La symphonie des feux follets

il y a
1 min
23
lectures
1

Sur le principe de réalité, je ne dirai qu'une chose: Je partirai comme je suis venue...Dans un rêve  [+]

Ah qu'il est beau le soir,

Tombant sur la grand ville!

Blotis dans la tanière,

Sous le chahut montant.

La chaleur, les parfums,

De la famille entière....

Opacifient les verres tel

Un filtre puissant.

L'encens de tous les plats,
Comme un écran de lumière...

Eloigne l'autre monde,

Et nous garde à l'intérieur.

Baignés dans cet opium,

Qui du coeur nous allienne....

Sous les éclats de rires,

 Angéliques enfants...

Nos âmes passagères,

Pour un instant s' elevent....

Feux follets dans le ciel,
Et pieds nus dans le vent.

Sandrine Benoliel
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,