5
min

L'année où j'ai perdu Décembre - Chapitre 25

Image de Thom Burnet

Thom Burnet

168 lectures

20

Quelque part en France, un 24 décembre 2017

La porte de l’immeuble s’ouvrit. Gilles en sortit, accompagné par deux délumineurs, trois lutins et le Père Noël en tenue.

« Arrêtez ! » cria ce dernier de sa grosse voix. « Arrêtez ! »

La bagarre cessa, chacun relevant la tête pour voir d’où venait cette grosse voix. Katie ne comprenait pas ce que faisait les gens de son groupe à côté du Père Noël. Elle tira un dernier coup sur les cheveux de Méléna qui lui lança un coup de pied dans le tibia. Elle grimaça avant de l’interpeler.

« Gilles ! Qu’est-ce que vous foutez tous là ?
- Il faut que tu viennes voir ça Katie... C’est le... C’est... »

Katie lança un regard noir au Père Noël : « Vous avez fait vos tours de passe-passe, c’est ça ? »

Gilles reprit : « Tu devrais voir ça Katie, il y a plein de cadeaux. Il y en a tellement ! Et puis on est arrivé comme ça ! D’un coup ! Il y avait un cadeau, il a brillé et pouf ! On s’est retrouvé là... Les autres sont là aussi... des autres villes... J’y comprends rien... mais on a de quoi faire notre distribution gratuite ! »

Ils aidèrent les blessés à se relever. L’ambiance était encore tendue.

Le Père Noël s’adressa à tous : « On va trouver un moyen. Je vous le promets. On va faire en sorte de faire de Noël autre chose qu’une fête de la consommation. » Il laissa un temps avant d’ajouter : « Venez dans ma réserve, il y a tous les cadeaux dont vous avez besoin ! »

Tous entrèrent, méfiants et descendirent dans la cave de l’immeuble.

Le Père Noël attrapa le bras de Katie qui essaya de le dégager d’un coup sec.
« Katie ! J’ai une proposition à te faire... Je vais revenir aux commandes et je vais faire en sorte que ça change. J’ai besoin de toi, de ton énergie et de ta conviction pour m’aider. »

Elle le regarda avec incompréhension : « Vous voulez que je devienne un de vos lutins ? »

Le Père Noël sourit : « Je n’aurais pas dit ça. Associée, ça t’irait ? »

La jeune femme ne répondit pas. Elle dégagea son bras et suivit le mouvement.


La petite troupe s’aventura dans l’escalier et arriva dans un couloir où s’alignaient les portes.

Le Père Noël apparut de nulle part devant eux et indiqua la porte qui se trouvait près de lui.

« Entrez, je vous prie ».

Leur regard s’illumina lorsqu’ils entrèrent dans la petite cave qui se révéla être une immense salle, pleine de cadeaux.

« Pensez-vous qu’il y aura assez de jouets pour votre distribution ? » demanda le Père Noël.

Il y avait déjà dans la pièce une soixantaine de délumineurs. Les nouveaux venus déambulèrent en regardant autour d’eux. Mathieu retrouva sa mère qui ne comprenait pas comment elle s’était retrouvé à plus de trois cents kilomètres de chez elle... Esther revint dans le couloir pour vérifier qu’ils venaient bien d’entrer dans une cave d’immeuble.

« Mais... pourquoi avez-vous autant de cadeaux ? Depuis combien de temps les accumulez-vous là ? » demanda Katie.

Le vieil homme sourit et dit, songeur : « Tu vois là un an de ma vie.
- Un an ? » s’exclama la jeune femme. « Mais vous alliez en faire quoi ?
- Que fait un Père Noël de ses cadeaux Katie ?
- Vous... ? Non ! Vous vous foutez de moi ! Il y a des milliers de jouets ici. Vous ne pouvez pas tous les distribuer tout seul ? Et à qui ?
- Tu as vu ce que je peux faire, n’est-ce pas ? »

Elle resta muette.

Une jeune femme demanda : « Mais les enfants qui devaient recevoir ces jouets ?
- Le choix est difficile voyez-vous. J’ai le choix entre faire plaisir à des enfants et empêcher une émeute. Quel choix feriez-vous ? »



Quelque part en France, un 25 décembre 2017

C’est dans un brouillard cotonneux que Mathieu ouvrit les yeux. Les membres endoloris, il n’était pas sûr d’être vraiment réveillé. Une odeur entêtante de cannelle l’enveloppait. Il se tourna dans le lit et il lui sembla que quelqu’un faisait de même près de lui. Il avait ramené une fille chez lui ?
Méléna ! Comment avait-il pu l’oublier ? Il se rapprocha d’elle, elle se recula un peu pour se serrer contre lui. La brume matinale s’éclaircissait lentement.

C’était Noël. Il était bien. Un peu comme si son corps, après une période de tension, s’était enfin détendu.

Lorsque la jeune femme s’éveilla, elle se tourna et ils se firent face dans la lueur verdâtre du radio réveil. Elle approcha ses lèvres douces et chaudes. Ce baiser fut doux. Comme une caresse sur le cœur.

« Salut toi ! », murmura-t-elle, en faisant danser les syllabes.

« Salut toi ! » répéta-t-il.

Il plongea son regard dans le sien. Dans la même seconde, ils se relevèrent.

« Madame Pène ! », s’écria-t-il.

« Katie ! Les délumineurs ! », répondit-elle.

Ils se levèrent. Ils étaient nus. Ils cherchèrent de quoi s’habiller.

« Tu te souviens de ce qu’il s’est passé ? » demanda Mathieu en enfilant un t-shirt.

« On était dans la cave, il y avait des jouets partout, les délumineurs étaient subjugués par les pouvoir de madame Pène et... je sais plus... », répondit-elle en boutonnant son pantalon.

Ils sortirent sur le palier et allèrent sonner à la porte d’en face.

« Madame Pène ! Madame Pène ! »

Mathieu appuya sur la poignée et la porte s’ouvrit.

Ils entrèrent dans la pièce qui, la veille encore, était pleine de jouets. Elle était maintenant complètement vide. Ils se regardèrent sans comprendre.

Mathieu se pencha.

« Regarde », dit-il en montrant sa paume ouverte.

« Une épine de sapin. »

Ils descendirent dans le couloir qui menaient aux caves de l’immeuble. La porte de la grande salle était ouverte, mais elle était redevenue une petite cave d’appartement exigüe.

En remontant dans l’appartement de Mathieu, le jeune homme appela Julien. Lui et Esther s’étaient réveillés dans l’appartement de la jeune femme. Leur dernier souvenir remontait aussi à l’immense cave aux cadeaux.

Après la journée mouvementée de la veille, les quatre amis ne savaient plus trop quoi faire. Ils décidèrent de déjeuner ensemble en ville.

Avant de partir, Méléna reçut une photo de sa mère : « C’est dingue ! Mon Abuela a reçu un mystérieux cadeau sous le sapin ! Regarde comme elle est belle cette poupée ! Tu crois que ça vient de madame Pène ? »

Sur la photo, dans les mains de la vieille dame au grand sourire, trônait la poupée que madame Pène avait montrée la veille.


En sortant de l’appartement, ils ne remarquèrent pas les trois personnes assises sur un banc sur le trottoir d’en face.

« Ils se souviennent de quoi ? » demanda la jeune femme en croisant les jambes.

« De presque tout. Jusqu’au moment où nous nous sommes retrouvés dans la cave. » affirma une femme plus âgée, une longue tresse blanche sur l’épaule.
Elle avait les traits très tirés. « Ils ont oublié que tu as choisi de ne pas priver les enfants sans cadeaux de leur surprise de Noël...
- Et les membres de mon groupe ?
- Pareil. »

Elles restèrent en silence pendant un moment.
« Je ne sais pas ce que va devenir ce mouvement... » dit la jeune femme.

« Le groupe a mis près de vingt-cinq ans pour voir émerger quelqu’un d’aussi charismatique, extrême et déterminée que toi. Si on fait ce qu’il faut, ils n’auront plus besoin de recommencer. »

L’homme de petite taille assis à leur côté demanda : « Mais d’ailleurs, Katie va avoir quel rôle dans tout ça ? Elle va devenir lutin en chef ? »

La femme âgée rit joyeusement : « Ne t’inquiètes pas Ismaël, tu garderas ta place ! Il n’est pas question qu’on te la prenne... Non, Katie va nous aider à réorienter la fête de Noël et à trouver comment faire passer le message.
- Oui, j’ai déjà plusieurs idées. Pour commencer, il va falloir faire des livres pour les enfants. S’ils arrêtent de demander, leurs parents se poseront peut-être les bonnes questions.
- C’est une excellente idée... » répondit madame Pène.

« Et il faudra peut-être poser quelques explosifs sur les chaines de montage des entreprises... » ajouta la jeune femme.

« Hum... On verra plus tard s’il est vraiment nécessaire d’avoir recours à la violence » rétorqua Madame Pène d’un air moralisateur.

Ils sourirent en silence avant qu’elle ne dise : « D’ailleurs mes amis, il serait temps d’y aller... Nous avons beaucoup de travail ! Noël n’est que dans 364 jours ! »


FIN

Merci d'avoir suivi ce calendrier de l'Avent. Il est possible qu'il revienne l'année prochaine, il est possible que sa forme soit différente ! ;-)
N'hésitez pas à laisser un mot pour donner vos impressions.
Joyeux Noël à vous et à vos proches.

Thèmes

Image de Nouvelles
20

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Patricia Fouquet
Patricia Fouquet · il y a
Merci pour cette très agréable lecture. Bonne année à vous et à votre famille. J'attends les prochaines nouvelles. Bien amicalement.
·
Image de Thom Burnet
Thom Burnet · il y a
Merci Patricia pour votre fidélité ! Bonne année à vous aussi ! A bientôt !
·
Image de Brig Legast
Brig Legast · il y a
Merci Thom. Pour cette lecture journalière. J'ai encore cette année bien apprécié cette histoire. Bravo.
·
Image de Thom Burnet
Thom Burnet · il y a
Merci beaucoup Brigitte pour ta fidélité ! Content de te compter encore parmi les lectrices cette année !
·
Image de Laure Legastelois
Laure Legastelois · il y a
Merci Thom !!! J'ai aimé ce nouveau calendrier de l'avent ! Mais où vas-tu chercher tout ça
·
Image de Thom Burnet
Thom Burnet · il y a
Merci Laure !!! Content que cette histoire t'ait plu ! Je sais pas trop d'où ça vient... mais le principal, c'est que ça vienne ! ;-)
·
Image de John Dutertre
John Dutertre · il y a
Merci et bravo! C'était vraiment génial!
·
Image de Thom Burnet
Thom Burnet · il y a
Merci John pour ta fidélité ! ;-) Content que ça t'ait plu !
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Merci à mon tour pour cette gageure de nous proposer chaque jour une fenêtre de ce calendrier de l'avant. Merci et bravo.
·
Image de Thom Burnet
Thom Burnet · il y a
Merci Pascal pour votre fidélité et pour ce message ! Bonne fin d'année !
·
Image de Zazounette
Zazounette · il y a
MERCI ! Merci beaucoup pour cette belle histoire qui m'a tenu en haleine jusqu'au bout. Merci de nous avoir offert ce merveilleux calendrier de l'avent. Merci de m'avoir rendu l'espoir que le Père Noël existe. Merci, merci, merci.. :)
·
Image de Thom Burnet
Thom Burnet · il y a
Merci à vous d'avoir suivi cette histoire ! Et merci pour votre commentaire qui me touche beaucoup ! Heureux que cette histoire vous ait plu ! Bonne fin d'année !
·
Image de Jehanne Gac Mauxion
Jehanne Gac Mauxion · il y a
Joli rendez vous de ce mois de décembre. Hâte d être l année prochaine. J aime vos personnages et leur devenir. Quelle belle idée que cette madame Pene ! Je tente désespérément de parler à mon sapin de Noël mais jusqu'à présent la liaison semble brouillée. Ma famille s inquiète de mon état mental
·
Image de Thom Burnet
Thom Burnet · il y a
Merci beaucoup pour vos compliments. Content que les personnages vous aient plu. Bonne fin d'année et persistez à parler à votre sapin, peut-être qu'un jour il vous répondra !!!
·
Image de Mamgoudig
Mamgoudig · il y a
Bon bah maintenant .... faut attendre le prochain
·
Image de Thom Burnet
Thom Burnet · il y a
;-)
·
Image de Sophie Sophie
Sophie Sophie · il y a
MEEEERCIII !!! Joyeux Noël !!! À l'année prochaine !!
·
Image de Thom Burnet
Thom Burnet · il y a
Merci à vous de m'avoir suivi ! Joyeux Noël !
·
Image de Monique Reboulleau
Monique Reboulleau · il y a
merci et bravo Thomas pour ce beau calendrier que nous attendions avec impatience tous les matins ☺bonnes fetes bises à toute la famille
·
Image de Thom Burnet
Thom Burnet · il y a
Merci beaucoup Monique ! Bonnes fêtes à vous aussi !
·