L'Ami Patience (d'après Maupassant)

il y a
1 min
17
lectures
4

Charles Dubruel grand-père, passionné de littérature et particulièrement de Maupassant  [+]


Un soir, voici cinq ans,
Lors d’une tournée d’inspection à Luçon
Je dinais dans le jardin d’un restaurant
Quand, près de moi, quelqu’un commanda :
-Garçon! Mon journal et un soda.
Ce voisin me considérait d’une façon
Insistante et gênante.
Puis il vint vers moi les mains tendues :
-Nom d’une pipe, mais c’est Bramante !
Ah ! Mon vieux Gaston, comment vas-tu ?
-Mais... très bien... et... vous,... ?
Je ne le reconnaissais pas, mais pas du tout.
-Allons ! Au collège Saint-Paul, tu te souviens
De ton copain, Robert Patience !
-Ah ! Oui,... tu vas bien ?
-Qu’est-ce que tu viens faire ici ?
-Inspecteur des finances.
Je viens ici contrôler la Trésorerie.

Voyant ma décoration, Patience reprit :
-Eh bien, tu as réussi !
-Oui, pas mal, et toi ?
-Oh ! Moi,
Je fabrique des récipients en étain.
Veux-tu qu’on déjeune ensemble demain.
J’habite 17, Bd de l’Aumônerie.
Au fait, sais-tu ce qu’est devenu Gaudry ?
-Il est capitaine au 6ème Dragons.
-Et Pinson ?
-Chef de service dans une Mairie du nord
-Et Rapator ? -« Mort. »
-Je ne peux rester davantage ce soir.
Aussi, mon vieux, je te dis bonsoir.
Il me prit les deux mains, les secoua,
Comme s’il avait voulu m’arracher les bras :
-Et à demain, c’est entendu ?

Le lendemain, j’arrivai à midi
Devant une sorte de manoir
Avec un grand parc au fond.
En moi-même, je me suis dit : Pristi !
Je gravis l’escalier du perron
On m’introduisit dans un boudoir
Dont Patience avait orné les murs blancs
De gravures représentant des femmes nues
En compagnie de satyres galants.
On sentait la prétention d’un parvenu.

Le maître de maison entra bientôt, radieux,
Me regarda au fond des yeux
Puis d’une voix triomphante, me dit :
-Et dire, que je ne suis parti de rien !

Et moi, j’ai pensé : Que suis-je bien
Venu faire ici ?
4

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

L'amante

Lazare

Il referme la porte et la trouve allongée sur le lit, les yeux fixés sur lui. Sa robe rouge rappelle le pourpre de ses lèvres, sa chevelure blonde s'étire jusqu'à sa poitrine où ses mains sont... [+]