6
min

Invasion 4.......les neutrinos

Image de Moeun Touch

Moeun Touch

23 lectures

3

Le psychiatre laisse Teddy, apparemment autonome et vigilant, avec ses papiers blancs, et cherche des réponses auprès de la mère du petit. A-t-elle vraiment écouté aux portes ? Et qu'est-ce qu'elle a vraiment vu ou entendu ? Et celle qui le titille le plus: pourquoi lui avait-elle dit que c'est le petit qui lui a raconté toute cette histoire ? Difficile, même pour un vieux psychiatre très expérimenté comme lui, d'aborder ces petits détails, qui peuvent en cacher d'autres plus importants. Les incohérences, il a l'habitude de les traiter avec délicatesse et lenteur, pour éviter de réveiller d'autres démons qui pourraient accentuer les mystérieux comportements du petit Teddy. La mère vient justement de finir ce qu'elle avait à faire et lui tend le thé, encore chaud.

@ Tenez, Docteur, votre thé!
# Je vous remercie, Madame. Dites-moi, depuis quand vous raconte-t-il toute cette histoire ? demande subtilement le psychiatre à la mère, pour lui rappeler ses dires.
@ En fait, il ne me raconte rien, Docteur. Nous l'avons filmé avec mon mari, depuis quelques temps. Ce sont les vidéos qui nous montrent ses monologues, avec ses papiers blancs.
# Des vidéos ? Intéressant ! Pourrais-je jeter un oeil ?
@ Vous pouvez les visualiser autant que vous voulez, mon mari est d'accord.
# Juste un petit détail, Madame: pourquoi m'avoir dit que c'est lui qui vous a raconté toute cette histoire ? Je ne comprends pas.
@ Peut-être parce que je souhaite tellement qu'il se confie à moi, je ne sais pas, Docteur. Je prie nuits et jours pour qu'un jour, il me parle, et qu'il me fasse confiance. J'ai l'impression qu'il me renie. Son manque de d'attention et de tendresse à mon égard est en train de me rendre folle, Docteur. J'ai autant besoin d'aide que lui probablement, je ne sais pas. Le manque de sa tendresse m'affecte terriblement.
Des fois je deviens tellement folle que j'ai l'impression qu'il me parle vraiment, cela explique probablement ce lapsus. Mais il ne nous parle pas, jamais, ni à mon mari, ni à moi. Que devons-nous faire docteur ? Nous sommes complètement perdus!

La mère part aussitôt en sanglots, sans retenue. Elle verse des larmes torrentielles et d'une tristesse terrible. Spontanément, le psychiatre la retient.

# Je vous en prie, Madame, si vous vous laissez aller, cela risque d'être délicat. Tenez, montrez-moi, quelques séquences de ces vidéos, tente subtilement le docteur de distraire la mère, pour éviter que ses larmes continuent de pleuvoir.
@ Excusez-moi, Docteur. Je dois me contrôler, je sais. Je vous en prie, buvez votre thé, en attendant que je vous ramène ces vidéos.

À peine la mère monte-t-elle de quelques marches, le petit Teddy interpelle son psy.

