1
min

Hier, avant-hier, demain...

Image de Arpège majeur

Arpège majeur

3 lectures

0

Hier, Madame, vous étiez avec moi

Non, pardon, ce n’était pas hier, avant-hier peut-être

Ou l’année prochaine, je ne sais plus...

Madame, j’aimerais vos seins arrogants, vous le savez...

J’aimerais aussi vos fesses rebondies...

et vos cuisses...

... et, bien sûr, votre sexe !

J’aimerai vous regarder vous déshabiller...

...et, devant moi, vous masturber.

J’aimerais quand vous m’offririez cette fellation...

... et j’aimerais vous offrir mes audacieuses caresses.

Vous avez, je le devine, un si bon goût !

J’aimerais quand vous feriez aller votre main le long de mon phallus que vous saurez peut-être faire bander.

Et j’aimerais aussi vous caresser, suivre vos courbes, vos rondeurs...

J’aimerais quand nos corps sont collés, peau contre peau, seins contre seins, sexe contre sexe...

J’aimerais tendrement martyriser vos fleurs

J’aimerais votre corps. J’aimerais le faire jouir et en jouir.

Mais est-ce pour autant que je vous manque, Madame ?

A votre avis ?... Dîtes-moi...
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème

NOUVELLES

Juillet, les marcheurs sont nombreux sur le chemin qui mène au refuge. D’un creuset de verdure, le vallon s’élance vers les arêtes de granit ocre encore parsemées de névés. Du glacier ...

Du même thème

NOUVELLES

— Millie ! Descends ! Descends tout de suite ! Je t’en prie, Millie, s’il te plaît ! Tu me fais peur ! Tu vas tomber ! — Mais non, Grace ! Rappelle-toi ! On a dit que j’étais...