Des loups, des ours et des brebis

il y a
1 min
23
lectures
7

Charles Dubruel grand-père, passionné de littérature et particulièrement de Maupassant  [+]

Hélène Écoton, Présidente de la très puissante U.B.P (L’Union des Bergères des Pyrénées), a demandé au Ministre de l’Environnement de participer à leur congrès annuel qui, cette cette année, se tient en l’Hôtel de Ville de Pau.
Il a pour thème : « Les animaux sauvages ont-ils leur place dans nos montagnes ? »
Comme le Ministre vient de se casser la jambe, (en fait, il ne connait pas le dossier), il a décliné l’invitation et adressé à madame Hélène Écoton le mot suivant :

Chère madame Écoton,
Je vous remercie de votre invitation
Mais je n’ai pas la possibilité
De venir assister
À vos débats.
Veuillez dire à vos amies
Combien je m’associe
À leur combat
Et, vous prie, selon l’usage,
De leur lire ce message :

« Madame le Présidente,
Mesdames les adhérentes,
Je rappelle tout d’abord
Que la loi interdit le transport
Des ours et des loups
Et donc leur importation
Sur notre territoire national. (*)
Sachez que je lutterai jusqu’au bout
De mes forces et avec détermination
Contre ce trafic illégal,
Source de si terribles ravages
Dans vos alpages.

Ainsi, mon sang n’a fait qu’un tour
Quand, il y a quelques jours,
J’ai entendu à la télévision
Cette courte information :
‘‘Ce matin, un ursidé
A été appréhendé
Dans une supérette
De la banlieue de Toulouse
Alors qu’il faisait des emplettes
Avec son épouse.’’
J’ai aussitôt téléphoné
Au Préfet et lui est ordonné
De ne pas relâcher le prisonnier.
En effet, ces deux intrépides ours
Pourraient, sans débourser un denier,
Venir se servir à la source
Dans vos prés, dans vos bergeries.

Pour conclure mon propos
Par une petite plaisanterie :
Mesdames, demandez à des écolos,
Ces grands manitous
De la protection des ours et des loups,
De vous remplacer à l’estive.
Vous rirez bien de leurs esquives !


(*) Article 411-1 du code de l’environnement :
« Sont interdits le transport et l’achat des espèces animales non domestiques »

P.S : Afin d’en finir avec les loups tueurs de brebis, hier 24 janvier 2018, un membre du gouvernement, sans doute un brillant polytechnicien, a annoncé la création, au cœur des alpages, de couloirs de circulation dédiés aux loups. Comme si les bêtes sauvages ne vagabondaient pas partout où bon leur semble !
Les bergers ont immédiatement réagi.
7
7

Un petit mot pour l'auteur ? 6 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Soseki
Soseki · il y a
Oui, un sujet soumis à controverse comme l'écrit Marie Mauve, dont j'aime le ton décalé ....n'étant berger , j'ose dire que je suis du côté des ours , même s'ils se servent sans rien payer dans les superettes :-)) :-))
Image de Marie Mauve de Montaucieux
Marie Mauve de Montaucieux · il y a
Sujet obligatoirement soumis à controverse . Présentation originale et amusante qui n'enlève rien au sérieux du propos.
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
J'appelle ça un vrai F...de G... !
Image de Charles Dubruel
Charles Dubruel · il y a
pas compris, désolé. Merci de mettre F de G en toutes lettres !
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Je ne peux pas, je suis polie, je parlais évidemment de l'attitude de ce personnage et de sa lettre !!( fou...de gueu...)
Image de Iqueen
Iqueen · il y a
Intéressant !

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Noces de Bois

Rosine •

Nous sommes le 10 août 2012 ?
Alors oui, c’est bien aujourd’hui, c’est le grand jour.
Tom et moi avons invité notre famille dans un joli restaurant en bordure de Seine, non loin de la... [+]


Nouvelles

Silence

Jocelyn Peyret

Je suis une victime des trains en retard.
Ou qui n'arrivent pas et créent une sacrée pagaille alors qu'un grand vide vous assaille.
Comme une couille dans un enchaînement de... [+]