Eclat de rire, éclat d'horreur

il y a
6 min
362
lectures
27
Qualifié

20 ans, étudiante en quatrième année de médecine, j'écris à temps partiels depuis déjà pas mal d'années, avec parfois de longues pauses de plusieurs mois à cause des études. Passionnée  [+]

Image de Harry Potter 2015
Image de Fanfiction Harry Potter
Tom Elvis Jedusor était tout sauf un garçon ordinaire. En effet, même si l'on omettait l'avenir funeste auquel il était destiné, il ne ressemblait en rien aux autres enfants de son âge. Alors que ceux-ci jouaient aux billes dans la cour de l'orphelinat dans lequel il avait été condamné à grandir, Tom restait dans sa chambre, assis sur son lit. Son regard se perdait souvent dans la fenêtre, sur ses genoux, suivait hypnotiquement les rainures du parquet terne de sa chambre. Il ne se mêlait certainement pas aux autres pensionnaires, préférant sa propre compagnie. Le moins que l'on puisse dire à propos de lui, c'était qu'il se considérait au-dessus des autres, tandis que ceux-ci se méfiaient beaucoup du jeune Tom.

— Ne m'approche pas sale monstre, lui avait de nombreuses fois crié le petit Timothy Trade.
— Jedusor, nous fait du tort, il va nous jeter des sorts. Il faut le fuir, à moins que vous ne teniez à mourir, chantonnait-on en le pointant du doigt.

Non seulement ces mots ne l'atteignaient pas comme ses petits camarades l'auraient voulu, mais ils faisaient naître une haine et une rage destructrices dans le cœur du jeune garçon. Ce sont probablement ces abjectes paroles qui ont planté les graines dans le sol déjà fertile de cet enfant issu d'une union sans amour. Le mal – peut-être même le Diable – s'enracinait petit à petit dans l'esprit de Tom Jedusor. Quelques années plus tard, tout le monde connaîtrait son nom alors même que personne n'oserait le prononcer.

Il n'avait que huit ans quand il commit un acte effroyable à l'encontre du petit Timothy Trade. Celui-ci venait de le traiter de monstre pour la première fois. Tout psychologue qui l'aurait interrogé ce jour-là aurait décrété que Tom Jedusor n'était pas un enfant normal, mais ils n'eurent jamais aucune preuve de sa culpabilité. Et pourtant, c'était bien lui qui avait pendu le lapin blanc de Timothy dans sa propre chambre, alors que celui-ci était parti se doucher. Tom s'était faufilé dans la pièce, bien déterminé à se venger. Il avait regardé la bestiole qui grignotait une carotte dans sa cage, se demandant ce qui serait le plus satisfaisant. Quelques secondes après, sans même qu'il n'ait levé le petit doigt, le pauvre animal s'était retrouvé suspendu au plafond par une corde sortie de nulle part. Une joie malsaine s'était emparée de lui en voyant le désespoir de Timothy devant la fourrure autrefois blanche comme neige, tachée de quelques taches de sang. La petite bête s'était mordue, griffée, mutilée, en se débattant désespérément pour respirer un filet d'air.

Un week-end à la mer avait été organisé, une belle journée d'été, avant même que la guerre moldue n'eut été déclarée et les sorties strictement réglementées. Tom était assis en tailleur sur la plage de galets et regardait le soleil rouge disparaître dans l'horizon. La nuit tomba rapidement pour laisser place à un croissant de lune qui s'élevait haut dans le ciel. Il entendit des éclats de rires sardoniques s'approcher de lui et une pierre lui heurta les côtes. Il serra la mâchoire en tournant la tête et découvrit Amy Benson et Dennis Bishop qui le regardaient en riant. Amy, le pointa du doigt et se mit à tourner sur elle-même en chantonnant :

— Jedusor, nous fait du tort, il va nous jeter des sorts. Il faut le fuir, à moins que vous ne teniez à mourir. Ou j'ai une autre idée, c'est nous qui allons l'effrayer.

Ces deux-là étaient habituellement accompagnés du petit Timothy, mais celui-ci encore sous le choc de la mésaventure de son lapin n'osait plus approcher Jedusor. Il était persuadé qu'il était coupable mais n'avait aucune preuve. Profondément marqué, Trade ne lui adressa plus jamais la parole, si ce n'est pour s'excuser au moindre regard noir et méprisant que lui adressait Tom. La jeune fille attrapa une poignée de galets et les lança aussi fort que possible sur le pauvre Tom qui s'étala sur le ventre, face contre terre, les bras lui protégeant la tête. Une seule pierre l'atteignit dans le bas du dos. Une rage folle qu'il s'efforçait habituellement de contenir explosa dans son estomac. A moins d'en être témoin, on ne pourrait croire possible de voir autant de haine dans les yeux d'un petit garçon de neuf ans. Il se leva et se mit à courir, Amy et Dennis à ses trousses.

— Laissez-moi tranquille ! brailla-t-il.

C'est avec un dégoût non dissimulé que des larmes se mirent à couler de ses yeux. Il maudissait le monde. Il détestait cet orphelinat. Il méprisait sa mère qui lui avait donné naissance et était morte quelques heures après, et par-dessus tout, il haïssait son père qui l'avait abandonné avant même qu'il ne soit né. Il savait qu'il n'aurait pas dû être ici, il était beaucoup trop différent des autres. Il était spécial alors qu'ils étaient tous si ordinaires. Il avait découvert qu'il avait la capacité de parler aux serpents quelques jours plus tôt. Personne d'autre ne pouvait le faire, il en était persuadé. Il était puissant et ils étaient faibles. Il s'arrêta brusquement quand il arriva au bout d'une falaise. Les vagues s'écrasaient violemment contre les rochers quelques mètres plus bas. Le petit garçon se retourna pour faire face à Amy et Dennis.

— Où tu vas aller maintenant Jedusor ? riaient-ils.

Avec une mine presque sinistre, Tom pencha la tête sur le côté et sourit légèrement. Il ne pouvait pas se laisser faire. Il se promit de ne plus jamais se laisser faire. Une idée lui traversa l'esprit. Il se remit à courir, rebroussa chemin. Il descendit le chemin escarpé menant à une grotte qu'il avait aperçue quelques heures plus tôt.

— Où tu nous emmènes ? balbutia Amy à peine un mètre derrière lui.
— Attention ! cria Dennis alors qu'il trébucha sur un rocher pointu.

Un effluve métallique vint se mêler à l'odeur iodée de la mer tandis que quelques gouttes de sang s'écoulaient de la main du garçon. Cinq minutes plus tard, ils étaient tous dans la caverne. Celle-ci était gigantesque, le plafond, à perte de vue. Tom posa ses mains aux longs doigts fins sur les parois ruisselantes et abruptes. La cavité était sombre, angoissante, très peu éclairée. Juste assez pour pouvoir voir les yeux brillants de peur des deux autres enfants. Il entendait leurs bredouillements effrayés, ce qu'il appréciait particulièrement. Le son se répercutait contre les murs, l'amplifiant et contribuant à renforcer la peur des enfants. Il s'avança.

— Ne nous approche pas Jedusor ! hurla Amy en reculant.

Encore un pas. Ils se retrouvaient coincés sur la berge d'une immense étendue d'eau parfaitement plate. Parfaitement noire. Tom les poussa violemment, les faisant tituber, mais ils tinrent bon. Personne ne le remarqua mais le vent se renforça dehors, sifflant férocement dans l'antre. Les vagues frappaient rageusement la roche tandis que le délicat clapotis des vagues venait titiller les pieds de Jedusor.

— Jedusor va vous jeter des sorts ? susurra-t-il.

Des sifflements perfides se firent entendre, résonnèrent lugubrement dans la caverne. La faible lumière permit à peine de distinguer la dizaine de serpents qui rampait avec grâce vers les trois enfants. Les quelques rayons de lune se reflétaient sur les écailles vertes, dorées, argentées des animaux. Tom les observa sans cligner des yeux et sourit.

— Attaquez, murmura-t-il.

Dennis hurla et tira Amy vers lui. L'écho de son cri résonna étrangement longtemps dans la grotte, attisant dangereusement la soif de vengeance de Tom. Ils tombèrent tous les deux sur les fesses, à moitié immergés dans l'eau glacée du lac. Les reptiles s'approchaient dangereusement d'eux, faisant siffler leurs langues fourchues. L'un deux attaqua brusquement mais sa bouche se referma sur le sac à dos de la petite fille qui n'osait pas bouger. Le serpent se mit à tourner autour d'elle, réfléchissant probablement à la meilleure façon de la blesser.

— Arrête Jedusor ! Qu'est-ce que tu fais. On va le dire à Mme Cole !

Celui-ci n'écoutait rien sauf l'envie de faire du mal qui palpitait dans ses oreilles. Mais, il n'était pas idiot, il ne pouvait pas réellement les blesser. Pas physiquement en tout cas. Il voulait seulement leur faire peur, leur montrer sur qui ils s'acharnaient. C'est avec une joie non dissimulée qu'il observa attentivement les serpents grimper lentement sur la jambe d'Amy, tournoyer autour de Dennis. Les deux enfants étaient livides, les yeux écarquillés par la peur. Ils se retenaient de hurler, mais de temps en temps un petit cri de pure horreur leur échappait. Tom jubilait. Il en avait la preuve, il était vraiment quelqu'un d'exceptionnel. Personne n'avait de tels pouvoirs.

— Stop, déclara-t-il d'une voix affreusement calme.

Tous les serpents tournèrent leur tête vers le petit garçon. L'un d'eux siffla, comme agacé d'être privé si subitement de son repas. La lune éclairait légèrement le visage pâle et parfait de Tom. Ses joues semblaient encore plus creusées, ses yeux encore plus noirs, sa peau encore plus lisse. Pourtant, malgré son jeune âge, on pouvait voir qu'il deviendrait un magnifique jeune homme. Il était à la fois le corbeau sombre et la neige blanche, la lumière et l'obscurité. Quelques stalactites, des crocs, formées par la cristallisation du sel sur la roche menaçaient dangereusement de tomber, mais elles-mêmes semblaient avoir peur d'opportuner le garçon. Ses pommettes hautes, ses lèvres fines, ses doigts fins, son regard incroyablement mature, rien ne laissait supposer qu'il n'avait que neuf ans si ce n'est sa taille. On aurait pu croire à une statue de marbre si ses lèvres ne bougeaient pas avidement. Si ses prunelles n'avaient pas cette teinte morbide et assoiffée de sang.

— J'ai dit stop.

Une heure plus tard, Mme Cole, la directrice de l'orphelinat, vit Amy et Dennis rejoindre le groupe de pensionnaires. Ils regardaient daans le vide et n'osaient dire un mot. Dans leurs yeux, la vieille dame pouvait voir toute l'horreur qu'ils avaient vécue. Personne ne sut jamais ce qui s'était passé ce soir-là. Mais elle était persuadée d'avoir vu Tom marcher le long de la plage, le coin des lèvres s'élevant légèrement quand il avait posé ses yeux sur les mines effrayées de Amy et Dennis.



27

Un petit mot pour l'auteur ? 34 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
J'aime bien votre style et la façcon don't vous abordez les questions existentielles! Bravo! Mon vote!
Grâce à vous, mon haïku, EN PLEIN VOL,est en FINALE pour le Grand
Prix Automne 2016 et je viens vous inviter à renouveler votre vote si vous
l’aimez toujours! Merci d’avance! Il ne nous reste que 4 jours pour voter!

Image de Cailean Dangreau
Cailean Dangreau · il y a
J'ai bien aimé plongé dans la tête du jeune Tom ! J'ai lu aussi tes explications dans le commentaire le plus récent, et ça se tient, en plus d'être très intéressant ! Je suis partage ton opinion sur l'humanité de Tom, et si je n'avais jamais songé à le distinguer de Voldemort, je t'avoue que je suis totalement convaincue par tes propos ! Ça correspond à l'image que j'ai des "méchants", ayant à la fois la bienveillance de ma formation sociale et la compréhension de la formation criminologique que je poursuis en ce moment.
Ce sera avec plaisir que je lirai tes autres écrits, parce que j'aime ta plume et l'univers sombre, mais néanmoins bien pesé, que tu dépeins. Ça rassemble un peu deux univers que j'aime par-dessus tout : le fantastique, via le monde d'Harry Potter, et le thriller, via des ambiances parfois glauques.

Image de Agathe Valenza
Agathe Valenza · il y a
Ah je ne pensais que tu allais déjà commenter xD
En tout cas merci beaucoup! Et ouais des que je me mets à parler de Tom je défends mes convictions avec passion xD contente d'avoir réussi à te convaincre sur ce point ta ! :d une formation en criminologie ? Ou ah ça doit être super intéressant ça !

Image de Cailean Dangreau
Cailean Dangreau · il y a
Je suis trop curieuse ahah Et quand c'est un OS, je me dis toujours "allez, c'est court à lire !" mdr Et voilà, résultat des courses, je n'avance plus dans l'écriture. XD
Je t'en prie, c'est avec plaisir ! Je fais pareil que toi, on se comprend ! :D Oh oui, ça l'est. :p C'est juste trop théorique et pas assez pratique et réflexif à mon sens, mais bon, c'est le système universitaire ça.

Image de Penny A. Moïra
Penny A. Moïra · il y a
Effectivement, comme annoncé, Tom est bien moins chevaleresque de ton point de vue que du mien ! :P
Personnellement, j'aime bien cette idée que la haine engendre la haine mais, si je peux me permettre, j'aurais quelques questions à te poser :
-Pourquoi, après être rentré à Poudlard et s'être "épanoui" en tant qu'élève n'a-t-il pas mis de côté sa haine et sa colère ? Je veux dire, je comprends que, dans le contexte de son enfance, il se soit mis à détester les autres mais par la suite, il a été accepté, admiré, adulé, même, alors pourquoi ne pas tourner la page ? (tu peux tout à fait me dire que ma question est hors sujet et n'a aucun sens, ça ne me vexera pas xD )
-Là, je m'adresse moins à l'auteur qu'à la lectrice : Tom a toujours eu conscience de sa supériorité ? Même si ses pouvoirs se sont manifestés tôt, il n'a jamais eu le désir banal d'être un petit garçon comme les autres ? Sa personnalité l'empêchait-elle, déjà à l'époque, de s'intégrer ?
Ce sera tout pour moi ;) Ah, non, je dois aussi préciser que j'ai trouvé cette nouvelle plus accessible aux non-fans que celle que tu as posté pour le concours de cette année même si je crois que nous ne sommes pas vraiment le public visé :P

Image de Agathe Valenza
Agathe Valenza · il y a
Oh c'est gentil d'être venue lire cette fiction ! Je vais répondre à tes questions !
-Alors pour moi, quand j'essaie de trouver une explication à cela, je me dis que pour Tom, à l'orphelinat c'était le monde des moldus alors qu'à Poudlard, c'était le monde des sorciers. Il détestait l'orphelinat mais adorait le monde des sorciers. Donc même si il s'est épanoui en tant que sorcier, il n'en gardait pas moins la rancune qu'il avait. Ensuite, je me dis que en entrantà Poudlard, il ne savait rien sur ses origines et là-bas, à l'époque où il était, les préjugés des sang-purs étaient encore plus présents, et il a du se faire railler même en premiere année, son nom ne venant pas du tout de la communauté. Il a vu que même chez les sorciers, les moldus étaient là pour le rabaisser et le hair comme il les hait. Ensuite, en découvrant que son père était moldu, et que c'était à cause de lui qui avait abandonné sa mère qu'il a fini à l'orphelinat. Encore une bonne raison de détester les moldus. Et ayant une soif de pouvoir immense, il a trouvé le moyen de se faire remarquer en utilisant cette idéiologie (qui est aussi la sienne hein) et prendre le pouvoir. Il ne voulait absolument pas que ce monde qui a lui donné une enfance misérable s'infiltre chez les sorciers (donc que des né-moldus soient considérés comme des sorciers) et c'est pour ça qu'il a pris ce tournant.
-Et donc dans le livre, même si tout est du point de vue de Harry Potter, et même un peu de Dumbledore qui donne son point de vue à harry notamment lors de leurs escapades dans la pensine, on peut voir que oui, Tom s'est toujours senti supérieur aux autres. Dès enfant il a vu qu'il était quelqu'un d'extraordinaire, qu'il avait des capacités hors du commun. C'est ses capacités qui lui ont permis de faire du mal aux enfants qu'il n'aimait pas et, de par les pouvoirs immenses et illimités que la magie noire pouvait offrir, il était bien évidemment attiré par elle. En plus, étant né d'une union sans amour mais à cause d'un philtre, JK précise bien qu'il ne pouvait pas aimer et que cela le rendait moins humain. Il ne comprend pas les émotions et à quoi elles servent, et c'est pour ça qu'il est comme il est. Il peut faire tout ce qu'il veut sans avoir de remords.
Je ne sais pas si ça t'a aidé je me suis peut être un peu perdue dans mes explications possibles ahah

Image de Penny A. Moïra
Penny A. Moïra · il y a
Merciiiiiiiiii ! Tes explications sont parfaitement claires et, grâce à ça, je comprends mieux le (vrai) pourquoi du comment de Lord Voldemort ! C'est vraiment sympa de ta part d'avoir pris le temps de me répondre ;)
Image de Agathe Valenza
Agathe Valenza · il y a
C'est normal ! J'avais peur d'avoir fait un trop gros pavé ahah mais j'avoue qu'à chaque fois qu'on parle de Tom je m'emporte. C'est mon personnage préféré de la saga je le trouve tellement intéressant. (A noter que je distingue Voldemort et Tom en tant que personnage. Pour moi ce ne sont pas les mêmes.)
Image de Penny A. Moïra
Penny A. Moïra · il y a
Tiens, ça aussi c'est intéressant ! Tu pourrais développer ? :B Qu'est-ce qui les différencie au point d'en faire deux personnages distincts ?
Image de Agathe Valenza
Agathe Valenza · il y a
Alors pour moi la chose principale qui les distingue c'est l'humanité. Tom Jedusor est encore humain, quand il est enfant et adolescent, il éprouve tout de même des sentiments. Son âme, même si après le meurtre de Mimi Geignarde est découpée, est toujours dans son corps. Il est beaucoup plus subtile dans sa façon d'agir, car il doit gagner son armée. Il utilise son physique, son charisme à son avantage. Et d'après ce que j'ai pu voir dans les livres, c'est quelqu'un de jaloux, qui aime les belles choses, intelligent, rusé... Enfin bref' toutes les qualités de Serpentard. Il a beau être cruel il n'en reste pas moins humain. Il éprouve de la jalousie et de la joie quand il découvre qu'il est sorcier. Une joie malsaine certes mais une joie quand même. Des sentiments.
Alors que Voldemort n'agit que par la violence. Il n'éprouve que de la colère, n'a absolument plus rien d'humain. Il n'a plus d'âme, n'a ni l'apparence ni le moindre caractère qui peut le rapporter à un humain. Il est simplement cruel. Lui même a oublié qu'il était Tom Jedusor. Il a complètement effacé cette partie de sa vie. Tom Jedusor est mort au moment où il a commencé son ascension.
C'est ça qui pour moi les distingue.

Image de Penny A. Moïra
Penny A. Moïra · il y a
Au risque de passer pour une idiote, j'étais pendue à tes... Mots comme une enfant à qui on raconte une histoire xD J'adore écouter- lire- les fans exprimer leur avis pointu sur tel ou tel aspect de leur univers de prédilection alors, vraiment, je te remercie pour tes réponses loooogues (c'est une qualité ;) ) et détaillées !
Je n'ai rien de particulier à dire sur le fond, si ce n'est que, oui, c'est tout à fait logique et sensé xD (je suis très utile x) )

Image de T. Brekké
T. Brekké · il y a
J'ai adoré cette lecture. Tu écris bien et maîtrise parfaitement ton histoire. Et puis c'est intéressant de retrouver Jedusor jeune. Je vote.
Si le coeur t'en dit, voici le lien pour ma fic : http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/hogwarts

Image de Audrey Guyomar
Audrey Guyomar · il y a
C'est très intéressant de lire une mésaventure de l'enfance de Tom! Très agréable à lire! +1 :)
Si ça t'intéresses, passes lire ma fanfic: http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/redemption-3

Image de Thomas Delbas
Thomas Delbas · il y a
Fanction très bien écrite et très agréable à lire. Mon vote sans hésitation !
Je t'invite à faire un détour par ma fanfiction : http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/harry-potter-3-5-finale-internationale

Image de Mercure
Mercure · il y a
Ah le retour d'un Jedusor bien mordant si je puis dire ! Très belle description de la peur je trouve, ainsi que le côté noir de ce jeune homme..., si mystérieux... Bravo ! +1 :)
Si tu as le temps n'hésites pas à jeter un oeil à ma nouvelle : http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/harry-potter-le-monde-d-ocar
Encore bravo ;)

Image de Lucie-Ly Mey
Lucie-Ly Mey · il y a
Cette fic est superbe ! Elle est bien écrite et très agréable à lore, bravo ! C'est l'une de celle que je préfère ;) Tu as mon vote bien entendu :D
Si tu as le temp et l'envi, tu peux passer lire : http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/une-petit-plume-dans-la-neige
Merci d'avance et encore bravo !

Image de Léa Gerst
Léa Gerst · il y a
Très crédible comme histoire, et bien écrite ! Tu as mon vote, bonne chance pour ce concours ^^
Image de Agathe Valenza
Agathe Valenza · il y a
Merci beaucoup :) Ca fait plaisir
Image de Léa Gerst
Léa Gerst · il y a
De rien, c'est normal ^^
Je participe également au concours si ça te tente ^^

Image de Zz
Zz · il y a
Ca explique tout, c'est vrai que je me demandais pourquoi une telle méchanceté... comme quoi la haine ne vient pas sans raison...
Je vote volontier, ton récit nous tient en halaine jusqu'au bout.

Si tu as rien à faire tu peux passer voir ma fanfic: Au sommet de la tour
merci :-)

Image de Agathe Valenza
Agathe Valenza · il y a
Merci à toi :) Et oui comme quoi peut être qu'il n'est pas né en monstre. Même si pour moi, Tom était déjà pré disposé à devenir Voldemort. Mais sans son enfance, peut être qu'il n'aurait pas été si mauvais.