- Docteur, vite, venez voir ! Viiiite !
# J'arrive, Teddy ! Qu'est-ce qu'il y a ?
- Regardez ! lui montre Teddy du doigt, vers une feuille blanche qui commence à bouger. Vous me croyez maintenant ?
# Mais Teddy, une feuille, ça peut bouger et se glisser sur d'autres ! Je ne vois pas d'esquisse quelconque ! Tu l'as peut-être fait bouger, en marchant à côté ?
- Vous ne me faites pas confiance, n'est-ce pas docteur ?
# Si tu m'assures que tu n'as pas marché à côté, je te crois, Teddy. Est-ce vraiment le cas?
- Je ne sais plus. Vous me faites douter maintenant. Mais je suis sûr que ce sont eux, ils se préparent à revenir. Je le sais.
# Dans ce cas, surveille-les encore, Teddy, je ne suis pas loin.
- Là, docteur ! Vous avez vu ?
# Non, Teddy, je n'ai rien vu! Tu as vu quelque chose ?
- Oui, un pli, docteur ! Mais il a vite disparu sans laisser de trace sur le papier. Croyez-moi docteur, ils sont capables de nous jouer tellement de tours de magie avec leurs technologies que notre oeil ne pourraient suivre leurs mouvements furtifs ultrarapides. Leur retour risque de provoquer un cataclysme dans notre monde ! J'ai peur docteur !
# Si ce que tu dis va arriver, il y a de quoi avoir peur. Et c'est bien de s'inquiéter. C'est notre instinct de survie. Sans la peur, on foncerait la tête baissée et les yeux fermés dans tout et n'importe quoi. Avec la peur, on se méfie et on étudie ce qui est dangereux ou pas pour nous préparer. Et c'est exactement ce que tu fais, Teddy. C'est pour ça que tu les surveilles, n'est-ce pas ?
- Oui, docteur. Je veux être un héros. Je vais tous nous sauver d'eux, vous verrez.
# C'est bien Teddy, il faut garder cette force. Mais dis-moi...
- Oui, docteur...
# Quelle est la première personne que tu sauveras si tu n'avais pas le choix ?
- Non, docteur, je vais tous nous sauver, en même temps. Ce sont eux qui n'auront pas le choix, de repartir chez eux. Vous verrez!
# J'adore ta détermination, Teddy et le fait que tu veux sauver tout le monde en même temps.
- Merci docteur, je n'ai pas vraiment le choix. Bon, je crois qu'ils ont compris que je les attends pour leur botter le derrière. Ils ne se manifestent plus. Allez boire votre thé avec ma mère, je veille sur vous et sur toute l'humanité.
# D'accord, Teddy. Préviens-moi s'ils se manifestent de nouveau.
- D'accord. Et...
# Oui, Teddy ?
- Dites à ma mère que j'ai enlevé toutes les caméras de ma chambre. Je me demande si ce ne sont pas ces caméras qui les ont attirés.
# Ah, oui, tu crois Teddy ?
- J'en suis presque sûr, docteur.

Encore un détail qui tracasse le docteur. Teddy était au courant que ses parents le filmaient. Il veut en savoir davantage.

# Depuis quand étais-tu au courant des caméras, Teddy ? Et quand les as-tu enlevées ?
- Depuis toujours, mais j'ai fait semblant de ne rien savoir. J'ai jugé ces caméras utiles car elles pourraient montrer à mes parents et au monde entier qu'ils étaient bien là.
# Mais ce n'était pas le cas n'est-ce pas ?
- Si, docteur, ils étaient bien là! Mais ils sont complètement invisibles sur les vidéos, donc du coup, j'ai enlevé toutes les caméras de surveillance, devenues inutiles.
# Je comprends mieux maintenant, Teddy.
- Donc c'est inutile que vous visionniez toutes ces vidéos que ma mère va vous apporter, docteur. Vous me verrez juste faire du monologue seul dans ma chambre avec mes papiers. Ces envahisseurs sont complètement invisibles et étanches à toutes nos technologies j'ai l'impression, comme les neutrinos qui nous traversent par milliards chaque seconde de la tête au pied.
# Ah là, tu me surprends Teddy! Les neutrinos nous traversent vraiment ? demande le psychiâtre, curieux de savoir comment Teddy sait que sa mère va lui apporter les vidéos.
- Je vous surprends parce que c'est la seule information qui vous soit vérifiable, c'est ça docteur ?
# Oui, je l'avoue. C'est la seule information scientifique que tu m'aies dite c'est vrai. Mais je sais que tu n'es pas fou, Teddy, car tout ce que tu dis est tout à fait cohérent. Et devant l'inconnu et les mystères, on ne peut émettre que des hypothèses, et c'est ce que tu fais.
- Merci docteur, au moins vous, vous me comprenez.
# Je vais faire plus que de comprendre, Teddy...
- M'aideriez-vous à chasser ces envahisseurs, docteur ?
# Et comment! On leur bottera le derrière tous les deux, toi et moi.
- Vous aussi, vous voulez sauver le monde et être un héros, hein docteur ?
# Oui, comme toi, comme tout le monde. On a tous besoin de se sentir utile, aux jeux des autres, en particulier de ceux qu'on aime, on en a déjà discuté.
- C'est bien docteur, mais sachez que c'est dangereux. Et puis moi, je m'en fous que le monde sache que je suis un héros ou pas. Du moment que je réussis à les chasser, je suis content. Que mes parents sachent ou pas que j'ai sauvé le monde, cela m'importe peu.
# Donc tu serais prêt à te sacrifier pour le monde et l'humanité, comme une espèce de héros solitaire incognito ?
- Appelez ça comme vous voulez docteur. Bon, assez discuté! Allez tenir compagnie à ma mère et rassurez-la. Moi, je continue de guetter. Je sens qu'il va y avoir de l'action à notre prochaine rencontre.
# Bien Teddy. Je te surveille de loin. J'ai hâte de leur botter le derrière moi aussi.

