CLOCHETTE (d'après Maupassant)

il y a
1 min
71
lectures
4

Charles Dubruel grand-père, passionné de littérature et particulièrement de Maupassant  [+]

CLOCHETTE (d'après Maupassant)

Mes parents avaient une servante,
Marthe, travailleuse et attachante.
Mais comme elle boitait bas
Mon frère et ma sœur cadette
L’avaient surnommée Clochette.

Un ami de mon père, le docteur Loubas,
Venu diner à la maison un soir,
Nous raconta son histoire :

Quand elle avait vingt ans
Marthe balayait les salles de l’école.
Elle tomba amoureuse du surveillant,
Un beau gars nommé Anatole.
Chaque soir elle gravissait l’escalier
Pour le rejoindre au grenier.
Mais un jour, le directeur les surprit.
Affolé, Anatole lui répondit :
-Je suis monté dormir un peu.
-Non, vous parliez. Donc vous êtes deux.
Consciente de son incorrection,
Marthe franchit le chien-assis
Et s’élança dans le vide aussitôt.
Le surveillant descendit
Sans dire un mot
Et porta la blessée à mon cabinet.
Elle s’était fracturé le péroné.

Pour éviter le scandale,
En accord avec Anatole, j’ai dit
Qu’elle avait été renversée par un cheval.

Pendant un an, la gendarmerie
Chercha, mais vainement,
Le cavalier, auteur de l’accident.
4

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !