2
min

La chute de l'arbre,

Image de Alain Derenne

Alain Derenne

18 lectures

3

Le petit chemin caillouteux qui virait sur ma droite et me faisait faire un grand
tour, avant de revenir gentiment vers la maison en une pente descendante, ce qui
me permettait de souffler un peu, oui c'était certainement la partie de mon parcours
matinal le plus sympa, celui que je préférais, la forêt y était si dense que l'on aurait
pu penser qu'en une dizaine de foulées on n'aurait pu effectivement voir les prés
juste derrière, mais plus que partout ailleurs ; la forêt de bouleaux et de hautes
fougères faisait ressembler celle-ci en une forêt primitive, des chênes trapus y
disputaient leur espace à des jeunes pousses qui menaçaient d'envahir même ce
petit chemin.
Et dire que je n'avais jamais pris autant de plaisir à courir que ces jours-ci, mais
pourquoi, peut-être pour oublier, me ressourcer, me sentir à nouveau jeune, me
souvenir, courir dans la nature et oui, revivre...
Et puis tous ces arbres, si nombreux, si énormes, pour certain plus que bi ou tri
centenaires, une puissance comme une source de jouvence, j'étais là dans mes
pensées quand «crac» un bruit comme celui d'un grand cerf qui foule les branches
d'arbres tombées au sol ou peut-être un chevreuil ou un cochon, mon esprit se plut
à vagabonder, puis, «re-crac» alors là, pas le bruit d'un animal qui marche, mais
un bruit plus fort, comme le pas de quelqu'un de costaud, comme si une personne
était là derrière les touffus, à me surveiller, l'impression qu'il devait se tenir au
tournant du chemin, drôle d'impression qui me fit accélérer le cœur, pourtant je
savais que cela était impossible, personne n'aurait pu traverser le pré en contrebas
sans que je m'en soi aperçus, et malgré mes tentatives pour être plus rationnel, cette
drôle de sensation persistait, je me sentais épié, suivi des yeux et à mesure que je
dévalais cette dernière partie du chemin, une volée de corneilles s'envola, un geai
passa en vol rapide entre les arbres, normalement j'aurais été ravi de ce spectacle,
mais là je fus tellement surpris que je faillis par ce vacarme qui me fit sursauter
m'étaler, un autre «crac» énorme celui-ci, bien plus puissant que les autres et un
«boum» énorme comme une chute, un arbre venait de perdre la vie et j'avais par
sa faute, failli perdre la mienne, mais plus de peur que de mal, juste quelques
écorchures aux genoux et une bonne suée, et la fin de mon jogging dans les bois
pour un petit moment.... Ouf.!!!..
( il me revient en mémoire un bouquin que j'avais beaucoup aimé de Fred Vargas :
L'armée furieuse, une histoire de grande chasse autour d'un village de Normandie,
oui l'histoire d'une drôle de fratrie maudite et de grands vacarmes annonçant des
fantômes sur le chemin de Bonneval et dans les grands bois alentour ).

Thèmes

Image de Nouvelles
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
L'agonie désespérée de l'arbre est presque celle d'un humain mais de quel arbre s'agit il ? Un bouleau ? Un chêne ? Un châtaignier ? Un frêne ? Un hêtre ?
C'est bizarre mais ce lieu m'est presque familier.
Merci

·
Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
Une forêt mi châtaigniers mi chênes avec par-ci par là quelques bouleaux et dans un coin un frêne et un hêtre... la Creuse profonde, les bois de Chabannes.
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
Ah oui oui, j'imagine bien. Je connais plus le coin de Boussac et l'Allier.
·
Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
De naissance je suis de Montluçon...
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
Moi aussi !!!!!!
·
Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
Waouh, mes grands-parents maternelle habitaient "La peille" en face de Fonbouillant
·
Image de Thara
Thara · il y a
Une histoire qui finit bien, malgré tout...
·
Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
Oui, merci pour le petit mot Thara.
·
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Un récit prenant et bien construit qui nous emmène sur le chemin de l’inquiétude ! Merci pour le partage.
·
Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
Merci pour la lecture et le petit mot.
·
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Avec plaisir :-)
·