Là-bas

il y a
2 min
373
lectures
246
Qualifié

"N'écoutez pas la personne qui a les réponses, écoutez celle qui a les questions" Albert Einstein "'Rappelez vous de regarder les étoiles et non vos pieds" Steven Hawking

Image de Portez haut les couleurs ! - 2022
Image de Très très courts

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Le Kalapathar c'est son Everest à elle !
Elle en a tant rêvé, du bout des doigts sur la carte de cette partie du Monde que sont les massifs de l'Himalaya.

- Quimper-Paris
- Paris-Katmandou

Pasang l'attendait à l'aéroport de KTM et elle fut vite enveloppée dans de nombreux khatags*.
Elle pleurait évidemment de joie de se retrouver enfin parmi ses amis Sherpas, cette famille qui l'avait adoptée et l'appelait « Mum ».
Elle avait vu les enfants grandir au fil du temps et de ses nombreux voyages là-bas.
Las, c'était la dernière fois, elle le savait ; ils le savaient aussi : Pasang, Anika, Tsering, Sangye et toute la famille.

Après une grave maladie dont elle avait eu grand mal à se remettre, c'était folie que d'envisager ce long et éprouvant voyage.
Mais, une fois encore, la dernière fois...

- Katmandou-Lukla

Même pas peur !
Quel bonheur de retrouver un bol de tsampa**, les délicieux momos, le thé au beurre salé... même les yaks, qui l'avaient en leur temps effrayée, lui étaient devenus familiers.

Chaussures et sac à dos impatients, à pas lents, jour après jour, entourée de tous ses amis, le sirdar Pasang, ses frères Pemba et Duktak, les Sherpas, les porteurs (qui avaient besoin de ce travail pour vivre) et la montagne, là-haut, entre rocs et glace en ce mois de mars 2013.

Un mois de bonheur, pur et vrai. Chaque soir, après les dures journées glaciales, chanter et danser autour du seul poêle où brûlaient des bouses de yaks séchés, seul carburant disponible en montagne. Et boire à la paille la tongba qui réchauffe et les corps et les cœurs.

Ce mois fut le plus beau de sa vie !
Chaque jour, une seule pensée : mettre un pied devant l'autre. Ainsi se mieux connaître, se re-connaître avec ses forces et ses faiblesses et un seul but : dépasser ses limites, une dernière fois, admirer ces sommets à 360°. Pas de photo cette fois, juste ses yeux qui, à chaque clignement, capturent et enregistrent la beauté majestueuse de cette nature qui nous rend humbles et humains.

Elle ne revint jamais.
Le M.A.M. (mal aigü des montagnes) eut raison de ses dernières forces.
Elle est restée là-bas, ma Maman.


* Le khatag est un foulard tibétain que l'on peut offrir aux divinités, à un proche où à son hôte. En donner un est une grande forme de respect envers son destinataire.

**La tsampa est le nom tibétain de la farine d'orge du Tibet grillée.

***Le Tongba est une boisson alcoolisée, obtenue par fermentation alcoolique du millet.
246

Un petit mot pour l'auteur ? 79 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Chateau briante
Chateau briante  Commentaire de l'auteur · il y a
j'aurais pu le titrer "là-haut" mais dès la 1ère ligne, on sait que l'Everest c'est pas "en bas"...😊
"là-bas" définit bien la distance de Quimper à Katmandou et, dans le même temps, signifie que cet écart géographique et culturel est aboli par cette relation cœur à cœur qui me lie à mes frères et sœurs et enfants Népalais puisqu'ils m'ont adoptée comme maman.
en partage : Là-bas (Chateau briante)

Image de Jobic de La Roche
Jobic de La Roche · il y a
Namaste ma copine,
Un beau texte plein d'humanisme bien que je sois un peu moins enthousiaste concernant le passage sur le thé noir au beurre salé.
Par contre, lorsque après 8 heures de marche, autour d'un feu de bouses, avec une bonne dose de rakshi, le chef sherpa nous partage des chapatis chauds cuits sur un gros grill en ferraille, là... on atteint des sommets (si j'ose dire).
😉

Image de Chateau briante
Chateau briante · il y a
oh que oui !
et on chante et on danse comme ils le font toujours là-bas
à chaque pause, on boit (de l'eau mais pas que...) et ils se mettent à danser et chanter et nous entraînent, nous "coincés du cul" et pourtant que leur vie est âpre et difficile, c'est la misère mais ils savent goûter chaque instant de la vie
j'ai changé là-bas, beaucoup changé
ta copine te remercie

Image de Mickaël Gasnier
Mickaël Gasnier · il y a
Mes encouragements " Cop " ou " Mom " ( c'est toi qui vois )
En parlant de voix * 5 attribuées car ce n'est pas " genre " exploit sportif mais dans la sensibilité, et l'instant de vie.

