1
min

Le cri du cœur

33 lectures

7

Toute histoire commence un jour, quelque part et celle-là aussi.
Quelque part...dans une ville qui n’existe pas?
Ou est cette ville ? Elle est dans notre cœur, et l’histoire c’est notre vies.
Un jour, on est né, à partir d’aujourd’hui on commence à découvrir le monde...on a peur...on ne sais rien, on entend des bruits, des voix, des langues on vois des tableaux, des dessins, on est heureux, on écoute notre mère en respirant son odeur.
On NE veut pas grandir.
L’école, on rentre... beaucoup de fleurs, professeur, chaque jour à huit heure...on est fatigué, on a eu une mauvaise note, on a honte de rentrer à la maison, on ment :
«Comment a été ma journée? Très bien .. »
La mathématique, la géographie...l’école est finie, voilà.
On NE veut pas grandir.
Mais le temps est trop cruel, mon bel ami.
Il dit rien, il est derrière toi, il est tout près. Mais tu ne vois pas.
Tu pleure, ton premier amour, on te case ton cœur... tu pleures, pourquoi ? Pourquoi c’est avec moi?
Tu est grand ? Non, tu ne veux pas, tu ne comprends pas ce monde.
L’université, tes premières réussites, tu est content, «Je suis heureux, je travaille et je vois les résultas »
Tu change, tu vois les hommes différemment. Qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi j’ai mal au cœur ? Pourquoi ?
Tu essaye de trouver de réponses.
Je suis en fou ! J’aime ce monde! J’aime le peuple commun, j’aime ces vendeurs de fleures, j’aime ce petit courant de vent le matin. Non, je refuse de voir ces mauvaises chose: un père qui tape son fils, je cris «  pourquoi vous faites c, il ne fait pas... » la réponse «  il ne comprends pas. » Et mon cœur souffre. Encore une fois la dame qui plantes sa main dans les cheveux de sa fille en disant de mauvaises choses, elle est agressive, la fille a mal, je ne peux pas se taire «  Qu’est-ce que vous faites ?!! Elle a mal... »
« Elle a sali son teeshirt! »
Mon cœur souffre. J’ai l’envie de crier, de pleurer, combien d’enfants ont la même chose??? Combien?!
...tu crois que ces mots sont pas trop brillants, mais pour les étoiles c’est assez pour ressentir mon malheur, mon douleur pour ce triste monde qui est tout en flamme, qui ne peut pas se sauver.

PRIX

Image de 2019

Thème

Image de Nouvelles
7

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jacques Franchino
Jacques Franchino · il y a
Peu importe les fautes d'orthographes (vous aurez le temps de vous améliorer si vous le souhaitez), ce cri du cœur est sincère, profond. Pourquoi tant de violence, de misère et d'indifférence ?
Le monde est notre bien commun. Les humains... ni bons, ni mauvais, mais affamés. Il faut peu de choses pour les transformer. Des coups ou de l'amour naîtront des êtres différents.
Votre texte, court et juste, montre le chemin qui a du cœur, ce qui change tout...

·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
Ô temps suspend ton vol ! Hélas le temps qui passe ne nous épargne rien ! Un beau récit, malgré les fautes d'orthographes, mais je vous donne 3 voix !
Merci de voter pour mes deux textes en compétition :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-droits-de-lame

https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-braquage-poetique

·
Image de Asikim Mohamed
Asikim Mohamed · il y a
C'est assez profond. Il faut lire et relire pour cerner le sens. Merci pour le texte. Ce monde a trop et les humains sont incapables de le sauver
·