Kama Sutra du Sudoku

il y a
1 min
793
lectures
40
Finaliste
Jury

Espiègle, sensible et têtue, je me sens surtout observatrice d'une époque à la fois trouble et passionnante. Professeur d'anglais, le fil conducteur de ma vie est sans aucun doute la transmission  [+]

Elle vient de décroiser les jambes et je sens dans la salle la chaleur de l’Enfer suffoquer tous mes sens. Elle se lève, langoureuse, et feint de suivre le mouvement chaloupé de ses fesses comme si son esprit s’abandonnait tout entier à la domination d’un corps brûlant de sensualité.
Elle me regarde droit dans les yeux. Je fais mine de bouder, absorbé par un sudoku décidément habité de perversité.
Sa robe semble moulée sur des formes ambitieuses. Si elle pouvait parler, elle dirait, elle crierait la délectation d’une fusion si torride entre la chair et l’étoffe.
Elle a la bouche affamée d’une féline à l’affût, les lèvres rouges comme un appel à mordre à pleines dents dans le fruit défendu de ses humeurs câlines.
J’aime ne plus rien contrôler quand je suis avec elle. En un instant, je deviens géant. Je suis le fier fellah labourant la terre fertile de ses envies. L’intrépide fellaga empalant de son pieu érigé en vainqueur la reine rayonnante qui se pâme en mourant. Jason le Conquérant bandant de tout son être l’arc de son désir pour une toison d’or qui se veut inaccessible. Ma vue se brouille. Des gouttes de sueur perlent sur mon front, mes tempes, ruissellent dans mon dos. Je la vois s’approcher, se blottir, s’enrouler, serpenter sans répit pour sentir au plus près les sinuosités de mon anatomie, prendre en main l’engin vital à sa jouissance. Elle se veut matador, préparant l’estocade, mais je ne flanche pas, pour son plus grand bonheur, et retournant habilement la situation, je pénètre en seigneur le domaine interdit de ses plaisirs cachés.
Je pourrais rester des heures à la déshabiller et à la revêtir ainsi de mes fantasmes de vilain garçon...
— Eh bien, mon petit François ! Je vois que les sudokus vous parlent autant que les intégrales ou les cosinus ! Il va falloir sérieusement vous ressaisir au troisième trimestre si vous voulez avoir votre bac !

40
40

Un petit mot pour l'auteur ? 20 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Papillon
Papillon · il y a
J'ai vécu cela ...avec ma prof d'anglais...bilan je passais tous mes cours dans le couloir!
Curieux de se revoir au travers de vos mots!
Bravo

Image de Charles Duttine
Charles Duttine · il y a
Qui n'a pas eu un petit faible pour son prof de mathématiques ou autres disciplines ...
Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
Bien vu ! Pour le bac, il l'aura sans doute à l'oral
Image de Céline Laurent-Santran
Céline Laurent-Santran · il y a
Merci! N'hésitez pas à voter! ;-)
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Quelle imagination ! J'aime beaucoup les comparaisons (fier fellah, l'intrépide fellaga, Jason le conquérant ) qui accentuent l'érotisme du texte.
Image de Céline Laurent-Santran
Céline Laurent-Santran · il y a
Merci! Très heureuse aussi d'avoir découvert votre texte!
Image de Céline Laurent-Santran
Céline Laurent-Santran · il y a
N'hésitez pas à voter! ;-)
Image de Jacques Beauregard
Jacques Beauregard · il y a
Merci Elodie dans l'Oise pour ce conseil avisé!!!
Image de Céline Laurent-Santran
Céline Laurent-Santran · il y a
Merci Veranda! J'espère qu'on se retrouvera l'année prochaine pour une nouvelle Matinale! ;-)
Image de Lau59320
Lau59320 · il y a
J'ai bien fait de suivre l'avis d'Elodie, c'est savoureux et les jeux de mots sont excellents! bravo à vous
Image de Céline Laurent-Santran
Céline Laurent-Santran · il y a
Merci beaucoup! Et mille mercis à Elodie! ;-)
Image de Michèle Harmand
Michèle Harmand · il y a
Excellent !
Image de Céline Laurent-Santran
Céline Laurent-Santran · il y a
Merci Jean! Ca me touche beaucoup!
Image de Haigman
Haigman · il y a
Ce texte est mon préféré au même titre que celui d'Elodie ... Les deux textes qui correspondent à l'esprit du challenge ...
Image de Pascale Pujol
Pascale Pujol · il y a
Un vote pour un sourire :)

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Lettre à Claire

Céline Laurent-Santran

Très Chère Claire,
Je connais déjà tant de vous, et pourtant, je ne vous ai pour ainsi dire jamais vue. Depuis maintenant six mois, je vous frôle, je vous devine... [+]


Nouvelles

La dernière cigarette

Valoute Claro

II y a quinze ans, mon mari et moi prenions toujours une semaine de vacances au mois d’août. Depuis cinq ans, trois jours semblent nous suffire.
Cette année ce sera… une nuit.
Ça me va. Il me... [+]