4
min

Go and Love 6

54 lectures

13

Quelle nuit ! MAIS QUELLE NUIT !

   Je savais qu'il y avait une vraie alchimie entre Allie et moi, mais je ne me serais jamais douté à quel point. C'est comme si elle avait enfin fait tomber toutes ses barrières, et que son corps avait exprimé toute la passion qui l'animait et que je devinais en elle...
Encore dans son lit, enveloppé des draps qui portaient son odeur, j'ouvris les yeux et eu la plus belle vision matinale qu'un homme puisse espérer : elle se tenait là, face à son grand dressing, avec pour seul vêtement les rayons du soleil qui venaient caresser sa peau. La femme timide sort du lit enroulée dans ses draps, mais la femme fatale qu'elle était n'avait pas besoin de cela. Dieu qu'elle était belle... Cette vision de rêve me donnait juste envie de réitérer les exploits de la nuit passée...

   - Tu es déjà debout ? Lui dis-je avec un grand sourire. Reviens te coucher...
   - Je ne peux pas, je dois filer au boulot, me répondit-elle sèchement en tirant un tailleur de sa penderie.
   - Un samedi ?
   - Oui, un samedi.
   - Euh... J'ai raté un épisode ? Lui demandais-je, surpris par sa froideur.
   - Non, je dois aller bosser, c'est tout. Habille toi, je dois décoller dans dix minutes.

   Je sortis du lit et vins me coller derrière elle, en l'enlaçant tendrement.
   - Qu'est-ce qui se passe ? Lui chuchotais-je à l'oreille.
   - Rien, je te dis ! C'est juste que je...
   -... Tu n'as pas aimé la nuit dernière ? La coupais-je en la serrant contre moi.
   - Bien-sûr que si, voyons. Et de ce que je peux sentir... toi aussi ! Fit-elle en riant.
   - Content de voir que l'effet que tu me fais à au moins le mérite de te faire rire !
   Elle pouffa de nouveau, et je sentis son corps se détendre.
   - Dis moi ce qui te fait peur, lui dis-je en la berçant doucement.
   - Je n'ai pas l'habitude de laisser quelqu'un entrer dans mon monde. Le premier homme de ma vie, mon père, nous a abandonné juste après la naissance de Clara. Faire confiance à la gente masculine n'est pas inné chez moi.
   - Je n'ai pas l'intention de te faire du mal, Allie.
   Comment pouvais-je lui dire ça alors que je lui mentais sur tout, même sur mon prénom... Cette femme venait de me confier un détail très personnel de sa vie, et en réponse, je ne trouvais rien de mieux à faire que de lui mentir... Pourtant, au fond de moi j'étais sincère. Lui faire du mal était la dernière chose que je voulais. Je voulais la faire rire, la protéger, lui montrer que contrairement à son père, certains hommes pouvaient rester. Je voulais simplement l'aimer... La culpabilité me rongeait. Je la serrai plus fort encore et l'embrassai dans la nuque. Un baiser, puis deux, puis trois... Sa tête inclinée me fit comprendre qu'elle se laissait faire.
   - Viens te recoucher... Lui chuchotais-je en l'attirant près du lit.

   Après nos ébats, Allie s'était rendormie. Je la regardais, nue et paisible. Elle était tellement belle...
   J'avais consacré la semaine à retourner son passé. J'avais épluché ses relevés de compte, retrouvé ses bulletins scolaires, ses diplômes... D'après mes recherches, son père avait pris le large il y a longtemps, laissant femme et enfants. Sa mère avait donc commencé à travailler comme femme de chambre pour nourrir sa famille. Allie a pu faire des études supérieures grâce aux bourses scolaires et aux petits boulots qu'elle effectuait pendant ses vacances scolaires. En parallèle, elle avait développé un blog qui lui rapportait un peu d'argent. Quant à sa sœur, il s'agissait d'une fille sans histoire, coiffeuse, un brin délurée, très fêtarde, souvent dans le rouge sur son compte en banque, mais recevant régulièrement des virements de sa sœur. Côté cœur, Allie avait eu peu d'amants, et aucune relation sérieuse. Côté boulot, elle était extrêmement compétente dans son travail et avait même eu quelques problèmes à ce propos : j'avais retrouvé un rapport de police faisant mention d'une plainte contre X pour effraction, vol de données et harcèlement. Hormis cela, Allie était clean de chez clean. Qui pouvait bien lui vouloir du mal ?
   Un instant, le visage de Callum me revint en mémoire. Derrière ses grands sourires se cachait quelqu'un de très intelligent, je le sentais. Et il lui avait posé beaucoup de questions sur son travail la veille, j'avais trouvé ça louche. Ce joueur d'échec et ses trois coups d'avance ne m'inspirait aucune confiance. Serait-ce lui, le commanditaire de ma mission ? Jusqu'à présent, je n'avais pas apporté beaucoup d'informations à Under Corp. Peut-être qu'il en a eu marre d'attendre et est passé aux choses sérieuses... Il fallait que j'en ai le cœur net. Mes recherches sur Allie n'avaient rien donné. Mais j'obtiendrai sûrement des réponses en démasquant le commanditaire...

