Henry Baskerville · il y a
La qualité littéraire est au rendez-vous. Avec vos explications je comprends mieux.
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Tout mon soutien *****
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Grand merci Patrick !
Image de Vivi pioupiou
Vivi pioupiou · il y a
un tout qui veut dire beaucoup. Vraiment tres emue à cette lecture. toutes mes voix bien sur elles sont bien méritées bravo
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci Vivi. C'est vrai. "C'est tout", ce n'est pas rien. Merci !
Image de Simultané Mordescu
Simultané Mordescu · il y a
J'aime oui. Mais je n'ai pas fait le lien avec l'illustration. Je vous souhaite bonne chance pour cette finale :)
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Victoria
Victoria · il y a
"Si j'ai envie de pleurer, je mange des pommes et je bois du vin"... On a les larmes aux yeux en lisant ce très beau texte qui, malgré toute la tragédie qu'il évoque, porte la vie et une simplicité sensuelle extrêmement touchante.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Immense merci pour votre émotion et vos mots !
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Un très beau texte, Pierre-Hervé ! Bonne chance pour cette finale !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci Brigitte ! A très vite.
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
Parce qu'il faut se souvenir, ce texte devient indispensable. Petit bémol : le rapport à l'illustration. Mais j'ai beaucoup aimé !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci. Oui, tout s'oublie même le plus grave. Il y a beaucoup de mémoires à entretenir ! Merci vraiment !
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Une dure école de la vie. Heureusement beaucoup de tendresse dans vos mots. Belle finale !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Il en faut en effet, de la tendresse simple. Merci !!
Image de La Nif
La Nif · il y a
Bonne finale, Pierre-Hervé !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Grand merci pour votre passage !
Image de Elisabeth Loussaut
Elisabeth Loussaut · il y a
Très beau texte. Bravo
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Lyne Fontana
Lyne Fontana · il y a
Beau, courageux, et qui donne du courage. Une vibration sensible sur la corde de notre fragilité. Cette histoire avec votre façon de la raconter me touche énormément.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci Lyne. Très heureux que ce texte vous touche.
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Très habile, compliments ♫
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci pour cette petite note !
Image de Pascaline Mitjana
Pascaline Mitjana · il y a
Encore un régal, une écriture sensible qui touche notre nature d'humain...j'en veux encore !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci Pascaline. J'en ferai d'autres qui te plairont aussi j'espère !
Image de Natalia Vonsovitch
Natalia Vonsovitch · il y a
Âcre comme le ginseng et crémeux comme un gâteau pommes cannelle.
Je dévore...

Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
On peut mélanger le ginseng et le gâteau pommes cannelle ? Ça se tente ?
Merci :-)

Image de Mireille d agostino
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci mille fois !!
Image de alexis vaussenat
alexis vaussenat · il y a
Un excellent moment de lecture. Captivant.
Merci pour ce texte.

Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Marc Gengoux
Marc Gengoux · il y a
C'est simplement poignant, très beau. Bravo !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci du passage Marc !
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Je revote avec plaisir
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Et cela me fait re-plaisir !
Image de Jean-Louis Galian
Jean-Louis Galian · il y a
Un texte uppercut... presque en finesse ! OK... KO ! Je vote !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Remettez-vous remettez-vous. Mais merci beaucoup Jean Louis !
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une œuvre superbe qui mérite bien cette Finale !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Ça c'est vraiment gentil ! Merci !
Image de Anne Sophie Girard
Anne Sophie Girard · il y a
Bravo ! j'ai hâte de lire ton premier roman un jour ... Anneso
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Eh eh qui sait ! Merci Anne Sophie
Image de Fabrice Besson
Fabrice Besson · il y a
bravo pour ce texte
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Eh merci de la visite !!
Image de Saber Lahmidi
Saber Lahmidi · il y a
Bonne chance à vous !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci beaucoup Saber !
Image de Marie Van Marle
Marie Van Marle · il y a
Très beau, vraiment. Les mots se savourent comme les plats... et les pommes.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci Marie. Des pommes ... un peu acides...?
Image de Marie Van Marle
Marie Van Marle · il y a
Acides, oui, mais qui vont mûrir. Comme ce jeune homme dont vous décrivez bien la force de vie, et une certaine sérénité, malgré la tragédie.
Image de Vincent DeMille
Vincent DeMille · il y a
Très content de voir ce texte en finale !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Annabel Seynave-
Annabel Seynave- · il y a
Félicitations pour cette belle place en finale !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Mica Deau
Mica Deau · il y a
Bonne finale !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci, déjà très content d'être en finale pour que ce texte puisse être lu :-)
Image de Lucie Patte-Sedraine
Lucie Patte-Sedraine · il y a
Sincères Félicitations pour ce récit émouvant ! + 5
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
C'est un bien petit hommage à côté d'une grande tuerie...:-(
Image de Lucie Patte-Sedraine
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Oh bravo, trop contente de revoter ... belle chance alors !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci Viviane pour cet enthousiasme !
Image de Soseki
Soseki · il y a
j'ai revoté pour ce texte si émouvant dans sa pudeur, aime beaucoup la structure du récit
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci beaucoup. Si la pudeur est bien transmise, je suis heureux :-)
Image de Soseki
Soseki · il y a
;-)) :-))
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
Je me suis retourné, et, rassuré, j'ai voté.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Et vous vous êtes retournés de nouveau pour aller de l'avant ? C'est bien d'aller de l'avant.
Merci à vous !

Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Bonne route à ce texte que je découvre avec grand plaisir !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci Alice de votre passage et lecture !
Image de Marie-Hélène Moreau
Marie-Hélène Moreau · il y a
Je revote. Bravo et bonne finale !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci Marie-Hélène. C'est une autre ambiance que le Pacifique....:-)
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Mon soutien à ce texte.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci beaucoup Eva de votre lecture !
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Sait plus si je suis déjà venu. En tout cas je suis là
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Je ne sais pas non plus mais merci vraiment !
Image de Marie Pouliquen
Marie Pouliquen · il y a
Bravo et bonne finale !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Bonne finale Pierre-Hervé !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Mod GUY
Mod GUY · il y a
Un magnifique texte que j’avais apprécié déjà. Bravo pour votre sélection méritée.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci pour cette double visite !
Image de Marie-Pierre Tachet
Marie-Pierre Tachet · il y a
Je relis et revote pour cette nouvelle pleine de résilience.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci Marie Pierre de votre fidélité !
Image de Ri Ta
Ri Ta · il y a
🍀🍀🍀🍀🍀
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci pour vos porte-bonheurs !
Image de Noan Gouliet
Noan Gouliet · il y a
Très beau texte sur le poids de l'absence et la nécessité de poursuivre la route.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Oui je suis heureux qu'il poursuive sa route ! Le texte aussi d'ailleurs ;-)
Image de Armelle Fakirian
Armelle Fakirian · il y a
Tout simplement magnifique. Tous mes vœux pour cette finale !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci Armelle de votre lecture et soutien !
Image de Lyncée Justepourvoir
Lyncée Justepourvoir · il y a
Délicieux bicycle !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
;-) Merci du passage !
Image de Lyncée Justepourvoir
Lyncée Justepourvoir · il y a
ou aussi 8-)
Conf bicycle

