Évasion onirique

il y a
3 min
128
lectures
1
Qualifié

Lectrice avant tout et scribouilleuse à mes heures perdues, j'essaie de mettre des mots sur les histoires qui se déroulent dans ma tête  [+]

Image de Twilight 2014
Image de Twilight Fanfictions
Renée était arrivée aussi vite que possible. Dès que Charlie l'avait appelée, et qu'il lui avait appris la voix pleines de sanglots que leur fille était à l'hôpital, elle s'était précipitée à l'aéroport et avait pris le premier avion. Maintenant elle se trouvait près de sa fille unique, son ex-mari de l'autre côté du lit, tout aussi dévasté qu'elle. Renée ne pouvait pas s'empêcher de s'en vouloir. Elle avait laissé partir son bébé quelques semaines plus tôt pour qu'elle aille vivre avec son père et voilà comme elle la retrouvait. Elle aurait voulu pouvoir s'en prendre à quelqu'un, crier après son ex-mari qu'il était irresponsable par exemple. Mais c'était loin d'être le cas, le matin même il avait mis des chaînes sur la voiture de leur fille pour éviter les accidents justement.

Pour une fois le danger ne venait pas directement de leur fille si maladroite mais des personnes qui l'entouraient. Le jeune homme avait perdu le contrôle de sa voiture en arrivant sur le parking et il avait fauché leur fille qui n'avait rien vu venir. Le choc l'avait propulsée contre le sol que sa tête avait rencontré brutalement, lui faisant perdre aussitôt connaissance d'après les secours. Heureusement pour elle, car cela lui avait évité de sentir la douleur que la grosse voiture avait sans doute engendrée en finissant sa course sur ses jambes. En plus de cela de multiples coupures recouvraient son visage à cause des morceaux de verres provenant des vitres explosées.

Depuis qu'elle était arrivée à l'hôpital, elle avait eu le droit à tout un tas d'examens, elle s'était même fait opérée pour réparer la facture de sa rotule gauche. À l'exception de ses jambes et des petites coupures aucune autre blessure n'était visible. Malheureusement cela ne voulait pas dire qu'il n'y en avait pas. En effet la jeune fille était toujours dans le coma, la commotion cérébrale qu'elle avait n'y était sans doute pas pour rien. Les médecins, optimistes, disaient qu'elle se réveillerait d'ici quelques heures ou quelques jours, que cette pause de son esprit lui était nécessaire pour se remettre du choc et que quand elle se sentirait prête elle ouvrirait les yeux.

Et pendant tout ce temps Renée et Charlie veillèrent leur fille. Ils ne s'échangeaient que peu de mots, toute leur attention focalisée sur le corps entre eux, ne voulant pas rater le moment où elle ouvrirait enfin les yeux. Les jours passèrent mais rien ne changea, les médecins décidèrent de lui faire passer un nouvel IRM mais rien n'était visible à l'écran. La jeune fille allait pourtant bien, elle était sous médication et son état s'améliorait de jour en jour, pourtant elle n'ouvrait pas les yeux. Les médecins commencèrent à se montrer moins encourageants, il arrivait que dans certains cas les patients, bien que physiquement guéris, restent dans le coma pendant des années. Devant la détresse des parents ils ne pouvaient que répéter qu'elle se réveillerait peut être, tout en expliquant qu'elle pouvait tout autant ne jamais reprendre conscience.

Bella de son côté ne se rendait pas compte de ce qui l'entourait. Elle ne sentait pas la présence de ses parents à ses côtés, elle ne les entendait pas lui parler, tout comme elle ne percevait pas leurs caresses sur ses mains ou leurs baisers sur son front. Bella était totalement dans un autre monde. Lorsqu'elle avait été percutée par la voiture de Tyler son esprit s'était réfugié au plus profond de sa conscience, pour se protéger. Elle n'était pas pour autant dans le noir, privé de tout, bien loin de là.

Pour elle la réalité était tout autre. Un garçon de son lycée, le très beau Edward était miraculeusement venu à son secours, il l'avait sauvé d'une mort certaine en s'interposant entre elle et la voiture, et depuis elle s'était rapprochée de lui, ne pouvant résister à son charme. Petit à petit ils avaient fait connaissance et finalement sortaient ensemble malgré la condition vampirique du jeune homme qui aurait pourtant pu être fatale à la jeune humaine. Mais pour autant la vie n'était pas toute rose dans ce monde imaginaire, elle devait affronter des vampires qui en voulaient à sa vie, faire face à la séparation que lui imposa Edward, s'épanouir en rencontrant de nouvelles personnes et en devenant madame Cullen, survivre à sa transformation et à un semblant de guerre entre vampires.

Pendant que ses parents se lamentaient de la perte de leur fille et priaient pour qu'elle revienne, cette dernière vivait des aventures fantastiques et se sentait heureuse dans ce mirage créé de toute pièce par son esprit, à tel point que pour rien au monde elle n'aurait voulu reprendre la vie banale qui l'attendait si elle sortait de ce coma prolongé.
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,