Expérience volcanique

il y a
2 min
3 401
lectures
38
Qualifié

La micro-nouvelle est un genre que j’apprécie particulièrement : elle nous plonge rapidement dans un univers qui nous permet de déconnecter de la réalité le temps d’une pause.

Image de Grand Prix - Été 2020
Image de Très très courts

Enfin les vacances ! Tout le monde se rue dans les agences de voyages qui proposent des expériences plus hallucinantes les unes que les autres : entre un séjour sur Mars, un circuit interplanétaire, un séjour dans les profondeurs sous-marines du Pacifique, il y en a pour tous les goûts.
Mais cette année, la grande nouveauté, inspirée d’un auteur d’un temps tellement reculé que peu s’en souviennent – Jules Verne –, est de descendre au centre de la Terre.
Les touristes se pressent en masse pour avoir leur ticket pour la fête la plus chaude de l’Histoire. Les méga fiestas d’Ibiza où les hommes sautent sur la musique des humanoïdes n’est qu’un pâle avant-goût de ce qui les attend sous Terre.
Le jour J est arrivé pour un groupe venu du Haut Continent. Après avoir nagé dans des eaux dangereuses pour atteindre l’île, les vacanciers qui ont échappé aux requins ou aux sources bouillantes poursuivent par l’ascension du volcan Sakurajima. C’est un jour calme : ni fumerolles, ni grondements. Le volcan est endormi depuis longtemps c’est pourquoi les autorités ont donné leur feu vert à cette expédition qui promet le grand frisson et la fête en même temps.
Arrivés au cratère, la vue est splendide. Ceux qui sont déjà allés sur la Lune y trouvent des ressemblances. Le guide donne à chacun une combinaison et un petit appareil qui permet de développer les capacités respiratoires et surtout de filtrer l’air, autant la chaleur que les particules nocives. Un à un, ils descendent en rappel dans la gueule du volcan jusqu’à une plate-forme. Une musique enivrante les accueille. Tous sont dans un état second et commencent à danser. Le guide resté sur le bord du cratère leur donne des indications : le spectacle va bientôt commencer. Ce qu’ils vont vivre n’a aucune commune mesure avec les sensations spatiales ou sous-marines, c’est une expérience unique. Les paroles du guide, le rythme de la musique se calant sur leur rythme cardiaque et la douce odeur qui se répand dans leur combinaison propulsent les vacanciers dans un nirvana jamais atteint. Et c’est d’un même pas que tous en même temps sautent dans la gueule du volcan qui les avale sans même un rot fumant.
Le guide est récupéré par la navette gouvernementale. « Mission accomplie, monsieur le Président. On peut faire plusieurs groupes par jour. À la fin de la saison estivale, vous aurez atteint votre objectif d’un quart de la population mondiale décimée. La drogue est efficace, aucun vacancier ne s’est posé de questions avant de sauter. »

38

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !