4
min

Echec et Mad

Image de Sylvain Lancel

Sylvain Lancel

21 lectures

0

Etant un adepte inconditionel de l'hotel Casino de Deauville,Marcel a ces habitudes.Il aime déambuler dans cette salle de jeu avec la meme exitation que celle qu'il avait plus jeune quand il voyait un ballon ou un légo système.Sa spécialité du moment est la machine a sous.Il ne la lache pas.Il est hypnostiné par cette machine et espère un jour décrocher le gros lot.Il peut passer des journée entière,munie d'un verre de bierre fraiche , a débourser quelques deux cent euros dans cette machine.Il aura échangé son billet a l'accueil contre des pièces de deux euros et il jouera comme un fou furieux espérant avoir la bonne combinaison qui d'après les statistique tombe une fois sur quatre cent mille.C'est le genre de type que la roulette russe fait vibrer de plaisir.Quand Marcel passe a la salle il laisse femme et enfant a la maison.A un moment donné,il les ramennais mais il n'ont plus trouvé son jeu marrant quand il se sont appercu de son addiction térrible.Il dépensais les billets comme l'air du vent qui passe.Sa femme un jour lui as dis d'arreter ,il lui a dis d'aller se faire voir gentiment et de ne pas "le déranger dans ces projets".Depuis ,Marcel viens seul.Il joue seul et il aime sa.Comme a chaque fois qu'il viens, il porte un smocking:aujourdhui, celui ci est de la marque Hugo Boss,marron ,pimpant ,classe,élégant tout simplement.La tenue est de rigueur dans ce genre d'établissement select.Il porte une chevalière et une alliance a sa main droite.Il est coiffé et rasé a la précision.Il est dans son element quand il est dans le luxe mais c'est surtout le raffinement des belles choses qui lui plait.Il n'est cependant pas dans la futilité,originaire des beaux quartiers de Paris , il a préféré venir jouer ce week end pour oublier les attentats qui ont eu lieux proches de chez lui il y a peu de temps.Il a voulu prendre du recul , décompresser de la folie des hommes.Mais c'étais surtout un bon pretexte pour s'éxiler un peu et "jouer"!Ce qui l'intéresse au plus haut point c'est le jeu pur et dur.L'adrénaline qui coule dans ses veines , perdre beaucoup ,gagner de temps en temps.C'est son bohneur a lui.Voila maintenant plus d'une heure qu'il est soudé devant la machine a sous.Il regarde l'horloge qui affiche vingt deux heures.La soiréé commence pour lui,la machine a sous était un échauffement.Il se dirige alors vers la table de Poker Tour.Il s'y installe ,tout le monde l'attend ,il est a l'heure.Le parrain corse est bien présent au rendez vous ainsi qu'un ministre du pays qui a la chevelure de Maradona a son époque Napolitaine.Il ignore cependant totalement son nom.Il sait simplement qu'il l'as vu a la télévision.Ce n'est pas cela qui l'interesse.Il s'installe a la table et serre la main de ses adversaire.Il ne pense qu'au cash.Les trois hommes s'installent pendant que le croupier a l'allure de pinguouin distribue cartes et jetons.Le jeu s'ammorce ,se devellope , se crée avec ses moments de doutes.Cesoir ,Marcel est malchanceux ,il perds toute ses mises une par une.Il joue .Il parie sans réfléchir.Les heures passent.Malgré la fatigue,Marcel s'accroche a la table volant absolument faire bonne impression pour contrebalancer son satut de perdant de la soirée.
"-Bon moi ,je m'en vais ,j'ai assez joué ,bonne soirée les amis".
