LA SAINTE NITOUCHE À RIEN...

il y a
1 min
5
lectures
0

Les mots jalonnent mon existence depuis un paquet de décennies déjà. Ceux des autres comme les miens... Ma devise est fort simple, vivons heureux en attendant la mort. Et peu m'importe les ratures  [+]

Toi aussi, te prends tu pour une sainte-nitouche dès que l'on effleure par inadvertance ton petit popotin dans un métro bondé de mâles en rut pour de nouvelles aventures hors pâturages maritaux ? Si cette question dominicale matinale te gêne, nous pouvons venir te la reposer après que la messe soit dite. Désolé d'être insistant aux frontières du harcèlement mais vois-tu, la question précédemment posée pose interrogation. Peut-on être effeuillé sans intention particulière sans déclencher le plan Vigipapatte pour autant ? Doit-on fourrer les mains dans ses poches dès que l'on quitte son foyer pour ne pas être suspecté d'avoir les phalanges baladeuses ? Devoir nouer son kiki dans une coque à poil dur afin d'éviter toute contorsion érectioniste qui prêterait à contusions multiples...

Non, ne souriez pas! Le sujet est suffisamment grave pour que la sainte-nitouche hésite aujourd'hui à faire son marché dans une quiétude absolue. Que risque t'on de penser si elle s'attarde trop longtemps au stand des courgettes, concombres et autres cucurbitacées dont j'ignore jusqu'à leur dangerosité érotique même ? De l'émeute qu'elle pourrait provoquer si d'aventure, elle se précipitait sur une botte de poireaux. Imaginez un peu son désarroi, sa sourde souffrance à arpenter les allées du marché couvert c'est plus prudent pour finalement ne rien acheter.
Oui, la sainte-nitouche est en voie d'extinction quand elle n'est pas menacée de disparition.
Alors, pour tenter de survivre dignement, elle opte pour un voile de pudeur que certains nommeront fichu mais cela semble foutu d'avance. Elle a tout simplement perdu son statut respectable de none à tout faire, de femme pudibonde d'un autre âge. Elle se sent bafouée, mise au banc de la société consumoriste à outrance. C'est pourquoi nous faisons appel à votre générosité, à votre sens de l'empathie sans faille, pour lui proposer un hébergement dans votre couvent personnel. Il vous en coûtera trois fois rien, elle est vegan, sourde et le plus souvent, muette. Soyez assuré de sa reconnaissance éternelle! Et nous, soulagé d'un poids mort de trouille...
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Le Lundi

Elodie Coste

Huit heures. Le réveil sonne. Ébouriffée et déjà très énervée, je le fusille du regard. Il continue de sonner. Il me provoque, il augmente le volume. J’enrage ! Je lui file un grand... [+]