ET + SI AFFINITES.

il y a
5 min
82
lectures
20

Le calme du présent ouvre un boulevard au passé. Comment arriver à gérer le flot des souvenirs ? Existe t'il un âge à partir duquel on ne ressent plus rien  [+]

 

J'ai revu à l'occasion d'un cocktail, Marie une ancienne camarade de travail qui vit maintenant à Paris auprès de ses enfants. Nous avons durant de longues heures commenté nos vies depuis notre départ à la retraite et nos veuvages.  Les enfants et petits-enfants allant bien, elle a abordé très rapidement sa vie sentimentale, ce sujet la passionnait davantage.  Elle ne m'a parlé que de ses amourettes passagères, de tromperie, des personnes avec lesquelles elle a passé « de bons moments «, ou avec qui elle aurait bien voulu si l'élu du moment le lui avait demandé, c'était sa passion, sa raison d'être.

Je l'écoutais sans donner mon avis sur le fait qu'elle n'avait qu'un seul objectif, se distraire, profiter de la vie et se faire offrir des week-ends par des amants de passage.  

J'étais choquée de voir qu'elle considérait l'amour comme un sport. Elle se vantait de ses exploits sentimentaux où le romantisme n'avait pas de place.  Pour elle, il s'agissait plus de remplir son carnet d'adresses que d'échanger de la tendresse avec un partenaire.  Je trouvais cela attristant.

Désirant comparer nos vies, et pensant m'avoir suffisamment éblouie par l'étalage de sa vie amoureuse, elle m'a demandé :

-Et toi ?  Tu en es où ?  Tu as fait des rencontres intéressantes, tu t'éclates un peu. Avec qui es-tu en ce moment ?

-Personne, je n'ai fait ni des   ni une rencontre depuis le départ de mon mari.

La bouche ouverte, les yeux écarquillés elle m'a regardé comme si je m'étais transformée en alien.

-Ce n'est pas possible, tu es encore seule, durant toutes ces années, tu n'as plus baisé, tu ne t'es jamais inscrite sur un site de rencontres ?  Tu veux finir ta vie seule, tu n'as pas essayé au moins une fois ?

Ça y est, la conversation de la soirée allait être focalisée sur le sexe et il me fallait trouver un sujet de conversation susceptible de l'intéresser afin de ne pas parler que de cela.  Non, je ne baise pas, je fais l'amour c'est la même chose mais c'est plus joli à entendre.  Lorsque le cœur aime, le corps se donne et c'est absolument fabuleux. Non je ne baise pas. 

- Les sites de rencontres c'est compliqué pour moi, et cela ne m'intéresse pas particulièrement. Je n'ai pas envie de tomber sur des adeptes de la galipette, des amoureux fast Food, des intermittents de la bagatelle , des latins-lovers italiens sauce joli cœur ou  des french-kisses sauce surbookée, non ce n'est pas pour moi.

- Mais non, il y a des tas de sites très corrects, le mien l'est et je n'ai eu que d'excellents contacts avec des hommes bien, retraités comme moi, sans attaches familiales et avec qui je pars en week-end très régulièrement.

- Alors si c'est si bien que cela pourquoi es-tu encore seule ?

- Si je suis seule c'est parce que je veux profiter de la vie, sortir sans entraves, ne rendre de compte à personne et puis j'aime plaire.   Regarde, je vais entrer dans mon profil sur le site M....  Et tu vas voir le nombre de correspondants que j'ai.

Effectivement, il y avait du monde sur son carnet d'adresses, elle avait même pris le soin de les noter sur un calepin à part.  Cela m'a amusé car en définitive elle agissait comme beaucoup d'hommes qui adorent le flirt. A trop vouloir être l'égal du sexe masculin,  nous en avons pris   les dérives.

-Fais-moi plaisir, j'aimerai créer ton profil.   Tu as droit à 3 jours gratuits et même si tu ne valides pas ton profil, tu verras les personnes qui peuvent te convenir et rencontrer l'Amour.

Je me suis dit, pourquoi pas, si c'est pour le jeu et de surcroit je ne l'entendrai plus m'évoquer les multiples soirées « spéciales » comme elle les nomme.  A la regarder, mamie frisottée, talons de 5 cms, un peu sexy mais pas vulgaire, un peu trop maquillée pour cacher ses rides, j'ai du mal à l'imaginer dans des clubs libertins, parce qu'elle y va la bougresse et j'ai eu droit à tout un déballage de positions, d'endroits et de plaisirs.  Moi je suis restée vieux jeu côté fesses, j'aimais sans chercher à battre des records ni des positions bizarroïdes qui pour certaines demandaient de ne pas souffrir du dos.  Non j'aimais tout simplement cherchant à donner du plaisir et à en prendre, mais je l'ai écrit je suis vieux jeu. Si la Bible n'est pas mon livre de chevet, le Kâmasûtra ne l'est pas non plus. Et l'Amour pour moi c'est celui que l'on donne et que l'on reçoit, pas celui que l'on fait en passant parce que c'est une question d'hygiène.

