La rose de cristal

il y a
2 min
58
lectures
4
Nous étions prêts enfin, dans nos vaisseaux , toute une vie de recherche allait, enfin , offrir à notre humanité, l espoir d'une survie tant attendue.
Notre programme , avait vu le jour sur cette planète bleue , qui, jumelle à la terre , avait été découverte par mon père ,éminent astrophysicien.
Après des années d 'errance , nous nous y étions fixés.
Mais, comme la planète terre , nos problèmes, face , à la criminalité , avaient fait basculer notre planète bien aimée , dans une insondable impasse , et, force était de la quitter de nouveau , comme nos parents , avaient quittés avant nous la terre.
Mais cette fois nos scientifiques , dont je dirigeais les travaux , avaient reçu l'ordre strict de ciseler un adn exempt de tous les éléments pouvant faire basculer l humain vers ses penchants les plus redoutables , viol , meurtre, racket...etc.
Ceux que la mutation avaient atteint.
Pour éviter les juges et l 'opinion publique , les travaux tenus secrets depuis cinquante ans , ne seraient jamais dévoilés.
Seuls les scientifiques qui avaient engagés leur moralité et leur allégeance envers mon père , feraient partie de ce voyage , qui selon les observations de nos scientifiques offrirait , un véritable sanctuaire.
L'équipe de scientifiques , fondée par le général Yvon de Montaterre , mon père , décidait alors , de scinder en deux entités , l équipe, l 'une , partirait , vers la rose de cristal , notre nouvelle planète , tandis que l 'autre resterait sur l jumelle de la terre "Psyché y d m ".
Du nom de mon père Yvon de Montaterre.
Les vaisseaux portaient en leurs flancs , en gestation , tous les embryons , dépourvus de gènes mutants.
Grâce aux travaux , de nos scientifiques nos futurs hommes et femmes , portaient des gènes provenant des plus hauts personnages , que nos deux planètes successives avaient portés , et, nous avions dans nos éprouvettes , tout le concentré d'amour que n 'avait donné un jour l 'humanité.
Les adn étaient ceux des premiers enfants indigos.
Ceux qui par leur âme pure , étaient d 'une immense bonté .
les envoyés du ciel.
Mais nos travaux , sur ces enfants , n 'étaient connus que de nous seuls.
Pendant cinquante ans , nous travaillions sans relâche , à corriger , les mutations , et nous avions réussi à recréer un être humain , parfaitement sain , qu 'aucune maladie dégénérative , qu 'aucune irradiation , ne viendrait subitement ôter la vie , dans de longues souffrances.
Les vaisseaux, allaient partir en secret, d 'une base sous marine , emportant avec eux , les embryons , de nos êtres les plus chers , des enfants indigos , des mathématiciens , des scientifiques , ceux, dont l adn prélevé , avaient contribués par leur travaux , leurs sacrifices , à sauver notre planète.
Ils iraient peupler la rose de cristal.
Mais, j 'avais décidé de continuer les travaux , sur les renégats, donc , restant sur cette planète , stigmatisée , mon objectif était maintenant de corriger , tous les mutants, et d'éradiquer coûte que coûte , leurs penchants criminels , contre l' avis de tous, qui souhaitaient abandonner cette humanité , malade, et incurable.
Mes essais sur trois sujets les plus terrifiants , avaient amené de bons résultats et ceci sans procéder , a une quelquonque amputation , stérilisation où l 'abominable lobotomie .
Sur nos écrans , nous suivions de près , l 'embarquement de notre colonie , composée d 'hommes de femmes et d 'enfants, et nos derniers , tout derniers embryons , porteurs de l ère nouvelle.
Quand soudain, les vaisseaux , a peine sortis de la mer , explosèrent les uns après les autres .
Je criai j 'hurlai , quand le commandant Paul de Were , me prit par les épaules , et me dit.
" Raphaëlle , rassurez vous , ces vaisseaux sont factices , nous avions pressentis cette attaque , et ces vaisseaux voyez vous qui viennent d 'exploser , n 'étaient que des leurres , la station sous marine , était elle aussi un leurre, voyez sur cet écran".
Je levais les yeux vers l 'image que nous renvoyait un écran immense , et là trois points lumineux s 'élançaient vers la galaxie , en route vers la rose de cristal.
4

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,