La bulle et la carapace

il y a
10 min
668
lectures
168
En compétition

Un souhait, une tentative, un désir: partager les émotions... Contemplatif dans l'agir, je vogue, toujours en quête d'expériences, de rencontres... Marche et méditation, lecture, écriture  [+]

Image de Été 2020

I

C’est la fin de l’hiver. Dans un val isolé se dresse une cabane de berger, en rondins de mélèzes. À l’intérieur, on peut voir un foyer couvert de suie, trois bougies et une boîte de sel sur une planche. Un fagot de bois mort s’appuie contre un mur. Devant le fenestron, un vieux banc et une table sur laquelle sont posés un cahier et un crayon. J’enroule le matelas sur lequel je viens de dormir. Il fait encore nuit, j’ai déjeuné copieusement, autant pour prendre des forces que pour alléger mon sac à dos. Je sors, les étoiles sont nombreuses. C’est bon signe.
Je marche pendant quatre heures sur un sentier bordé de sapins et de mélèzes. La pente est régulière, j’ai réglé mon pas. Soudain, juste en sortant de la futaie par un virage en épingle, j’entends la voix retentissante de la cascade Sainte-Catherine. D’une hauteur vertigineuse, ses lourdes eaux plongent dans un bassin tourbillonnant. De part et d’autre, des retenues forment des mares. Après m’être déchaussé, je pénètre dans la plus grande d’entre elles. L’eau est glaciale, d’un vert limpide. Je sors rapidement et m’allonge sur un grand rocher plat. Je m’habitue au bruit. Je me sens en communion avec ce qui m’entoure. Je m’endors et un songe me visite : assis au clair de lune que strient des branches nues, je pénètre dans le rêve des dieux, les dieux qui voient les hommes, jouets de leurs passions. Je me réveille, les pieds encore humides. Mon somme a duré quelques instants, c’est suffisant pour que je me sente reposé.
À partir de là, commence l’ascension du Col de Chétive à travers un immense éboulis surplombant la Cabane des Pierres dans laquelle j’ai dormi. Des chamois traversent régulièrement cet éboulis. Il me faut deux heures pour arriver au col, faisant de brefs arrêts pour boire. La vue est splendide : la vallée encore plongée dans la brume, les sommets alentours révélant le lever du soleil, le Vieux Chaillol dominant la chaîne des Écrins, parsemée de névés. Je regarde, inlassablement. J’ai pourtant fait cette randonnée des dizaines de fois.
Juste après le col, une harde de chamois s’éloigne en bonds gracieux. Là se dessine le chemin de ronde, facile à pratiquer, hormis quelques passages très étroits. Un croisement de sentiers laisse le choix entre descendre vers une maison forestière, ou bien continuer vers le col de Gleize. Sans hésiter, j’emprunte le chemin qui très vite s’ouvre sur un cirque gigantesque et verdoyant. Avec mes jumelles, j’observe un troupeau de mouflons. Je pose mon sac, mastique lentement quelques fruits secs et deux carrés de chocolat, puis bois deux gorgées d’eau. Des marmottes apparaissaient à tout moment. Un tétras lyre s’envole d’un rocher, assez proche pour que je le reconnaisse à l’œil nu.
Ce cirque est composé de plusieurs monts et le sentier suit ses courbes sur de nombreux kilomètres, alternant les vallons et les pâturages, puis pénètre dans un bois de mélèzes. La terre y est très humide, bosselée par le passage des troupeaux de vaches. J’arrive ainsi au col de Gleize qui surplombe le Champsaur. Je m’assois sur une marche, devant le refuge et mange une poignée d’olives, du pain, du saucisson, un morceau de fromage et une pomme. Après une brève sieste, je me prépare pour le chemin du retour. Avant de repartir, je lève les yeux vers le Pic de Gleize, géant tutélaire du lieu, et j’ai une pensée pour André, un homme qui fut mon ami et qui n’est plus de ce monde.
















II

André était potier. Il vivait à Villar-Loubière, petit village du Valgaudemar. Il était de petite taille, mais robuste, les cheveux bruns et une courte barbe grise. Il était vêtu en toutes saisons d’un pantalon de velours côtelé et d’une chemise à carreaux. Son visage tanné par le soleil et le vent, ses yeux d’un bleu limpide le caractérisaient. Il habitait une grande maison de pierre et de bois. Son atelier occupait tout le rez-de-chaussée.
Au fond de cette pièce reposaient toutes sortes de terres : des argiles, du grès à céramique, de la terre à faïence, du feldspath, de la marne, chaque paquet enrobé d’un film transparent. Sur le côté, posées à même la paille, gisaient des terres chamottées. Le tour et le tabouret étaient anciens, seule la girelle semblait récente. L'immense four à bois occupait tout un mur. Sur des planches faisant office d’étagères, de nombreuses pièces s’alignaient les unes près des autres. André créait surtout des poteries utilitaires, des vases, des saladiers, des coupes, ansées pour la plupart. Certaines pièces étaient modelées, de véritables travaux d’artiste.
Un bloc de marbre brut, posé sur le côté, comme en attente de l' inspiration pour réaliser une sculpture. Sur l’établi s'étalaient divers outils servant à la gravure, à la disposition d’émail et à l’affinage.
Une rangée de patères alignait des blouses et des tabliers. Au-dessus, une petite niche blanchie à la chaux attirait l’attention. À l’intérieur brûlait en permanence une veilleuse dont la lumière vacillante éclairait un espace vide.
Au-dessus de l’atelier, l’appartement, constitué d’une cuisine, d’une grande pièce lambrissée, d’une chambre occupée par un grand lit assorti à une armoire rustique et d’une salle d’eau éclairée par un fenestron tourné vers l’est.
La maison était entourée d’un vaste espace. À l’écart d’un potager clôturé, paissaient une dizaine de caprins, ces chèvres alpines et farouches. Chaque soir, André faisait la traite, gardait un peu de lait pour son usage personnel et fabriquait des fromages, notamment des briques et du cabécou, qu’il présentait sur une planche recouverte de paille. Il vendait également toutes sortes de miels qu’un de ses amis du village voisin laissait en dépôt. Les randonneurs achetaient volontiers les divers produits présentés.

André habitait la vallée depuis une vingtaine d’années, après avoir été compagnon du devoir à Marseille. Il obtint un CAP puis fit le tour de France afin de passer le Brevet de Maître. On peut voir gravés sur le linteau de sa maison le compas et l’équerre. Il choisit de faire son voyage en Italie, à Bolzano. Le maître était tailleur de pierre, mais également potier. C’est là qu’André découvrit sa vocation. Il devait rester trois semaines, il resta un an, puis vint s’installer dans cette vallée des Alpes du Sud.
Il ne quittait sa maison que pour partir en montagne ou bien se ravitailler à Saint-Firmin, un bourg situé à une douzaine de kilomètres. Il recevait rarement des visites, ses amis de la vallée respectaient sa solitude tranquille. Un après-midi, alors qu’il travaillait dans son atelier, il entendit une voiture s’arrêter. Il reconnut la voix de Laurent qui s’annonçait. Laurent était natif de Saint-Firmin, il était menuisier et avait souvent aidé André pour quelques aménagements. Depuis presque un an, il fréquentait une institutrice, Sabine, et tenait absolument à la présenter au potier. Après avoir frappé à la porte, sans attendre de réponse, ils entrèrent. André était en train de passer l’émail sur une coupe de fruits, travail qui demande précision et concentration. Il proposa aux visiteurs, soit de l’attendre à l’étage, soit d’aller faire un tour et de repasser une heure plus tard. Ils choisirent de faire une balade. André leur dit qu’il serait alors l’heure de l’apéritif : « Revenez avec du vin et du pain, je m’occupe du reste et nous passerons la soirée ensemble ».
Vers dix-neuf heures, le couple était de retour avec, comme convenu, du pain et du vin, mais également des olives et d’autres provisions. Le potier avait terminé son travail depuis un moment et préparé une tourte aux épinards. Entre Sabine et André, un chaleureux contact s’établit aussitôt. Ils mangèrent tout en discutant, Sabine questionnait leur hôte, sur son travail et sur sa connaissance de la montagne. André répondait avec simplicité, parlant peu, posait également quelques questions, puis le silence s’installait et cela ne gênait personne. Laurent écoutait, puis racontait des anecdotes, ponctuées de fous rires. André offrit une dernière tournée de Génépi fait maison. En prenant congé, Sabine proposa de se revoir chez elle, la semaine suivante. Le potier remercia, mais sans rien promettre.
Avant de se coucher, André resta un moment assis sur une marche en pierre, devant sa porte. Les étoiles scintillaient, il n’y avait pas de lune. Il retrouvait le silence et la solitude.

André était un homme silencieux, pudique. Il s’entendait bien avec les gens, mais il y avait en lui une réserve, un état contemplatif. Quand il n’était pas occupé dans son atelier ou bien avec ses chèvres, il faisait de longues randonnées en montagne. Avec ses jumelles, il observait les chamois, les bouquetins, les chevreuils, les marmottes ; il scrutait le ciel pour admirer le vol des faucons, des gypaètes barbus, des chocards à bec jaune. Parfois, en été, il grimpait sur un monticule, au-dessus de La Chapelle, car il savait qu’un couple d’aigles royaux nichait dans les rochers et il pouvait attendre des heures afin de les voir, leurs ailes déployées, d’une envergure formidable, portés par les courants ascendants, prêts à fondre sur leur proie, une marmotte le plus souvent.
Bravant la législation du Parc Naturel des Écrins, il cueillait avec parcimonie toutes sortes de fleurs qu’il faisait sécher dans un pressoir qu’il avait confectionné. Il possédait un grand nombre de feuilles en papier vélin sur lesquelles se présentaient des campanules, des primevères des Alpes, des colchiques, des orchis de Fuchs, des Aspergettes, des coucous, des lys Martagon. Et encore bien d’autres trésors botaniques.

André aimait faire découvrir ses randonnées favorites. À l’exception de la montée du Lac Noir, la seule qu’il faisait toujours seul. Ce parcours était pour lui un paysage inscrit dans la mémoire, un retour aux sources, un cheminement éternel.


III

Je fis sa connaissance il y a presque dix ans. En montant vers la Chapelle, je m’étais arrêté chez lui, pour acheter du miel. J’avais l’intention de passer la nuit au refuge de Vallonpierre, plus petit et moins touristique que le Gioberney, et de monter vers le Pic du même nom, ou, si je trouvais un accompagnateur, de faire le fameux Sirac, culminant à 3441 mètres. Je racontais cela au potier, qui d’emblée me tutoya et me demanda mon prénom, après s’être présenté :

— Moi, c’est André.

Je répondis en souriant :

— Moi, c’est Pierre.

Il sourit également. «

— Beau prénom !

La glace était rompue, si glace il y avait eu ! Me fixant de ses yeux très bleus, il me dit que le meilleur refuge du secteur était sa maison. Je lui payai le miel, le mit dans le coffre de ma luxueuse Lada de troisième main, et sortit mon sac à dos. Je ne savais pas encore l’importance de cette rencontre, mais j’étais surpris par la simplicité et l’évidence de mon installation chez lui. Le lendemain, nous partîmes avant l’aube, ni pour Vallonpierre, ni pour le Sirac, mais vers le Pas de l’Olan. Pourquoi ? Parce qu’André l’avait décidé !


Nous passons, ma famille et moi, tous les étés dans le Champsaur, situé dans le département des Hautes-Alpes, où nous avons trouvé et acheté une ferme sobrement rénovée et pourvue d’un confort suffisant pour de jeunes enfants. Nous faisions, toujours en famille, des marches en montagne. Les enfants ont grandi et nous pouvons maintenant faire à nouveau de grandes randonnées, en couple ou avec des amis. Depuis ma rencontre avec André, chaque année jusqu’à son décès il y a deux ans, je lui rendais visite et passais deux ou trois jours avec lui. Nous avions de passionnantes conversations, plus intimes d’année en année. Nous partions découvrir ou redécouvrir des sommets, des cascades, ou des lacs d’altitude. Un soir, il me déclara que nous partirions de nuit, avant l’aurore, vers le Lac Noir. Je ne dis rien, me retenant de lui poser quelque question.
Le lendemain, nous gardions un silence pudique, presque solennel. Lever, toilette, petit-déjeuner, vérification du matériel et départ se firent avant le jour. D’emblée, la montée était rude, André marchait devant, comme toujours, et il marchait d’un bon pas, ne s’arrêtant que quelques instants pour boire régulièrement deux gorgées d’eau. Nous fîmes halte après trois heures d’ascension, le soleil était encore bas. Mon compagnon s’assit près de moi, plus près que d’habitude et sans préambule me fit une confidence qui me permit de mieux comprendre son mode de vie et son état d’esprit.

— Cette randonnée du Lac Noir est la dernière que je fis avec ma femme. Elle s’appelait Marie. Peu après, elle tomba malade, gravement, et mourut quelques semaines plus tard, à l’hôpital de Gap. Tu sais, Pierre, je n’ai pas toujours vécu seul, j’ai été marié, et heureux. Marie était institutrice à Corps, fille de paysans. Sais-tu qu’en russe, une seule lettre différencie les mots paysan et chrétien ? Marie est morte il y a vingt-cinq ans et je ne parviens pas à accepter cette disparition. Ma vie est comme une marche en dehors du chemin. Ce n’est ni de la tristesse ni de la colère. Je ne saurais décrire mon état d’âme. Ma conscience se brisa en mille éclats, exactement comme un vase qui tombe sur le sol. Je décidai alors, en mémoire de Marie, de construire un autre vase. Je puisai du plus profond de mon âme la force nécessaire pour vivre une deuxième vie, consacrée au travail, à l’amitié, à l’écoute de la nature, de l’harmonie du cosmos. Le souvenir de Marie ne m’a pas quitté un seul jour. Vois-tu Pierre, plus je vieillis, plus j’ai besoin de me recueillir, de m’apaiser.

Ainsi, cet homme, ce potier incarnant la force, l’équilibre, l’altruisme, était un survivant, un homme brisé en train de se reconstruire. Je perçus le secret de cet homme, son extraordinaire courage, sa fidélité inébranlable. Je le regardai dans les yeux, ces yeux d’un bleu limpide, il me répondit en souriant faiblement. Il se leva, regarda le ciel et, toujours en me souriant, me donna une tape sur l’épaule :

— Allez, viens, on a encore du chemin à faire !

André n’aborda plus jamais ce sujet. Je suis convaincu que par le fait de m’emmener au Lac Noir et de me dévoiler son drame, il avait décidé de sceller notre amitié.

IV

Il y a trois ans, au début de l’automne, je reçus un appel de Laurent, un proche ami du potier, le vieux sage comme il disait, ce qui agaçait André, mais ils en riaient. Nous avions passé quelques soirées très agréables tous les trois. André avait été hospitalisé à Gap, pour ce qui semblait être une pneumonie. Je m’inquiétai aussitôt, sachant que pour qu’il accepte de simplement consulter un médecin, il en fallait beaucoup. Je m’organisai au mieux et montai deux jours après. J’eus la chance de rencontrer le médecin du service qui eut l’amabilité de me donner toutes les précisions. André avait passé une bonne partie de l’hiver malade, souffrant d’une bronchite qu’il négligeait, soignant sa toux et sa fièvre avec des infusions et du miel, exceptionnellement du paracétamol quand il ne pouvait plus travailler. Jusqu’au jour où il perdit connaissance dans son potager. Heureusement, c’était un vendredi, le jour de passage de Paul, l’apiculteur, qui appela aussitôt les secours. Des examens complets furent effectués, sans résultats alarmants, sinon une sérieuse pneumonie. André sortit moins d’une semaine après, contre l’avis du corps médical, après avoir signé une décharge. Avec les beaux jours, un relatif allègement de son travail et sa volonté dont je connaissais désormais l’origine, le potier passa le printemps et l’été en bonne forme. Cet été-là, j’allai le voir à deux reprises, désireux de lui tenir compagnie, tout en prenant plaisir à être en sa présence et écouter inlassablement les expériences de sa vie. Je voulais également me faire une idée de sa santé et le convaincre de ne pas attendre, s’il se sentait mal, d’appeler le médecin aussitôt. Nous fîmes quelques balades, plutôt que des randonnées, car il était devenu fatigable.
Un soir, la veille de mon départ, après avoir rangé le matériel et nous être lavés, puis mangé silencieusement une copieuse salade de tomates, nous nous sommes assis sur une marche devant la porte et avons observé le ciel qui s’assombrissait. La première étoile apparut et bientôt, la nuit profonde, une nuit sans lune, recouvrit la vallée. André me montra le ciel immense et me décrit les constellations. Il entra chercher une grande couverture, éteignit toutes les lumières et, à plat dos dans le pré, nous fument absorbés par la contemplation de l’infini.
Après un long moment, André parla, sans tourner la tête, comme s’il était seul.

— Nous naissons protégés d’une bulle dont la fine cloison est translucide. Au cours de l’existence, nous rencontrons des épreuves, des émotions, des violences, de la peur. La membrane de cette bulle se sclérose, se transforme en coquille de protection de plus en plus épaisse et rigide. Cela devient une véritable carapace qui nous enferme et nous fait souffrir. Cette carapace est lourde à porter, nous devons à tout prix nous en libérer, respirer à nouveau. C’est le travail de toute une vie.

Quand il se tut, je me rendis compte qu’en quelques mots, il avait décrit un cycle, une boucle qui se clôturait. Trois semaines plus tard, Laurent m’appela.

Mon vieil ami André est dans sa chambre d’hôpital, sous perfusion, pâle, amaigri, son regard, que j’ai toujours vu rayonnant, est éteint. Je lui prends la main, cette main qui a tellement travaillé, il me presse faiblement les doigts, me regarde, m’offre un sourire, une lueur dans le regard, essaie de me parler, il chuchote et je parviens à entendre ses derniers mots : “… retarde tant que tu peux le moment…”. Il reprend son souffle, chuchote encore mais je n’entends que le dernier mot “… carapace”.

168
168

Un petit mot pour l'auteur ? 270 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Randolph
Randolph  Commentaire de l'auteur · il y a
Dédié à ceux qui furent mes guides, mes maîtres :
Les montagnards, les bergers.
Pierre, moine zen qui m'initia.
Pierre, mon professeur d'Aïkido et les maîtres japonais, Yama..., Sao..., Saï...
La vie, un maître également.

Grâce à HERKER_HERMELIN, je suis amené à partager deux photos, dont celle ci-dessous illustre le texte. https://short-edition.com/fr/oeuvre/strips/montagne-2-1

Image de Louisa
Louisa · il y a
Je soutiens à nouveau ce texte qui m'a beaucoup touché. Bonne chance
Image de Gina Bernier
Gina Bernier · il y a
Randolph, un hommage à vos maîtres, vos guides,et la vie qui nous enseigne comment l'aborder sans heurt et en l'appréciant. Vos descriptions donnent à penser que vous êtes toutes ces personnes à la fois car chacune vous a beaucoup apportée, le savoir,l'amitié, l'intimité et des confidences. Une leçon de vie qui ne se trouve pas dans les livres.J'aime
Image de Randolph
Randolph · il y a
Que vous répondre ? Effectivement, il y a un peu beaucoup de moi dans ce récit...
Merci pour votre lecture et votre sympathique commentaire.
Bonne journée, Gina ! (ou Caroline !)

Image de Gina Bernier
Gina Bernier · il y a
J'avais oublié de voter désolée ,j'espère qu'il n'est pas trop tard.
Image de Randolph
Randolph · il y a
C'est très gentil de vous en soucier, Gina, mais non, ce n'est pas trop tard. Et même, l'essentiel est que cette nouvelle vous a plu ! Si le texte se retrouve en finale, à vous de décider si vous le soutenez à nouveau....(je ne sais pas du tout quand seront sélectionnés les finalistes). Si vous avez le temps, il y a un ou plusieurs poèmes relativement nouveaux sur ma page, qui sont en libre...Bonne fin de journée.
Image de Nicole Loth
Nicole Loth · il y a
Merci pour cette belle randonnée de vie et ces belles rencontres d'amitiés et de partages. Belle journée Randolph. Amitiés
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Nicole !
Amitiés partagées,
Randolph

Image de Philippe Clavel
Philippe Clavel · il y a
un joli texte sur la montagne et l'amitié qui respire le vrai
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Philippe, il y a beaucoup de vécu en effet...
Image de Vivipioupiou77
Vivipioupiou77 · il y a
un bel hommage à l'amitié et une invitation à découvrir de beaux paysages......
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup Vivi !
Image de Mahmoud Touleimat
Mahmoud Touleimat · il y a
Très beau texte. Très touchant....
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup, Mahmout. Je suis content que vous appréciez ce texte !
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
la montagne ça vous gagne.... Bravo pour ce texte .... Mon vote et merci pour votre passage sur ma page....
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci à vous, Djany, et bonne soirée !
Image de Parfumsdemots Marie-Solange
Parfumsdemots Marie-Solange · il y a
Émouvant , très beau texte !
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup, Marie-Solange !
Image de France Passy
France Passy · il y a
On n’écrit pas tant que cela sur l’amitié. C’est un beau portrait avec celui de la montagne en filigrane et parfois au premier plan.
On sent une grande sincérité dans ces échanges : comme cela fait du bien !

Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup, France ! Votre commentaire aussi fait du bien ! Bonne journée.
Image de Michel Armand Demai
Michel Armand Demai · il y a
J'ai bien aimé, très touchant et captivant, d'autant plus que moi aussi j'ai fait des années d'Arts Martiaux, Judo et Ju-jitsu, (et aussi un peu d'aïkido), et je comprends l'affection et le respect qu'on peut avoir pour le Sensei. De plus, c'est le genre de sport qui vous élève spirituellement.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Voilà qui me fait très plaisir ! Merci pour votre lecture.
Image de Mica Deau
Mica Deau · il y a
Une randonnée bien plaisante, riche de vie, de profondes connaissances. Merci !
Image de Randolph
Randolph · il y a
C'est moi qui vous remercie ! Bonne soirée.
Image de Cali Jane
Cali Jane · il y a
La vie nous oblige a forger une carapace autour de nous, si nous voulons tant soit peu nous proteger. J'aime cette nouvelle amitié et amour.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Janine. Bonne soirée.
Image de Soseki
Soseki · il y a
Il y a des êtres qui vous ouvrent à la vie ,aident à vous construire , un bel hommage à cet André, homme de la terre et des étoiles ...
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup Soseki !
Image de Julien1965
Julien1965 · il y a
Je suis bouleversé par votre texte. Bouleversé par votre écriture lumineuse et le parcours d'André. Je vous souhaite une très belle journée !
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup Julien. Votre commentaire est très sympathique, j'espère qu'un tel bouleversement ne vous a pas empêché de liker ! :-))
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
le détours valait la peine, un texte très émouvant, simple et lumineux, en visions éthérées de nature et senteurs, en échanges humains profonds, du grand art!
ce texte me fait penser par analogie à la magnifique nouvelle de Jean Giono "le planteurs d'arbres" et la magique retranscription en film d'animation mais surtout me touche particulièrement parce que planait en permanence la présence lumineuse de notre ami commun Michel Jarrié!
je partage sur mon fb, pour quelques lecteurs de plus en paraphrasant le titre du premier ouest-terne spaghetti de Sergio Leone!!

