J'AI ÉTÉ SACRIFIÉ PAR MON PÈRE partie 1

il y a
8 min
191
lectures
0

Jeune ecrivaine Camerounaise passionné par la retransmission des faits sociaux et des réalités existentielles  [+]

#DADASTORIES #COURT_RÉCIT #JAI_ÉTÉ_SACRIFIÉ_PAR_MON_PÈRE

Je m'appelle Dora. Je suis l'aînée d'une fratrie de six enfants, fille de famille modeste et pieuse. Ma mère Anne frit les beignets au carrefour Deng et mon père Christophe est vendeur à la sauvette de médicaments.

Mon père nous a toujours aimé et il disait toujours regretter le fait qu'il ne pouvait nous offrir une vie meilleure. Il m' appelait sa blanche et ma mère souriait toujours d'un air timide lorsqu'il le disait. En fait j'étais plus claire de teint que mes frères et sœurs et cadets au point où ils m'appelaient "mami njangsang".

Quand je me plaignais souvent d'être fauchée, ma petite sœur Aimée me disait toujours : Dora ce n'est pas normal... Ton teint d'abord c'est déjà le capital..

#DADASTORIES

Contrairement à l'opinion populaire qui veut que ce soit l'aîné d'une famille qui aie souffert plus que tout le reste, mon père lui ne me battait pas pourtant mes frères et sœur subissaient ses assauts continuellement.. Ça créait une certaine jalousie au sein de notre fratrie... Les "la préférée de papa" par ci, "la blanche de papa" par là...

Un jour à la cuisine, je faisais du jus de foléré (bissap ) avec ma maman pour vendre... On emballait dans des sachets de plastique et dans des petites bouteilles de 0,30cl qu'on revendait à 50frs et 100frs.. N'ayant pas de frigo, on gardait ces jus chez la voisine Mami Gaza...

-maman

-oui Dora

-pourquoi je suis claire et les autres sont noirs ?

-(poussa un petit soupir) ça vient de ta grand mère paternel, elle affectionnait beaucoup ton papa et lui pareil... Raison pour son attachement particulier à toi

-wow elle s'appelait comment ?

-Dora, tu es son homonyme

-j'en suis vraiment ravie, j'aurais voulu la connaître

Ma mère se contenta juste de sourire.. Et on continua notre besogne..

#DADASTORIES

Ça faisait exactement six mois que j'avais commencé à voir mes règles et c'était mon papa lui même qui m'achetait des serviettes hygiéniques (dites garnitures)

Il ne permettait pas que je manque de quoi que ce soit pourtant nous n'avions presque rien et tout cela plaisait à ma mère qu'il soit si attentionné à mon égard...

Un soir que maman était allée au village pour un deuil et que nous étions restés à la maison avec papa.. Il m'a demandé de venir rester dehors avec lui pour bavarder un peu pendant que mes petits frères et sœurs dormaient... j'en ai profité pour apporter ma bassine de pistaches à concasser..

-tu as de très belles jambes Dora

-(timidement) merci papa

-qui t'a acheté cette jupe ?

-c'est la fille de Mama Gaza qui me l'a offerte

-dorénavant je t'achète tout jusqu'au caleçon, notre statut de pauvre ne devrait pas nous faire passer pour des mendiants

-d'accord papa

-voilà ma blanche, j'aime quand tu es soumise (en me caressant l'oreille)

Je ne considérais pas ça mal jusqu'à ce qu'il me demande de m'asseoir sur ses genoux... Après tout c'était mon papa donc je me suis exécutée...

Il m'a porté longtemps pendant que je posais ma tête sur sa poitrine, me disant comment il allait nous sortir de la pauvreté et que j'allais être la poule aux œufs d'or de notre famille... la famille Dzié

#DADASTORIES

-tu somnole déjà Dora

-oui papa j'aimerais aller me coucher

-d'accord allons-y

Tandis que je me dirigeais vers la chambre de mes frères, il me tint le bras fermement..

-shtt tu vas les réveiller, c'est mieux de venir dormir dans notre chambre

Je suis donc aller passer la nuit avec mon père et pendant qu'on dormait je senti quelque chose de dur entre ses jambes se frotter sur mon dos et mes fesses.. Je n'avais jamais su ce que c'est qu'une érection..

-j'essaye de me retenir Dora

-papa qu'est-ce que tu fais ?

-shhhtt c'est notre secret... tu sais que je ne te ferais jamais de mal, fais ça pour moi je t'en prie

Mon père pleurait à chaudes larmes et chuchotait pour ne pas réveiller mes frères.. J'avais de remords d'être dans l'incapacité de lui venir en aide car je voyais qu'il souffrait..

-je dois faire quoi papa ?

-ne parle pas fort s'il te plaît, ça ne durera pas longtemps, je vais juste utiliser ceci (pointant son penis qui faisait gonfler son pantalon) entre tes pieds

-(naïve que j'étais) j'aurais mal ?

