3
min

L'année où j'ai perdu Décembre - Chapitre 3

Image de Thom Burnet

Thom Burnet

248 lectures

19

3 février 1898, quelque part dans la campagne de Rovaniemi, 14h46

« Messieurs, bienvenue au Premier Conseil d’Administration du Père Noël. »

Ismaël, le lutin en chef, affichait un beau sourire.

« Alors maintenant, je suis administré ! »

Le lutin tâcha de ne pas prêter attention aux propos du vieil homme assis à ses côtés. Habillé d’un pantalon et d’une veste verts, coiffé d’un bonnet bordeaux, le visage caché par une abondante barbe blanche, il sculptait machinalement de la pointe de son couteau un petit bout de bois.

« Le Conseil d’Administration a pour objectif de s’assurer que chacun est au fait des informations importantes relatives à notre activité et pour voter les grandes orientations que nous aurons à prendre dans le futur. Pour ce premier conseil, ce sera Amaël qui tiendra le rôle de secrétaire de séance. »

Avec fierté, il déclara : « Messieurs, je déclare ce premier conseil d’Administration ouvert ! »

Son sourire s’effaça rapidement alors qu’il précisa : « L’ordre du jour étant conséquent, je vous prierai donc de rester concentrés et d’éviter les discussions parasites. Si vous avez quelque chose à dire, faites-en part à l’assemblée, si ce n’est pas intéressant, gardez-le pour vous. »

Il s’interrompit et attendit quelques instants en fustigeant du regard deux lutins qui discutaient en rigolant.

« Kalel ! Gabriel ! » Les deux lutins sursautèrent. « Ça va, je ne vous dérange pas trop ? »

Ils secouèrent la tête en serrant les lèvres.

« Votre conversation n’avait rien à voir avec ce qui nous occupe aujourd’hui ? Vous souhaitez vraiment être les premiers exclus du conseil ?»

Ils restèrent muets. Ismaël acquiesça en souriant. « Bon, alors on...
- Attends ! » l’interrompit Amaël. « Je dois noter ça ou pas ? »
Ismaël souffla : « Non, tu ne notes pas. On est à une séance de conseil d’administration, on note les informations importantes ! » Il se râcla la gorge et jeta un œil à l’ensemble des lutins. « On peut y aller ? Alors premier point à l’ordre du jour : le contrôle qualité.
- Le quoi ?
- Le contrôle qualité.
- C’est quoi ?
- Vous avez décidé de ne lire aucun des documents préparatoires que l’on vous fait passer ?
- Tes documents m’emmerdent Ismaël. Je suis le Père Noël, je fabrique des jouets et je les livre. Point.

Le lutin se pencha vers le vieil homme et chuchota : « Ecoutez Père Noël, votre fête prend de l’ampleur et nous sommes obligés d’en passer par là pour que tous les lutins se sentent impliqués et donnent le meilleur d’eux-même. Le but, c’est que le maximum d’enfants reçoivent leurs cadeaux, non ? Faites un effort s’il vous plait. On est tous là pour vous aider.» Le Père Noël lui retourna un sourire mécanique et crispé. Ismaël se redressa s’éclaircit la voix et reprit :
« Babel, tu es le lutin responsable du nouveau pôle Contrôle Qualité. Je te laisse la parole. »

Un des lutins ouvrit une pochette devant lui et s’avança sur sa chaise.

« Le contrôle qualité va nous permettre un meilleur suivi de nos cadeaux. Avec l’augmentation de la population, comme nous avons de plus en plus de cadeaux à fournir, nous allons devoir abandonner le bois pour certains jouets mais il y a un risque que... » Il eut un temps d’hésitation. «... que la qualité s’en ressente. »
« Quoi ? » Le vieil homme s’était dressé soudainement.

Le lutin rentra légèrement la tête dans ses épaules. « On a des petits problèmes sur nos prototypes parce que les nouveaux matériaux comme le caoutchouc, plus faciles à fabriquer à la chaine, cassent parfois. L’idée est d’investir dans des machines qui permettront de dégager des lutins qui se chargeront du contrôle qualité du produit. Sinon, il y a de fortes chances que les parents se plaignent.
- Les parents ? Pourquoi se plaindraient-ils ?
- Il faudrait vraiment que vous lisiez les documents qu’on vous fait parvenir » interrompit Ismaël. « Toutes ces informations vous ont été transmises dans des notes !
- Elles m’emmerdent tes notes je t’ai dit.
- C’est bien pour ça que nous avons eu l’idée de faire un Conseil d’Administration ! » rétorqua le lutin.

Le vieil homme se leva et prit un air grave. « C’est une mauvaise idée de ne plus faire de jouets en bois. Si nous n’arrivons pas à suivre, nous devons trouver un autre moyen mais il est hors de question que nous ne livrions pas de jouets solides aux enfants. » Il ajouta pour lui-même : « Je me refuse à donner à un enfant un cadeau qui a été fait par magie ou par une machine. Il faut qu’une main l’ait façonné... Il ne peut en être autrement. »

« Mais Père Noël...
- J’en ai ma claque ! Je me casse de là ! » Il se leva. « Vous me parlez de caoutchouc, de machines et de produit ! Il est où l’esprit de Noël là ? Il est où hein ? Je vous le demande ! J’ai consacré tout mon temps à la fabrication des jouets pour apporter du bonheur aux enfants. Et vous commencez à parler comme une de ces entreprises qui gâchent tant de gens... Vous me dégoutez ! »

Il sortit de la salle.

Ismaël essaya de garder une contenance. « Bon... messieurs... ce n’est rien... Nous allons continuer notre conseil d’administration en laissant à notre ami le Père Noël le temps de dissiper sa colère et nous irons le chercher pour qu’il puisse prendre part aux votes, sa présence étant indispensable selon les statuts de notre conseil. »

Un peu plus tard, lorsque les propositions eurent été discutées, Enaël et Gaël revinrent en courant de la cabane du Père Noël. Ils étaient paniqués.

« Il est parti !
- Il est plus là !
- Le Père Noël ? » demanda Ismaël.
« Oui, il est parti, il a complètement disparu.
- Non, il doit être encore un peu en colère. » rassura le lutin en chef.
« Il a laissé un mot. » rétorqua Enaël en le tendant à Ismaël.
« Je me tire de là. Je vous laisse faire ce que vous voulez de votre côté, moi, je vais fabriquer des jouets en bois pour les enfants. Bonne chance à vous. »

Ismaël ne souriait plus. Plus aucun lutin ne souriait. Ils n’avaient plus de Père Noël.

Le lien vers le chapitre 4 est rappelé dans les commentaires ci-dessous.
http://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/lannee-chapitre-4

Thèmes

Image de Nouvelles
19

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Stella Stella
Stella Stella · il y a
Terrible
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Bon j'ai vu le lien pour le 4. Thom vous êtes joueur avec le lecteur ...
·
Image de Thom Burnet
Thom Burnet · il y a
Image de Marco
Marco · il y a
Je lis le Chapitre 3 avec grand intérêt. Je suis "ferré". Vivement demain
·
Image de Bruno Bacilly
Bruno Bacilly · il y a

·
Image de Dom Dom
Dom Dom · il y a
Un brin de mauvais caractère chez ce Père Noël .... j’adore
·