3
min

LA FÊTE CHEZ LES SENIORS

Image de Soseki

Soseki

73 lectures

19

9 heures du soir..... un 24 décembre 2014....Nous sommes tous là , à part Chloé qui viendra plus tard, réunis pour cette fête depuis tant d'années !
Depuis que nous nous étions retrouvés à l' exposition d'un de nos amis peintre, notre amitié s 'était forgée au rythme des invitations, des sorties à Paris, ces moments d'insouciance , de gaieté. Nous parlons souvent de cette époque déjà si lointaine ..
Et moi, Nathalie, je pense avec tendresse à chacun de vous.



.Toi, Catherine, tu as vraiment bien réussi la décoration, cette année et la table avec cette nappe indienne, achetée lors d'un de vos voyages , si bien en décalage avec tes assiettes vintage, le bleu des décorations de table...

C'est vrai que nous recevoir Robert et moi te fatigue toujours beaucoup, mais quel plaisir de sortir du train-train quotidien , tu me l'as dit si souvent.
Et puis, nous sommes tellement contentes de faire les expos ensemble , échanger nos impressions, un véritable plaisir réciproque, on est un peu complémentaires. Toi, qui examines tous les détails d'un tableau , voulant comprendre les techniques employées, ce que l'artiste a voulu exprimer, ne supportant pas de ne pas comprendre , moi qui privilégie en premier lieu l'émotion ressentie avant l'analyse .

Cette soirée de Noël , tu pourras , comme à l'habitude, compter sur Pierre , qui, côté animation, fait si bien le job !
Et je vais bientôt t'entendre lui dire, comme d'habitude « Pierre ! Il est peut-être temps d' aller chercher le vin à la cave , surtout n'oublie pas le magnum de Bordeaux et le Sauternes pour le dessert , tu sais que Chloé ne boit que du vin rouge , même avec le plateau de fruits de mer ! « 

.Tu vas encore être la reine de la fête ! parfaite et si sexy avec ta robe charleston en lamé !



Comme Pierre aime te voir comme ça rayonnante de joie, pétillante !...Comme il aimerait que votre quotidien garde de cette légèreté....
Quel dommage de ne se sentir bien que dans l'Ailleurs de la fête , du Voyage, pour apprécier votre vie ! Quelle lourdeur, votre vie, comment faire pour que ça change ?
Tu es, certes, arrivée à trouver un certain équilibre ,avec toutes tes activités sans lui, avec la peinture , tes leçons d'italien, les expos... Pierre, lui, n'arrive toujours pas encore à trouver un sens à ce quotidien, tellement dépendant , tu me dis que ça te pèse, parfois.
Ah, le début de cette retraite attendue et redoutée !
Faire du bénévolat ? Il ne trouve pas que ce soit une solution pour combler ce vide sidéral , pense que le bénévolat n'est même pas une solution pour les personnes à aider, tout ce qui a de la valeur doit se payer d'une façon ou d'une autre, affirme -t-il. Lorsque nous en parlons ensemble, je lui dis d'ailleurs à quel point je suis opposée à sa vision des chose, le clash n' est jamais bien loin !

Mais , ce soir, oui, nous attendons tous ta prestation, Pierre ! Qui te laissera fourbu, vidé, sortir de soi te demande tellement d'énergie, content de nous voir repartir au plus vite.



Robert, mon compagnon si fiable , si égal d'humeur, mon alter ego, ton humour discret semble avoir apaisé Catherine, ce soir .Elle a eu deux hommes pour organiser la fête . Comme tu admires Pierre de supporter depuis si longtemps ses états d'âme, ses doutes .


Moi..... je suis encore dans la chambre d'amis , à enfiler ma tenue , combien j'ai eu du mal à la trouver sans avoir à en acheter une nouvelle !
Les hommes de la soirée demandant à ce que les femmes soient en robe, j'ai longtemps cherché dans ma penderie une tenue qui puisse m' aller encore avec les 10 kl que j'ai pris depuis le dernier Noël et puis merveille ! Une robe longue jamais mise m'a sauté à l'oeil , mais, oui !, elle devrait faire l'affaire et avec la petite veste Agnès B que j'avais gardée depuis des lustres, je me suis trouvée tout à fait présentable, voire élégante, assez glamour même !
.Que de chemin parcouru depuis ces années où, pendant les fêtes de Noël en famille, je m'obligeais à présenter un visage serein et joyeux qui masquait mon chagrin. Noël , la fête des enfants , que je n'avais pu avoir. Lorsque, lors de la distribution des cadeaux , devant la joie des enfants , la façade se craquelait progressivement et je me retrouvais dans la salle de bains à pleurer toutes les larmes de mon corps en silence .
J'avais eu du mal à faire mon deuil d'enfant , Robert, en revanche, tu avais traversé cette période avec une certaine sérénité , je t'ai même soupçonné un moment de t'être senti libéré de devoir rompre le couple que l'on formait pour devenir une famille, ce compagnonnage qui nous allait si bien , il est vrai .
Catherine et Pierre n'ont , eux, jamais voulu d'enfants , ils sont pour ainsi dire devenus avec le temps l' enfant l'un de l'autre..



