La loi du Talion

il y a
4 min
243
lectures
230
Qualifié

Plus envie de lire et encore moins d'écrire... Merci à ceux qui passent encore sur ma page et pardon si je ne vous réponds pas. Prenez soin de vous ! J'apprends la cyberattaque, quelle ... [+]

Image de Faites sourire - 2018
- Les parents de Dylan l'ont puni, il est consigné dans sa chambre pour 8 jours, faut dire qu'il a failli mettre le feu cette fois-ci ce petit con... Mais pourquoi tu parles de vengeance ?

- Heu... c'est juste une façon de dire que ses parents ont enfin décidé de prendre une sanction après toutes les fois où on leur a signalé le comportement inadmissible de leur petit ange de fils. Viens Gwen, profitons de cette belle journée avec nos moussaillons, et oublions Dylan, je suis sûre que pour une fois tout va se dérouler à merveille !

Emylie ajuste sa casquette de capitaine et entre dans une grande salle où les enfants profitent d'un temps calme après le repas de midi. Elle allume une chaîne hi-fi fondue dans le décor d'un ciel étoilé, et une musique de plus en plus forte retentit. Elle montre une bouteille à son collègue Eric, affublé d'un tricorne, un bandeau sur l'œil et les bras remplis de tatouages dessinés aux feutres par les enfants qu'il surveille. Il a l'air soulagé de voir Emylie débarquer car certains commençaient à lui dessiner des cicatrices sur le visage. Il n'est pas dupe de son regard moqueur, ni de son fou-rire réprimé et se demande à quoi il peut bien ressembler, n'ayant aucun doute sur la qualité artistique des enfants ni de leur imagination.

- Je viens de trouver ce message sur la plage : "Rendez-vous à la TAVERNE DE SURCOUF dans dix minutes ! "

Les enfants, parés de bandeaux et de drapeaux de pirates, fabriqués le matin par leurs soins, sont répartis en quinze CORSAIRES et quinze FLIBUSTIERS. Emylie donne à chacun un foulard rouge ou un foulard noir et une enveloppe contenant 50 billets de 5 pradas.

- Suivez moi ! A l'abordage, jeux et boissons à gogo toute l'après-midi !

Eric  les mène jusqu'au préau où trône une pancarte "TAVERNE DE SURCOUF". Gwendoline, habillée en tenancière, les accueille devant douze stands proposant des défis. La règle est à chaque fois collée sur la table en bois où est installé le jeu.

De jolies affiches avec des décors de pirates rappellent les consignes :  "Les pirates doivent toujours s'affronter deux par deux, un FLIBUSTIER DOIT OBLIGATOIREMENT DEFIER UN CORSAIRE ! Chaque pirate mise un billet de 5 pradas, s'il remporte le défi , il empoche la mise soit : la somme de 10 pradas. En cas d'égalité, chaque pirate reprend sa mise et le défi est annulé. Tant qu'il vous reste de l'argent vous pouvez faire autant de défis que vous le souhaitez ! "

Les enfants jouent en autonomie, les plus grands aident les plus petits, chacun apprend à gérer son argent. Les animateurs ont décidé de faire confiance aux enfants et ça se passe plutôt très bien.

Tom vient tout triste vers Emily lui dire qu'il n'a plus d'argent et qu'il ne peut plus jouer,d'autres, flambeurs ou peu chanceux, ont bientôt le même problème !

Emylie annonce qu'ils peuvent emprunter de l'argent auprès de la jolie Tenancière et les enfants repartent tout contents de pouvoir poursuivre leurs défis.

Pour faire redescendre un peu l'excitation des enfants, Emylie met une musique d'ambiance douce, reproduisant le clapotis des vagues, puis annonce :

- OHE CORSAIRES ET FLIBUSTIERS LES JEUX SONT TERMINES ! Venez vous asseoir à table et comptez tous le butin que vous avez empoché. Celui qui a le plus de pradas dans son enveloppe remportera le trésor enfermé dans ce coffret de bois. Il devra ne l'ouvrir que chez lui et nous racontera demain ce qu'il contenait.

Les enfants, curieux de savoir qui va gagner, obéissent et commencent à compter avec l'aide des animateurs. Certains ont des enveloppes biens remplies, d'autres sont très légères et d'autres carrément vides.

Emily sur la feuille d'appel du jour,  inscrit en face de chaque nom la somme gagnée, après avoir retranché les sommes que Gwendoline n'avait pas omis de consigner en rouge en face de chaque enfant ayant emprunté de l'argent.

 - Le grand gagnant est... NATHAN ! Un grand bravo à lui qui remporte le trésor ! Et comme il fait partie des Flibustiers, il fait aussi gagner son équipe qui aujourd'hui sera dispensée de ranger à la fin de la journée, proclame Emylie au milieu des "ouais !!!"  de la part des foulards  noirs et des "oh non..." des foulards rouges.

- Et maintenant place à la dégustation, dit joyeusement Gwendoline en demandant à deux ou trois garçons et filles de venir l'aider à servir les délicieux sablés en forme d'animaux marins cuits le matin avec un groupe d'enfants volontaires, ainsi que des brochettes de fruits et des cocktails colorés.

- Tu as perdu quelque chose ?

- Euh...je croyais avoir mis un papier important dans ma poche, j'ai dû me tromper.

-  Les enfants ont adoré ! Heureusement que Dylan n'était pas là, un seul être vous manque et... tout devient possible !

- Certains ont un peu triché et un peu manipulé les plus crédules, on n'est pas dupe, mais ça fait partie du jeu, comme dans la vie quoi ! Soupira Emylie.

- Il y en a même qui ont appris qu'il faut se méfier quand on range quelque chose dans les poches. La petite Léa était en pleurs d'avoir perdu son enveloppe dès le début, heureusement que des camarades l'ont trouvée et la lui ont rapportée sans prendre aucun billet. Une bonne idée d'avoir mis les prénoms sur les enveloppes, bravo Emylie tu avais pensé à tout !

- Les enfants étaient heureux, c'est ce qui compte le plus, et puis de voir qu'il y a des gosses honnêtes et solidaires de leurs camarades, je me dis qu'on a réussi parfois nos objectifs, bravo à toi aussi Gwen, et bien sûr à Eric qui...

-...est un animateur qui DECHIREEEEE ! s'écria Eric, en lançant en l'air des petits morceaux d'un papier à lettre fleuri, qu'il venait de déchirer, en guise de confettis. Ah, une journée sans Dylan, le pied !

 Et il sourit à Emylie dont les joues étaient devenues écarlates.

21H01 : MMS d'Eric avec une illustration de la loi du TALION et

"Donne petit Jack Russel, très gentil. Très urgent car ma mère ne peut plus s'en occuper. Téléphonez le matin avant 8 h ou le soir après 21 h ou le week-end toute la journée. Dylan ." 

A demain Emylie, BISES !

 

230

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,