La Bourgeoise et son Majordome

il y a
7 min
15
lectures
0
Nous sommes en banlieue de Rennes, où vit une sublime riche femme issue de la bourgeoisie rennaise, qui se prénomme Alexandra, celle-ci est une sublime brune, très mince et très élégante toujours en tailleur noir, chemisier avec une très beau décolleté qui mais en valeur sa jolie poitrine et toujours chaussée de ses talons-aiguilles. Celle-ci réside dans une somptueuse villa de 500 m² avec une grande piscine, un jacuzzi et un Hamann, sur les hauteurs de Rennes où celle-ci surplombe la ville. Alexandra y a habité seule depuis son divorce avec un riche héritier de la couronne anglaise, mais pas s’y seule que ça, car elle a un majordome qui lui est dévoué de corps et d’esprit, celui-ci assouvi les moindres désirs ou les moindres souhaits de sa chère patronne. Celle-ci à importe quelle heure du jour ou de la nuit doit être à la disposition rapidement de sa patronne. Il réside dans une dépendance juste à côté de la villa, elle peut venir chez lui quand elle le décide soit pour inspection des lieux ou pour assouvir ses pulsions charnelles. Il est son esclave sexuel quand bon lui semble, mais une certaine complicité s’est installée entre eux car elle ne couche qu’avec lui et ne veut pas d’autres amants. Il faut dire que Jérôme le majordome lui donne entière satisfaction, elle dit de lui que c’est excellent amant à ses amies de la jante féminine, et qu’il a tout qu’il a où il vaut.
Elle aime raconter à ses amies, qu’un jour, qu’elle était encore mariée, a eu sa première aventure avec lui. Son mari étant absent, elle demanda à son majordome de sortir la voiture pour l’emmener faire les magasins de lingerie à Rennes, arrivée sur les lieux, celui-ci lui ouvra la porte du magasin pour laisser entrer sa maîtresse de maison, celle-ci connaît très bien la patronne de cette boutique de lingerie fine, elle lui demanda conseil pour cet ensemble noir avec porte jarretelles assortie avec, Alexandra passa dans la cabine d’essayage, elle demanda à son majordome de tenir le rideau de celle-ci pour que personne ne la voit se déshabiller, elle commença à se dévêtir dans la cabine, puis au bout de quelques seconde, elle appela son majordome pour qu’il rentre dans celle-ci pour donner son avis, celui-ci se trouva gêner de voir sa maîtresse dans cette tenue celui -ci se mit à rougir, à bégayer devant d’elle. Pour le détendre, Alexandra, il lui dit de regarder sans honte car c’est elle qui lui avait demander de son avis. Jérôme lui donna, Alexandra était très excitée par cette situation qui le mettait dans l’embarras, surtout que celui-ci ne transporter jamais sa maîtresse car celui-ci était le plus souvent au service de son mari, de plus Jérôme venait de commencer que depuis quelques mois dans cette maison.