Image de Randolph
Randolph · il y a
Ça c'est un commentaire du tonnerre ! Ça flashe de lire ça. Mais t'inquiète, l'humilité de l'écrivant n'est pas entamée. Merci Patoche
Image de Bruno Adjignon
Bruno Adjignon · il y a
Un commentaire en M.P. cher Randolph.
Image de Davina Cazalbou
Davina Cazalbou · il y a
Je suis d'ordinaire lectrice de textes courts, mais suite à votre invitation, j'ai finalement posé mes yeux sur votre texte, pour enfin être aspiré par les mots, qui détaillent le décor en toile de fond et la zen attitude des personnages .
Belle histoire !

Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup Davina pour votre lecture et votre commentaire. Bonne journée. Ensoleillée j'espère !
Image de Christine Śmiejkowski
Christine Śmiejkowski · il y a
Un magnifique récit tout simple de part ses mots mais si profond que j'ai eu une larme à l'oeil à la fin
Image de Randolph
Randolph · il y a
Oh ! Je n'en demandais pas tant ! Désolé pour la larme à l’œil !
Image de Joan
Joan · il y a
Une nouvelle d'une grande profondeur, traversée par la solitude d'un homme vivant en retrait du monde. Ce que J'ai apprécié particulièrement : la sobriété de l'écriture, l'amitié fidèle qui réunit ces hommes, la force de caractère d'André qui poursuit sa vie simplement et puise cette force dans la paix de la solitude, le travail, la nature, et l'amitié. Très belle description de la nature.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Joan pour votre lecture attentive et votre sympathique commentaire. ..au sens propre du terme.
Bonne journée !

Image de Claudine Rêve
Claudine Rêve · il y a
Je n’ai pas de mots...au contraire, si !! J’en ai trop tant les émotions sont ici palpables. Tout ce qu’y est écrit me parle, tout me touche. C’est une très belle, que dis-je, une magnifique histoire. J’aime la beauté, cette nature, des lieux décris, et surtout cette beauté des âmes rencontrées !!!
Bravo monsieur !!

Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup, Claudine, ça me fait très plaisir ! (attention, je vais prendre goût au monsieur !! :-))
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Deux idées dans cette nouvelle:
Un paysage dans lequel on aimerait bien se resourcer.
C'est beaucoup de chance dans la vie quand on peut rencontrer un maitre spirituel.

Image de Randolph
Randolph · il y a
Oui, Atoutva, les deux se complètent. Merci pour ta lecture !
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Une belle tranche de vie :)
Image de Randolph
Image de Blandine Rigollot
Blandine Rigollot · il y a
Voici une très belle histoire (vraie ?), qui puise sa force autant dans le personnage principal que dans le cadre où elle se déroule, car à vous lire on respire l'air de la montagne et on baigne dans sa réalité, faune, flore, effluves, ciel. Profitons de la belle saison pour vivre ce que vous décrivez, avec ou sans André.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Avec ou sans André...ça me va ! Merci beaucoup, Blandine !
Image de François B.
François B. · il y a
Un très bon moment de lecture, très touchant, très émouvant. Et une théorie de "la bulle et de la carapace" qui me parle… (peut-être me suis-je mis à écrire quand ma carapace est devenue trop opaque)
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup François. En prendre conscience est déjà beaucoup...
Image de Margue
Margue · il y a
Magnifique émouvant merci pour ce beau texte
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup, Margue ! Bonne journée.
Image de Safia Salam
Safia Salam · il y a
Une longue histoire... Beaucoup de calme et de sagesse... Et la petite niche avec sa veilleuse, dont on ne comprend le sens et l'importance que plus tard.
Si vous permettez, je viens du forum sur lequel vous invitez à l'œil critique.
J'ai remarqué tout au début deux répétitions dans la construction des phrases.
"Posé sur une planche" "sur une table posé"
Et aussi "je viens d'enrouler le matelas sur lequel je viens de dormir"
Je pense aussi que vous faites des phrases très très courtes, alors que vous pourriez parfois les réunir en de plus longues phrases, avec des subordonnées et des nominalisations. Dans le chapitre II, le verbe avoir est très présent, et pourrait être remplacé en unissant certaines phrases.
J'aime beaucoup que vous preniez le temps de décrire l'environnement et la nature.
Par instant, vous semblez décrire une scène comme un tableau, puis quand la description est terminée le récit reprend son cours. Cela me rappelle un magnifique roman de société de Thomas Mann, les Budenbrooks.

Image de Randolph
Randolph · il y a
Un chaleureux merci pour votre lecture attentive et critique ! Je vais me relire. Encore beaucoup de travail ! Et tant mieux ! Vous évoquez Thomas Mann...dont je suis à des années-lumière...Bonne journée, Safia.
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
Le coeur serré sur les dernières lignes, les dernières paroles, beau texte Randolph. Bon après-midi
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup, Jeanne en B. Désolé pour le serrement de cœur...
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
Mieux vaut un coeur serré que pas de coeur :-)
Image de Liane Estel
Liane Estel · il y a
Vos descriptions sont attachantes, tant celles concernant la nature que celles des sentiments humains. Carapace... La façade des jours...
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Liane pour votre lecture, et votre commentaire !
Image de Ikouk OL
Ikouk OL · il y a
Un trés beau texte Randolph. Je le découvre . Tes amitiés et les émotions qui en découlent ne peuvent que nous toucher. J'aime
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup Ikouk !
Image de Angel
Angel · il y a
J'ai aimé votre nouvelle.
Image de Randolph
Randolph · il y a
J'ai aimé votre commentaire !
Image de Cerise R.
Cerise R. · il y a
Un récit à l’image d’André, pudique et profondément humain. Je telle rencontre est un privilège quand les silences sont un enseignement. Voir le monde à travers un regard comme le sien c’est le redécouvrir et aller à notre propre rencontre. J’ai eu aussi un Sensei qui m’a appris à me connaître et à faire de son dojo une école de la vie. Merci Randolph pour ce texte inspiré et inspirant.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Arigato, Cerise !
Image de Cerise R.
Cerise R. · il y a
Grand sourire !
Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
Bravo pour cet épurement et cette simplicité dans l'expression de votre cheminement, chemin imperceptiblement croqué, entouré d'amis, de maîtres, guidé par la Vie...merci pour ce partage !
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci à vous pour votre lecture et pour ce beau commentaire. Je suis allé faire un tour par chez vous, j'ai aimé et me suis abonné. Bonne journée !
Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
Merci Randolph, c'est un honneur
Image de Randolph
Randolph · il y a
Tout l'honneur est pour moi, cher "hauteur" !:-)
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
C'est un texte d'une grande qualité humaine. La nature comme décor et la main du potier qui façonne le destin. Il y a comme un chemin ésotérique dans ce récit ou chaque élément est une construction de l'âme !
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup Daniel pour ce riche commentaire. Bonne journée !
Image de Boubacar Mamoudou
Boubacar Mamoudou · il y a
Un texte bien mené, j'aime beaucoup !
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Boubacar !
Image de Zérial
Zérial · il y a
J'aime ce texte touchant, une belle histoire d'amitié
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Zérial !
Image de Thara
Thara · il y a
J'ai beaucoup aimé la description de vos paysages, votre façon de raconter vos personnages, l'émotion est y palpable entre chaque ligne...
Merci pour ce beau partage !

Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Thara pour votre lecture attentive et votre commentaire. Bonne journée.
Image de JACB
JACB · il y a
C'est une histoire très émouvante Randolph, un moment de grace auprès de personnages profondément humains dans des lieux qui élèvent l'âme et les sages silences. Le style est sobre et pourtant résonnant, une vraie belle atmosphère alors j'aime !
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup, JACB, ce texte est si important pour moi...
Image de Houda Belabd
Houda Belabd · il y a
Tout simplement beau!
Je vous invite, aussi, à découvrir mon très très court dédié aux sans-abris de l'Isère, ici: https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-chienne-de-vie-dun-sans-abri-iserois

Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup, Houda ! J'irai vous lire, avant minuit, car à minuit j'écoute "Around Midnight "...que je jouais au sax ténor dans une de mes premières vies...
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Quel texte beau texte Randolph... Initiation, personnage magnifique, nature magnifiée... Dix minutes d'une lecture dont chaque phrase résonne...
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup Alice ! Merci !
Image de Lucile Lacombe
Lucile Lacombe · il y a
Comme toujours, très agréable à lire ! Mes voix pour cette magnifique nouvelle !
Bonne continuation !!!
P.S les descriptions sont superbes.

Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup, Lucile !
Image de Renacé
Renacé · il y a
Votre texte, long, n'a pas découragé le lecteur lambda amateur de TTC que je suis. Vos descriptions simples, éveillent immédiatement l'image universelle; la lecture de votre commentaire ci-dessous, éclaire la mystérieuse sensation ressentie, de vibrer sur les mêmes cordes sensibles que les vôtres.
Votre "catalogue" de chemins , sentiers, points de vue, vous fait côtoyer le précipice du guide touristique, mais vous savez exactement retenir le lecteur au bon moment. L'histoire humaine de l'amitié, la dimension philosophique, sont les bons ressorts pour capturer les solitaires contemplatifs dont je fais partie. J'ai passé un bon moment.
(Mais vous devez savoir que les amateurs de short, quand ils sont jeunes, sont voraces d'actionsss et rétifs à l'introspection)

Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup pour ce commentaire détaillé. Je crois que c'est le plus long texte que j'ai placé sur short. Par ailleurs, il m'est "reproché "parfois d'être trop concis, abscons. ...Bonne journée !
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Mais bien sûr que j'aime Randolph, tes descriptions sont superbes, c'est ouvrir une fenêtre, se faire happer par une ambiance d'ailleurs, c'est entrer dans une pièce et voir sur les étagères la vie au quotidien simple et touchant ...et les hommes qui se glissent sur tes mots , on a juste envie de les croiser . Elle sent bon ton histoire, la vérité des émotions, celles qui tiennent à si peu mais qui imprègnent une vie entière ...
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Viviane, c'est encourageant. L'ensemble est équilibré ? Je n'ai pas l'habitude de textes longs. Très belle soirée !
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Mais oui, c'est équilibré, on avance .. pas à pas dans un vrai monde humain ...et c'est beau et doux et ça sent "le vrai" ...cherche pas , te complique pas la vie ... c'est un vrai beau texte long et pas si long que ça puisqu'on glisse doucement jusqu'au bout avec bonheur ....
Jolie soirée à toi, Randolph !

Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci, mon amie d'écriture !
Bonne et belle soirée également.

Image de MATARIO13
MATARIO13 · il y a
J'aime beaucoup votre texte qui sent si bon la nature. Il est tout en retenue. Merci à vous pour ce très beau moment de lecture.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Matario, c'est encourageant !
Image de De margotin
De margotin · il y a
Tout mon soutien à votre joli texte.
Je vous invite à découvrir mon Dessin. Merci beaucoup
https://short-edition.com/fr/oeuvre/strips/au-bord-de-la-plage-1

Image de Randolph
Randolph · il y a
J'ai vu tes dessins, commenté et vote. Bonne continuation ! Tu n'es pas trop mal placé 😆
Image de De margotin
De margotin · il y a
Merci beaucoup à vous.
Je vous invite à découvrir mon nouveau recueil de poèmes en lice au grand prix du manuscrit 2020.
veuillez cliquer sur ce lien http://www.lajourneedumanuscrit.com/Stigmates
Pour lire l'extrait et sur j'aime pour connecter, puis sur j'aime à nouveau si vous voulez le soutenir au grand prix de la journée du manuscrit. Merci beaucoup
Salutations chaleureuses

NB: veuillez connecter Disqus au bas de la page si vous voulez laisser un commentaire.

Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
La marche d'un homme et la marche du destin, sur le chemin de la vie, au fil des rencontres avec la nature en toile de fond et les étoiles pour guide ! Un récit initiatique, selon ma lecture et mon interprétation ! J'ai rit parce que le mot chocolat n'est pas loin du mot marmotte et ça m'a rappelé une publicité ! Une très belle histoire... une belle leçon de vie, vie qui toujours se termine par un drame ! Bravo Randolph et merci pour cette belle lecture !
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Félix ! Je rit également, mais pour une toute autre raison...Comme tu le sais, je suis parti tôt ce matin pour marcher, et je viens de lire La rose des sables ! Quelle synchronisation dans nos lectures !
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Un très beau et très fort récit...
À la fois sobre et brillant... Comme, certainement, le fut la vie du "vieux sage" du Valgaudemar...
Merci beaucoup pour cette transmission !

Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci pour ta lecture encourageante !
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Beaucoup de sensibilité et d'émotion dans ce bel hommage à la nature, Randolph !
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup !
Image de Rtt
Rtt · il y a
Infiniment touchant et superbement écrit
Image de Randolph
Randolph · il y a
Eh bien, merci beaucoup.
Image de Jacques Lefebvre
Jacques Lefebvre · il y a
Cela sent le vécu authentique...
Image de Randolph
Randolph · il y a
Presque...
Merci Jacques !

Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Un beau voyage au plus près de la nature, mais également d'André cet homme simple que les épreuves de la vie ont certainement rendu si ce n'est plus sage, plus proche de l'essentiel. Je sors de ma lecture émue par cet homme et par ce qu'il a su transmettre.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Isa pour ta lecture, merci pour André...
Image de Michaël Artvic
Michaël Artvic · il y a
Merci Randolph pour ce texte qui sent le pèlerinage et une vie vécue bien écrite , un beau récit , de belles vibrations comme j'aime ! merci
Je t'invite à me soutenir sur Des Croches dans le vent
Amicalement, Michaël

Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Michaël, je vais écouter tes croches...
Image de Firmin Kouadio
Firmin Kouadio · il y a
Très bien écrit !
Image de Randolph
Randolph · il y a
Encore merci !! Bonne soirée.
Image de Steve Berliner
Steve Berliner · il y a
Je viens de passer un moment passionnant à la lecture de ta nouvelle, touchante par l’authenticité de ces ballades dans la nature et tout simplement dans la vie...
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup Steve ! Oui, avancer pas à pas dans la vie...
Image de Jospin Lionhel MAHOUKOU
Jospin Lionhel MAHOUKOU · il y a
Un voyage rempli de surprise. Très beau texte, j'aime.
Si vous avez un peu de temps libre, je vous invite à découvrir aussi mon texte en cliquant sur le lien ci après : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-devaliseurs-1

Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci ! J'ai lu et apprécié votre texte.
Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
Merci pour cette histoire, elle restera dans un coin de ma tête.
Image de Randolph
Randolph · il y a
C'est merveilleux ! J'en suis enchanté !
Image de Louis Cohen
Louis Cohen · il y a
Mon Cher Randolph, un beau cheminement qui nous menent tous a la Vie sans Mort!!!
Je t'embrasse affectueusement en t'esperant au mieux de ta forme!!
Louis (COHEN)

Image de Randolph
Randolph · il y a
Un grand merci, Louis ! Je t'embrasse également en espérant échanger par mail (Renaud t'as donné mon adresse je crois). Si tu as le temps, je te propose de lire "Au loin". Merci d'avance et bonne journée !
Image de Corinne Val
Corinne Val · il y a
Un voyage presque initiatique avec des personnages attachants.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Corinne.
Image de CATHERINE NUGNES
CATHERINE NUGNES · il y a
Superbe balade , le silence d'André valait toutes les phrases et cette randonnée n'aurait pas supporté des discussions tout le long du chemin parcouru .
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup ! Au plaisir de te lire !
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Une histoire pleine d’émotions et en même temps récit très réussi dans une grande authenticité que l’ai ressentie à cette lecture.
J’aime !

Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup, Fred ! Bonne journée !
Image de Léonore Feignon
Léonore Feignon · il y a
Un belle promenade au pays de la nature, au pays de l'amitié, au pays de l'être. Merci.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Beau commentaire, j'apprécie beaucoup !
Image de Duje
Duje · il y a
Randolph , tu as une vie bien remplie d'amitiés, de souvenirs , une vie bien pleine de rencontres particulières et tu la racontes avec moult détails qui tiennent le lecteur en haleine . Roman vécu ?
Image de Randolph
Randolph · il y a
"C'est une bonne question, je vous remercie de me l'avoir posée !", quel homme politique (je n'en suis pas, loin de là !) a répondu ainsi à un journaliste ? Mitterrand je crois....
Bref, il y a un tressage entre du vécu et de l'imaginaire, le vécu représente environ 80 %...

Image de fabienne VARVAT
fabienne VARVAT · il y a
Merci pour la belle précision de ce texte qui rend ce témoignage si vivant et humain... et pour cheminer vers le cosmos ?...
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup Fabienne. Je dirais cheminer DANS le cosmos. ...puisque nous en faisons partie, non ?
Image de Bernard Varvat
Bernard Varvat · il y a
Merci pour ces deux textes :sensibilité, émotion ,amour ,,,,,, et espoir et positivisme !
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci à vous pour vos lectures et votre soutien ! (Je ne vois pas de vote sur "Au loin"...). Amitiés, Randolph
Image de Farida Johnson
Farida Johnson · il y a
Une belle histoire d'amitié, de résilience et d'amour de la montagne. Et moi qui n'aime pas la montagne, j'ai été séduite par vos descriptions sensibles de la beauté de la nature.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup, Farida !
Image de Eric diokel Ngom
Eric diokel Ngom · il y a
Je soutiens cette œuvre .. admiratif..
Image de Randolph
Randolph · il y a
Un grand merci, Eric ! Bonne soirée.
Image de Brandon Ngniaouo
Brandon Ngniaouo · il y a
Un texte tout captivant. Vous-avez mon soutien. Je vous donne ma voix .
Image de Randolph
Randolph · il y a
Encore merci !
Image de Herker_hermelin
Herker_hermelin · il y a
Mon lieu de prédilection n'est pas très loin, il s'agit de la vallée d'Arvieux, et du petit village de Brunissard ;)
HH

Image de Randolph
Randolph · il y a
C'est dans le Queyras je crois....pas très loin, super randos !
Image de Nelson Monge
Nelson Monge · il y a
Votre texte exprime avec une grande force l'amour que vous portez à votre région et à ceux qui y vivent.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Nelson.
Comment peut-on ne pas aimer la montagne ?

Image de Paul Marie
Paul Marie · il y a
merci pour ce beau texte
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci à vous, grandement !
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
La vie comme une randonnée, des montagnes à gravir et des vallées à contempler. Et l'amitié qui aide à faire tomber les murs, nos carapaces sous lesquelles nous enfouissons toujours nos émotions. Un genre de road-movie en montagne, la nature qui apaise et apporte tant, un cheminement grâce à l'amitié, beaucoup d'ingrédients dans votre texte, Randolph !
Image de Randolph
Randolph · il y a
J'ai mis beaucoup dans ce texte. Merci beaucoup, Marie.
Image de Woodlande Joseph
Woodlande Joseph · il y a
Tres beau texte. J'ai beaucoup aime, le texte est tres captivant. Merci pour ce bon moment de lecture
Si vous avez le temps passez me rendre visite et si le coeur vous en dit vous pouvez voter pour me soutenir
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/brisee-6
Merci et bonne chance !!!

Image de Randolph
Randolph · il y a
J'ai lu et aimé votre texte, bravo ! (si vous avez le temps de lire "Au loin"...merci d'avance !
Image de Flore
Flore · il y a
Un joli moment de lecture et retrouver la nature est pour moi un ravissement. La photo, en écho à ton récit est superbe. Bravo. Merci d'être passé me lire. Bonne soirée.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup Flore ! Bonne soirée également.
Image de Dranem
Dranem · il y a
Bonsoir Randolph, cette luxueuse Lada de troisième main, c'était une Lada Niva ?
La vraie voiture du baroudeur des années 80 !

Image de Randolph
Randolph · il y a
Of course, Sir !
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
un récit très agréable à traverser, des beaux liens qui peuvent se tisser au gré des rencontres, une belle alternance entre montée et descente, entre des cycles de vie qui se terminent et de nouvelles expériences qui surgissent de l'imprévu de la vie.
Un texte vraiment touchant sur les petites bonnes choses de l'existence qui valent la peine d'être explorées.

Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup Elena, pour votre lecture et votre commentaire, aussi juste que charmant !
Image de Guy Bordera
Guy Bordera · il y a
Merci Randolph pour ce joli moment de lecture. J'ai été capturé par un mélange de zénitude inspirée par cette nature alpestre que tu sais si bien décrire et de triste mélancolie en découvrant la vie d'André. Un hymne à la nature, aux bonheurs simples, à l'amitié, ... à la vie, quoi ! Tout mon soutien
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci, mon cher Guy !
Image de Gerard de Savoie
Gerard de Savoie · il y a
bon texte... on sent l'amour de la montagne et de ses gens...
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Gérard !
Image de Pasca
Pasca · il y a
Bien vu le voyant.bises
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci l'ami ! Bises
Image de Dranem
Dranem · il y a
Je découvre ce texte... un beau cheminement initiatique... un texte qu'il faut savoir lire entre les lignes au delà de cette très belle description de chapitres en chapitres... et dans la vie... toute rencontre est importante .
Merci Randolph !

Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci à toi, Dranem !
Image de Eric Chomienne
Eric Chomienne · il y a
La vie aussi est une randonnée avec pour refuge l'amitié. J'ai aimé cette balade j'ai cru y retrouver des sentiers, des fleurs et des odeurs. Mais aussi l'amour des choses simples qui dépouille les apparences pour rendre la beauté et la sincérité essentielles. Mon soutien
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Eric, j'apprécie.
Image de Tata Ouine
Tata Ouine · il y a
Merci pour le voyage dans les alpes et la spiritualité
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci tata !
Image de Marie Lacroix-Pesce
Marie Lacroix-Pesce · il y a
J'ajoute mon étoile pour André...
Image de Randolph
Randolph · il y a
André vous remercie depuis son étoile !
Image de Dieudonné Ndayizeye
Dieudonné Ndayizeye · il y a
Bonne chance ! Je vous invite de jeter un coup d'œil à mon texte et voter pour me donner la chance.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/zeze-lhomme-a-limage-dun-marie-1

Image de Randolph
Randolph · il y a
J'irai lire votre texte, volontiers. Je vous invite à soutenir mon poème "au loin" ! Bonne journée, Dieudonné !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/au-loin-13

Image de Ombrage lafanelle
Ombrage lafanelle · il y a
Très beau texte :) j'ai beaucoup de reconnaissance pour les guides moi aussi 🙂
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Ombrage ! Parlez-vous des guides spirituels ou des guides de montagne, bien que l'un n'écarte pas l'autre ?
Image de Anne Marie Dupuis
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup Anne Marie ! Bonne journée !
Image de Bernardo75
Bernardo75 · il y a
Une belle rencontre dont tu as fait un beau récit, plein de tendresse. Merci !
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci à toi, ami Bernardo !
Bonne journée

Image de Haïtam Péaud
Haïtam Péaud · il y a
Quelle sensibilité dans cette histoire, sans parler de cette pudeur montagnarde qui forge les hommes. Magnifique, simplement.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Un chaleureux remerciement pour ces mots qui me touchent. Bonne journée Haïtam !
Image de Sylvie BOURELY
Sylvie BOURELY · il y a
Texte très sensible qui m'interpelle car la région ne m'est pas étrangère. On respire à pleins poumons l'air de la montagne et on se délecte des cieux étoilés comme un écran géant qui nous laisse méditatif devant tant de beauté...
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Sylvie pour votre lecture et pour ce commentaire en empathie appréciée.
Bonne journée.

Image de Pierre LE FRANC
Pierre LE FRANC · il y a
On sent l'air des montagnes passer entre les deux hommes, les enrober et les unir dans une amitié à la dimension du paysage. Immense et éternelle. Une belle leçon de vie, oui. Une belle leçon de mort aussi.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Pierre pour ce parfait commentaire ! Bonne soirée.
Image de Pierre PLATON
Pierre PLATON · il y a
Quand la force d'une rencontre s'allie avec celle de la nature, le cheminement, même ardu, même pentu, devient porteur de la beauté-même : celle de la vie !
Et c'est une belle leçon de vie que tu nous as déroulé là, merci pour ce cadeau.

Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci à toi Pierrot pour ta lecture attentive et ton commentaire !
Image de Sophie ko
Sophie ko · il y a
bravo! Mon vote!
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup Sophie ko !
Image de christine MAESEN
christine MAESEN · il y a
Bien que la fin soit triste , voila un texte qui fait du bien , agréable à lire , avec de jolies descriptions , la nature y est fortement encensée tout comme l'Amitié pure et véritable entre 2 êtres humains : tout paraît simple et réconfortant . Merci
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci à vous, Chris, pour ce beau commentaire !
Image de simon BERLINER
simon BERLINER · il y a
Une très belle histoire , bravo !
A quand la prochaine ?

Image de Randolph
Randolph · il y a
Quelle bonne surprise ! Ça me fait très plaisir ! En attendant la prochaine il y a déjà pas mal à lire sur ma page. ..notamment "Au loin '. Merci Sophie Benjamin Ethan, à bientôt. Bises
Image de Roxane Soixante-treize
Roxane Soixante-treize · il y a
Un récit très émouvant. J'ai aimé la forme et le fond.
Superbes descriptions de la montagne, dont la beauté et la majesté appellent à la méditation. L'image de la carapace est très juste et pourrait être un thème en elle-même,
Une très belle lecture ...

Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup pour ce riche commentaire. Bonne journée Roxane !
Image de Gabriel Meunier
Gabriel Meunier · il y a
belle "image" de la carapace ! Merci
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci à toi Gabriel. Bonne journée
Image de A. Nardop
A. Nardop · il y a
Une belle histoire.
Image de Randolph
Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
Un promeneur privilégié. Rencontres rares de ces espèces farouches qui ordinairement se terrent, des étapes gourmandes, comme une communion avec la nature et cette rencontre et celle de cette leçon de vie l'on ne reçoit pas souvent.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Mireille, vous avez décelé, entre autres, le privilège de se (re)trouver en ces lieux et de rencontrer la personne qui change notre regard, donc notre esprit.
Image de Sgann
Sgann · il y a
Bonjour Randolph,
En lisant votre texte j'ai eu l'impression d'être dans une histoire vraie contée magistralement. Vous nous avez conviés dans une belle randonnée avec des personnages qui paraissent vraiment réels !
Bravo !

Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci BEAUCOUP ! Sgann ! J'apprécie votre amabilité !
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Moments de grâce. Un être d'exception dans un paysage d'exception
Image de Randolph
Randolph · il y a
Si tu peux jeter un coup d’œil "au loin", il n'est pas loin !:-) Merci.
Image de Randolph
Randolph · il y a
C'est exactement cela Lood ! Et c'est rarissime !
Merci.

Image de Mabe01
Mabe01 · il y a
Vous avez su m'emporter dans cette jolie randonnée et cette touchante histoire d'amitié. Merci !
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci à vous, Mabe !
Image de Suneta
Suneta · il y a
Magique cette randonnée entre émotions et souvenirs...
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci ma Suneta ! ☺
Image de Siti
Siti · il y a
Wow ! Merci pour cette belle plume... pleine de beautés et d’émotions !
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Siti ! ("Au loin" est en finale, si tu as un moment...ainsi que Myrita, merci !). A bientôt !
Image de Michèle Dross
Michèle Dross · il y a
Des randonnées en montagne, superbement décrites, accompagnent l'histoire d'un ami exceptionnel. Il confie le secret de sa vie. Tout simplement magnifique.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup Michèle !
Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
Magnifique histoire d'homme et d'amitié, j'ai pensé à Michel Jarrié en te lisant et tu sais que cela vient du coeur...
Bravo !
Amitiés.
Julien.

Image de Randolph
Randolph · il y a
Ton commentaire m'émeut profondément, Julien. Merci !
Amitiés de même,
Randolph

Image de Angélique Guyot
Angélique Guyot · il y a
Je ne sais pourquoi, je t'ai lu à haute voix, emportée par le chant unique derrière cette histoire que je découvrais par la bouche, les yeux, le coeur.
Je te remercie infiniment pour cette bulle d'émotion si forte et si belle qu'elle en est réelle !

Image de Randolph
Randolph · il y a
Oh ! Quel ressenti ! J'en suis heureux pour toi...et pour moi !! Merci Angélique !
Image de Myrita
Myrita · il y a
Bravo, très belle métaphore de la bulle qui se transforme en carapace, de très belles descriptions qui nous emmènent dans la vallée où j'ai passé de beaux moments !!!
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Myrita, merci beaucoup !
Image de Cyrille Conte
Cyrille Conte · il y a
L'amour de la montagne, de la nature et les rencontres qui marquent nos vies. Une bien belle randonnée sur les sentiers escarpés de la vie. De belles métaphores de bulles en carapaces et de l'amitié qui est comme du miel sur nos amertumes. Merci et bravo pour ce récit Randolph.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup Cyrille
Image de Michel Potherat
Michel Potherat · il y a
très touchant, merci beaucoup!
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci à vous (ou à toi ?), Michel !
Image de Stella Cescon
Stella Cescon · il y a
Merci pour ce texte magnifique et cette belle escapade en montagne.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup Stella !
Image de DEBA WANDJI
DEBA WANDJI · il y a
Très belle randonnée à la découverte de paysages et de roches; ce texte est digne d'une série documentaire. Bravo, Randolph!
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup, Deba !
Image de Didier Poussin
Didier Poussin · il y a
Ivresse magique des sommets montagnards
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup Didier !
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
"émouvant , magnifique
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup, cher Philippe, fidèle lecteur,et bienveillant !
Image de Elisabeth ESCHER
Elisabeth ESCHER · il y a
Merci Randolph pour cette belle bouffée d'oxygène, j'ai revécu une superbe rando dans le Valgaudemar ! Rencontres humaines, profondes et attachantes … que la montagne est belle !!!
Image de Randolph
Randolph · il y a
Quelle joie de recevoir ton commentaire ! Toi qui aimes tant la montagne, tu m'as accompagné. ...
À bientôt. Bises

Image de Cristo
Cristo · il y a
Une très belle ode à l'amitié et sur le sens à donner à une vie. Le décor planté dans le domaine somptueux de la barre des écrins donne encore plus de profondeur au récit qui commence par un randonnée vers les hauteurs. La marche en montagne appelle toujours à la réflexion sur la beauté de ce qui nous entoure mais aussi de ceux qui y vivent. Il y a des hommes et des amitiés qui savent éclairer. C'est bien cela qu'il faut cultiver et c'est bien cela que l'on ressent dans ce texte. On y trouve aussi des noms bibliques, mais aussi l'équerre et le compas symbole des lumières ...
Très beau texte emprunt aussi de nostalgie et de tristesse pudique sur la mort d'un ami.

Image de Randolph
Randolph · il y a
Un grand merci, Cristo, pour votre fine lecture. Bonne journée !
Image de Docberli
Docberli · il y a
Belle histoire... on pourrait penser que çà a été vécu...Qui sait après tout ? Belle écriture randolphienne...
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Doc ! Toute ressemblance...
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
Un texte profondément humain. La plus belle randonnée est celle que l'on fait dans son cœur
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Paul, tu as bien raison...
Image de Tinouch
Tinouch · il y a
On avance au rythme de la marche dans cette belle histoire touchante, intime, oxygénante. J'aime beaucoup cette écriture précise et poétique . Merci pour ce beau moment de lecture comme un bol de grand air imprégné de douceur
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Tinouch pour ce commentaire qui flotte comme une bulle autour de mon texte !
Image de Martine-MARIE marie
Martine-MARIE marie · il y a
Ce matin, en ouvrant les yeux, j'ai vu mes mails… ET j'ai découvert votre texte que j'ai lu…
Votre texte me fait penser à ceux des auteurs du 19eme. Cette époque où l'on prenait son temps pour la narration. J4aime beaucoup car cela permet de rentrer avec vous dans le décor. Ensuite, on découvre cette histoire simple, belle et émouvante de l'ami disparu. on entre dans l'intimité avec douceur et subtilité. Franchement, j'ai beaucoup aimé!

Image de Randolph
Randolph · il y a
Vous devez imaginer mon plaisir de lire ce généreux commentaire ! Merci et bonne journée, Martine-MARIE !
Image de Stéphane Sogsine
Stéphane Sogsine · il y a
Un début que j'ai trouvé un peu lent avant que le corps du texte n'en justifie pleinement le rythme. Votre plume a trempé dans une encre pudique mais qui dissout pourtant la carapace et met en lumière l'essentiel. Vous m'avez touché.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Un grand merci pour cette analyse qui m'aide beaucoup car j'écris plutôt des textes couts ou des poèmes. Bonne journée, Stéphane.
Image de Louisa
Louisa · il y a
Que de sentiments et de partage avec votre ami André. Il vous a fait tant de confidences tout en marchant dans ces lieux qui lui était chers et que vous décrivez avec amour et délicatesse. Votre texte est une longue poésie chuchotée à nos oreilles. Merci beaucoup Randolph de venir taper à notre carapace pour nous réveiller en douceur.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Quel commentaire touchant, Louisa ! Merci !
Image de Lasana Diakhate
Lasana Diakhate · il y a
Un texte très riche..Bravo. J’ai bien aimé vos écrits et votre plume aussi..
Je vous invite à lire mon œuvre et n’hesitez pas à apprécier l’oeuvre par vote après la lecture. Merci d’avance
Cliquez sur le lien
👉🏾https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/elle-sen-va

Image de Randolph
Randolph · il y a
J'ai apprécié votre texte et me suis abonné. Je vous invite à lire "Au loin" https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/au-loin-13
Image de Lyne Fontana
Lyne Fontana · il y a
Une évocation bien détaillée et agréable à lire.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Lyne !
Image de Oka N'guessan
Oka N'guessan · il y a
Juste waouh, j'ai vraiment aimé bravo a vous, vous avez mes voix.
J'aimerais aussi vous inviter a aller me découvrir et voter pour moi au passage https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-lumiere-10

Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci ! J'ai lu et apprécié votre texte.
Image de Isa D
Isa D · il y a
De ces rencontres simples et riches, qui font avancer, quand le coeur s'ouvre à l'enseignement qu'elles offrent...
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Isa, bonne journée.
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
C'est une vaste épopée intime . C'est une demeure dans laquelle on entre étonné par son immensité.
Je ne saurais tout dire de ce qui m'est venu à l'esprit au fur et à mesure que je vous lisais ...
Je vous dis ceci:
-il y a une foi en vous . Elle vibre au chant des cascades .
- c'est une varappe que vous décrivez et qui étanche l'esprit dans sa soif absolue de spiritualité.
-et j'ai sursauté quand vous avez présenté André le potier , son métier , la girelle, ses outils , son champ d'action . Randolph , l'un de mes textes présente aussi un potier . Le hasard s'infiltre encore.
- et la carapace ! Comme je me suis barricadée aussi , cette carapace qui nous alourdit et qui fait nous aspirer vers la fin . Mais votre ami dit "... retarde tant que tu peux le moment ...".
Je n'ai plus rien à dire et il y a tant à dire .

Image de Randolph
Randolph · il y a
Vous avez beaucoup dit, Ginette, et je vous remercie chaleureusement.
Image de Philshycat
Philshycat · il y a
Une histoire vraiment extraordinaire !
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Phil ! Et pourtant proche de l'ordinaire, du vécu...
Image de Claire Dévas
Claire Dévas · il y a
Voilà un texte très touchant que vous nous offrez, autant par ces descriptions de nature, d'espace, que par celles de cet homme, cet ami. Merci pour ce moment de paix, de douceur, de vie.
Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup, Claire, pour ce beau commentaire. Bonne journée.
Image de Claire Dévas
Claire Dévas · il y a
Ma nouvelle est en finale :-) toute en joie je partage mon enthousiasme... si vous voulez bien soutenir encore mon écrit :-)
Image de Randolph
Randolph · il y a
Nous voilà donc tous deux finalistes, vous en vert et moi en jaune ! :-) Je file lire votre texte...
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Superbe récit . Les descriptions de la nature, des animaux emmènent le lecteur avec vous ...
Et , bien sûr, cette ode à l'ami... qu'il me semble bien avoir reconnu ...:)

Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci Eva pour votre commentaire et votre perspicacité ! :-)
Image de Ozias Eleke
Ozias Eleke · il y a
Une très belle description de la nature. On ne peut se lasser de relire encore et encore. Merci.
Je vous prie de lire mon texte pour le compte du Prix des Jeunes Écritures https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/homme-tas-le-bonjour-dalfred

Image de Randolph
Randolph · il y a
Ce serait volontiers, Ozias, mais j'ai déjà lu et soutenu votre texte !
Image de Julia Chevalier
Julia Chevalier · il y a
Un texte MAGNIFIQUE, je l’ai lu d’une traite mais je vais reprendre la lecture pour le déguster, pour savourer ces moments de paix en montagne ou sous le ciel étoilé, pour revivre ces moments de complicité et de simplicité et pour faire mienne cette réflexion philosophique sur la carapace.
Un très grand merci pour ce moment de pur bonheur

Image de Randolph
Randolph · il y a
Merci beaucoup Julia, votre commentaire me fait grand plaisir.
Bonne journée ! Au plaisirs de lectures croisées...

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Arcadia

Robert Pastor

J’avais eu vingt ans tout juste lorsque la disparition de mon père s’invita pour le dîner. Pour un marin, disparaître, cela ne signifie pas toujours mourir. Nul ne sait où vous êtes et à... [+]