EVE ET ADAM L’exil et l’espoir Acte 2

il y a
2 min
15
lectures
5

https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/larrivee-de-la-mousson https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/rencontre-a-uriage Salut à tous, je suis qui je peux... Français  [+]

ACTE 2, SCENE 1

ADAM, CAIN et ABEL

La route demeure désertique et le soleil implacable. Trois hommes marchent, décidés, vers un but incertain.

ADAM

Cet endroit, je l’ai gardé ici (il met un doigt contre sa tempe). Rien ni personne ne pourra me faire oublier notre expulsion du jardin vert.

ABEL

Seulement, y retourner pourquoi, père ?

ADAM

Car, je te le dis, ta mère et moi y sommes nés. C’est notre terre finalement. Là-bas, j’ai commencé par nommer ce qui m’entourait. Toutes les espèces d’arbres, de fleurs et de plantes; toute la faune qu’elle soit insectes, poissons ou mammifères. Tout s’offrait à moi mais je restais seul et unique en mon genre. Ainsi Il-est m’a accordé un complément idéal, une femme, pour développer ce parc local sur toute la face de l’univers.

CAIN

Alors, pourquoi en avoir été arraché ?

ADAM, regardant le sol, le visage écumant de rage.

Le serpent, tuez-le vite, là, là... Le serpent nous a trompés. Qu’il soit maudit à jamais !

CAIN, ramassant une pierre, cherche à l’écraser.

Meurs !


ADAM

Non, écrase-lui la tête au pied...

ABEL, plus preste, trouve le bon geste.

Voici l’animal rampant n’est plus. Cette sandale de cuir a été efficace, père ! De quelle tromperie parlais-tu ? Que voulais-tu dire ?

CAIN

Avançons plus rapidement, le soleil va se coucher dans quelques heures. Le retour risque d’être compliqué.

ACTE 2, SCENE 2

ADAM, CAIN et ABEL

Adam a fait signe de stopper. Il est abasourdi de ne retrouver qu’un lieu vide de tout intérêt. Il tombe à genoux.

ABEL

Oh père, relève-toi donc. Ne te rends pas misérable car nous avons une famille aujourd’hui. C’est cela qui compte.

ADAM

Grand dieu, non ! Tu n’as rien compris Abel ! Ce qui comptait, c’était la vie éternelle. Rien n’est comparable maintenant. Entends-tu ma colère et ma déception ? Nous sommes des exilés, oui de vulgaires exilés.

CAIN

Je vous l’avais pourtant clamé haut et fort ! Le passé n’importe plus. Seuls la fuite en avant, le jour le jour et l’aventure du présent me semblent valoir le coup d’être appréciés.

ADAM

Est-ce la sagesse, la naïveté ou au contraire une intelligence limitée qui parlent ?

Abel tente d’intervenir mais son frère fait opposition de son bras pour l’éloigner.

CAIN

Père, tu rejettes mon point de vue. Et que fais-tu de celui d’Abel ? Vas-tu l’encenser, lui qui ne jure que par mère et ses brebis ?



ADAM

Au moins, comprend-il le désastre et a-t-il un espoir en n’oubliant pas ses origines !

ABEL

Je crois que l’avenir n’est pas fermé concernant nos rapports avec Il-Est. Même si nous avons perdu une perfection, l’horizon n’est pas totalement clos. Je pense toutefois que nous n’avons rien à exiger d’Il-est. Remettons-nous constamment à Lui d’une manière desinteressee et Il nous bénira, ou pas.

ADAM

Oui. Tu as raison.

CAIN, d’un geste brusque saisit Abel à la gorge. En s’écriant.

Tort et raison. Tort et raison. Oubliez-Le et toi, mon frère, retiens ta langue trop douce que je pourrais un jour bel et bien couper.

ADAM

Cessez de vous battre. Notre malheur est assez grand.

ACTE 2, SCENE 3

EVE

Eve attend sa famille autour d’un feu. Elle entame un tête à tête avec Il-Est sans qu’aucune réponse ne lui soit retournée.

EVE

Si tu savais comme la rage et l’amertume m’envahissent lorsque je prends le temps de méditer sur notre sort. Pourquoi ai-je pu être tenté par ce fruit, identique à tous ceux du même arbre ? La bête sifflante a conspiré notre chute et a dérangé ton dessein, ô Il-Est. Je ne savais pas ce qui était bon de connaitre, ce qui était indesirable. Pourtant, nous touchions le bonheur du doigt avec Adam. Comme je regrette ! Nue je me suis crue devant Toi; mon être se dévoilait par une trahison... Toi, mon Père; je n’ai pas su respecter la promesse. J’ai semé, enfanté dans la douleur. Que celle-ci subsiste sur ma tête pour des temps indéfinis ! Toutefois, notre descendance devra-t-elle aussi porter l’erreur ? D’un seul tronc partent toutes les branches. Si celui-ci est pourri, qu’en sera-t-il du reste ? ô Il-Est ! Ô, Créateur du ciel d’en-haut et de la terre d’en-bas, Toi le faiseur de la nuit et du jour, l’instigateur de la Vie, de toutes les espèces se mouvant dans l’air, l’eau ou sur le sol, puisses-tu reconsidérer la faute du premier couple ! Je t’en conjure...
5

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Le drame suivant se prépare...
Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
Ah la tentation ! Bravo Youri!
Image de Chan Jau
Chan Jau · il y a
Pourquoi ai-je pu être tenté par ce fruit, sûrement parce qu’il est comestible, tout simplement???
Image de Jo Kummer
Jo Kummer · il y a
EVE ET ADAM, une nouvelle ou la faute du premier couple?

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

À reculons

Chloé

Les souvenirs c'est comme des acouphènes. Tu ne peux pas les empêcher d'apparaître, ni de se faire entendre. Tu peux les mettre à distance, tromper leur vigilance, mais ils sont là en permanence... [+]