Ca y est , Chloé arrive avec le gâteau, gourmande comme un chat , c'est elle qui l'apporte toujours, .ainsi qu'un très beau bouquet. Elle non plus n'a pas eu d'enfants, n'a jamais eu envie de vivre en couple , ni envie d'enfants, d'ailleurs ! Gourmande aussi de la vie , ce qui lui a fait triompher de tous ses ennuis de santé, un vraie combattante, une vraie nageuse de haute mer !



Que la fête commence , celle si loin des Noëls de notre enfance à tous .A part moi, qui garde toujours une petite nostalgie de la crèche et ses magnifiques santons , l'heure n'est pas à la mélancolie , nous nous sommes détachés depuis si longtemps des fêtes familiales.
.Ce soir , nous plongeons à pieds joints dans notre bulle de bien-être .

Alors, vive les bulles, ce soir ! Oui, les bulles de la gaieté, de l'amitié, du partage .

Ce Noël-ci nous aurons tellement bu de ces délicieux vins remontés de la cave , qu'en pleine nuit , nous serons obligés d'appeler les pompiers, Chloé faisant un coma diabétique et Catherine s'étant blessée à la tête en glissant sur le parquet ..

Mais quel succés auront eu les pompiers de Paris, si beaux et professionnels  !




---------------------------------------------------

Thèmes

Image de Nouvelles
19

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Flore
Flore · il y a
Une nouvelle pleine de sincérité. Pour de nombreuses raisons, bien différentes pour chacun, souvent Noël finit par être une corvée.
L'analyse des couples sans enfant, voulu ou le contraire, et puis cette arrivée à la retraite qui "chamboule" tout...Il y a aussi ceux qui ne sont pas là ou plus là....J'aime beaucoup ce texte et ses analyses fines. Bravo.

·
Image de Soseki
Soseki · il y a
Merci, Flore !
·
Image de Jarrié
Jarrié · il y a
Belle reconversion de la spécialiste du Haïkus !
·
Image de Soseki
Soseki · il y a
Merci, Jarrié pour cet encouragement ! :-))
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Un beau texte de sincérité et d'émotions ressenties . Quand la retraite arrive , des constats parfois amers sont faits . Certainement une certaine peur de la vie à deux et de déroulement nouveau .
Vous avez abordé avec délicatesse le thème de la femme ou du couple sans enfants . Pas facile lors des fêtes de famille et pour Noël . Un regard sur son couple et sa façon d'avoir appréhender la vie . Et maintenant , une autre vie commence ! J'aime vraiment .
Soseki , j'ai écrit 2 tankas Lune . Iriez vous les découvrir ? À bientôt pour le partage .

·
Image de Soseki
Soseki · il y a
trés volontiers , Nadine , aime toujours ce que vous écrivez!
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Merci amical.
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Chaque fête a ses zones d'ombre et ses petits secrets ...
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une belle plume pour un texte touchant, plein de tendresse et de douceur ! Mes votes !
Une invitation à découvrir “Ses lèvres rougissent” et “Isère en Mouvement” ! Merci d’avance !

·
Image de Soseki
Soseki · il y a
re-aimé ces textes !!
·
Image de Jusyfa
Jusyfa · il y a
Un tableau de famille empreint de nostalgie, une très belle plume, j'ai aimé.
·
Image de Gisny
Gisny · il y a
Je partage le ressenti des couples sans enfant. L'hiver dernier, la fille et la petite fille de mon compagnon son venues. C'était le premier Noël, chez moi, avec une petite fille qui n'était pas la mienne mais si aimante et douce. J'ai encore ce sentiment étrange en pensant que l'occasion m'a été donnée de vivre, pleinement, au moins une fois dans ma vie, cette fête symbolique. Pour cette raison, sans doute, j'ai bien aimé votre texte.
·
Image de Soseki
Soseki · il y a
Merci pour ce passage chez les séniors, Oui, Gisny, même si être femme ne se résume absolument pas à être une mère, ne pas avoir eu d'enfant peut être perçu comme un manque avec quoi il faut faire .
·
Image de Gisny
Gisny · il y a
Oui, Soseki, il faut bien faire avec, ou plutôt sans. Il y a tant d'enfants à aimer. Si une petite âme a envie d'effectuer un passage sur notre planète ; le seul moyen de venir au monde est de passer par le ventre d'une maman ; ce qu'elle n'a pas toujours choisis. C'est du moins ce que j'ai essayé d'exprimer dans l'un de mes modestes textes, tiré d'une histoire authentique. A bientôt, ici ou ailleurs..
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
Très touchant ce texte sur les personnes âgées.
Vraiment beau

·
Image de Kiki
Kiki · il y a
j'ai lu les oiseaux migrateurs, et là le titre m'intéressait donc je m'y arrête également.Un thème pas facile à aborder. Mais vous l'avez bien mené. J'ai aimé. BRAVO
Je vous invite sur les Cuves de Sassenage pour une visite guidée des entrailles de la terre que j'affectionne. Merci d'avance de votre passage

·
Image de Soseki
Soseki · il y a
Merci, d'avoir été me lire et oui, j'irai visiter vos caves de Sassenage !
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Des seniors désabusés et fatigués, mais une étincelle brille encore, il faut la ranimer. Jolie chute douce-amère.
·