Teddy observe son psychiatre s'éloigner de sa chambre, avec un léger sourire. Il est content de trouver enfin quelqu'un sur qui compter pour combattre les envahisseurs.
Sa mère revient avec des vidéos des caméras.

@ Tenez docteur, j'espère que ces vidéos vous serviront pour trouver ce qui ne va pas chez lui. Gardez-les aussi longtemps que vous voulez.
# Merci Madame. J'irai en discuter avec un collègue expert en la matière.
Dites-moi, Teddy se passionnerait-il pour l'astronomie, Madame?
@ Non, il n'a aucune passion. Il passe son temps à observer le ciel, les oiseaux, les murs, et bien sûr ses papiers blancs. Il n'aime ni lire, ni écrire, ni dessiner.
# Et les films, de sciences fiction en particulier ?
@ Non, plus, il a horreur des films en général. Il passe son temps à s'enfermer dans le silence. À part de temps en temps, il parle tout seul à des personnages imaginaires. Quand on s'approche de lui, il est complètement absent, s'il ne s'éloigne pas. Comme s'il vivait dans un autre monde.
# Et pendant les repas ?
@ Il ne veut pas qu'on le serve à manger. Il mange comme il veut, parfois très tard la nuit.
# Comment cela se passe à l'école ? A-t-il des copains ?
@ Depuis peu de temps, nous avons préféré le sortir de l'école, pour le préserver des moqueries des camarades. Vous savez, à cet âge là, ils peuvent être très méchants entre eux.
# Je comprends. Je m'intéresse particulièrement à ses résultats scolaires, car il semble s'intéresser à l'astronomie.
@ Vous avez bien vu sa chambre docteur? Il ne veut rien d'autre que ces papiers blancs et quelques crayons. Tous les livres et les jouets, on a dû les ranger dans la cave. Pourquoi l'astronomie, docteur ?
# Eh bien, il a parlé des neutrinos comme un expert. Je voudrais savoir comment il connaît tous ces détails scientifiques, s'il passe son temps à observer ces papiers blancs.
@ Je ne saurais vous expliquer, docteur. Qu'essayez-vous de me dire docteur, qu'il ne serait pas fou ?
# Si vous ne voulez pas qu'il le soit, évitez de lui faire comprendre qu'il l'est, il aura peut-être confiance en vous, et il vous parlera tôt ou tard, pour vous confier ses secrets. Si vous continuez de vous inquiéter pour lui, j'ai bien peur qu'il s'éloignera davantage de vous, et du monde réel, vers son monde à lui.
@ Merci docteur, j'en ferai part à mon mari.
Et vous, qu'allez-vous faire pour l'aider ? demande la mère de Teddy, focalisée sur la guérison de son fils.
# L'aider à combattre ses envahisseurs, Madame.

La mère ne sait pas si elle doit prendre cette réponse au sérieux. Elle a juste compris que pour aider son fils, il va falloir entrer dans monde, à travers des papiers blancs.
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Je reprends tardivement le cours de l'histoire... Ce psy est vraiment de bon conseil !
·
Image de Moeun Touch
Moeun Touch · il y a
Merci Geny. Merci beaucoup.
·
Image de MissFree
MissFree · il y a
Invasion réelle ou non, j'espère que le psychiatre saura aider cette famille à recréer un lien entre ses membres. Je suis contente d'avoir pu découvrir cette histoire grâce à la parution de son dernier numéro.
·
Image de Moeun Touch
Moeun Touch · il y a
Merci beaucoup Miss, pour tous vos passages sur mes pages.J'espère ne pas vous décevoir pour la suite. Le temps me manque pour l'écrire d'une manière régulière, d'autant plus que j'ai d'autres histoires à finir...
A bientôt Miss.

·
Image de MissFree
MissFree · il y a
Je comprends, difficile de trouver le temps pour aller jusqu'au bout de nos idées. J'ai aussi pas mal de choses en cours de route et au bout d'un moment on ne sait plus par quoi commencer. J'ai décidé récemment de laisser de côté l'écriture pour essayer de me dégager plus de temps pour le dessin mais ce n'est pas évident. A bientôt Moeun et bon week-end !
·