3
min

La bibliothèque de M. Linden

Image de Lole

Lole

58 lectures

10

Il m'avait prévenue pour le livre, maintenant, c'était trop tard... Il fait sombre, très sombre. Une épaisse brume cache le paysage, je ne vois rien, je ne sais pas où je suis. J'ai peur, mes jambes tremblent d'effroi. J'essaye de distinguer la moindre chose qui pourrait m'aider à discerner cet étrange endroit, mais c'est peine perdue. L'angoisse s'empare de moi, et si je suis morte ? Où suis-je ? Et pourquoi ? Affolée, je tourne sur moi-même quand soudain mes yeux se posent sur une tâche noire à l'horizon. Qu'est-ce ? Mon sang se glace et un frisson parcourt mon corps. Le point noir s'approche de moi, petit à petit se transformant en silhouette. Paniquée, je me mets à courir mais mes pieds s'enfoncent dans le sol. Je cris, surprise. La terre est molle. De plus en plus inquiète je tente tant bien que mal de marcher mais rien n'y fait, je n'es pas bougée d'un poil. Tout d'un coup je pousse un hurlement glaçant. Un homme sans visage est tout près de moi. Je ne le vois qu'une seule seconde avant que le flou m'envahisse.
Submergée dans l'imprécis total quelques souvenirs ressurgissent : la voix de M. Linden et la vision étourdissante de ses interminables étagères de livres... Mon voisin m'intriguait depuis longtemps. Il sortait peu et habitait dans une maison délabrée. Ce jour-là, le six janvier, je me suis enfin décidée, j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai frappé à la porte de M. Linden. Ce dernier mit du temps à m'ouvrir mais ses yeux s'illuminèrent lorsqu'il me vit. Le vieil homme me fit entrer et m'emmena sans un mot dans une pièce. C'était une bibliothèque immense, les livres tapissaient entièrement les très grands murs de la salle. Bouche bée je contemplais cet endroit avec émerveillement quand mes yeux se posèrent sur un bouquin en particulier. Il était large et en cuir ancien. Comme envoûtée je m'approcha de ce mystérieux ouvrage puis tendis le bras dans sa direction. Je l'attrapa avant de l'observer sous toutes ses coutures. Il était tout simplement magnifique. Les yeux pétillants je priai M. Linden de me le prêter. Au début, il était réticent, le vieil homme prétendait que ce bouquin était dangereux mais j'insistai tellement qu'il céda en me prévenant tout de même d'être prudente. Toute heureuse, je lui promis de faire attention et partit en courant vers ma maison, le livre dans mes bras. Le soir même, je m'installai confortablement dans mon lit, lumière tamisée, volets fermés et l'étrange ouvrage en main. Lentement j'ouvris, alors, le mystérieux ouvrage. J'eus à peine le temps de lire une phrase qu'un vent violent s'abattit dans la pièce. Peu à peu j'eus de plus en plus du mal à distinguer ma chambre. Un brouillard voilà ma vue. Je ne vis plus rien et me retrouvai dans un endroit indéfinissable...
Le flou se dissipe lentement et ma chambre réapparaît. Troublée je frotte mes yeux plusieurs fois avant de réaliser que je ne suis plus dans ce sinistre lieu qui m'a tant horrifiée. Que s'est-il exactement passé ? Je ne suis plus sûr de rien. Je deviens peut-être folle ? Je crois... Il me semble que là où j'étais il n'y avait que de la brume, il est probable que le sol était mou car j'avais ressenti la sensation de m'enfoncer dans quelque chose. Une image me revient soudain. Celle d'un homme tout en noir et sans visage qui m'avait comme foncé dessus. Je veux savoir ce qu'est ce lieu, s'il y a des personnes qui y vivent. Je veux, y retourner. Je sors enfin de mes pensées et regarde autour de moi, le soleil c'est levé et le livre est bizarrement fermé. Les jours passent, les semaines défilent et les mois s'écoulent. Tous les soirs, sans exception, j'ouvre le livre. Tous les soirs, j'ai peur et l'angoisse m'envahit. Tous les soirs, je découvre un peu plus ce monde surnaturel. Chaque matin, je me réveille en sueur. Chaque matin, le doute s’immisce en moi et des tas de questions viennent hanter mon esprit. Chaque matin, je désire retourne dans cet univers indiscernable. Mais, en ce 14 février...Je ne me réveille pas, je suis comme bloquée dans une brume épaisse et effrayante.

