La punition de Gaia

il y a
5 min
5
lectures
0
Gaia était furieuse : les humains étaient en train de détruire sa création sans vergogne, La plupart
des humains avaient juste envi de vivre mais un petit groupe à la tête de la planète avait décidé de
vénérer un nouveau dieux : le dieu argent.
Ce groupe appelé politiciens tenait sous sa coupe le reste de l'humanité avec un mélange de
mensonges et de la violence. Sur un petit bout de territoire appelé la France le peuple semblait
essayer de résister il portaient des gilets jaunes fluo et attiraient l'attention toute les semaines sur
les dangers de ce culte de l'argent. le chef des politiciens de ce pays, un certain Emanuel, leur
envoyait des policiers pour les mutiler et les enfermer ; il étaient en train de perdre courage.
Gaia décida de les aider.
Elle pris forme humaine et se présenta à Emanuel sous la forme d'une militante écologiste. Il la
reçu, peut être un peu à contrecœur, mais la Déesse avait les moyens de passer les barrages de
ses chargés de communication. En lui serrant là main elle lui transmis un virus extrêmement
contagieux qui allait modifier son ADN. Elle lui transmis le message il fallait qu'il cesse de faire
passer l'argent en premier et qu'il commence à protéger le vivant, son peuple, sa planète. Avant de
partir elle lui dit aussi qu'il fallait qu'il arrête de mentir car ses mensonge allait désormais se voir.
Elle n'avait pas beaucoup d'espoir surtout qu'en la quittant il lui promis qu'il allait prendre ce rendez
vous en compte et elle perçu bien ce que cette promesse modifiait subtilement dans le corps du
président.
Elle soupira., et laissa les choses suivre son cours.
Le lendemain, le président Emanuel avait un conseil des ministres il serra la main à tous ses ministres et le petit
virus qu'il portait s'insinua en chacun. Au cours de la réunion chacun présenta les progrès qu'il faisaient sur leur
dossiers. Certain n'étaient pas aussi avancé qu'ils le prétendaient mais devant le président ils embellissaient un
peu les choses. La Ministre de l'égalité Femme/Homme, Marlène, parla beaucoup pendant cette réunion ; quand
elle en sorti elle constata que sa jupe la serrait un peu. Elle pensa qu'elle devait manger moins de viennoiseries
lors des réunion de travail.
Juste après le conseil des ministres elle devais voir Jean-Jacques, un journaliste, pour une interview télévisée.
Elle devait défendre l'action du gouvernement sur la réforme des retraites : le gros dossier du moment.
En arrivant, elle serra la main du journaliste lui transmettant là encore le petit virus. L'interview se passait bien,
Jean-Jacques était un interviewer difficile mais elle avait dégrafé un bouton de son corsage pour le perturber un
peu et ça marchait plutôt bien. A un moment, il lui demanda si elle pensait vraiment que cette réforme serait
bénéfique pour les femmes. Dans son for intérieur elle pensa aux familles monoparentales, à toutes ces femmes
dont la situation serait précarisés par la réforme. Elle fit son plus beau sourire et inspira profondément pour dire
à quel point la réforme serait bénéfique : "pour les femmes surtout!" Alors un bouton supplémentaire de son
corsage sauta découvrant d'une manière indécente sa poitrine. elle rougit violement et demanda à mettre fin à
l'interview pour réparer cet incident couturier.
Bien sur l'incident fit les délices des réseaux sociaux. Facebook et Twitter passaient la vidéo en boucle en se
moquant de l'incident du chemisier trop étroit de la Ministre.
Marlène était en pleurs le lendemain dans son ministère, elle allait prendre un carré de chocolat pour se
réconforter mais elle avait pris 5kg dernièrement il fallait qu'elle arrête elle décida d'aller faire un peu de sport à
la place.
Le Premier Ministre, Edouard, était furieux de la contreperformance de sa ministre, « Cette gourde avait tout
gâché! ». Heureusement, le lendemain, il avait une interview radio il allait pouvoir rattraper cette communication
désastreuse. Le lendemain, il répondit avec brio aux questions de Léa, une journaliste de la gauche molle aux
questions faussement innocentes. Il se leva content de lui après l'interview et entendit un « CRAC... ». Son
pantalon venait de se fendre en deux. Heureusement ça se passa hors antenne et seule Charline la comique qui
faisait un édito après l'interview politique s'en rendit compte. Cela la fit rigoler et elle fit un commentaire sur les
pauvres ministres trop engoncés dans leur costumes. Edouard appela d'urgence son assistant pour qu'il lui