Image de Flor Ever
Flor Ever · il y a
J'ai relu à nouveau votre texte, j'ai aimé, apprécié, dégusté celui-ci. J'aime sa simplicité et sa douloureuse réalité. J'adore, Bravo encore.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci Flor pour vos mots !
Image de J.A. TROYA
J.A. TROYA · il y a
Un récit fort bien mené et délicieusement écrit, bravo !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Laurence Debril
Laurence Debril · il y a
Un texte très fort et très original, j'aime beaucoup le personnage du père.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Moi aussi j'avoue :-) Merci Laurence !
Image de Jean Paul
Jean Paul · il y a
Intrigue émouvante, ambiance prenante, personnages pudiques et réservés, j’aime encore.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci Jean Paul pour votre soutien et l'échange en parallele.
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
La fin un peu heureuse ne gomme pas le malheur, mais, dans la vallée du désespoir, rien de telle que la main d'un tuteur, d'un ami, pour gravir les parois abruptes qui nous dominent. Arrivé tout en haut, on se retourne, étonné du chemin parcouru, et le grand air, bien plus pur, envahissant nos poumons, ne nous libère certes pas du fardeau, mais l'allège suffisamment pour nous permettre de nous ouvrir pleinement à la vie. Très beau texte.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci pour ces images qui sont bien dans le ton du texte :-)
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
Et surtout merci à vous pour ce beau moment de lecture.
Image de Bruno R
Bruno R · il y a
La semaine dernière j'avais aimé. C'est étrange mais j'aime toujours autant.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Revenez la semaine prochaine :-) Merci !!
Image de Annabel David
Annabel David · il y a
tres beau texte. fort. simple. douloureux mais si plein de vie! bravo!
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Mathias Moronvalle
Mathias Moronvalle · il y a
Félicitation pour ce jolie texte sur la résilience en finale.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci beaucoup pour votre lecture et votre soutien !
Image de A. Nardop
A. Nardop · il y a
Texte fort dans sa simplicité. Bravo et bonne chance.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci à vous pour votre visite !
Image de Coline Lene
Coline Lene · il y a
Félicitation pour votre finale!
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de JAC B
JAC B · il y a
Tous mes voeux Pierre Hervé.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci ! Je suis déjà ravi que cette sélection permette la lecture de ce texte :-)
Image de JAC B
JAC B · il y a
oui, c'est très valorisant!
Image de MadLene écrit
MadLene écrit · il y a
Bravo pour avoir tiré le fil de ce récit à partir de cette illustration que je trouvais si peu inspirante. Respect... 2 voix d'un coup
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci à vous ! J'ai mis un moment avant de trouver une inspiration j'avoue !
Image de Gali Nette
Gali Nette · il y a
Toutes mes félicitations, ce beau texte devait être en finale . Bravo et bonne chance.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci de ce message bien agréable à lire !
Image de Frédéric A.
Frédéric A. · il y a
Félicitations à vous, Pierre-Hervé et Bonne finale ! ^^
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Sincèrement heureux de voir ce texte en finale !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Moi aussi :-) Merci du soutien !
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
:-))
Bonne continuation !

Image de Virginie Denise
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Eh Merci Virginie. Content que vous ayez apprécié ce texte !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Utoya. l'impossible oubli pour les descendants et ceux qui ont survécu. Ce texte exprime avec profondeur et sensibilité les conditions qui peuvent faciliter la résilience. Un très bel hommage aussi du fils orphelin. Un très bel écrit comme toujours
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci beaucoup pour vos mots !
Image de Bruno R
Bruno R · il y a
A ce tueur qui semble-t-il n'exprime aucuns remords, il faudrait faire lire votre texte tous les jours pendant dix ans. Et qui sait, un vieux pépin enfoui dans son âme noire...? J'aime. Comme souvent.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci. Voilà. Je n'y avais pas pensé, mais c'est un petit pépin planté dix ans après ce drame...Merci
Image de JD Valentine
JD Valentine · il y a
Triste page d'histoire contemporaine. Mais, la vie renait toujours sous une forme ou une autre et l'humain est lui aussi capable de résilience. Un beau texte tout en retenue et symbolique. J'aime beaucoup.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci. La pudeur est pour moi qqchose de très important dans l'écriture. Bizarrement les mots que je préfèrent dans ce texte sont les deux derniers : "C'est tout". Quelque chose de très minimaliste.
Merci vraiment !

Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Parfois les choses lient les gens les uns au bord des autres. J 'écris ceci en posant mon regard sur les arbres. Ce sont des pommiers. Je suis dessous. Des perches de bois portent le poids des fruits, on dirait des orgues penchées au gré des branches. Je garde vos mots, touche l'écorce, c'est une force. Et je retiens deux mots en particulier : confites ( les pommes ) et confiée ( la force de vie ) et, allez savoir pourquoi, quelque chose se passe. C'est comme un souffle. Un effet syllabique très sonore, presque tactile. Confites, confiée. Maintenant, le vent vient au murmure alors je cueille, laisse trognon pour l'écureuil, lui parle de vous. Désormais il sait.
Je vous remercie sincèrement
sylvie

Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci pour votre commentaire généreux et inspiré. Pour rester d’avis le ton , je suis … confus.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Oh, je ne voulais pas vous mettre dans une situation de gêne ; excusez-moi
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
C'est une gêne agréable :-) Merci encore !
Image de Flor Ever
Flor Ever · il y a
C'est un très beau texte, il est rempli d'émotions. Bravo
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Un récit riche en émotion !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
De la pudeur dans le malheur..
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Oui c'est bien l'intention. Merci !
Image de Marie Pouliquen
Marie Pouliquen · il y a
Très émue par ce texte, très fort. Merci
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Soseki
Soseki · il y a
Tellement émouvant dans sa pudeur , la résilience possible comme le pommier qui s'est acharné à se développer dans un tas de compost, la matrice de la vie....
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci beaucoup pour votre lecture et votre regard.
Image de Benoît Jeanjean
Benoît Jeanjean · il y a
un lien ténu avec l'image proposée... le bleu d'une eau glaciale reflétée par des yeux, la croissance lente, mais inexorable d'un pépin en pommier. Mais l'histoire est touchante et pleine d'émotion contenue. Avez-vous goûté aux roulés de saumon au ginseng ?
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci !
Il y a pour moi pas mal de lien avec cette image. Ce trou dans le dos, la renaissance, et même je crois (même si ce lien m'est venu après), l'image du père, fort, à la fois père et mère car je ne sais pas dire quel est le sexe de ce personnage sur l'image.
Hélas pour le saumon... mais j'ai bien envie !

Image de Benoît Jeanjean
Benoît Jeanjean · il y a
Oui, je n'avais pas fait le lien avec le trou dans le dos !
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Très émouvant
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Léonore Feignon
Léonore Feignon · il y a
J'aime beaucoup le symbole de l'arbre qui a poussé dans le jardin, ce pommier avec cette simple pomme issue des pépins jetés le jour des 10 ans. Bravo pour ce texte.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Je crois cette histoire possible, en tout cas je l'espère possible.
Image de Coline Lene
Coline Lene · il y a
je finis cette lecture avec les yeux humides et un sourire moi aussi ... un récit riche en émotion!
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Gérard Jacquemin
Gérard Jacquemin · il y a
Belle et émouvante histoire s’inspirant sans doute de ce terrible fait divers sur une île de Norvège
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Oui en effet. Merci Gérard !
Image de Mod GUY
Mod GUY · il y a
Un émouvant récit de résilience dans une belle ambiance nordique.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Un résumé qui me plait :-)
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
je retrouve la personnalité de vos écrits, même dans un texte qui émerge d'un thème "imposé", bien que très largement. Ce qui fait la richesse et la diversité de ce Prix pas comme les autres.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci. Je ne suis pas fan des thèmes imposés mais je trouve malgré tout intéressant de constater la diversité des productions.
Image de Corinne Vigilant
Corinne Vigilant · il y a
Il est sublime votre récit ! J'adore ! Emouvant à souhait ! Un joli moment de lecture !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci beaucoup Corinne !
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Quel beau récit, où la souffrance se mêle à la volonté d'avancer, de suivre le chemin. Le thème est abordé en filigrane, avec beaucoup de délicatesse. Un joli moment de lecture Pierre-Hervé !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci Thierry. Oui ils sont tout en retenue ces bonshommes !
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un texte tout en émotion où les souvenirs croissent sur les sillons de la résilience.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Fab Meiloan
Fab Meiloan · il y a
Émouvant, marquant, ces 2 secondes pour tomber , ces dix ans pour se relever, des expressions poignantes et sans pathos. Une lecture très originale, comme je n en avais pas encore vue, du tableau. Merci! Mon vote!
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Oui j'ai pris le partie de ne surtout pas être descriptif, mais de laisser venir l'inspiration petit à petit.
Merci !

Image de Sar M
Sar M · il y a
Une interprétation touchante, tout en finesse, du thème proposé.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Constance Delange
Constance Delange · il y a
Bravo pour ce texte fort; mais de quel massacre le père est -il mort?
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci. Le massacre d'Utoya en juillet 2011 par Anders Breivik.
Image de Constance Delange
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Un récit d’aventures qui nous conduit en Norvège au pays du froid, des aurores boréales, qui conte le goût des choses simples, nous plonge au cœur d’une tragédie, le jour même des dix ans du petit prince, du petit Roi de la forêt comme son tuteur de cœur l’appelle affectueusement. Dans tout ce noir, ce gris chagrin une lueur d’espoir jaillit, en effet papillon des pépins jetés comme l’on jette une pièce de monnaie porte-bonheur surgit un pommier, un merveilleux arbre de vie, symbole de sagesse, de renaissance. Un récit empreint de joie et de tristesse aussi, un jour anniversaire mémorable, une émouvante leçon de vie tout en retenue, une transmission de valeurs sures, intemporelles, universelles. Tous mes vœux Pierre-Hervé pour la suite des événements.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Dominique Gil-Coste
Dominique Gil-Coste · il y a
Très beau texte, plein de pudeur et d'émotion.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Marie-Pierre Tachet
Marie-Pierre Tachet · il y a
Merci pour ce texte émouvant, triste certes, mais aussi plein d'espoir.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Oui c'est vrai, un espoir reconstruit petit à petit.
Image de Gali Nette
Gali Nette · il y a
Texte très pudique sur l'absence, le souvenir, la transmission...
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci beaucoup Galinette
Image de Ralph Nouger
Ralph Nouger · il y a
Beauté et tristesse dans ce texte où le cœur vous parle.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Denis Infante
Denis Infante · il y a
Les arbres repoussent, pas les mères, pas les pères.
« Devrais-je sourire, si je grimace, chanter, si je pleure ? »

Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Votre première phrase est un bon résumé :-)
Image de Frédérique Thivoyon
Frédérique Thivoyon · il y a
Celui-là il m'a bouleversée!
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Frédéric A.
Frédéric A. · il y a
Beaucoup d'originalité dans ce texte qui à travers ce drame et cette reconstruction ne peut que nous toucher à bout portant...
"Dix ans, c'est le temps qu'il m'a fallu pour faire croître ce que tu avais planté en moi."

Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci. Oui, à bout portant.
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
c'est comme chaque fois, tout prenant au coeur, tout chavirant d'émotions ...tout beau même dans le triste !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Annabel Seynave-
Annabel Seynave- · il y a
Une manière originale d'exploiter le thème des 10 ans, le fait de situer l'action dans un pays nordique donne à cette histoire d'amitié masculine une jolie dimension virile, sensuelle et pudique à la fois.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Merci. Oui j'ai vraiment voulu exprimer la pudeur de ces personnes devant les drames et dans leurs relations.
Image de Marie Mawhin
Marie Mawhin · il y a
Un bel exemple de résilience décrit avec beaucoup de pudeur.
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Se reconstruire, difficile après un tel drame !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de France Passy
France Passy · il y a
Dépasser les drames: beau récit
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de coquelicot Coquelicot
coquelicot Coquelicot · il y a
un texte tout de beauté sur cet atroce drame
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Un beau texte sur des sujets très subtils , l'absence , la transmission , l'attachement aux valeurs simples ...
J'aime beaucoup.

Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Récit émouvant...
Image de Pierre-Hervé Thivoyon

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

La greffe

Pierre-Hervé Thivoyon

Au départ tout nous destinait à grouiller de la même façon, Catherine et moi. Même parents, même enfance, même maison familiale dans le Beaujolais. Mêmes allers-retours à l'école à pied ... [+]

Nouvelles

Remember

Déborah Locatelli

« Le souvenir se nourrit du regret qui nous enchaîne à ceux que nous ne pouvons plus faire revivre » (Norman Manea)
C'était pourtant un jour comme un autre. Comme des tas ... [+]