   Allie ouvrit un œil, puis deux, en souriant.

   - Lève toi, lui dis-je en l'embrassant. Je t'emmène quelque part...
   - Où ça ? Me dit-elle, étonnée.
   - Tu as du mal à laisser les hommes entrer dans ton monde, alors je vais te faire découvrir le mien...

   Je ne pouvais pas me dévoiler totalement, mais je pouvais, je voulais la faire pénétrer un maximum dans mon univers.
   Je passai donc la journée à la traîner dans mes endroits préférés : le musée Guimet et ses arts asiatiques, le jardin d'acclimatation et son parc d'attraction, ou encore le « Duc des Lombards », un bar musical où j'adorais venir écouter du bon jazz...
   Au cours de la journée, je sentais Allie me filer entre les doigts, puis se rapprocher de nouveau, avant de s'éloigner encore pour finir blottie contre moi l'instant d'après. Faire confiance n'était pas facile pour elle, mais je tenais bon !

   - Pour la dernière activité de ce jour, chère demoiselle, je vous emmène dans un endroit où tout le monde a déjà été au moins une fois dans sa vie. Un endroit d'une importance capitale dans notre société moderne ! Un endroit qui déterminera le reste de notre soirée !
   - Ou est-ce que tu m'emmènes encore ? Me dit-elle en riant.
   - Au supermarché ! Lui répondis-je fièrement.
   Elle explosa de rire.
   - Tu ne crois quand même pas que je vais te cuisiner un bon petit plat, rassure moi ? Parce que j'ai beaucoup de talents, mais je n'ai pas celui-là...
   - Je ne suis pas suicidaire ! Je te rappelle que j'ai dormi chez toi et que j'ai vu ta collection de nouilles instantanées dans la cuisine ! Non, c'est moi qui cuisine ce soir !
   - Tu cuisines ?
   - Je suis le roi du falafel! Mais pour y goûter, il faut venir chez moi.Et tu dois savoir que si tu viens, je ne suis pas sûr de te laisser partir...
   Elle posa un doigt sur ses lèvres, amusée, faisant mine de réfléchir.
   - Hum... Je crois que je vais me laisser tenter. Mais c'est bien parce que tu me prends par les sentiments avec tes falafels !
   - Tu ne seras pas déçu ! Lui répondis-je. Et ce dans tous les sens du terme...
13

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marie-Françoise
Marie-Françoise · il y a
Pffff zut de zut je veux la suite j’ai hâte je vote et vs invite à venir déguster mon Lapin Brun
·
Image de Elodie Dieudonné
Elodie Dieudonné · il y a
Je vais venir voir ça! :-)
Pour la suite de go and Love, elle sera en ligne lundi prochain! Et dès demain je suis en lice pour le concours avec "L'Entité" :-)

·
Image de Gendaloma Caputo
Gendaloma Caputo · il y a
Rhooo j'adore à chaque fois un peu plus...... l'intrigue est vraiment parfaite.....
J'adore les lundis maintenant 😉

·
Image de Elodie Dieudonné
Elodie Dieudonné · il y a
toi t'es vraiment un amour, merci pour ton soutien et tes encouragements <3
·
Image de Polotol
Polotol · il y a
C cool, mais ça craint! A+
·
Image de Elodie Dieudonné
Elodie Dieudonné · il y a
Pourquoi ça craint? lol
·
Image de Polotol
Polotol · il y a
Chère Elodie,
Je pressens que ton héroïne va tomber sur le pot aux roses du beau gosse qui la manipule ferme et qui va devoir s'amender. Comment pourra-t-elle accepter la trahison?

·
Image de Elodie Dieudonné
Elodie Dieudonné · il y a
il faudra lire la suite pour le savoir ;-)
·
Image de Michele Maslier
Michele Maslier · il y a
La suite... la suite... vite vite vite !
·
Image de Elodie Dieudonné
Elodie Dieudonné · il y a
gros bisous Michèle :)
·
Image de Pozé
Pozé · il y a
On se regale a chaque nouvel épisode, je dirai meme de plus en plus...Tu tiens le bon bout bravo
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Et moi je continue de te lire la langue pendante !...
·
Image de Elodie Dieudonné
Elodie Dieudonné · il y a
haha merci beaucoup ^^
·
Image de Mutti
Mutti · il y a
Continue ma belle , toujours aussi captivant . A lundi
Tu n'as plus le choix , on est tous dedans et on attend la suite..

·
Image de Elodie Dieudonné
Elodie Dieudonné · il y a
Mes personnages m'ont livré la fin de leur histoire hier! Hâre de vous la faire partager â tous!! Merci ma mutti :-)
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

   Une atmosphère pesante me sortit de mon sommeil. Je n'étais pas seul. Je sentais une présence là, quelque part, tournant autour de moi comme un requin autour de sa proie. Le corps ...

Du même thème

NOUVELLES

Londres4 avril 189...Que le diable emporte ce Jack l’éventreur ! Ses sanglants exploits envahissent toutes les gazettes de Londres. Mon enquête détaillée sur les prêteurs sur gage ...