La brise du temps

il y a
1 min
56
lectures
5

Contemplatif qui aime la mer et les ressacs.

La brise du temps dissipe nos mèches, s'empare de sa gradine et sculpte nos corps, écorne nos visages, nourrit notre âme, puis se fait orage et exuvies : souvenirs funambules sur un fil aspirés par les hirondelles du printemps, les cigales de l'été, les arabesque des feuilles de l'automne et le vent glacial de l'hiver...
5

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,