1
min

CONFESSION D’UN LIT

Image de Charles Dubruel

Charles Dubruel

14 lectures

4

Je suis un veinard, moi !
Quand, vers vingt-deux heures,
Mes patrons se couchent sur moi,
C’est un pur bonheur.
Leurs vifs assauts
Entretiennent mes abdominaux,
Leurs galipettes d’acrobates
Musclent mes maigres pattes.

À sept heures, un drôle de grelot
Réveille mes patrons.
Ils se lèvent d’un bond
Faut aller au boulot !
Ma patronne enfile son jupon.
Quelle vision !
Puis elle me tire à quat’ éping’
C’est dingue !
Draps tirés, oreillers tapotés,
Couette remontée
Pour m’éviter de prendre froid.
Je suis bichonné.
Je suis le roi !
C’est parti pour une grasse matinée.
Que personne ne me dérange,
Je vais dormir comme un ange !

Thèmes

Image de Nouvelles
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Jarrié
Jarrié · il y a
Lit , ne prend pas froid quand on change les draps !
·
Image de Charles Dubruel
Charles Dubruel · il y a
ah, ah !!
·
Image de Duje
Duje · il y a
Enfin , en voilà un qui fait mieux que gémir . Ho ! Lit livre sans retenue tes secrets d’alcôve !
As-tu lu mon tanka "Mon lit " ?

·
Image de Charles Dubruel
Charles Dubruel · il y a
non, mais j'y vole !
·
Image de Anrey
Anrey · il y a
Rigolo et fantaisiste ! Mon vote
·
Image de Charles Dubruel
Charles Dubruel · il y a
merci, merci
·