3
min

L'enfant choisi

Image de Dannyboullard

Dannyboullard

4 lectures

2

Il existait depuis longtemps une légende comme quoi un enfant allait sauver le monde du mal, mais personne ne savait qu’il était. Chaque mage et magicien consultaient le ciel pour savoir s'il existait vraiment...
Voilà qu'un orage violent détruit tout le village au nord du pôle Nord, ne laissant qu'une vieille mansarde qui tenait à peine debout ! Il était là, un petit enfant d'à peine trois mois avec des joues roses et un joli sourire, tout nu mais au chaud sous une peau de rennes ! Les parents étaient partis chercher de la nourriture pour la nourrice et cet enfant, mais il ont été attaqués par un léopard des mers très agressif et ont disparu un matin laissant la nourrice en pleurs avec cet enfant qu'il fallait absolument protéger du froid, de la faim et lui donner une bonne éducation, car le village était très loin à cinquante kilomètres d'ici. Au milieu de nulle part à présent que va-t-il se passer ? La nourrice épuisée ne tenant plus debout confia cet enfant à un riche du village car il n'avait qu'une fille et cet enfant fut le bonheur de sa femme car en prenant de l'âge elle ne pouvait plus enfanter et se trouva ravie d'avoir un garçon pour espérer une autre lignée pour son adorable mari, qui était aux anges d'avoir un don du ciel. Tant de prières qui ont été exaucées en ce jour de printemps...

Tout le monde était content sauf Chiarra une petite fille de douze ans, superbe avec sa chevelure auburn qui descendait en cascade sur ses hanches menues. Elle qui était le centre du monde et se retrouvait à la deuxième place, elle n'était pas contente du tout de cet état de chose ! Laisser faire ou racheter l'amour de mes parents pensa-t-elle ? Ses parents l'aimait mais dans sa petite tête que pouvait-elle penser. Un garçon comme demi-frère ? Ha non...

Les fées ont prédit une longue vie à cet enfant du miracle, mais une autre marâtre sortit du mur, arriva et lui jeta un sort, personne ne s'attendait à ça ! Qui était-elle que faisait-elle là à cet instant personne ne l'avait invité ; et disparut comme elle était venue ; le sort en question était qu'il ne pouvait pas se marier et avoir des enfants sinon le premier enfant mourait à la naissance, triste sort qu'on ne pouvait pas combattre. Les parents pleuraient à chaudes larmes comment faire ça à un enfant sans défenses et qui ne demandait qu’amour, affection et protection.

Les années passèrent comme un enchantement, aves cette grande sœur qui lui en avait fait baver, mais qu'importe il était fort de caractère et ne se laissait pas faire, il l'a remettait vite en place. C'est par une belle journée d’Automne qu’il traversa une forêt teintée de vert de jaune et de rouille, toutes les feuilles étaient parées de belles couleurs. Il vit une jeune Elfe sur son cheval argenté son habillage reflétait le rayon de soleil dans cette trouée de forêt comment résister à cette beauté, il savait qu'il existait des êtres merveilleux, tout le monde en parlait mais personne à sa connaissance n'en avait vu ou côtoyé. Il décida de la suivre un court instant ce qui se passa ne se fit pas attendre un sanglier effraya la monture de la jeune fille et se retrouva à terre en un instant, il sortit son épée et le trancha en deux ! Des nains accoururent et portèrent secours à la princesse de la forêt mais ça il ne le savait pas car jamais il n'avait été aussi loin ; lui aussi se dépêcha pour voir si elle n'avait rien de grave ! Comment allez-vous jeune demoiselle ? Voulez-vous que je vous raccompagne ce serait plus prudent, ne trouvez-vous pas ? Bizarre la jeune fille ne prononçât mot et disparut très vite dans la forêt profonde. Un aigle à queue blanche apparut et lui dit : « Vite ne restez pas là le soleil va bientôt se coucher et la forêt n'est pas sûre je vous montre le chemin suivez-moi... »

Dans la nuit il repensa à ce qu'il avait vécu des heures plus tôt et décida de raconter à son père son histoire. Son papa lui dit : oublie vite cette histoire fiston et n'en parle à personne, s'il te plait garde ce secret pour toi et moi tu es d'accord ? il tourna les talons et alla se réfugier dans son boudoir ; comment oublier ça , elle était trop belle sa tête lui tournait il avait un infini vertige de bonheur rien qu'en pensant à elle ; il était amoureux , mais il savait qu'il ne pouvait pas se marier avec qui que ce soit , c'est pas juste se dit-il , il allait faire sa valise et tout quitter il en était sûr à présent , il allait vivre sa vie loin de tous , mais ce qu'il ne savait pas c’est que les fées étaient invisible à ses yeux mais elles veillaient sur lui depuis sa naissance et ne le lâcheraient pas d'une semelle...





2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,