ramène un autre pantalon, mais il dû constater que ce deuxième pantalon le serrait affreusement ; il pris rendez
vous avec son tailleur.
Cela se passa ainsi pendant les semaines qui suivait les membres du gouvernement s'étaient mis à grossir de
manière un peu compulsive et plus particulièrement après les shows télévisés ou les meeting politiques, Ils
faisaient des régimes, du sport mais rien n'y faisaient. Il demandèrent à des scientifiques d'étudier ce
phénomène.
Le G7 arrivait. Le président avait fait peu d'apparitions publiques. Il avait pris un peu de poids mais moins que
ses ministres il se rendit à la réunion et serra la main de ses homologues. Il y eu à cette occasion plusieurs
discours et déclarations publiques devant le monde entier. Tout les chefs d'état repartirent avec un embonpoint
saillant : on mange sans doute un peu trop bien à Davos...
La situation commença a s'emballer ensuite, les médecins appelaient cela l'obésité médiatique. Toutes les
professions exposées au public semblait souffrir d'obésité. Toutes? Non! Certains youtubeurs vulgarisateurs
scientifiques n'étaient pas touchés par la vague. Des journalistes intègres ne prenaient pas un gramme : Edwy
qui avait un journal en ligne où il dénonçait les carabistouilles politiques ne prenait pas un gramme. Elise qui
pourchassait les industriels véreux pour dénoncer leurs manquements avait un ventre plat. Les éditorialistes de
BFM par contre avait du mal a déplacer leur graisse.
Au plan international, Donald était rond comme un ballon, Vladimir avait beaucoup grossi. la plupart des
dirigeants internationaux étaient mal en points. Les chercheurs avaient réussi à isoler le changement d'ADN qui
produisait ce phénomène. il faut dire que certains souffraient énormément d'obésité médiatique. Mais il ne
comprenaient pas comment ce changement d'ADN était intervenu. Le virus avait fait son chemin dans la
population mondiale. Tous en étaient porteur mais tous n'en souffraient pas à la même échelle.
Un jour, le Professeur Soleil fit une avancée considérable: il était resté très svelte malgré de nombreuses
apparitions télévisuelles pour essayer d'expliquer le phénomène. A chaque fois il restait assez modeste et
honnête. Il faisait des progrès. Grace à son équipe, il avait pu exclure certaines causes mais il en savait peu sur
la maladie. En face de lui, lors d'un débat il vit le très médiatique Docteur Michel, Obèse, mentir en toute
conscience en affirmant que l'obésité était sans doute corrélé à l'intelligence. Cette hypothèse avait déjà été
validée et il savait que le Docteur Michel en était parfaitement conscient : "quel gros menteur " pensa-t-il! Et une
lampe s'alluma dans son esprit.
ll fit tout les tests en laboratoire dans le plus grand des secrets. Il fini par réussir à trouver non seulement les
causes de la maladie mais aussi le remède. Ce qui faisait grossir les grands de se monde c'était le mensonge et
plus le mensonge était dit devant un nombre élevé de personnes et plus ils grossissaient. Il découvrit que cet
exces de poids pouvait disparaitre en rétablissant la vérité.
Il y eu une grande résistance lorsqu'il rendit publique sa découverte, les hommes politiques et les journalistes
n'étaient pas du tout pressé de voir les gens découvrir la cause de leur obésité. Ils furent malgré tout bien obligé
de se rendre à l'évidence quand une scientifique craqua à la télévision et dévoila qu'elle avait trafiqué ses
résultats pour faire croire qu'elle avançait alors que ce n'était pas vrai. Elle déballa tout ses mensonges à une
heure de grande écoute à la fin de son discours expiatoire elle flottait dans ses vêtements.
Suite à cela, les politiques se succédèrent à la télévision pour expliquer à quel point ils avaient menti . Dans le
privé, quelques maris bedonnant durent aussi avouer leur liaisons à des épouses furieuses afin de retrouver un
ventre plat.
Le monde en fut changé, on commença a dire la vérité sur ce qui est important. Les patrons ne pouvaient plus
cacher leur compte bancaires bien gras dans les paradis fiscaux. Les politiques furent obligés de dire la vérité.
Les menteurs étaient facile à détecter alors on commença à faire confiance à ceux qui préféraient s'occuper du
bien des humains plutôt que du dieu argent.
Gaia regarda le monde, heureuse de le voir s'engager sur cette voie d’harmonie.
Écrit par Celak
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Solution naturelle

Julien

Je ne fais plus rien depuis des jours. « Des mois » aurait été plus approprié mais « des jours » me laisse un semblant de dignité. Je me couche et me lève de plus en plus... [+]