La rédaction

il y a
1 min
1 026
lectures
587
Finaliste
Public

Espiègle, sensible et têtue, je me sens surtout observatrice d'une époque à la fois trouble et passionnante. J'écris aussi sous le pseudonyme de Mayana LAUREN. J'ai publié "Ma Vie Avec (ou sans) ... [+]

Image de Grand Prix - Automne 2018
Image de Très très courts

Arthur déteste écrire. Il aime encore moins raconter des histoires. À dix ans, il est déjà très mûr. Alors les histoires de dragon à l'haleine brûlante de rat d'égout, de princesse évaporée qui rêve d'immortalité, et de lapins rieurs qui pondent des crottes à la fraise, très peu pour lui.
Assis à son bureau, dans sa chambre, il regarde sa feuille blanche, désespérément blanche. La maîtresse a demandé d'imaginer une histoire dans laquelle il doit se débrouiller pour caser un ogre végétarien, un crocodile aérophage et une fée castafiore.
C'est nul les histoires qui finissent bien, les histoires avec des arc-en-ciel dégoulinant qui font pleuvoir des roudoudous.
Arthur gribouille sur sa feuille blanche. Il fait des ronds. À force de faire tourner son stylo bic sur le papier, il va finir par trouer la feuille.
Un bruit claque au bout du couloir. Un bruit sec. Encore une assiette sans doute. Un, deux, trois. Bingo. Une nouvelle engueulade commence. C'est comme pour les orages. D'abord les éclairs, et quelques secondes plus tard, le tonnerre arrive.
Vraiment pitoyables, ces parents.
Arthur regarde sa feuille.
Finalement, c'est bien les histoires de dragon qui pue.

587

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !