5
min

La fée de la baignoire

Image de Elena Hristova

Elena Hristova

337 lectures

83

Cela faisait déjà une heure que Gilbert se vautrait sur le lit et il ne trouvait toujours pas le sommeil. Il avait beau s'agiter dans tous les sens, s'enrouler dans sa couverture en l'enlaçant et en la serrant très fort entre ses cuisses, la présence de sa femme qui ronflait tranquillement à ses côtés n'avait pas forcément sur lui un effet soporifique. Alors il se demandait désespérément comment faire pour se calmer et opta finalement pour une bonne vielle recette qui lui faisait toujours de l'effet : un bain moussant réconfortant aux sels marins d'algues brunes. Cela le changeait un peu des algues blondes qu'il avait l'habitude de prendre à chaque fois.
A peine installé dans la baignoire qu'il venait juste de faire couler et voilà que la fée éponge jaillit de la mousse parfumée et se mit à fredonner :

" J'ai le cœur léger
comme une éponge parfumée
mes pensées se lient au cours de la rivière
en quête de lumière
je parle au vent de mes envies et il gémit
je parle au soleil et il blêmit
je caresse de mon petit pouce de déesse tes yeux joyeux
je lèche les gouttes de rosée qui luisent sur tes doigts."

En dépit de la sonorité de ce poème qui toute évidence s'adressait à lui, Gilbert sentait bien qu'il était face à une puissance d'origine surnaturelle qui le dépassait largement et qu'il devait affronter de face, quitte à risquer sa vie. Tout d'un coup il se sentit sacrément impuissant, ce qui le rendit encore plus nerveux.
A voir d'ici cela a l'air parfaitement innocent, étant donné en plus la vocation naturelle des fées à secourir les humains, mais en réalité c'est un piège et il faut s'y prendre avec beaucoup de précaution.
Car une fois qu'une créature pareille vous coince au bord de la baignoire, c'est foutu ! Vous n'échapperez jamais au comble de la volupté ni au panard suprême. D'autant plus qu'elle a un petit cul superbe et bien serré auquel il est difficile de résister et qui s'adapte bien à toutes les envies.
Alors, la première chose à faire, lui répondre calmement, mais avec beaucoup de fermeté qu'elle se trompe tout simplement de lieu, car vous vous trouvez bien dans une baignoire remplie d'eau de robinet et non pas dans une quelconque rivière, que cela soit bien clair.
Là Gilbert se souvint du célèbre cas non élucidé de la fée Éponge parfumée qui avait hanté les esprits durant toute une génération. C'était une sacrée sauteuse à chaleur tournante qui surprenait toujours ses victimes en train de prendre un bain moussant parfumé, leur chatouillait les pieds jusqu'au l'évanouissement complet et laissait toujours sur le lieu du crime 4 ou 5 feuilles de lotus qui flottaient dans la baignoire. De plus, ce n'était pas du tout facile de la coincer car cette midinette ne laissait jamais d'empreintes génétiques. Ce qui eut comme conséquence directe qu'une bonne partie des baigneurs étaient pris de tremblements testiculaires irrépressibles à chaque fois qu'ils s'approchaient d'un bain moussant et finirent tous par refuser d'aller se laver durant des années.
Gilbert résolut de se mettre en position de défense avant que cette affaire ne prenne une ampleur dramatique et esquiva avec succès les premières propositions alléchantes, du genre :
« Laissez-moi vous éponger le dos, ah ces petits orteils, je meurs d'envie de les asperger ",
ou bien « vous ne devinerez jamais mon cher petit Gilbert, comment il faut faire pour bien se mousser, tout en se laissant émoustiller ?" Ou encore : « est-ce que je pourrais vous frotter le dos, que diriez-vous d'un petit coup de savonnette sur les talons des pieds, regardez-moi ces petits orteils qui meurent d'envie d'être chouchoutés ?" Puis assez rapidement la petite fée qui se heurta à une résistance farouche inattendue, commença à se fâcher. Ses paroles devinrent de plus en plus ombrageuses, du genre :

" Queue de poisson pourri et coup de tonnerre,
mes ailes s'embrasent et s'enragent et cela sent bien l'orage
gare à celui qui ose repousser la fée Éponge parfumée."

Surtout il faut pas vous laisser intimider par ses brusques changements d'humeurs. Il faut adopter une position ferme et faire comprendre à l'intruse dès le début qui c'est qui commande dans votre baignoire.
Il faut penser également à éviter les phrases trop polies ou sirupeuses, du genre, « je regrette beaucoup de vous recevoir madame la fée, c'est si gentil de votre part, mais je serais bien contraint de ne pas donner suite à votre appel irrésistible ».
Sachez que c'est la meilleure façon de signer votre arrêt de petite mort.
Non ! Avec ce genre de créatures merveilleuses et imprévisibles il faut y aller haut et fort avant que la terre ne s'effondre sous vos pieds. A la guerre comme à la guerre.
Le but de la manœuvre est de réussir à se laver correctement sans se laisser chatouiller les pieds par la première fée qui débarque dans votre baignoire.
Mais que se passe-il donc ? Gilbert ? Gilbeeert ? Je constatais que notre baigneur était en train de relâcher l'affaire. Allez courage mon grand, je sais que tu peux le faire ! Allons donc ! Tu ne vas quand même pas finir par jeter l'éponge parfumée! Regarde-moi ce public qui te soutient là !
Gilbert poussa un gros murmure de surprise : " Mais que m'arrive-t-il donc ? Je suis pris de court, je transpire comme un bœuf, je me cabre, je gémis, je tressaille. Qu'est-ce que cela signifie ? Je suis coincé là. Oui, je suis coincé. Mais qui est cette affreuse éponge qui est en train de me frotter, de me palper, de m'absorber tout entier. What the fucking sponge ! Si cela continue, je vais finir par lâcher la mousse." Il ne savait pas trop quoi mais il voyait bien que quelque chose d'anormal était en train de se produire. Et puis il sentait que c'était en train de monter, de monter, de monter, son ventre qui chauffait à blanc, son cul qui prenait feu.
« Oh mon dieu, oh mon dieu, je suis foutu, un coup de plus et je vais finir par exploser! »
C'est là qu'il se mit à paniquer, au bord de l'explosion il implora la pitié. Et paf, il s'en prit un sacré coup dans les filets. Un à zéro à puissance suprême pour la fée Éponge parfumée.
Mais la partie n'était pas pour autant terminée, c'était le deuxième mi-temps qui commençait, le moment idéal pour changer de tactique.
Et voilà notre Gilbert qui se releva, qui s'enhardit. Il n'avait aucune intention de laisser filer le poisson d'or sans prendre sa revanche. D'autant plus qu'en dépit des outrages subis notre homme n'arrêtait pas de bander comme un taré et que l'eau du bain commençait déjà à se refroidir « De toute façon, je me suis déjà fait avoir, se dit-il, alors autant reprendre les choses en main, avant que cette dévergondée n'abuse de moi une deuxième fois. »
Et là, il prit tout son courage à deux mains et plongea la tête dans l'eau moussante parfumée, en quête du Sacré Graal qu'il devinait profond et fascinant, un puits sans fond dont il avait hâte de sonder les profondeurs « je te ferai voir sur le champ ma petite éponge absorbante qui aura la dernière cerise sur le gâteau ! ». Cela se voyait clairement que la cerise en question n'était plus très loin, il pouvait renifler sa pulpe torride et charnelle qui se tenait prête pour un abordage immédiat.
Mais quelle n'était pas sa surprise de constater qu'à la place du sexe il y avait un lotus blanc phosphorescent. C'était comme un petit phare aux pétales frémissantes qui l'appelait irrésistiblement à lui, une forteresse irrésistible à prendre d’assaut avant le dernier coup de minuit. Alors, sans perdre une seconde de plus, notre héros fonça dessus comme un minotaure enragé, écarta les pétales sans ménagement et glissa à l'intérieur d'un coup franc et déterminé, mais c'était bien plus profond qu'il ne le pensait. Et puis la chute ne faisait que commencer. Il en avait vu des lotus dans sa vie, mais jamais aussi vertigineux. C'était la première fois qu'il allait aussi loin dans l'exploration de cette espèce végétale.
----------------------------------------------
Le lendemain matin notre plongeur en eaux troubles avait disparu, mais il y avait un beau lotus blanc qui flottait dans la baignoire. Sa femme ne s'étonna point de son absence, car il finissait toujours par revenir, de toute façon. En plus, ce n'était pas la première fois que son volage de mari lui faisait le coup de la plante aquatique. Un beau matin elle avait même trouvé dans la salle bain une liane gigantesque d'un kilomètre de longueur aux gousses grosses et succulentes, mais ma foi, elles étaient placées si haut qu'il fallait bien grimper pour aller les chercher. Une autre fois la maîtresse de maison se retrouva nez-à-nez avec une verge enchantée jaune doré, absolument superbe, aux bourgeons nappés de caramel salé, que notre petite dame prenait un vif plaisir à sucer à l'heure du thé. Et puis une fois, la veille de Noël, elle eut droit au grand numéro, une plante rampante à tête de gland géant qui faisait trois mètres de hauteur, un cru très très prisé d'appellation incontrôlable, un véritable bouche-cul qu'elle gardait pour les grandes explosions de fin d'année.
Et tant pis si Gilbert n'était pas encore rentré.
83

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Quelle belle surprise au détour d'une baignoire... Une surprise originale, bien écrite et décrite.
·
Image de Rachid Hamdi
Rachid Hamdi · il y a
une belle histoire , ele me réchauffe tant
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Mais tout le plaisir est pour moi Rachid, un grand merci pour votre passage et pour votre soutien!
·
Image de Claude d'Aix
Claude d'Aix · il y a
Je retiens avec gourmandise l’heure du thé dans la salle de bain . C’est très é-mousse-titillant.
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci pour votre passage et pour votre soutien!
·
Image de Lionel Conseil
Lionel Conseil · il y a
Bon, et bien je renonce à la douche et au gant de crin ...
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Cela commence bien et cela ne fait que commencer.
·
Image de Lionel Conseil
Lionel Conseil · il y a
Et bien oui, j'ai décidé de jeter l'éponge et d'éviter la douche : surtout si la douche est froide ,..
·
Image de Isaloulo
Isaloulo · il y a
des contes érotiques !! c'est bien rare et ca fait plaisir à lire
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci pour vos mots encourageants qui me vont droit au coeur!
·
Image de Lepetitclown
Lepetitclown · il y a
Sacré bain !!
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci petit clown, je suis vraiment honorée
·
Image de Dranem
Dranem · il y a
J'ai plongé dans ce bain féérique et bienfaisant ! Belle invention verbale pour un érotisme merveilleux où l'homme et le végétal ne font qu'un !
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci d'avoir pris du temps pour me lire!
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Léger comme l'air et envoûtant
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci pour votre passage Mamspaps, cela fait toujours plaisir!
·
Image de Guy Richart
Guy Richart · il y a
Beau texte léger et émoustillant. La fin est explosive. Ma voix.
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci beaucoup pour votre visite Guy!
·
Image de Coco47JL
Coco47JL · il y a
Humour et érotisme font bon ménage...Bravo pour ce texte émoustillant ! Dommage je n'ai pas de baignoire et dans la douche c'est différent...
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci d'avoir pris du temps pour me lire cher Coco!
·
Image de Jean-François Joubert
Jean-François Joubert · il y a
superbebement bien écrit autant d'humour d'angle d'attaque du texte qui entraîne le lecteur vers la surprise sensuelle
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
C'est osé et en même temps c'est super bien écrit, c'est bon, très bon !
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci beaucoup pour votre soutien Malau!
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une œuvre bien construite pleine d'imagination et de sensualité ! Mon vote ! Une invitation à lire “Mon Amour” qui est en FINALE pour le Prix Saint-Valentin 2018. Merci d’avance et bonne soirée!
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mon-amour-36

·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci pour votre passage Keith et le commentaire encourageant
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un imaginaire incroyable, on trouve de beaux talents sur Short...
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Voilà le genre de commentaire qui me fait un bien fou, merci Bruno!
·
Image de Thara
Thara · il y a
Un texte teinté d'érotisme, une fée qui sait ce qu'elle veut, une touche d'humour, que voilà un beau texte...
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Je suis très heureuse que cela vous plaise et sachez que pour moi c'est toujours un plaisir de vous accueillir dans mon royaume féerique. Merci pour votre gentil commentaire qui m'a donné la pêche
·
Image de Dominique Alias Suna Descors
Dominique Alias Suna Descors · il y a
Whouahhh !!! quelle dextérité et imaginaire... c'est assez fantastique... ces petits détails (on devient voyeur sans le vouloir)... milles excuses Gilbert...
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci beaucoup Dominique pour votre passage et ce commentaire encourageant qui me réchauffe le coeur
·
Image de Flore
Flore · il y a
Une nouvelle...où l'imagination déborde...un poème en prime, on est gâtés et rien pour le moment , pour la Saint Valentin, et le Printemps....Étonnée ! Mais ça va peut-être arriver, et sur l'Isère aussi...Je le souhaiterais.
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci beaucoup pour votre passage et pour votre commentaire encourageant! En ce qui concerne les autres concours je n'y participe pas aussi souvent que je le voudrais, c'est vrai..
·
Image de André Page
André Page · il y a
Bravo pour cet ardent délire, Elena :)
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Mais cela me vient tout naturellement, merci beaucoup André
·
Image de Praxitèle
Praxitèle · il y a
Tu parles d'une histoire d'eau :))))
Je passes l'éponge pour cette fois...
Quoi que, le milieu aqueu (sans x) :)))
Merci Elena !

·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci d'avoir pris le temps pour me lire Praxitèle
·
Image de Gail
Gail · il y a
Ah ah, quelle imagination !
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci beaucoup chère Gail
·
Image de Pierrot
Pierrot · il y a
une fée bien malicieuse.
;-)

·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
merci pour votre passage Pierrot
·
Image de Marie Lacroix-Pesce
Marie Lacroix-Pesce · il y a
Rêverie érotique en milieu aquatique,
Mais, motus et fleur de lotus!

·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci pour votre soutien chère Pascaline, si vous saviez combien cela me fait plaisir.
·
Image de Lolanou
Lolanou · il y a
Une imagination fertile et osée.... je vais me faire couler un bain...moussant bien sûr !
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci d'être passée par ma salle de bain Lolanou!
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
La fée éponge, c'est bien mieux que Bob l'éponge ! Mais où allez-vous chercher tout ça, quel érotisme torride sous des abords très corrects !!! mais il faut plonger dans l'eau pour découvrir tout ce qui se cache en dessous. Bravo Elena, ce texte a-t-il été présenté au comité ?
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Non mais parce que je le juge un peu trop "sévère" pour le comité. Et si tout le monde se mettait à leur présenter des textes comme comme le mien? Déjà deux lectrices ont été un peu secouées. Merci beaucoup chère Fred d'avoir pris le temps de me lire!
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Sévère ?? C’est plutôt franchement rigolo, et pourtant je ne suis pas un perdreau de l'année...je suis sûre que ce serait passé ! Bises et bonne journée Elena !
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Vous me donnez envie de tenter pour la prochaine fois, merci de m'encourager, bonne journée à vous également.
·
Image de David Rudloff
David Rudloff · il y a
J'adore "signer son arrêt de petite mort". Vous êtes folle mais votre folie est agréablement constante.
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Quel beau compliment, merci beaucoup David!
·
Image de Maud
Maud · il y a
Coquine ;-))
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci beaucoup ma chère Maud!
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
C'est simplement exquis de douceur, de coquinerie et d'imagination. J'aime énormément, quelle imagination ! :o)
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Mais de rien, c’est vraiment sincère ! Je lis très peu sur ce site (j'écris peu aussi c'est vrai lol). J'e n'attends et n'espère rien non plus, mais lorsque je tombe sur un truc chouette, ... je le dis :o)
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Oh, votre agréable commentaire me fait vraiment plaisir, merci Daniel!
·
Image de Doria Lescure
Doria Lescure · il y a
Quand je pense que je ne prends que des douches !!!!!! Pfffff....
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Il n'est jamais trop tard, vous savez, merci pour votre soutien chère Doria!
·
Image de Graloup
Graloup · il y a
Dès demain je commande une baignoire; je me mets en quête d'éponges magiques, et grâce à vous, je serai sur mes gardes...
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Bonne chance à vous Graloup, et merci d'être passé par là!
·
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Elena, grâce à vous, je vais entrer dans ma salle de bains avec un autre oeil!! Bravo pour ce récit éroti-comique fleuri et parfumé...
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
voilà qui me fait plaisir, merci beaucoup Elisabeth!
·
Image de Violette
Violette · il y a
De quoi fantasmer ............ avec humour bien sûr !
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Un grand merci à vous Violette!
·
Image de Jenny Guillaume
Jenny Guillaume · il y a
Très drôle bravo
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci pour votre passage Jenny
·
Image de Mila
Mila · il y a
J'adore ! Merci Elena pour cet agréable moment !
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Mais tout le plaisir est pour moi Mila, merci d'être passée me lire!
·
Image de Odilon
Odilon · il y a
Humour et coquinerie font bon ménage dans votre texte. Merci
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Cela me fait bien plaisir d'entendre ça, merci Odilon
·
Image de Ludo Laplume
Ludo Laplume · il y a
Toujours un angle appréciable. Je retiens l'humour, et l'écart que prennent ses sens.
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci beaucoup Ludo
·
Image de Marie Hélène Peneau
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci beaucoup pour votre passage Marie Hélène
·
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
C'est savoureusement coquin, délicieusement sensuel et l'imagination galope... Je regarde ma baignoire autrement ! Très réussi Elena !
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci beaucoup chère Coco
·
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Un texte délicieusement, sensuellement, féeriquement, déjanté.
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci beaucoup chère Sylvie pour ce beau commentaire qui me réchauffe le cœur et l'esprit
·
Image de Zurglub
Zurglub · il y a
Mince... j'ai pas d'baignoire chez moi... snifff !
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
merci beaucoup pour votre passage
·
Image de Blackmamba
Blackmamba · il y a
Gilbert, afin d'éviter ces tremblement testiculaires, je t'envoie de suite une bouée SNSM...
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Oh je peux vous dire que Gilbert sera content. Merci pour votre passage Blackmamba, cela me fait plaisir..
·
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Quelle imagination, quelle sensualité. Je vote
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci beaucoup pour ce commentaire si agréable et pour votre passage cher Vol-au-Vent
·
Image de Djany
Djany · il y a
mon vote ... Je vais prendre illico presto un bain
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Vous serez toujours la bienvenue et merci d'être passée chère Djany!
·
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Un texte qui ne manque ni de sensualité, ni d'humour.
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci beaucoup pour votre passage cher François
·
Image de Lain
Lain · il y a
mince, moi je la trouve un peu triste cette histoire quand même.
En plus le seul Gilbert que je connaisse a donné son nom à une figure de scooter qui consiste à freiner très fort de l'avant dans un virage mouillé et s'affaler par terre mais ça n'a rien à voir j'avais juste envie de parler de moi.
Bien qu'il ne s'agisse pas de moi mais de mon ami Gilbert.
Qui n'était d'ailleurs pas vraiment mon ami.
Parce que c'est dur d'avoir un ami qu'il faut ramasser par terre à chaque virage.
Pour en revenir aux fées de salle de bain il m'est arrivé quelque chose d’extraordinaire en prenant une douche:
Un énorme couinement de sanglier juste à coté de moi, je décidai donc de sauter sur la branche ou j'avais accroché ma douche solaire (c'est juste une poche en fait mais bon on s'en fout) ,ripa sur le sol mouillé.et finit à poil affalé par terre à essayer de me souvenir des technique de survie de Rahan et son slip en poil de mammouth.

·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Euh, c'est si bien rédigé que je ne sais plus quoi rajouter, sinon que je suis sincèrement désolée pour votre ami Gilbert. Pour le reste je me suis bien amusée avec votre petit incident de douche solaire..
·
Image de Ode Colin
Ode Colin · il y a
Dès qu'il y a le mot fée je me précipite... j'ai donc foncé dans votre texte que j'ai trouvé savoureux :-)
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci beaucoup ma chère Ode
·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Hahaha ! Un festival de jeux de mots tous plus savoureux les uns que les autres dans ce conte drôlatique, coquin et cocasse, narré d'une main experte et vigoureuse ;)
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Oh merci cher Richard pour ce commentaire drôlement savoureux et encourageant
·
Image de Sibipa
Sibipa · il y a
Je vais regarder ma baignoire autrement et la garnir sans plus tarder d'éponges colorées...et aussi des bougies... Votre texte donne des idées en cette période de fête... Je n'ai pas trouvé votre texte cru, il parle d'érotisme et ce n'est pas un sujet facile à traiter, vous vous en sortez avec humour.
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci beaucoup Sibipa d'avoir pris le risque de passer par cette baignoire féerique. Je suis heureuse que vous l'avez appréciée.
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Je veux une baignoire comme ça avec tout le matos qui va avec, ou je pleure ! Bravo, Eléna, pour ce déferlement d'érotisme, parfois cru, parfois géant, mais toujours truculent (sans jeu de mots laids). J'ai fredonné une vieille chanson pendant ma lecture : "Et Vlan passe moi l'éponge..."
https://www.youtube.com/watch?v=F-ZrgnQQn6E

·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci beaucoup pour votre passage, pour moi c'est toujours un vrai plaisir de vous recevoir Jean!
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Merci pour vos mots très gentils, Elena !
·
Image de Serge Debono
Serge Debono · il y a
Un grand bravo Elena ! L'érotisme est un art délicat souvent malmené, merci de le sublimer.
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
mais tout le plaisir est pour moi cher Serge. C'est moi qui vous remercie pour ce commentaire encourageant qui me réchauffe le cœur!
·
Image de Serge Debono
Serge Debono · il y a
C'est amplement mérité. J'espère que vous renouvellerez l'expérience.
·
Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
Il faudrait présenter Bob l'éponge à Fée l’Éponge parfumée.
Une histoire qui mousse et déborde d'imagination.

·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Voilà une excellente idée qui m'a bien amusée. Merci pour votre soutien ma chère Gouelan!
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Ma Chère Elena, je ressors tout juste de cette charmante baignoire qui a bien failli m'engloutir tout raide!... Votre plume est habile et c'est un vrai délice que de baguenauder au gré des caprices de votre éponge enchantée. Votre style fluide et poétique porte haut les couleurs d'un érotisme singulier, croyez-en un amateur gourmet ! :-)). Votre imagination titille avec bonheur les contrées rabelaisiennes et l'on s'abandonnerait volontiers à votre jardin d'Eden revisité par une horticultrice hors pair. Bravo encore et au plaisir de vous lire à nouveau.
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Cher Jocelyn,
si vous saviez combien votre commentaire d'amateur gourmet me réchauffe le cœur. Merci

·
Image de Maour
Maour · il y a
Plume coquine dans tous les sens du terme ;)
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Cela vous dire quoi "coquine dans tous les sens du terme"? Vous pouvez un peu développer s'il vous plaît?
·
Image de Maour
Maour · il y a
Très drôle!
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
C'est bête, j'ai que des gants de toilette !.......Je vais regarder les éponges autrement !....
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
les éponges magiques sont un peu comme certaines comètes, cela passe assez rarement.
·
Image de Raphaël
Raphaël · il y a
Un petit cul serré dites vous ?
·
Image de Gerard du Vingt-quatre
Gerard du Vingt-quatre · il y a
J'ai adoré Elena ! Bon Noël à toi.
Bises.

