La lune en partage

il y a
4 min
489
lectures
33
En compétition

J'apprends que je suis vivant... je dois cette bonne nouvelle à l'air qui circule sous une phrase très légèrement, en faisant flotter ses mots, au-dessus de la page  [+]

Image de Hiver 2021
« Une petite balade avant de me coucher... La nuit est douce et la lune avec son halo est très belle... Beau moment que je désire partager avec toi ! Dors bien. »
Il est 23 h 30. Le film se termine et c’est en se penchant sur son portable, encore toute langoureuse, que Mona découvre ce message. Elle sourit, s’enveloppe d’un plaid tout doux et à travers le carreau, cherche du regard cette lune... si belle. Elle est là, en face, comme posée juste au-dessus du toit du voisin, une aiguille à matelas toute fine. Un chef-d’œuvre !
Dans l’air hivernal de ce début janvier, dans le silence de la nuit, elle pense.
À l’aube de la soixantaine, Mona a décidé de s’éloigner de ses certitudes et de ses doutes qui, jusqu’ici ne lui avaient pas fait de cadeau, mis à part ses deux enfants. Elle a donc quitté son compagnon qui passait son temps... et le sien, à faire le tour de lui-même ! Elle a quitté son travail d’infirmière, qui trop souvent ces derniers temps la forçait à marcher à contre sens de ses valeurs ! Elle a quitté sa ville, celle de ses vingt ans, devenue îlot de solitude, et ses ponts qui ne la reliaient plus à rien.
Désormais, Mona est là dans ce petit village, près de sa mère malvoyante. Comme une évidence ! Et certaines nuits, quelqu’un quelque part l’invite à admirer la Lune !
Ce quelqu’un, elle l’a croisé au détour d’un chemin, à la fin de l’été.
La première fois qu’elle se baladait là ! Il avait posé sa petite maison ambulante au bord de ce lac, sur une herbe encore verte où paissait son cheval gris et où s’ébattait son chien roux. Elle s’est doucement approchée puis, après le « Bonjour » ordinaire, il s’est mis à parler, a continué à parler encore et encore... Le temps semblait s’être figé. Impression étrange de devenir lentement, un énorme cœur à l’écoute, captivée par la douceur de cette voix qui racontait, qui se racontait. Puis il s’est tu et lui a tendu une petite carte qu’elle a tout de suite blottie contre sa poitrine.
« Deuil... raid... aérien... compagne... photo... cheminement... portes et fenêtres ouvertes... couple... séparation... mort... amour... rencontres éphémères... gens du voyage... hors tumulte... au bord du monde.................................... »
Moment intense ! Tous ses mots, ses bribes de phrases débordaient de son cœur. Inondée du miel de cette voix, elle s’éloignait doucement, silencieusement et, doucement, silencieusement montait en elle la profonde conviction que plus rien ne serait comme avant, qu’il y aurait désormais un avant... et un après ce jeudi d’été !
Mona essaya de reconstituer le puzzle de cette vie, livrée en pièces manquantes : cet homme s’était retrouvé au cœur d’un conflit et y avait perdu son amour et sûrement plus encore ? Depuis, il s’était lancé sur les chemins, hors du vacarme, à la lisière du monde. Elle ne pouvait pas en rester là ! Et puis ce numéro de portable en tout petit, au bas de la petite carte... sous une photo de sa roulotte rouge, de son cheval et de son chien. Elle croit se souvenir qu’il y avait trois poules qui picoraient.
Au troisième jour, elle décida, tremblotante, de lui envoyer ce message :
« Très heureuse d’avoir croisé votre chemin ce jeudi ! À chacun son histoire, mais la vôtre me confirme que l’être humain est capable de grandes choses pour continuer à avancer ! À bientôt peut-être... Ce serait avec plaisir »
Et les voici maintenant à regarder la lune ! Au fil des semaines et des mois, ils se sont parlé, écoutés, ils se sont écrit, ils se sont lus. Loin l’un de l’autre.
Il lui a fait écouter le clopin-clopant de son cheval, elle a partagé avec lui les bons moments passés avec sa mère ! Il lui a décrit les somptueuses couleurs d’automne, le gazouillis des oiseaux au petit matin, elle lui a conté les pères Noël qui grimpent au mur en hiver ! Il lui a retracé ses chemins hors du tumulte, les fêtes, blotti dans un écrin de silence ; elle lui a fait part de son bonheur de chaque jour auprès de ceux qu’elle aime !
Au fil des saisons, il lui a raconté la rosée qui scintille sur les herbes, les brouillards givrants, les nuits noires avec ses monstres rugissants à combattre, le doux ronronnement du fourneau après y avoir glissé un morceau de bouleau, elle l’a informé de la glace sur ce petit lac et de ses mains ensuite autour d’un bol de thé chaud ! Ils se sont échangés des recettes de cuisine : de crème au laurier, de rizotto et de gâteau aux pommes... Ils se sont parlé châtaignes, ciboulette sauvage, primevères, orties, souchettes de peuplier ! Et c’est ainsi que soir après soir, ils sont parvenus à se distiller, entre deux silences, goutte à goutte, leur plaisir d’être simplement là, ensemble, chacun à la lueur de sa lampe, se confiant leur humilité face à l’univers ainsi que leur force pour rester reliés à ce monde.
Et puis un jour, le « vous » s’est évanoui pour céder la place au « tu » peut-être encore trop direct mais tellement moins vieille France ! Et Mona s’est trouvée légère, si légère ! La légèreté de ceux qui se sentent à leur place, en harmonie avec ce qu’ils sont quand ils croisent des gens qui leur font du bien à l’âme...
C’est ainsi qu’ils continuent à se raconter, au gré de leur envie : ils n’ont pas refait le monde, mais ils en ont extrait pour eux ce qu’il a de meilleur, de plus beau, de plus rayonnant ! Un repas de fêtes, un film japonais avec des cerisiers en fleurs ourlées de délicatesse pour elle ! Un livre gorgé de sensualité qui raconte le pouvoir des épices dégustées grain par grain ! Un désir de jouer avec les mots et de sublimer la vie par l’écriture pour elle et l’envie de reprendre quelques photos et de renouer avec son métier pour lui ! Cheminer sur les traces de Georges Sand, « nostalgie du Berry » lui a - t-il dévoilé et devenir grand-mère lui a-t-elle confié. Toujours des moments précieux ! Touchés ensemble, émotions à fleur de peau, un scintillement à deux.