֎֍֍

Un hurlement retentit dans la maison d'Aëlita. Ce cri appartient à sa mère qui découvre sa fille sur son lit. Elle est comme, morte. L'adolescente ne bouge pas. Sa main pend dans le vide et Le Livre est grand ouvert.Des feuilles noires sortent de celui-ci. Quelques unes agrippe le poignet d'Aëlita comme si elles voulaient la retenir et ne pas la laisser se réveiller. Sa mère en larmes appelle avec empressement le SAMU.
֍֍֍

J'émerge enfin du trouble. Combien de temps suis-je restée dans cette horrible brouillard ? Tout est blanc. Suis-je morte ? Je vois ensuite le visage familier de ma mère. Non, je suis en vie. Je suis revenue dans mon monde et j'espère bien y rester.
Six mois sont passés depuis que je me suis réveillée du coma dans lequel j'avais sombré. J'ai repris le cours de ma vie et maintenant tout va bien. J'ai d'ailleurs changé, je me sens mieux dans ma peau. Le Livre avait disparu à mon retour et son propriétaire avec. Le mystère dure, je ne sais pas où ils sont partis. M. Linden est-il mort ? Où appartenait-il à ce monde surnaturel ? Personne jamais ne le saura et c'est peut-être mieux en fin de compte. Je n'oublierai jamais l'expérience que ce fameux livre m'a fait vivre et grâce à lui j'ai vaincu ma timidité et je suis enfin en train de profiter réellement de ma vie. Alors, M. Linden, où que vous soyez, je vous remercie du fond du cœur, merci.


Je tenais à dire que ce qui m'a inspiré pour cette nouvelle fantastique est un livre nommé "Les mystères de Harris Burdick" de Chris Van Allsburg, plus précisément une des images qui se trouve dans ce recueil, nommé " La bibliothèque de M. Linden", j'ai voulu inventer une histoire à cette image, vous pouvez trouver l'image sur google image en tapant son titre si vous êtes curieux. Je vous remercie d'avoir lu cette nouvelle !
10

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Flore
Flore · il y a
Coucou, ma petite lecture du matin. L'ambiance ajoute quelque chose, il pleut, une nouvelle stressante mais bien écrite, c'est beau. J'irai voir ce qui t'a inspirée...Continue.
·
Image de Lole
Lole · il y a
Merci beaucoup, cela me touche que vous venez lire mes textes ! Vraiment, merci de tout mon cœur !
·
Image de Kiki
Kiki · il y a
c'est la première fois que je te lis donc je ne peux dire ce que tu écrivais avant mais là on dirait un avant un après ? Je me trompe ? BRAVO
J'ai aimé
Je vous invite à l'occasion à aller lire le poème les cuves de Sassenage et je vous guiderais dans les entrailles de la terre. Vous reverrez la lumière ensuite. Merci d'avance

·
Image de Lole
Lole · il y a
Effectivement vous ne vous trompez pas, d'habitude je n'écris pas sur des sujets si stressant, mystérieux et lugubre, j'écris plutôt sur l'amour alors vous avez raison c'est un avant un après ! Vous avez l’œil !! Merci beaucoup ! Je serai ravie d'aller y jeter un œil et partir avec vous dans les entrailles de la terre !!
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
C'est vraiment originale comme histoire.
Vraiment intéressant

·
Image de Lole
Lole · il y a
Merci !! Je suis assez fière de cette nouvelle !
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
Tu peux l'être: )
·
Image de Ame
Ame · il y a
Je ne peux dire mieux que Nihal. Bravo !
·
Image de Lole
Lole · il y a
Merci !! J'ai essayé d'écrire sur autre chose que l'Amoouur <3 ! Je suis sortie de ma zone de confort !
·
Image de Ame
Ame · il y a
Et c'est réussi.
·
Image de Nihal
Nihal · il y a
J'adore cette histoire ! C'est originale et mystérieux à la fois ! Bravo !
·
Image de Lole
Lole · il y a
Merci ma sœur ! J'ai réussi à écrire un truc pas triste mais stressant, c'était ce que tu m'avais demandé non ?!
·
Image de Nihal
Nihal · il y a
Ouais, ça change des histoires d'amour ! J'aime bien aussi ;)
·
Image de Mamierara
Mamierara · il y a
Ton histoire m'a intéressée, on dirait l'expérience d'une mort imminente, c'est très bien écrit
·
Image de Lole
Lole · il y a
Merci ! Je trouve que mon écriture a changé !
·