Image de Chateau briante
Chateau briante · il y a
j'aime le thé au beurre de yak et le fromage de yak et la viande de yak séchée
lorsque j'ai rencontré Patrick, j'ai voulu l'épater (comme toujours au début) et je lui ai cuisiné un ragout de yak (j'avais rapporté de la viande séchée)
oh ! gosh ! ce fut horrible..., pas bon, dégueu même
car je n'avais pas eu le temps d'apprendre comment cuisiner le yak là-bas, là-haut 🤣
mais bon ! Patrick a persisté : ça c'est de l'amour 💙
c''est son anniv aujourd'hui 19 janvier 🎈✨🎉

Image de Liam Azerio
Liam Azerio · il y a
Un voyage, fait tout autant de dépaysement que de recueillement.
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Absente depuis plusieurs mois de SE, manque de motivation, désillusions sur l'évolution du site, je n'avais pas lu votre texte que je lis aujourd'hui avec beaucoup de plaisir. Cela me rappelle un trekking au Népal que j'ai fait... il y a longtemps mais qui a été un moment fort, même si j'étais alors restée dans des zones de "collines" (allant quand même jusqu'à 4000 mètres !), admirant les sommets étincelants dans le lointain et profitant des rhododendrons en fleurs, et appréciant l'accueil simple et souriant des Népalais ! Et votre histoire est touchante !
Afin de retrouver les lecteurs perdus lors du bug informatique de SE, je me permets de vous inviter à passer sur ma page ou ça grouille... si cela ne vous rebute pas !

Image de Chateau briante
Chateau briante · il y a
Merci Françoise et je vais vous lire avec plaisir et attention
Marie Christine

Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Je découvre tardivement ce texte qui ouvre des horizons que je n'ai pas connu hélas, autrement qu'en rêve. Merci d'avoir fait partagé aux lecteurs cette expérience.
Image de Frédéric Faurite
Frédéric Faurite · il y a
Le rêve, le dépaysement, la rencontre de l'autre, les grands espaces mais aussi les dangers. Je suis toujours admiratif de ceux qui ne succombent pas à la peur et mettent tout en œuvre pour atteindre et dépasser les sommets qui se présentent à eux. Se dépasser, aller plus loin, c'est la condition première pour le progrès. Très beau texte qui fait voyager tout en laissant au lecteur la possibilité de repartir de ces hauteurs !
Image de JLK
JLK · il y a
Et ben bibi, je clamserai en plaine, en bon partisan du moindre effort.
Image de Chateau briante
Image de Graloup
Graloup · il y a
Les raisons de votre attachement particulier à ce pays forcent l'admiration, mais reste cette question de fond: dans notre quête existentielle (pardon pour le gros mot) faut-il chercher un ailleurs mythique comme l'on fait les écrivains voyageurs -parmi les plus récents: Segalen, , Alexandra David Neel, Nicolas Bouvier, Sylvain Tesson - ou estimer , avec Du Bellay , dans son très chauvin "Heureux qui comme Ulysse" que rien ne vaut "la douceur angevine"?
Image de Chateau briante
Chateau briante · il y a
ce fut le fruit de 2 hasards :
1) fin 2006 en balade avec une amie je m'arrête acheter le journal
devant moi, un numéro de "Roadbook" (livre et DVD) sur l'Himalaya
(l'édition trimestrielle des "Roadbook" n'a hélas pas existé longtemps : 2006-2010 environ)
fana de (haute) montagne, je "dévore" et le livre et le DVD
et je continue d'acheter les magazines ayant trait à l'Himalaya (Trek Mag, Géo...)
2) été 2007 : en sortant du boulot sur ma pause de midi, je passe devant "Nouvelles Frontières" j'entre et me renseigne sur les treks au Népal vus en vitrine
Le soir même je bookais pour novembre (visa pour 1 mois) un trek qui me tenait à cœur, intitulé : "le tour des Annapurna, un trek en sursis" car les autorités Népalaises avaient décidé de construire une route, réduisant à peau de chagrin (à peu près 10 jours) ce trek initialement de 320 km à pied sur 3 semaines, que j'ai eu la chance de parcourir avant que la route ne soit faite
novembre 2007 : Katmandou
le sirdar (chef des sherpas) c'était Pasang et un de ses frères sourd-muet (un accident vers ses 8 ans) était un des nombreux porteurs (à noter que je ne voulais pas que l'on porte mon sac jusqu'à ce que l'on m'explique que c'était important pour eux d'avoir ce travail saisonnier, le reste du temps étant plutôt occupé à casser des cailloux pour faire des routes en montagne justement)
Gros coup de cœur pour Pasang et son frère Duktak et toute la famille (ils m'avaient invitée chez eux pendant les quelques jours avant de reprendre l'avion)
et en été 2008, je les ai invités à venir 3 mois à la maison et contacté mon médecin qui m'a dirigé vers l'hôpital et Duktak a été appareillé
avril 2009 : trek au camp de base de l'Everest organisé par Pasang
été 2010 : ils sont venus à la maison
avril 2011 : trek au camp de base du Kangchenjunga organisé par un autre de ses frères Pemba
2012 une cata m'est tombée dessus (voir sur ma page : "aubergine", "alcool-eau")
2014 : cet autre frère de Pasang : Pemba vient chez moi
2015 : Pemba et son épouse à la maison
2018 : Tsering, la fille de Pasang vient 10 jours à la maison
... on se donne des nouvelles très régulièrement
et du 13 au 17 avril prochain nous allons ensemble en Islande : Pasang, Anika son épouse et leurs deux enfants leur fille Tsering et leur fils Sangye
puis du 17 au 23 : à la maison, revoir toute ma famille et amis qu'ils connaissent bien, tout comme je connais toute leur famille
N.B. Pasang et sa famille vivent maintenant à New York
et son frère Pemba et sa famille, au Portugal
Duktak est retourné vivre à Taplejung, où ils sont tous nés, il est marié et il vient de perdre sa petite fille (conditions sanitaires difficiles surtout en hiver)

j'ai aussi, par le biais d'une association dont j'ai rencontré un responsable à Katmandou, parrainé des jeunes pour qu'ils puissent étudier

Mais que je suis bavarde !... et encore je n'ai pas tout dit, loin s'en faut

En fait, je n'ai rien cherché... j'ai juste trouvé 😊
Bien amicalement
Marie Christine

petit ajout : en novembre 2007, nous avions été rançonnés par des maoïstes
décembre 2007 : le roi, qui avait usurpé ce titre en faisant tuer son neveu, héritier légitime, est destitué - c'est ce que j'ai entendu là-bas -
"selon la thèse officielle, son neveu Dipendra, pris d'un accès de folie, assassine toute sa famille, y compris son père le roi Birendra (le frère de Gyanendra) avant de se donner la mort. Gyanendra devient ainsi roi à nouveau." wikipedia
"Le 28 décembre 2007, le Parlement provisoire avait prévu l'abolition de la monarchie. La nouvelle Assemblée constituante a voté de nouvelles institutions le 28 mai 2008 et la destitution du roi. Le règne de Gyanendra et de la dynastie Shah a donc pris fin à cette date pour céder la place à un régime républicain." wiki
"L'auteur Gérard de Villiers, dans son roman Le Roi fou du Népal (2002), après avoir évoqué le massacre de la famille royale du Népal, rappelle que l'enquête officielle fut laconique et bâclée, et émet l'hypothèse qu'il s'agissait d'un véritable coup d'État organisé par des membres de la famille royale népalaise (a priori par Gyanendra) et par un service secret étranger." wiki

à ce jour c'est toujours le bordel... corruption, graves inégalités, injustices criantes, etc... (un peu comme partout ? sauf que la Katmandou des époques hippies a laissé place à une ville dangereuse, du fait de l'exode des populations montagnardes vers ce pseudo-eldorado (la capitale) et qui n'ont pas de travail et la vie en montagne est très très rude...

combien de temps faut-il pour installer une démocratie ? 😡

oups ! encore un commentaire plus long que le texte 😅

Image de Virginie Denise
Virginie Denise · il y a
Mes petites voix pour que "Là-bas" aille un peu plus haut 😉.
J'ai beaucoup aimé, merci Chateau Briante.

Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Beau récit (inspiré du réel sauf la fin, heureusement !)
Bravo, la réalité rejoint et dépasse la fiction. On ne peut qu’admirer l’exploit et sa transcription (un peu flippante, la chute, tout de même )
Mes voix, Marie-Christine !

Image de de l air
de l air · il y a
On va à la fin vérifier les noms inconnus... Mais même avant ça, on l'aime ce texte et le vent frais qu'il charrie ainsi que sa belle histoire.
Merci pour le voyage MC.

Image de Daisy Reuse
Daisy Reuse · il y a
Un très joli texte venu de là-bas ! On y découvre une philosophie de vie où les mets sont (Surement) succulents et portés haut .
Image de Chateau briante
Chateau briante · il y a
une vie simple, laborieuse mais une telle joie de vivre que nous avons tendance à perdre ici, attachés que nous sommes aux biens matériels
"là-bas" ce sont les valeurs humaines qui se portent haut et c'est un engagement dans la bonne voie (en alpinisme aussi)
merci Daisy
Marie Christine