Pourtant, le Haut — Agenais, la Dordogne, la Charente, le Haut-Limousin... Il s’éloigne avec sa roulotte. Et encore des instants partagés ! Délicieuses conversations au creux de la nuit ! La tête dans les étoiles ! Intimité suprême, magique où deux pensées se frôlent, où deux corps se caressent à la douceur et la volupté des mots chuchotés.
Et c’est ainsi qu’après un été chaud, un automne flamboyant et un hiver blanc, ils se donnent rendez-vous, juste la veille du printemps. Comme une évidence après ces mois passés à se raconter à la clarté de leur âme !
Alors, elle déborde de bonheur et se met à rêver. Ce sera dans ce hameau du Limousin qu’elle ne connaît pas, mais peu importe : c’est là qu’elle va rejoindre cet homme, au bord de cette petite rivière qu’il aime !
Il est temps, après des soirs, des jours, des semaines, des mois... Il est bien temps qu’il lui cuisine son risotto, qu’elle lui fasse lire sa première nouvelle, qu’il lui montre ses photos ! Il est temps qu’elle caresse son chien, qu’elle parle à son cheval ! Il est temps qu’elle découvre avec lui la beauté du coucher de soleil entre les frênes, le lever du jour à travers ses rideaux, la brume sur le ruisseau ! Il sera temps enfin qu’ils se regardent dans la tiédeur d’une nuit de printemps.

Donc ce matin-là, Mona prend sa petite voiture et monte dans le Limousin. Elle arriverait juste à l’heure où le soleil décline... Du haut du village, elle repère la petite roulotte rouge entourée de lampes et de bougies : la fièvre l’envahit. On dirait qu’il s’y prépare une fête. Des ombres dansent... Qui sont ces gens ? Des voix, dont une de velours... si familière...
« Mort... amour... séparation... rencontres éphémères... portes et fenêtres ouvertes... au bord du monde............... » Mona reste plantée là, comme disloquée. Puis vacille.
Et juste au - dessus d’elle, éclatante d’arrogance, la lune pleine et... sans partage.
33

Un petit mot pour l'auteur ? 43 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Bernard GAYE
Bernard GAYE · il y a
Superbe Mo Girou ! Le descriptif des émotions, des paysages, des rêves et des échanges est très réussi. Bravo pour ce beau texte et mon soutien .
Image de Mo Girou
Mo Girou · il y a
Merci beaucoup de votre commentaire encourageant !
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Une histoire aussi magique que la lune qui sait tout.
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
C'est magnifique dans l'écriture, dans l'idée .. j'ai fait un beau voyage ! Merci à vous !
Image de Mo Girou
Mo Girou · il y a
Merci beaucoup ! Très touchée
Image de Zalma Solange Schneider
Zalma Solange Schneider · il y a
Quel beau texte, à l'écriture si poétique pour une belle histoire, malgré sa fin... (au passage, le "clin d'oeil" de la lune, au début et à la fin du texte, est très bien vu !!)
Image de Mo Girou
Mo Girou · il y a
Touchée par ce beau commentaire ! Merci beaucoup
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Magnifique histoire
Image de Mo Girou
Mo Girou · il y a
Merci beaucoup Fleur
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Tout simplement superbe. Une émotion absolue dans un sentiment de vécu qui donne à cette fiction toute l'intensité de ces instants partagés qui construisent une vie.
Image de Mo Girou
Mo Girou · il y a
Merci beaucoup ! Votre commentaire me fait plaisir !
Image de Yann Kral
Yann Kral · il y a
Combien de drame la grande dame a t elle observée. Mon soutien
Image de Mo Girou
Mo Girou · il y a
Non, ce ne sont pas des drames pour elle, mais des rencontres qui lui permettent d' avancer... Merci
Image de De margotin
De margotin · il y a
Mon soutien
Image de Mo Girou
Mo Girou · il y a
Merci !
Image de Georges Saquet
Georges Saquet · il y a
L'amour est parfois tristesse ...Mais je veux croire à la renaissance au renouveau ... Juste pour survivre ! Très beau texte . Mon vote.
Image de Mo Girou
Mo Girou · il y a
Merci beaucoup
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Un beau texte plein de sensibilité
Image de Mo Girou
Mo Girou · il y a
Merci Brigitte !

Vous aimerez aussi !