6
min

Injure

Image de K57

K57

7 lectures

0

9 mai 1933.
En cette fin de printemps, je savoure dans ce village d'Écosse un repos bien mérité, passant des heures face au lac, à mettre en ordre les notes de mon séjour à St Pétersbourg et à contempler la surface tendue de cette eau dont on dit que parfois, un monstre la ride.
"Mister Flanaghan, mister Flanaghan!",je lève la plume et reconnais la voix de Mac Duff. "Mister Flanaghan, un pli urgent!" Il faut qu'il le soit pour que le pauvre bougre m'atteigne dans ma retraite après avoir franchi les deux heures d'un sentier périlleux censé s'interposer entre ma thébaïde et le reste de l'humanité.
Il me tend une lettre, j'en connais le sceau, l'ouvre à la hâte, la parcourt. Dans le même instant je sais que l'irréparable vient d'être commis je sais qu'il me faudra tenter de réparer l'irréparable, je sais qu'il n'existe à l'homme aucun havre, aucun lieu d'où il puisse échapper à la folie des autres hommes, mais je ne peux deviner à quel point je vais être confronté à 1’inconcevable.

Le 10.Rome.8h32.

Brad Puech, convoqué lui aussi, m'accueille à l'aéroport.
« Comment vas-tu? »
« Je ne m'attendais pas à te revoir si tôt, bien et toi? » -« Bien, je... Je n'ai pas eu le courage d’aller constater sans toi... »
Nous nous engouffrons dans le taxi qui nous mène aux portes du Vatican. Pas un mot sur le trajet. Là, Vincente Renuggi, conservateur de la stanze, nous tend une main chaleureuse.
Par deux fois auparavant, ce trio de spécialistes, pour contribuer à d'infimes restaurations, s'est constitué.
Cette fois, il ne s'agit pas de s'opposer aux outrages du temps, de maintenir présent un passé pour l'avenir, non, cette fois ci, il faut effacer les crimes d'un serial killer de personnages de fresque.
"God Heaven !"- nous sommes face à la fresque. les lèvres de Brad et les miennes lâchent simultanément ce cri. Vincente nous donne le rapport du 9/4:

Registre supérieur:
Apollon nu;jambe gauche sectionnée en dessous du genou.
MInerve; tête sectionnée au ras du cou.
Partie gauche:
Frederigo Gonzagua de Mantoue: nez amputé.
Pythagore: registre sur lequel il écrit, rendu illisible par un rainurage fin.
Partie centrale:
Platon:bras droit arraché.
Aristote:bras droit amputé, pouce gauche absent.
Partie inférieure droite:
Euclide:main droite amputée, large lacération courant des sourcils à l’occiput.
Raphaël ; orbites vacantes.
Nous parcourons le compte-rendu comme celui d'une autopsie, et, ils nous semblent percevoir, au fur et à mesure de cette liste de mutilations, les zones correspondantes sur nos propres corps s'endolorirent. Vincente nous extirpe de nos souffrances :
"Venez voir... il y a pire!"
Il nous conduit vers la représentation de Michel-Ange.
"La regardez”-pointant son index vers le genou de l'illustre. "il est blessé lui aussi"-lui dis-je-"Cela n'est pas mentionné sur le rapport... un oubli?"
"Un oubli... tu m'offenses!" reprend Vincente. Dès l'instant où le gardien m'a prévenu, hier vers 10h, à maintenant, je n'ai quitté la fresque des yeux, j'ai dormi là cette nuit, et vous êtes les premiers a pénétrer ce sanctuaire, l’accès en étant interdit au public par les panneaux que vous avez vus à l'entrée, enfin le pape attend votre avis, il sera là vers 16h..."
Vincente marque une pause, et, d'une voix mal assurée:
"Mes amis, j'ai une hypothèse... Elle est aussi folle que l'est ce sacrilège. Lorsque le gardien referma, le 8 au soir, la porte de la salle, qui n'a pas été violée, il est formel, vous connaissez Falconi, la stanze était vide... Le dispositif de sécurité ne s'est pas déclenché après la fermeture, non plus la nuit. Le matin du 9, Falconi ouvre la porte et constate les mutilations... Je fais le rapport à llh, celle de Michel-Ange n'y figure pas... elle n'a pu être effectuée que dans la nuit du 9 au 10... J'ai du m'assoupir... Donc le coupable est dans la pièce, que je n'ai quitté depuis votre arrivée!"
"Mais où çà, dit Brad... Je n'y vois que nous ! »
-"Dans la fresque ! »-reprend Vincente.
... "Regardez-les vous les connaissez autant que moi... Quelque chose a changé dans leur regard... Vous êtes trop meurtris pour vous en rendre compte... Ils ont peur d'être la prochaine victime... Ils sont solidaires, tous unis pour se protéger... Pour protéger la fresque !"
Il me fallut, en cet instant plus de force que jamais la vie n'en exigeât de moi, pour m'arracher de cette torpeur qui engourdissait esprit et membres, et jeter :
"Au travail!... La topographie des lésions oriente t'elle vers un quelconque dessein destructeur ?... Qui est lésé, qui est épargné ?...Les ectromélies ont-elles une fonction particulière, symbolique ?... Existe -t'il une cohérence historique, scientifique ou philosophique à ces dépravations ? ..Je ne vous fais pas l'injure de vous rappelez que figure ici le gotha de l'humanité... Qui sera, selon vous, l'objet du prochain attentat ?

Dans ce contre-la-montre avec le tueur, il nous fallait gagner du temps, anticiper la prochaine attaque... Je songeai à la jalousie d'un Bramante Euclidé... A la folie d'un Erostrate... Je savais que la solution viendrait de la fresque elle-même... De son unité restaurée, comme les plaies d'un organisme dont on rétablit les fonctions d'un organe vital, cessent de sourdre... Elle nous désignera le coupable aussi sûrement qu'il eût été inscrit, en lettres de sang, sur le flanc de la baignoire de Marat, Charlotte Corday.
Nous nous affairons... les palettes numérotées sortent d'un sommeil dont elles n'auraient jamais du être extirpées. Un échafaudage est monté.
Dans cet état de fébrilité, nous devons à notre grande expérience, la minutie avec laquelle nous entreprenons la restauration du bras de Platon... soudain je lance à Brad et Vincente, alors occupés à préparer les couleurs- « Là, venez voir !... A partir du coude... Un second avant-bras apparaît... Semble émerger..." -Un repentir ? - demande Brad..."Ce n'est pas un repentir... C'est le bras qui nous indique la direction du coupable... Il est probable que les autres personnages le désignent de même, tout comme apparaîtra son nom sur le registre de Pythagore... J'ai une idée !... Vincente, amène-moi le carton..."
"Le carton?"
« Oui, celui de L'Ecole d'Athènes"
"A quoi songes-tu?"
"A la vengeance d’ un personnage que Raphaël a dessiné sur le carton mais n'a pas retenu sur la fresque..."
Une demie-heure plus tard nous plongeons dans l'examen du carton et constatons que nous faisons fausse route ; si Raphaël a ajouté Michel-Ange, le Pérugin, et lui-même, il n'a pas diminué son carton.

Nous reprenons la restauration.
Brad en retrait, dessine fiévreusement des tracés sur des calques, il en lève la tête un moment et s'adresse à nous ; "Regardez... Les lésions touchent des personnages qui relient les points d'un Omega... Cela vous évoque quelque chose ?"
- "La dernière lettre de l'alphabet grec... Rien d'autre en ce qui me concerne... Philip ?"
"Pas davantage... Hormis celui de Teilhard de Chardin... De l'Alpha à l’Omega... Des conceptions très éloignées de celles de Savonarole..."
-mes compagnons suspendent leurs travaux...
"Non...j'y ai pensé... Personne ne l'a jamais reconnu sous les traits de l'un d'entre eux... Dommage cela eût été assez conforme à ses vues de déstabiliser tant d'harmonie... Souvenez-vous qu'il exhortait les enfants dans les rues de Florence, à saccager des tableaux chez des particuliers... Un patrimoine inestimable fut ainsi détruit par des mains innocentes... J'ai par ailleurs pensé à l'un d'entre eux mais Frederigo est lui aussi atteint..." Brad m'interrompt.-"Ne néglige pas, Philip, que le coupable s'est peut-être infligé des lésions afin de retarder sa découverte..." -savourant son effet il reprend;-"Quant-à l'Omega, il en figure un sur la tablette noire inclinée aux pieds de Pythagore".-Nous quittons un moment nos palettes pour venir constater sa présence, puis troublés, nous nous laissons derechef absorber par ce Tout. Un silence sépulcral s'est installé entre nous. Brad, toujours accaparé à ses recoupes de plans, le déchire, nous descendons de l'échafaudage pour compulser les résultats qu'il nous présente "Si l'on répartit les 57 personnages selon ce schéma, deux verticales passant à l’aplomb de l'arête des piliers intérieurs de la basilique, une horizontale par la main d'Aristote, on obtient ceci:





6






7




9




13

13


9



( putti excepté)
...Quel est le surnuméraire de la partie supérieure droite... Cet inquiétant moine à la tonalité la plus soutenue de la fresque, le seul, à part les centraux, à être campé face à nous ?... Que nous indique t'il du maintien énigmatique de sa main gauche ?... Ou, plutôt, si l'on respecte la symétrie des nombres impairs, qui manque à la partie gauche ?... Qui y méritait d'y figurer pour l'éternité ?... Nous revenons aux questions précédentes !"

Je regagne mes hauteurs, je suis face au bras de Platon. Il est de plus en plus manifeste, au fur et à mesure qu'il émerge sous mes pinceaux... Qu’il vient vers moi...
...Je plonge en un profond recueillement, celui de l'homme qui descend en lui-même, afin de s'y rencontrer, d'atteindre, selon le mot de Goethe, Sa Citadelle.

J'ai trouvé.

Au même instant, à Berlin, surgit des flammes de l'autodafé des ouvrages de Stefan Zweig, le gigantesque Michel-Ange qu'il projetait d'écrire avant que la montée du nazisme ne l'accule au silence.

... « Le coupable c'est... c'est nous! »
« nous ? »
"Oui nous... Les hommes tous ceux qui, par leur folie ont dégradé du regard tant de sagesse, par leur manque d’humanité tant de beauté... La fresque jugeant qu'on ne la mérite pas, organise sa propre destruction ; ils ont certes peur, mais pas de l'un d’entre eux... De nous ! née de l'Alpha de la palette de Raphaël, elle accomplit son devenir vers l'Omega... Si nous poursuivions la restauration, nous constaterions que les trois derniers doigts de la main d'Aristote se serrent en un poing, l'index tendu vers nous, que son pouce se crispe sur L’Ethique, et surtout... Surtout, mes amis, que les yeux de Raphaël se détournent de nous pour lancer un regard vers des cieux plus sereins"

Sous notre autorité la stanze fut fermée.

La fresque se restaura d'elle-même.

Le pape ordonna sa réouverture.

Comme ce roi qui choisissait son Premier ministre, à l'issue d'un long corridor enténébré et bordé de richesses, parmi ceux des prétendants qui arrivait jusqu'à lui les poches vides, nous installâmes dans l'accès à la salle, des détecteurs d'amour, montés en série.
Bien peu d' élus se ressourcèrent en son sein.

Brad et Vincente n'ont pas oser croiser mon regard, hier. lorsque nous avons constaté que le pied de Diogène se craquelait.

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,