Elle décida de prendre l’ensemble sur les conseils de la patronne et du majordome, elle dit à celle-ci qu’elle voulait le garder sur elle car elle voulait faire une surprise à quelqu’un pour une occasion spéciale. Elle paya ses emplettes qu’elle venait de trouver puis son majordome lui ouvrit la porte de la boutique pour qu’elle puisse regagner sa voiture. Celui-ci ouvrit la voiture pour que Madame puisse entrer dedans, elle remonta légèrement la robe de son tailleur au-dessus des cuisses pour qu’elle puisse pivoter ses jambes puis elle écarta celle-ci légèrement pour laisser entrevoir son p’tit minou car elle n’avait pas remise sa petite culotte dans la cabine d’essayage, elle remarqua que Jérôme était en face d’elle lors de son passage au niveau des jambes et qu’il avait vu ce beau spectacle mais qu’il était resté de marbre devant celui-ci, puis il referma la porte de la voiture pour pouvoir prendre place au volant de celle-ci. Il démarra pour prendre la direction de la villa, sur le chemin du retour, elle se sentit avoir chaud, elle trouva sa vitre arrière pour se donner un peu d’air puis elle déboutonna un bouton de son chemisier pour montrer le haut de l’ensemble qu’elle avait acheté, Jérôme regarda du coin de l’œil le décolleté de sa patronne, celle-ci lui fit un léger sourire en coin et les yeux coquin pour lui montrer qu’elle avait remarqué son regard sur elle. Elle était tout excitée que celui-ci mis son regard dans celui-ci. Elle commença à remonter légèrement sa robe discrètement à mi-cuisse pour commencer à se caresser sa p’tite chatte doucement avec deux doigts, puis elle commença à s’enfoncer un doigt puis le second jusqu’à commencer des petits gémissements puis elle s’adressa à son majordome en lui demandant s’il aimait voir sa patronne se doigter devant lui , puis elle portant ses doigts à sa bouche en se léchant ses deux doigts, puis elle lui dit qu’elle aimerais qu’il viennes lui lécher sa p’tite chatte que ça l’exciter qu’il la mate dans le rétroviseur de la voiture. Elle est continuée de se caresser de plus en plus vite et de se doigter de plus en plus fort pour exciter son majordome, celui-ci commença à sentir le désir monter en lui sa queue était devenue raide dans son boxer et son pantalon. Elle se leva légèrement pour regarder entre les cuisses de celui-ci, elle fit la bosse dans le pantalon, elle lui demanda de s’arrêter dans un sous-bois car elle avait envie de baiser, au bout de quelques kilomètre, il trouva un sous-bois , il descendit ouvrir la porte de la voiture, elle descendit au bord de la portière, puis elle demanda à son majordome d »approcher commença le caresser au niveau de son entrejambe, elle se réadressa pour s’attaquer à la ceinture de son pantalon qu’elle défit, elle le regarda avec un petit sourire car elle avait remarqué cette jolie bosse sous mon pantalon tout à l’heure quand celui-ci était au volant, elle commença à lui lécher sa queue à travers son pantalon, puis elle commença à lui malaxer celle-ci. Alexandra commença à lui retirer le bouton de de celui-ci, à descendre la fermeture éclair à son tour, puis elle fit faire tomber son pantalon à ses chevilles. Elle me demanda d’écarter mes jambes, elle était juste à sa hauteur pour venir lui malaxer sa queue, puis ses couilles à travers son boxer, elle commença à le sucer sa queue sur le boxer, puis elle la caressa de bas en haut pour l’exciter encore plus, Alexandra décida de rentrer sa main au niveau de celle-ci pour lui prendre en main et continuer de faire des va et vient avec sa main, puis elle descendit son boxer jusqu’aux pieds. Elle remonta les longs de mes jambes en me faisant des p’tits bisous jusqu’à arriver à son entrejambe pour commencer à mettre en bouche sa queue, elle fit des vas et viens tout doucement puis elle accéléra , il sentit sa langue qui tourna autour de son gland là, elle me masse ses couilles avec douceur, elle lui caressa, lui chatouilla même hum Elle fit remonter ses mains petit à petit et avec douceur de ses couilles à sa bouche qui était toujours sur son gland hum elle enfonça son membre doucement jusqu'au plus profond de sa gorge, elle l’engloutis totalement et le fit ressortir, et elle reproduis le geste en accélérant, jusqu'à s’en étouffée et en baver, sa salive dégoulina sur ses couilles hum elle la repris en bouche puis elle continua les va et vient de plus en plus rapide c’était bon. Maintenant que sa queue est prête elle sortit de la voiture pour venir se tenir contre le capot de la voiture il lui releva sa robe , puis il commença à l’embrasser langoureusement , puis il descendis dans le cou avec sa langue divine , il continua à s’attarder sur sa jolie poitrine il commença à lui malaxer ses seins avec ses mains sur son superbe décolleté puis je lui lécha à travers, je lui dégrafa celui-ci pour apercevoir deux magnifiques seins qu’il commença à lécher, il descendis sur ses tétons ainsi qu’il les mordillais légèrement elle avait l’air d’adorer ça puis il continua de parcourir son corps jusqu’à son minou je lui écarta légèrement ses jambes pour laisse entrevoir son triangle des Bermudes il commença à lui lécher avec sa langue puis il commença à déguster son p’tit abricot , il sentit que sa chatte était humide et mouillée sous l'effet de sa langue. Il continua en lui léchant son petit clito doucement, en le mordillant légèrement, il lui aspirera pour le faire gonfler de désir pour bien le sentir quand il lui prendrait sa petite chatte lors d’exploration de celle-ci par sa queue bien raide. Elle monta ses fesses sur le capot de la voiture, elle s’allongea en écartant ses jambes, pour laisser entrevoir ses lèvres de son petit minou. Il lui fit un dernier passage de sa langue pour ensuite, prendre sa queue dans sa main et il lui introduit, elle rentra sans grande difficulté tellement qu’elle était chaude de désir. Il commença à faire des va et vient en douceur plus il sentis qu’elle était toute excitée , il accéléra au bout de quelques minutes il entendit des petits gémissements sortir de sa bouche, elle lui dit que c’est bon et lui ordonna de continuer pour la faire jouir, il s’exécuta à ses ordres , puis il continua de plus en plus fort il sentit que elle était au bord de l’orgasme il sentit sa chatte au bord de l’inondation vaginale ,elle me demanda de lui préparer pour lui prendre son p’tit cul, il lui prépara délicatement avec le jus de sa cyprine, elle était tellement excitée que celui-ci s’ouvre légèrement à chaque coup de ses reins et que ses couilles claquent sur son clito, il la dilata avec ses deux doigts couvert de cyprine hum ceux-ci rentrant sans difficulté dans son p’tit trou , il la prenne par derrière il lui rentra le bout de son gland centimètres par centimètres, puis sa queue tout entière quand celle-ci est en place il lui donna des p’tits coup de reins, puis elle lui demanda des grands coup d’accélération pour lui défoncer son ton p’tit cul, elle gémit de plaisir elle Vienna se caresser sa vulve pour encore se donner plus de plaisir hum il était de plus en plus excité et sa queue était de plus en plus raide, il continua mes vas et vient dans son p’tit cul, il sentit sa semence monter le long de celle-ci, elle lui dis de continuer encore de plus en plus elle cria de plaisir il la sentit vibrer sous ses coups de reins elle me dis que c’était bon il continua pour la sentir jouir , il n’était pas loin de jouir dans ton cul. Elle lui dit t’attendre pour jouir qu’elle voudrait avaler cette bonne semence vitaminée dans sa bouche, elle lui dit de continuer à la prendre. Elle se retira d’un coup pour venir se mettre à genoux en face de sa queue bien raide elle lui dis de se masturber devant elle alors qu’elle le fixa dans les yeux tout en te touchant son clitoris, il continua de se branler, elle lui demanda de lui faire une éjaculation faciale sur son visage, elle en voulait partout dans sa bouche , au fond de sa gorge , elle venait au-dessous de mon gland sa bouche grande ouverte pour récolter le fruit de sa semence, il continua de se branler en faisant des va et vient te plus en plus rapide, il sentit celle-ci monter de plus en plus puis il jouisse sur son visage, dans sa bouche, elle sortit sa langue pour pouvoir récolter son sperme chaud, elle en a reçu un peu dans ses yeux, au bord de sa bouche, puis elle lui dis de finir cracher mon sperme dans sa bouche, elle le suça son gland pour ne pas en perdre une goutte puis elle le ramena au bord de ses lèvres pour finir par l’embrasser avant d’avaler.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,