La médaille dort

il y a
2 min
1 172
lectures
12
Qualifié

Et que ne durent que les moments doux.

Image de Livres en Tête - 2015
« Guy enfin ! »

À peine le temps de déchausser, de poser mes skis sur le bardage et je me retrouve au coin de l’âtre à m’occuper de son feu. Pour certains l’amour devant la cheminée sur une simili peau d’ours c’est un fantasme. Flo et moi c’est tous les jeudis ! Le problème c’est que ça ne lui suffit plus et que je commence à être à court d’arguments. Alors dévaler son vallon, surfer sur ses bosses, épouser ses courbes avec bonheur et performance si j’en crois la brillance de ses yeux et les frissons qui parcourent son corps à l’instant crucial, d’accord ! Mais pour ce qui est de quitter Ingrid, c’est non !

Marc m’avait prévenu. Flo, c’est le feu et la glace, on se croirait en Islande, terre de légendes et quand une trollesse envoûte un homme, ce n'est pas toujours pour le manger ! Elle peut aussi le réduire en esclavage, l’anéantir si celui-ci n'a pas réussi à s'échapper dans l’année. Et ce soir cela fera pile un an que j’y suis entré tout schuss, dans ma... drôlesse !

Passé les agapes, je me suis mis à baliser, cet abruti de Marc m’avait foutu les jetons avec ses contes à la con ! Mais après la raclette et quelques liqueurs, Flo m’a offert un cadeau ! « Un an mon chéri ! Tu ne vas pas partir comme çà... » J’ai ouvert le paquet qui renfermait une chaine à pendentif, genre camé, photo en pied, posture lascive, regard de braise. Au dos de l’image, une petite dédicace... Il n’en fallait pas plus pour ranimer la flamme et je la re-tisonnais, amusé par le médaillon qui oscillait devant mon nez à chaque coup de rein, conscient malgré tout de l’urgence de rentrer au plus vite.

Sûr, j’aurai dû me méfier... mais lorsqu’une fille de pisteur vous conseille un raccourci c’est tentant !

« Allez file, la couche de neige est encore bonne sur le dos rond » m’avait-elle assuré d’une voix blanche...

Ça c’est mal passé...

Putain ! J’ai mal... d’un autre côté vous en connaissez beaucoup qui ne gémirait pas après une chute de 20 mètres, la pointe d’un ski plantée dans l’œil, une jambe à la place d’un bras, petit pantin désarticulé et sanguinolent en route pour le pays des trolls !

Marc à l’entretien des remontées mécaniques m’a retrouvé ce matin, masse informe sous le télésiège et je ne peux plus grand chose. Ingrid est passée de la crise de nerfs à la stupeur colérique en découvrant la preuve de mon infidélité.

Faut dire qu’en terme d’aveu difficile de faire mieux... La breloque a résisté, elle tape l’incruste... sur mon front ! Y’a plus qu’à lire « Avec toi pour toujours mon amour »

12

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Après une telle attente !

Cristel D

Nous sommes enfin face à face.
J’ai choisi la musique adéquate avec soin, tamisé les lumières.
Un moment parfait !
Nos regards sont plongés l’un dans l’autre.
Je respire un grand ... [+]