·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci cher Gerard pour votre gentil commentaire, bonnes fêtes de fin d'année à vous également.
·
Image de Gerard du Vingt-quatre
Gerard du Vingt-quatre · il y a
Belle st sylvestre chère Élénna ! ;-)
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
Plouf.... en tant que fée.... éponge.... et.... parfumée.... je dis bravo.... pour ce trempouillage nocturne et efficace !
Au diable la pudibonderie et les pudibonds.... appelons un cul, un cul et le vertige n'en sera que meilleur. Laissons le jaillissement jaillir et le frémissement frémir dans l'aquatique qui est doux mais pas que.... que.... queue.... oh oh.... la profondeur florale est abyssale et tentante pour notre Gilbert qui n'en est pas à son coup d'essai.... oh oh.... au diable la vulgarité... osons ce qui se suce et ce qui se lèche et ce qui s'enfonce et ce qui s'absorbe et ce qui se déglutit et ce qui fait de la féérie.... et la fée rit de tant de bulles dans le bain qui fait slourp quand on plonge la tête sous l'eau et pas seulement sous l'eau...
La poésie est partout où on veut bien la voir.... encore faut il être capable de la deviner et de s'en emparer !
Peut-être, aurais je ajouté un peu plus d'impatience et de désir.... un peu plus de subtilité dans les soubresauts érotiques et dans les rêveries sensuelles de l'épouse.... pour aller un tout petit peu plus loin dans le bain de mousse tentatrice..... tant qu'à oser..... osons le raffinement qui surprend et qui coupe le souffle et qui éponge la sueur qui sent si bon !!!!
Alors, merci Eléna !

·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
merci beaucoup Madame Lafée d'intervenir au bon moment avec votre commentaire magique qui ouvre de nouvelles perspectives, il y a tant de baignoires dans le monde et tant de choses féeriques encore à accomplir que cela me donne le vertige et l'envie de persévérer avec les bulles improvisées . Il est vrai que j'ai laissé un peu de côté l'épouse abandonnée à gérer toute seule les bienfaits des empreintes aquatiques et tous les délicieux imprévus qui vont avec. Mais son tour viendra et cela va secouer les embryons endormis et faire tremper des biscuits à l'heure du goûter. Joyeuses fêtes à vous et laissons faire le Père Noël!
·
Image de Loodmer
Loodmer · il y a
Jouissif. A part qq coquilles, cette prose nous embarque bien
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Pour moi c'est un honneur de vous avoir à bord. Merci d'avoir pris le risque de tenir tête à ma fée qui se croit tout permis. Un grand merci à vous Loodmer!
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Au fait, j'ai pris une douche, ben rien .....
·
Image de Loodmer
Loodmer · il y a
Ça marche pas avec les douches, il faut être dans le jus
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Tout à fait d'accord avec Aubry Françon chère Elena, faire œuvre littéraire ce n'est pas que les papillons ou l'arc en ciel. Il est évident que certains se pinceront le nez, mais ce ne seront que des Tartuffe qui ne veulent jamais voir le sein, tout en y mettant la main. Moi je dis bravo, j'adore et j'assume pleinement mes choix. Ne retire ni n'ajoute rien à ce texte, s'il fait débat, c'est qu'il est en plus utile.
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Mon cher Pascal, merci pour ce commentaire si encourageant qui me réchauffe le cœur!
·
Image de Aubry Françon
Aubry Françon · il y a
Drolatiquement coquin, érotiquement espiègle, une divagation littéraire colorée sans vulgarité et qui, seulement effraiera les pudibonds.
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Ah Aubry, si vous saviez combien votre message me fait du bien! Merci beaucoup pour votre soutien que j'apprécie énormément!
·
Image de Soseki
Soseki · il y a
Oui, si nous savions ce qui se passe dans la tête de notre homme quand il prend un bain .....quelle histoire drolatique !
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Merci beaucoup pour votre passage chère Soseki!
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Bon ... Je vais aller prendre un bain ☺☺☺
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Ah, c'est trop tard pour le bain, désolée. Il s'agit d'un type de service particulier pour lequel il faut réserver bien en avance. Mais c'est très gentil à vous d'être passé en tout cas!
·
Image de Michel Allowin
Michel Allowin · il y a
Un pasage vers l'étrange que cette baignoire
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
J'adore ce mot "passage" avec tout le potentiel caché qu'il comporte et qui me fait rêver. Merci beaucoup cher Michel pour votre soutien!
·
Image de Damien Malène
Damien Malène · il y a
Wouhaouu ! Quelle imagination débridée ! Ça part de presque rien (enfin disons-le vite) et ça atteint progressivement des sommets himalayéens, C'est un délire érotique que vous avez laissé galoper les rênes sur le cou, plein de clins d'oeil au lecteur, où le volcanisme des actions et leur conduite jusqu'à leurs extrêmes, s'illustrent de la fête des cinq sens, le toucher - le dos frotté, la vue - le lotus etc., l'odorat - l'éponge parfumée, le goût - les cerises sur le gâteau. Une vraie jouissance dont tout le monde profite dans un tourbillon fou qui mêle Gilbert, la Fée, l'éponge et la baignoire, la mousse,...
Même Madame Gilbert trouve son compte dans les restes de ce festin.
Ça peut être lu comme une parodie poétique et moqueuse du sérieux descriptif des textes érotiques que l'on trouve souvent, ici ou ailleurs, sous la plume des novices du genre qui les conçoivent comme des descriptions technico-anatomiques de manuel de salle d'attente de sexologue (enfin j'imagine que c'est ce qu'on trouve dans ces salles d'attente). Je suis certain que vous avez fréquenté Rabelais dans une vie antérieure.

·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Cher Damien votre commentaire si sensitif qui me réchauffe le cœur et me donne la pêche la cerise et l'abricot à la fois, puis cela me donne envie de relire Rabelais, me reconnecter à son sang chaud et à ses divagations poétiques. Je suis sûre que mes petites fées vont beaucoup l'apprécier. Merci d'être passé en tout cas, je suis touchée.
·
Image de Duje
Duje · il y a
Ho là ! un nouveau cru tout cru , une éponge magique vicieuse qui mérite la trique . Je ne suis pas de ceux qui plaignent Gilbert , tant pis s'il s'est fait enc..(avoir) , il n'avait qu'à prendre les devants ..;
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
On sent bien là l'homme d'expérience, chapeau! Merci beaucoup cher Duje pour cette intervention si touchante!
·
Image de Duje
Duje · il y a
N'exagérons rien néanmoins
·
Image de Skimo
Skimo · il y a
Si les femmes savaient ce qui se passe quand elles restent à dormir à côté de leur mari. Et pour les maris, l'éponge n'est peut-être pas la solution. Freud aurait certainement aimé analyser ce texte héhé.
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Enfin, j'espère bien pour Freud qu'il ne passait pas tout son temps à analyser. Merci beaucoup cher Skimo pour votre soutien.
·
Image de Jusyfa
Jusyfa · il y a
pauvre de moi ! je n'ai qu'une douche à la maison !
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Mais les fées sont si douées qu'elles s'en accommodent. Merci beaucoup pour votre passage Jusyfa!
·
Image de Didier Poussin
Didier Poussin · il y a
Quelle surprise ce final mais où donc ce fameux Gilbert , dans les filets des mystères peut-être
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Quand les fées s'en mêlent on ne peut pas passer entre les mailles du filet. Merci d'être passé Didier!
·
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Quelle fête ! J'ai envie de plonger dans le bain tout de suite !
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Enfin, il faut voir ça avec la fée, mais je crois qu'il y a une liste d'attente.. Merci Vivian!
·
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Je vois ça !
Alors, non merci.

·