1
min
Image de Corinne Val

Corinne Val

37 lectures

2

En ce mois de mars 1992, perchée sur un arbre, Emna regardait une fleur. Un regard qui soulignait ses grands yeux. Elle se souvenait de sa longue marche à Paris après un concert. Elle avait assisté à un concert de hard rock, dansait près du groupe. Et tout en sautant pour ne pas se faire écraser, pensait à son petit ami à qui elle avait fixé un rendez-vous dans un autre lieu et qui l'attendait. Le concert était au Zenith, elle croyait que c'était à Bercy.

Emna ne mangeait pas beaucoup, dormait peu. La tête lui tournait. Mais pourtant elle travaillait et arrivait à parler plusieurs langues, elle était commerciale.

Emna songeait à cet ami, cet ultime rendez-vous. Elle ne pouvait le contacter.

Emna décida de vivre ce moment présent, ce concert. Elle décida d'oublier, de vivre ces instants de musique. Elle s'était placée devant son groupe préféré et chantait leurs chansons. Elle n'avait pas emmené de papier, juste un peu d'argent et ses clés d'appartement. Le concert terminé, elle traversa la rue. Elle sirota un lait fraise puis un lait menthe. Elle était cassée par la fatigue. Aucun métro pour rentrer. Elle rentrait à pied.
Elle s'aperçut au bout plusieurs minutes qu'elle était suivie. Elle décida de faire front. Il restait plusieurs minutes de marche. Le jeune homme voulait rentrer chez elle. Elle décida de ne pas paniquer, de faire semblant de chercher ses clés.

Elle lui fixa un rendez-vous le lendemain pour... pour déménager, Emna avait trouvé la personne pour l'aider. C'est du moins, ce qu'elle pensait. Avant de tourner la clé et pousser la porte par le pied, elle lui glissa : "à demain..."

Thèmes

Image de Nouvelles
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,