inconnu

il y a
3 min
2
lectures
0
Un père de famille de 45 ans. était-il retrouvée mort, enterrée dans le jardin de son immeuble, après une disparition inquiétante. Le 14 janvier. Les gendarmes ont remarqué de la terre fraîchement retournée dans le jardin. Ils sont revenus mardi avec un chien, pour découvrir le corps enterré C’est dans le jardin de la rue Montreuil que le corps de la victime avait été retrouvé.
Le 12 janvier, après minuit, c'était à deux heure du matin un peu près à cette heure-ci j'étais réveillé j'avais un souci, insomnie je n'arrivais plus à dormir,il y avait beaucoup de choses qui me gênent, j'y pensais, cela m'empêche de dormir, je pensais à ma famille, à mon avenir, à tout et à rien.
J'étais très inquiet. depuis que mon père est parti, rien n'allait bien, d'ailleurs je ne sais point où est ce qui est disparu. Mon père il avait quarante-cinq ans, il était un homme qui boit trop,il pensait qu'à lui, un homme alcoolique, irresponsable, égoïste, contrairement à Ma mère, elle était malheureuse d'avoir un mari tel que mon père,elle était très gentille, chaque nuit je l'entendit pleurer, dans sa chambre, j'aurais voulu aller lui parler, la consoler même, lui dire «maman ne pleure pas ,ça ne vaut pas la peine» mais j'ai hésité, plutôt je n'avais pas le courage alors je laissé tomber.
Hélas! C'est vrai! j'ai presque oublié. Ma Katrina, Ma petite chérie qui me faisait enrager, elle était magnifique, très belle. Elle m'importunait souvent, à cause de sa jalousie. C'est ridicule n'est-ce-pas, tantôt sa jalousie m'énerve, tantôt elle me faisait rire. ah!ah!ah!ah je me souviens. elle a renversé du café sur une camarade juste parce qu'elle m'a souris et elle m'a regardée. Mais la fille était très naïve, elle songeait à rien de mal, c'était un sourire innocent.
Le lendemain matin comme d'habitude, je me réveille, je m'habille et je mange mon petit-déjeuner et je vais à l'université.
- Quand je suis arrivé à l'université, je suis arrivé un peu en retard, j'ai assisté à mes cours. Mais pendant la pause je remarquai que ma Katrina m'évitai, cela me semblait bizarre, quand je suis allé lui parler elle m'a esquivée et elle m'a dit qu'elle est très occupée et elle avait beaucoup de choses à faire. Ensuite elle partit avec ses deux amies.
c'était vraiment étrange pour moi. Mais Je me suis retourné à mes affaires.
L'après midi. je l'observai, elle pleura dans le jardin juste à côté de la faculté. Je courus vers elle, et je la serrai dans mes bras et je la demandai.
- Ma chère pourquoi tu pleure ici toute seule, que ce qu'il t'arrive raconte moi ton problème, peut-être nous trouverons la solution ensemble, fais moi confiance chérie.
-Adam je vais bien seulement je suis en peu fatiguée, ne t'inquiète pas pour moi ça va aller.
-Tu es sûre! Depuis tout à l'heure, j'ai l'impression que tu me cache quelque chose et tu m'esquive.
-Mais non Adam je t'ai dis, je vais bien, je me soucie pour l'examen, tu me connais l'exam me bouleverse.
- ne t'inquiète pas alors tu es intelligente et tu vas gérer, j'en suis sûr.
Nous restâmes un peu ensemble. Et juste après je remarquai que elle ne portait pas le bracelet que je l'ai offert le jour de son anniversaire. Je la demanda.
-Mais Katrina où est ton bracelet je le vois pas?
-Mince! J'en sais rien! je l'ai cherché un peu partout, mais je ne l'ai pas trouvé. Je l'ai fait tomber je pense! Je suis vraiment désolé.
- Ne t'en fais pas, c'est pas grave ma belle.
Le 14 janvier
À huit heures du matin. Il faisait moins deux degré, je ne voulais pas séparer mon lit il faisait très froid. Jusqu'où j'ai entendu des personnes frappent à notre porte. Ma mère ouvra la porte et disait-elle
- Bonjour monsieur comment puis-je vous aider.
C'était la police.
Ma maman avait peur, elle était très inquiète, elle savait qu'ils vont lui parler à-propos de mon père.
-Bonjour madame. C'est votre mari qu'il est disparu depuis quelques jours, n'est-ce-pas?
-Ah bien oui! Vous l'avez trouvé!
-Je suis désolé madame. Environ quelques heures nous avons trouvé un cadavre enterré dans le jardin à côté de votre immeuble. Venez avec nous à la morgue pour découvrir le corps de votre mari s'il vous plait.
Elle pleura de toute ses forces, choquée de cette mauvaise nouvelle, elle s'est évanoui même, j'ai couru vers elle, et j'ai lui dis.
- ma maman que ce qu'il ce passe ici, pourquoi les policiers sont ici. Ma mère répand moi.
Elle s'est habillé vite fait pour aller ensuite à la morgue avec les policiers.
partons disait-elle
Dès qu'elle fut arrivé à la morgue, et elle vit le cadavre de mon père elle tombai dans les pommes. Et elle resté deux jours à l'hôpital, parce qu'elle était très détruite, très triste face à cette mauvaise nouvelle. Quant à moi, je suis resté occupée avec les perquisition. Les policiers m'ont donné les affaires de mon père dans un petit sachet. La où j'ai trouvé le permis de conduite, et la carte nationale de mon père, l'anneau, et un bracelet. Le bracelet ! On dirait c'est celui de Katrina ! J'ai regardé encore une fois pour vérifier et j'ai remarqué que il y a notre symbole d'amour la où j'ai écris «A<3K» pour elle.
-Mais c'est le même bracelet!
C'est bien le bracelet de Katrina que je l'ai offert! Mais c'est pas vrai
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,