Le ministre a la chevelure de Maradona de Naples prends congé de ces adversaires puis enchaine en direction de l'hotel rejoindre morphée ou une hotesse lui seul le sait.Marcel se retrouve seul avec le parrain corse qui l'invite alors a se détendre et parier pour une seconde partie en face a face.Un duel de riches.Une opposition de type far west ou les cartes remplacent les colts.Quatre heure du matin.La salle est quasiment vide.Marcel a perdu et le parrain corse ramasse les jetons avec la froide satisfaction du rafleur insensible et cupide.Marcel est abbatu.Pendant la soirée il a perdu au total cent soixante mille euros.Il se dis qu'il est fou et se tiens la tete des deux mains se demandant une fois de plus si il n'as pas été trop loin.Dans le civil,Marcel est banquier d'affaire et gagne six mille euros mensuel.Il beneficie d'une propriété estimé a plusieurs milliers d'euros ainsi quelques placements fructueux et une héritage pécunier de quelques milliers venant de ses grands parents.Martin est riche mais sa forturne n'est pas illimitée. A ces heures triste ,Martin sait que sa famille a peut etre des raisons de s'inquiéter de ces exces.La vérité est que le jeu le ruine petit a petit.Sournoisement.Cesoir la douche est glaciale ,Marcel a la mine déconfite,une douleur intérieure intense s'eprends de lui.Il paranoiye tristement.Il propose un dernier verre un parrain corse.Le parrain corse accepte sans broncher amusé du désespoir de Martin.Ils dégustent ce verre de "l'amitié" un comptoir de bar du casino ne s'adressant pas un mot.Ce verre n'est pas celui de l'amitié mais celui de la tempérance.Une tempérence qui sert a calmer la situation du plumé,une tempérence qui est nécessaire pour eviter les meurtres.Le parrain corse est expérimenté et sait qu'il ne peut refuser ce verre sous peine de perdre la vie.Trop d'exemples on montré qu'il faut toujours accepter de discuter avec celui qu'on a plumé lourdement apres une partie.Le parrain corse se soumet a la tradition connaissant tres bien la loi du jeu.
"-Vous etes ambitieux.Rassurez vous ,vous remontrez la pente,j'en suis sur.J'ai déja vécu ce que vous vivez.Perdre n'est pas la chose la plus facile qu'il soit mais cela fait partie du jeu.Demain ce sera vous qui gagnerez et moi qui sera au fond du trou.C'est comme sa Marcel."
S'en est de trop.Marcel épuisé psychologiquement prends la bienveillance du parrain corse pour de la railllerie.Le défi de trop.Marcel retorque énervé..
"-T'es fatigué la ?"
Le parrain corse le devisage perplexe ,l'air de se demander "mais qu'est ce qui lui prends celui la ,il cherche la bagarre ?"
Marcel enchaine..
"-Je mise deux cents mille euros pour une revanche mainteant contre toi et je fixe les règles"
"-Je t'écoutes"
"-Suis moi"
Marcel et le parrain corse quittent la salle de jeu et rejoignent l'hotel.Direction :la chambre luxueuse de Marcel.Le parrain corse semble amusé et en bonne crapule qui se respecte il se dit qu'il achevera son adversaire tel un lion avec sa proie.Il as assez d'experience pour connaitre la faiblesse des hommes: leur orgueil.Arrivé dans la luxueuse chambre d'hotel,les deux hommes s'intallent sur la table en verre placé au milieu de la pièce.Marcel met son hote a l'aise et se dirige en direction du bar pour servir deux whisky avec "ice cubes".Marcel deballe le jeu d'échecs incruté de diamant brut,une oeuvre d'art estimée a plusieurs miliers d'euros achétée a Dubai lors d'un voyage d'affaire.Il place les pions ,les blancs sont en bois d'acajou et les noirs en bois d'ebene.Le parrain corse semble impressionée de cette pièce spectaculaire.Marcel regarde le parrain corse et s'installe en face de lui.
Les deux hommes levent leur verres et "chinent" a la santé de cette soirée destructrice.Le parrain enleve sa veste et dépose son colt sur la table proche de lui en signe d'intimidation.Les fortes sommes d'argent sont voisines de la mort et il le sait.Marcel sue et tremble en déplacant son premier pion.Le parrain corse bouge son pion a son tour en ajoutant froidement "Que le meilleur gagne".
Fin
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,