Il fallait une photo, j'en ai trouvé une, celle qui est sur mon passeport.  Devant sa grimace j'ai compris qu'elle ne me favorisait pas, j'essaierai d'en trouver une autre.

D'abord il faut noter les goûts, si on aime les sorties, le cinéma etc etc , un aperçu du caractère.  

Je l'ai laissé remplir toutes les cases, car elle prétendait me connaitre mieux que moi qui, selon elle, ne sait pas se mettre en valeur.  Allons-y, après tout une avalanche de qualités ce n'est pas désagréable à entendre même si ce n'est  pas vraiment la vérité.

Ensuite, les aptitudes que je souhaitais chez mon partenaire.  En priorité, il doit aimer les animaux ce n'est pas négociable. Sobre certes, non-fumeur, bref ce qui se met habituellement.  Visiblement elle avait l'habitude de ce qui doit être noté mais j'ai insisté toutefois lorsque sur la question de l'âge, elle me rajeunissait de  5 ans.   Il n'est pas question de tromper « l'acheteur « (lol).

Quelques clics plus tard, elle a pioché dans des profils susceptibles de me convenir !!!

*Lui, pose à côté d'un dogue.   Non :  je ne pense pas que mes deux chats apprécieront !!

*Lui, adore les voyages, il aimerait partager les récits qu'il en a fait.    Non :  les voyages je ne veux pas les lire.... Je veux les faire.

*Oh Lui va te plaire, il aime la bonne cuisine et aimerait beaucoup ne plus manger des surgelés.   Non : Je ne suis pas une cuisinière gratuite à demeure et moi les surgelés me conviennent.

*Lui, Il est seul depuis plusieurs années, il s'occupe de sa maman âgée et il aimerait bien partager sa solitude et l'aide apporté à sa maman.   Non : Au moins il affiche les couleurs, il veut une aide à domicile.

*Lui, il te fixe un rendez-vous au bar de la Ciotat.   Non :  Sans commentaires.

*Lui, il est seul depuis trop longtemps, il n'a pas d'attache familiale, son ex-femme et ses enfants refusent de le voir , il aimerait rencontrer une femme bien sous tous rapports pour discuter.   Non : je ne suis pas assistante sociale ni psychologue.

*Lui, il aime les voyages, les sorties, aller au cinéma, au théâtre.    Oui, il a l'air pas mal mais il n'a pas coché la case « dispose d'un véhicule «.   Alors Non : Il veut un chauffeur à disposition.

*Lui, il sort d'une cure de désintoxication et il aimerait qu'une femme l'aide à tenir le coup.   Non : Je ne suis pas un substitut à sa consommation d'alcool. Qu'il s'inscrive aux Alcooliques Anonymes.

*Lui, il aime les femmes jeunes, sans tabou ni barrages dans l'amour, bien en chair.  Non : il veut baiser.... Qu'il passe au large, les adeptes de la galipette vite-fait-mal-fait, ce n'est pas pour moi.

-Dis-moi, Marie, il n'y en a pas des comme moi, indépendant, sans problème de santé ni de souci familial, qui désire juste profiter de la vie, et.... + si affinités ?

-Tu es trop exigeante, il faut que tu fasses des rencontres, aller à des rendez-vous et après tu approfondis la question.     

-Ah ! Laisse-moi réfléchir, en attendant pour finir la soirée, je t'invite nous allons boire un verre et faire un tour côté   Corniche Kennedy, tu verras Marseille est belle la nuit.

-Je valide ton profil.

-NON,NON,  nonnnn  je le ferai plus tard, éventuellement, peut-être, un de ces jours, pas pour le moment.

La soirée s'est achevée tranquillement, le bar où nous nous sommes arrêtées hurlait  de la musique rap, Marie s'est mise à danser au milieu de  jeunes et nettement moins jeunes, visiblement elle s'éclatait    (comme elle dit).       

-Viens m'a-t-elle lancé.    

-Non, faire le ver et me tortiller au milieu de la piste dans le but d'appâter un gogo en mal d'aventures, non ce n'est pas pour moi. Peut être que je me juge trop bien ou que c'est un reste  de mon éducation judéo-chrétienne.

Le lendemain soir, à la vue de mon ordinateur posé sur un coin de mon bureau je n'ai pas hésité un millième de seconde, j'ai supprimé ce profil et me suis confectionné un plateau repas, digne d'une reine.   Fromage, verre de beaujolais, gâteau de riz-caramel et bien emmitouflée dans mon pyjama sur lequel trottinent des lapins bleus et verts, mes vieilles chaussettes polaire bariolées aux pieds, scotchée sur mon canapé, mes deux félins  avec moi, j'ai re-re-regardé OUT OF AFRICA.     Elle n'est pas belle la vie !!!!  

Si je dois rencontrer quelqu'un..... je le rencontrerai.... Sinon... j'ai une sacrée bibliothèque remplie de livres à lire, et de DVD à regarder.  

                                                          ET  + SI AFFINITES.... Ça attendra.

 

20

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
La musique de Out of Africa...le concerto pour clarinette de W.A. M....ton texte touchant...

Vous aimerez aussi !