Le bienheureux

il y a
2 min
117
lectures
30

Apprenti scribouillard ...

Être heureux n'est pas si facile, mais aujourd'hui mes journées sont devenues un pur bonheur.

 

Le jour est déjà là ! La fraîcheur printanière s'invitant, je fais l'effort de remonter le drap jusqu'au menton. Ma tête pivote lentement de droite à gauche, mon œil joue avec l'ombre et la lumière qui s'infiltre entre les volets croisés.

Mon regard est soudain attiré par les fissures du plafond de ma chambre ?

Qu'à cela ne tienne, je conserve ma sérénité. Bien sûr il faudra le repeindre, mais quand j'aurai plus de disponibilité. Règle n°1 : Prioriser les tâches.

Le clocher annonce les six premières heures de cette nouvelle passionnante journée. Parfait, je prends le temps de me rendormir jusqu'à neuf heures, jamais dix, savoir se faire violence : un autre de mes préceptes.

 

Le moment de rejoindre la cuisine est enfin arrivé. Les bras tendus vers le ciel, j'étire mon dos pour la quatrième fois. Bravo ! Bien joué !

Nota Bene : S'auto - encourager est plus qu'essentiel dans cette méthodologie du bonheur.

Développer ainsi quotidiennement mon physique est devenu un véritable mode de vie.

Certes l'effort est intense, mais les résultats valident mon extrême engagement.

Sur la table, la bouteille de bon vin est désespérément vide. Bonne nouvelle, sa sœur jumelle se cache sur le buffet.

Ouf ! j'ai presque eu peur. Vous l'aurez compris : Ne jamais désespérer...

 

Je m'arme de courage avant de plonger dans les entrailles du réfrigérateur. Cette visite succincte est sans appel, il faut faire des courses, mais pas aujourd'hui : trop de monde dans les magasins.
Je vous l'avoue, je m'interroge parfois jusqu'où pousser l'ascétisme.

Dans le jardin, les fleurs comme les plantes nécessitent grand soin et surtout beaucoup d'amour. Je suis un grand romantique, installé face à elles sur une chaise longue, nous échangeons. J'ai fait mien le proverbe : « Laisser le temps au temps »...

 

Le soleil en pleine ascension m'hypnotise : mes paupières sont lourdes, lourdes.

Pour ne pas céder à la tentation, je réagis violemment et surgis du transat pour appeler mon ami Paul. Rendez-vous est pris pour seize heures. Aujourd'hui nous referons encore le monde, cette fois-ci en dégustant le fruit de son alambic. A chaque jour suffit sa peine.

 

Ensuite, il sera temps de rentrer, bouquiner ou s'astreindre à griffonner une page blanche.

Oui, structurer sa vie est indispensable.

 

Vous le constatez, rigueur, discipline de fer s'imposent à ma vie comme autant de valeurs fondamentalement nécessaires à un épanouissement personnel.

 

Tiens, qui m'appelle ?

— Bonjour Betty ! Désolé ma chérie, je ne suis pas dispo ce soir, de gros dossiers à gérer, je suis surbooké. Demain ? Pas possible, je suis vraiment charrette. Du boulot par-dessus la tête. Jusqu'à la fin de semaine, c'est mort.

Quel dommage ! Ce repas chez les Martin, j'aurais tant aimé y être...Tant pis, dans la vie il faut savoir faire des sacrifices. Le boulot avant toute chose.

Mais oui je t'aime mon cœur, sauf que là, je ne peux pas faire autrement.

A coup sûr franchise et communication sont les clés de la réussite de toute relation amoureuse.

 

 

Bref, aujourd'hui, je suis véritablement heureux ! Vous aimeriez connaître ma source d'inspiration ?

Le télétravail ! Oui tout simplement le télétravail !

Je me suis parfaitement adapté à ses contraintes. Je l'ai même cultivé et poussé à son paroxysme. Je l'ai compulsivement adopté, j'en ai fait religion.

 

Au fil du temps, mon esprit de synthèse a fait le reste. Du mot télétravail, je n'ai finalement conservé que « télé ». Ces deux syllabes sont devenues mon credo, ma joie, mon bonheur.

 

Le résultat ? Fabuleux ! J'accède à la plénitude de mon être en menant une Télévie, celle qui permet d'appréhender le quotidien,... de très loin.

30

Un petit mot pour l'auteur ? 18 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Philippe Pays
Philippe Pays · il y a
Un télécommentaire pour une téléhistoire
Image de Viktor September
Viktor September · il y a
Merci pour votre visite.
Image de Hélène CUINIER
Hélène CUINIER · il y a
et oui, chacun(e) a découvert une part de lui même pendant le confinement....et ce ne fut pas qu'une partie de déplaisir!
Image de Viktor September
Viktor September · il y a
Rien ne sera plus comme avant...
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Etre coupé du quotidien pour ne plus suivre que le quotidien de l'écran , une double vie !!
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Rhhhôôô... feignantise et procrastination sont donc les deux mamelles du bonheur ;) J'en prends note ! Votre protagoniste m'a en tout cas bien amusée !
Image de Viktor September
Viktor September · il y a
Les errements du confinement :)
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Errement humanum est... ;)
Image de Viktor September
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Il a apparemment eu du bon pour votre protagoniste ! ;)
Perso, je râle : plus de danse en ligne, plus de chorale... :( :( :(

Image de Vero. La Comete
Vero. La Comete · il y a
Ha ha, en voilà une journée bien remplie !
Rire est bon pour la santé. Je crois que je viens de prendre une petite dose de remontant, c'est une bonne chose par les temps qui courent.

Image de Viktor September
Viktor September · il y a
Merci Vero pour votre lecture. Je suis ravi que vous ayez apprécié cet humble hommage à la procrastination, à l'apologie de la fainéantise.
Image de Vero. La Comete
Vero. La Comete · il y a
Si j'en juge par l'heure à laquelle la réponse a été envoyée, la fainéantise et le lever tardif, ce n'est pas pour tous les jours.😉
Image de Viktor September
Viktor September · il y a
Ça c'était avant, pendant le confinement.😄
Image de Fid-Ho LAKHA
Fid-Ho LAKHA · il y a
Comment s'enfoncer lentement, inexorablement avec un simili contentement , vers la déprime, via l'alcoolisme en toile de fond...
Image de Viktor September
Viktor September · il y a
Juste l'apologie de la paresse et du Carpe Diem !
Image de Fid-Ho LAKHA
Fid-Ho LAKHA · il y a
Le Carpe Diem est une philosophie, la «  paresse est un vilain défaut »…Poussée à l’extrême, elle peut être toxique…
Image de Ray dit Kourgarou
Ray dit Kourgarou · il y a
J'Y CROIS PAS ! On dirait ma biographie, à part le télétravail puisque je suis en téléretraite.
TOUT CORRESPOND !
A croire que des caméras sont installées chez moi, sur ma terrasse et autour de mon terrain pour me surveiller. À moins que Google ??
Ce texte C'EST MOI hormis le mot "télétravail", incroyable.
🍷😋👍

RIGUEUR dans la PROCRASTINATION : ma philosophie. 😇🤪