-non ça fait juste comme le pincement des ongles sur ta peau

Puis d'une manière brusque il me cala les jambes de toute sa force, me baillonna la bouche d'une main et de l'autre main souleva lentement ma petit jupe évasée...

Il utilisa juste son penis pour caresser l'entrée de mon vagin car c'était trop serré et de peur que mes cris ne réveillent mes frères et sœurs puis parfois ses doigts qu'il introduisait puis qu'il lechait... je saignais ce jour-là et il m'a fait jurer de toujours lui dire quand je saigne...

J'oublie de vous dire que c'est lui même qui disposais de mes garnitures, ma maman n'était au courant de rien ou alors ne voyait rien car préoccuper par ses problèmes d'argent

#DADASTORIES

C'est ainsi qu'à chaque fois que je rentrais tôt des classes ou que j'étais malade, mon père en profitait à l'absence des autres pour se faufiler dans la douche quand je me lavais et il me caressait le corps et parfois envoyait les doigts dans mon vagin pour ouvrir peu à peu jusqu'à ce que je sois prête (c'est ce qu'il disait)

Moi je pensais que c'était parce qu'il m'aimait particulièrement et m'offrait des cadeaux qu'il ne donnait pas aux autres.. Parfois un collier, une barre de chocolat, un chichi, etc.

Un soir, il est rentré très tard et il portait une malette d'argent.. Il a appelé ma mère et lui a dit :

-Anne partons d'ici avec les enfants

-mais pour où mon mari ?

-notre vie a changé ! Kérosène a chanté et je vois les merveilles de Dieu dans ma vie

-mais.. Mais

-le business avec mon ami Bernard a marché... Tiens regarde !

Il ouvrit la malette et il y avait énormément d'argent pour toute une vie de folie dépensière...

#DADASTORIES

Notre vie avait considérablement changé tandis que ma santé se declinait peu à peu...

Un jour que je regardais la télé couchée sur le divan, ma mère me fixait longtemps puis secoua la tête

-mama c'est quoi ?!

-Dora tu maigris tellement ! Qu'est-ce qu'il y a ? Tu es déjà méconnaissable !

-je me sens faible maman

-mais on a fait le tour des hôpitaux rien.. Parle moi ma fille, qu'est-ce qui te tracasse !?

-papa me comprend mieux que toi.. tu ne t'ai jamais intéressé à moi

Ma mère baissa la tête : mon souhait à toujours été qu'il t'aime au même titre que tes autres frères et sœurs

-(intriguée) que veux-tu dire par là maman ?

-bon je vais au centre d'esthétique me faire un brushing.. On en reparlera après mon voyage pour le Benin. Je te garde quoi ?

Ma mère état devenue une grande femme d'affaires.. Derrière cette malette tout le monde vivait dans l'opulence, mes frères et sœurs ne manquaient de rien moi y compris... Mais je maigrissais de plus en plus..

#DADASTORIES

Jusqu'à ce qu'un jour, en l'absence de ma mère je suis tombée au salon en voulant me baisser pour ramasser ma boucle tombée.. C'est le gardien qui m'a rapidement emmené à l'hôpital avec l'aide du chauffeur...

Une fois à l'hôpital, le médecin urgentiste s'exclama : elle est sévèrement anémiée, il lui faut deux poches de sang urgemment !!! Vous êtes son père ?
(j'étais déjà inconsciente)

-non juste le gardien de leur maison, sa mère est en déplacement

-appelez urgemment son père

-docteur je ne peux pas, je risque gros parce que cet homme aime qu'on s'adresse à lui directement quand il s'agit de celle-ci (parlant de moi)

Le docteur furieux appela mon papa qui arriva sans tarder on dirait qu'il attendait ce jour derrière la porte...

-monsieur est-ce que vous pouvez donner de votre sang pour sauver votre fille ! Vous risquez la perdre

-ma religion m'interdit les transfusions sanguines

-quoi ?!! C'est question de vie ou de mort monsieur ! Cette fille va mourir !

-cela va à l'encontre de mes convictions, utilisez d'autres moyens pour sauver mon enfant où je vais l'evacuer en France.. J'ai un ami à l'aéroport qui peut régler ce genre de formalités

Puis mon père sorti effectuer un coup de fil.. Au moment de traverser la porte d'entrée, sa tête heurta la vitre et il s'ecroula.. Il ne savait pas que la porte était fermée vu qu'elle était transparente...

Le médecin a donc dit aux infirmiers de le porter et le mettre sur un brancard puis de lui prélever un peu de sang pour les tests vite fait tandis qu'on m'avait perfusé une solution saline en attendant...

#DADASTORIES

Résultats des tests :le sang de mon père et le mien était incompatibles alors on ne pouvait me transfuser de son sang.

Seul le gardien savait que CHRISTOPHE N'ÉTAIT PAS MON PÈRE !!!

Moi couchée là inconsciente je ne savais rien.. Le gardien a donc appelé ma maman qui a éclaté en sanglots au téléphone.. Elle lui a demandé de ne rien dire et a promis d'interrompre ses activités pour revenir à mon chevet.

Mon père s'est réveillé brusquement mais ne savait rien de ce qui avait été fait sur lui. Il a remis une forte somme d'argent au médecin et est venu me regarder dans la chambre d'hôpital

me tenant la main, il chuchota : tu vas où Dora ? Tu es ma poule aux œufs d'or rappelle toi cela..

Pendant que les médecins cherchaient des donneurs de sang compatible, un Pasteur qui était venue faire une messe d'onction extrême passa devant notre chambre et s'arrêta brusquement...

-je sens l'odeur d'un cadavre ici !

Le gardien le regarda interloqué- passez votre chemin monsieur

-ouvrez cette porte ! Je sens une mauvaise aura ici dans cette chambre (et il bouscula la porte et là... Il vit mon père en train de me faire du bouche à bouche pourtant réellement il aspirait mon souffle ! Tandis que sa peau semblait rajeunir, mon visage se dégradant rapidement jusqu'à ce que le Pasteur cria
: Arrêtez suppôt de Satan !

Mon père devenait fou: vous avez interrompu mon rituel ! Vous savez ce que je vais perdre ! Vous savez ce qu'elle me faisait gagner ! C'est ma fille ! Personne ne peut l'aimer plus que moi !

Le médecin : sortez de là Pasteur ! C'est le père de cette petite !

Pasteur : il l'a tue à petit feu ! Ne voyez vous pas qu'elle n'est plus qu'une coque vide ! Il lui a tout pris !

Christophe : faites sortir ce charlatan qui se cache derrière sa soutane de malheur

Gardien : Docteur ! Ce n'est pas son père ! C'est le Pasteur qui a raison ! Moi je voyais tout ça mais je ne pouvais pas parler de peur de perdre mon boulot ! Il a aveuglé la mère de cette petite et elle ne voit pas son enfant mourir à petit feu !

Une vive bagarre se déclencha dans la petite chambre et le vacarme me sorti de mon coma... Je me suis réveillée en sursautant :qui êtes vous ?

J'avais vraisemblablement perdu la mémoire ! Je ne reconnaissais plus personne autour de moi : je veux rentrer

Puis j'entendis comme si un feu m'embrasait, c'est le Pasteur qui priait et les seules personnes que cela affectaient était mon père et moi... Je criais et je me tortillais alors le gardien est venu me tenir fort..

Mon père par contre est tombé et s'est mise à vomir... Un mélange de sang et de papier mâché... C'était horrifiant à vue d'œil ! Tout l'hôpital était en ébullition...

Mon père mangeait mes garnitures !!!

#DADASTORIES

Ma mère est arrivée quelque temps après et s'est immédiatement mis à pleurer.. Elle avait épousé un monstre qui s'était servi de sa fille faite hors mariage pour assouvir sa soif de gloire et de richesse...

Elle aurait dû me dire depuis tout ce temps que Christophe n'était pas mon géniteur... Elle m'avait bercé de faux espoirs et d'illusions..

Mon père ne m'avait jamais aimé, il protégeait ses enfants en se servant de mon sang comme machine à sous dans le monde spirituel...

#DADASTORIES

Il allait payer tôt ou tard pour ce qu'il a fait car immédiatement après avoir vomi, il a réussi à s'enfuir.. Il a démarré sa voiture et est parti sans dire un mot à ma maman..

Cette dernière est restée à mes côtés me priant de lui pardonner pour tout, je la regardais juste comme un chien regarde la télé..

J'étais devenue une mongole, jai perdu l'usage de mes membres et apparemment je ne pourrais pas procréer dans l'avenir si je le souhaitais

#DADASTORIES

À notre retour de l'hôpital, les événements malheureux se sont succédés les uns les autres.. Mon père était introuvable.. L'argent disparaissait dans la maison comme par enchantement et la nuit des voix habitaient notre demeure... Des esprits nous hantaient et semaient la zizanie entre mes frères...

Je regardais juste, inerte, impassible... J'étais pas différente d'une zombie ou d'une martienne.. Toute ma beauté avait flétrit.. J'en étais arrivé au point de manger mes excréments tandis que je voyais mon père à la télé auprès des personnalités éminentes du pays.. Il était devenue une icône des affaires, un monument de l'import-export tandis que moi j'étais devenue un légume, un mollusque....

Le Pasteur avait conseillé à ma mère de partir de la maison et de se détacher de tout ce qui nous liait à cet argent sale enfin d'être sauvés .

-cet homme bien qu'à distance de vous continue de sucer son sang et use de son essence...

-que faire Pasteur ?

-c'est œil pour œil, dent pour dent

-je ne comprend pas

-entrez dans cette loge et échangez le sang de votre fille contre celui de votre mari. Ainsi elle vivra et lui il mourra !!!

-comment me fournir son sang ?

#DADASTORIES

#la_suite_à_40_partages
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !