Igor, mon chat

il y a
5 min
13
lectures
4

Bonjour, N'hésitez pas à commenter si vous me lisez (même si vous n'aimez pas) ! Pour accéder à toutes les dernières publications envoyées en "libre" :  [+]

Il y a là-haut dans le ciel,
comme un point blanc,
lumineux.
Est-ce un ange ?
Je veux le croire.


Je l'ai trouvé par terre. Minuscule. D'un blanc laiteux. Je l'attrape délicatement du bout des doigts et je l'emmène chez moi. Maman me dit qu'il est mort. Je lui dis qu'un ange ça ne peut pas mourir. Elle me dit que ce n'est pas un ange. Je lui dis : "si", et je pars. Je m'allonge sur mon lit et le pose sur mon cœur, à même ma peau. Je regarde le petit corps monter et descendre au rythme de ma respiration. Je sens la chaleur de mon corps s'immiscer dans le sien.

Mon chat saute sur le lit. Il s'appelle Igor, et il a des yeux magnifiques. Il s'assoit à coté de moi et examine le petit ange de ses larges yeux.
Puis il le prend dans sa gueule d'un mouvement vif. Un craquement sinistre se fait entendre.

Je me mets à hurler.

Maman arrive dans la pièce en courant. Elle voit une plume voleter de la gueule d'Igor et se déposer sur mon corps nu. Je la vois s'apprêter à fondre sur mon chat pour le frapper. Mais je m'interpose en prenant Igor dans mes bras. Maman s'arrête, secoue la tête, et repart. Elle sait bien qu'il ne sert à rien d'essayer de discuter avec moi quand je suis ainsi, quand je protège Igor.
Car Igor, je suis amoureuse de lui. Il peut faire tout ce qu'il veut, je lui pardonnerai toujours. Il a des yeux tellement magnifiques. Depuis qu'il est tout petit je m'occupe de lui. Je n'ai pas de souvenirs sans lui, et suis capable de passer des heures à regarder au fond de ses yeux.

Les yeux de mon chat, c'est l'Amour à l'état brut.

La seule chose que je ne comprends pas, c'est pourquoi il craint tant les anges. Dès qu'il en voit un, il ne peut s'empêcher d'essayer de le dévorer. Ça me rend très triste à chaque fois, et il le sait. Mais pourtant il continue, comme s'il était obligé de le faire.
Je me relève lentement et me rhabille, pleurant encore la pauvre petite créature qu'Igor a dévorée. Il n'a pas quitté le lit et il m'observe. Ses yeux sont tristes et implorants, il est vraiment désolé de ce qu'il vient de faire mais il n'avait pas le choix ; est-ce que je comprends ?

Je soupire, et lui dis que je comprends. Ce n'est pas tout à fait le cas, mais lui comprendra bien ce que je veux dire par là. Je devine qu'il n'a pas le choix, même si je ne sais pas pourquoi. Je lui fais confiance, il doit avoir ses raisons.
Je sors de ma chambre, mon chat sur les talons. Il m'accompagne toujours partout, comme s'il craignait de me laisser seule. C'est amusant, on dirait qu'il se prend pour mon ange gardien. Alors que les anges, il les mange.
Je soupire encore. Je suis toujours secouée lorsqu'il tue un ange, et pourtant je devrais y être habituée depuis le temps.

Je croise maman dans le couloir et lui dis que je pars jouer dehors. Elle se tourne vers moi et me demande une fois de plus de laisser les oiseaux tranquilles. Je fais oui de la tête tout en croisant les doigts derrière mon dos.
Je lui ai déjà expliqué des millions de fois que ce n'était pas des oiseaux mais des anges. Mais à chaque fois elle répète la même chose. Et moi aussi !

Les anges, il faut bien que quelqu'un s'en occupe. Le jardin de papa et maman est un vrai piège à anges. C'est l'endroit où j'en trouve le plus. Je ne sais pas pourquoi ils traînent plus souvent ici que dans les autres jardins. Je les retrouve souvent blessés dans les massifs de fleurs de maman ou les légumes de papa. Des fois aussi ils ne semblent pas blessés mais simplement épuisés.
En tout cas ils ont toujours besoin de mon aide.

Je sais que c'est la faute à mon chat s'ils sont si mal en point. Igor ne cesse de les poursuivre. Je me demande bien pourquoi ces anges ils viennent par ici alors qu'ils savent très bien depuis le temps qu'il y a un chat ne les aimant pas qui les attend.
Je parcours lentement la propriété en traînant les pieds. Je n'en vois pas. C'est fini pour aujourd'hui on dirait. Je rentre à la nuit et me fais disputer par maman. J'aurais dû rentrer avant que le soleil ne disparaisse. Je lui réponds intérieurement : Oui maman, je sais. C'est juste que je préfère attendre la dernière minute. On ne sait jamais, et si je trouvais un ange blessé justement à ce moment-là ? Jamais il ne pourrait tenir une nuit entière comme ça, dehors dans le froid.

***

J'ai sept ans aujourd'hui.

Je me suis améliorée dans mon devoir de sauveuse d'anges. Maintenant je les récupère et je les mets en cage. Igor ne peut pas ouvrir la cage et eux ne peuvent pas en sortir. Je sais que ce n'est pas une vie pour des anges que de la passer en cage. Mais au moins ils restent vivants comme ça.
Igor a l'air satisfait de cette solution en tous les cas, et il ignore ceux qui sont enfermés. Il ne s'attaque qu'aux anges en liberté.

Le soir arrive. On fait un grand repas comme toujours. Avec un gâteau plein de bougies. J'attends avec impatience mon cadeau. J'espère que ce sera une nouvelle cage, la mienne commence à être trop petite.
Maman hésite et me tend un album photo. Puis elle me dit que maintenant que je suis grande, elle a quelque chose d'important à me dire.
Je suis un peu déçue que mon cadeau ne soit pas une cage à anges. Mais juste un peu, parce que j'aime bien les surprises, et celle-ci m'intrigue vraiment beaucoup.
Je prends l'album avec respect et vais m'installer confortablement dans le fauteuil. Maman vient s'asseoir près de moi. J'ouvre.

Deux grands yeux magnifiques me regardent avec Amour.

L'album m'échappe des mains. Je me sens mal tout d'un coup. J'ai froid et j'ai chaud. Je me sens faible. J'ai l'impression brutale d'avoir perdu quelque chose de plus que mes six ans.
Maman s'inquiète et me demande si ça va. Non bien sûr que ça ne va pas, elle doit bien le voir non ? Je lui fais tout de même oui de la tête. Puis quand j'arrive enfin à articuler de nouveau, je lui demande une explication. Elle me répond que le bébé sur la photo avec les grands yeux, c'est mon frère. Mon frère jumeau.
Je n'ai pas de frère.

Elle sourit bizarrement et me dit que j'en avais un. Mais que malheureusement il était mort alors qu'il n'était encore qu'un bébé.
J'ai le cœur glacé. Inconsciemment, je cherche Igor des yeux. Igor m'a toujours rassuré, et je le trouve toujours près de moi quand j'en ai besoin.
Je ne le vois pas. C'est à ce moment là que je comprends.
Des larmes d'Amour me montent aux yeux. Igor... mon frère qui jusque dans la mort n'a pas voulu m'abandonner.

Je me lève brusquement et je cours à travers la maison en appelant Igor. Je ne le trouve nulle part. Je commence à avoir peur. Je cours dehors, malgré ma mère qui me crie de ne pas sortir. J'ai peur et je ne sais pas pourquoi. La nuit est froide et il y a du brouillard.
Puis je le vois. Igor est là, devant moi. Il m'observe avec de grands yeux tristes, l'air de dire qu'il est désolé de m'abandonner mais qu'il n'a pas le choix. Il a repoussé l'échéance aussi longtemps qu'il l'a pu, mais maintenant il lui faut partir pour de bon.
Je m'aperçois alors que des anges l'entourent de toutes parts comme une mer de brume. Je me fige, bouche bée, comprenant enfin pourquoi des anges venaient dans mon jardin depuis si longtemps.
J'ai des larmes dans les yeux. Larmes de joie d'avoir pu connaître mon frère malgré son décès prématuré, larmes de douleur que maintenant il lui faille me quitter.
Juste avant qu'ils ne l'emmènent, je lui dis : "merci".

Igor me sourit et se laisse emporter.

Il y a ici bas un chat,
dans mes bras
amoureux.
Est-ce un ange ?
Oui, c'en est un !
4

Un petit mot pour l'auteur ? 6 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
C'est touchant.
J'aime beaucoup le petit poème au début et à la fin.

Image de Chris Falcoz
Chris Falcoz · il y a
Merci ! :)
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
C'est super joli, tendre et plein d'émotion. Une agréable lecture pour la pause déjeuner ! Bonne journée :-)
(J'avais créé un personnage russe prénommé Igor, l'histoire est retournée au fond d'un tiroir pour mûrir :-)

Image de Chris Falcoz
Chris Falcoz · il y a
Merci beaucoup pour ce commentaire, ça fait plaisir :)
Bonne journée à vous également !

Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Une histoire touchante, comme un rêve d'enfant terminé trop tôt.
Image de Chris Falcoz
Chris Falcoz · il y a
Merci :)

Vous aimerez aussi !